Les structures embryologiques des voies génitales de la femme

Cytologie de la période néo-natale de la petite fille et de la pré-puberté

Chez la fillette nouveau-née à terme, le frottis vaginal témoigne encore de l’imprégnation hormonale maternelle pendant quelques jours . Il comporte des cellules malpighiennes intermédiaires et quelques cellules superficielles à noyau pycnotique jusqu’à 20%. La progestérone secrétée par le corps jaune et le placenta accélère la desquamation et l’on observe une abondante population de cellules intermédiaires en amas mais au voisinage du terme, les indices augmentent. L’indice d’éosinophilie peut atteindre 15 à 20 % ; les placards cellulaires diminuent et les cellules deviennent intermédiaires, voire même superficielles, bien étalées.
Chez la fillette, le frottis est de type atrophique, fait de cellules intermédiaires profondes et parabasales souvent mêlées à des leucocytes et à des germes.
En période pré-pubertaire, l’apparition progressive de signes cytologiques d’activité hormonale témoigne de la grande fréquence de cycles « inapparents » avant les premières menstruations.

  • Cytologie de la ménopause : 
    Le plus souvent l’atrophie vaginale apparaît progressivement, après une période d’hyperfolliculinie transitoire caractérisée par des cycles hyperoestrogéniques anovulatoires. Mais elle peut s’effectuer d’emblée. Cette atrophie s’installe à un rythme extrêmement variable d’une femme à l’autre : soit très rapidement en quelques mois, soit en plusieurs années durant lesquelles la bonne trophicité des muqueuses peut persister pendant plusieurs années.
    On distingue classiquement :
    • des frottis de la ménopause débutante où persiste un certain degré d’imprégnation oestrogénique.
    • des frottis de la ménopause de type intermédiaire où les cellules de type intermédiaire profond ont tendance à se regrouper en amas.
    • des frottis de la ménopause de type atrophique avec des cellules basales et de rares cellules intermédiaires ; le fond est propre et les cellules desquament souvent en larges copeaux.
    • les frottis de type androgénique et androgénique mixte, caractérisés par la présence de cellules intermédiaires profondes à noyau clair.
    La cervico-vaginite atrophique n’est pas une cytolyse inflammatoire mais une autolyse en rapport avec un déséquilibre hormonal.

– Troubles dystrophiques en rapport avec des états hormonaux particuliers :
Certaines circonstances physiologiques ou certains traitements peuvent induire des modifications cytologiques qui peuvent être prise comme des anomalies considérées comme plus graves.
Ces modifications cellulaires sont sous la dépendance de circonstances hormonales particulières (ménopause, grossesse, traitements hormonaux…). Elles doivent être considérées comme des modifications trophiques de l’épithélium. Ce sont des troubles « dystrophiques » en rapport avec des circonstances cliniques normales donc physiologique.
C’est ainsi qu’au cours de la ménopause avancée : la cervico-vaginite atrophique est à différencier des dysplasies ou des condylomes, de certains carcinomes glandulaires ou épidermoïdes peu différenciés. On y observe fréquemment des aspects de carryorrhexis, de caryopycnose ou de caryolyse. Des noyaux hyperchromatiques avec anisocaryose sont aussi rencontrés.

Guide du mémoire de fin d’études avec la catégorie santé publique

Étudiant en université, dans une école supérieur ou d’ingénieur, et que vous cherchez des ressources pédagogiques entièrement gratuites, il est jamais trop tard pour commencer à apprendre et consulter une liste des projets proposées cette année, vous trouverez ici des centaines de rapports pfe spécialement conçu pour vous aider à rédiger votre rapport de stage, vous prouvez les télécharger librement en divers formats (DOC, RAR, PDF).. Tout ce que vous devez faire est de télécharger le pfe et ouvrir le fichier PDF ou DOC. Ce rapport complet, pour aider les autres étudiants dans leurs propres travaux, est classé dans la catégorie médecine où vous pouvez trouver aussi quelques autres mémoires de fin d’études similaires.

Le rapport de stage ou le pfe est un document d’analyse, de synthèse et d’évaluation de votre apprentissage, c’est pour cela rapport gratuit propose le téléchargement des modèles gratuits de projet de fin d’étude, rapport de stage, mémoire, pfe, thèse, pour connaître la méthodologie à avoir et savoir comment construire les parties d’un projet de fin d’étude.

Table des matières

Introduction
Première partie : REVUE DE LA LITTERATURE
I- Rappels embryologiques
I-1- Les structures embryologiques des voies génitales de la femme
I-1-1- Stade indifférencié
I-1-2- Stade de différenciation sexuelle
II- Rappels anatomiques
III- Rappels histologiques
IV- Rappels cytologiques
IV-1- La cytologie cervicale normale
IV-1-1- Frottis vaginal et exocervical
IV-1-2- Frottis endocervical
IV-2- La cytologie hormonale
IV-2-1- L’imprégnation oestrogénique
IV-2-2- L’imprégnation lutéale
IV-3- Le cycle menstruel
IV-4- La cytologie de la période néo-natale de la petite fille et de la pré-puberté
IV-5- La cytologie de la ménopause
IV-6- Les troubles dystrophiques en rapport avec des états hormonaux particuliers
IV-7- Les troubles dystrophiques en rapport avec certains circonstances spécifiques
V-Rappel des classifications actuelles utilisées en Cytologie cervicale
V-1- Historique
V-2- Les classes de Papanicolaou
V-3- Terminologie de l’OMS
V-4- Terminologie de Ralph Richart
V-5- Système de Bethesda
V-6- Interprétation du frottis selon le système de Bethesda
VI- Rappels sur la ménopause
VI-1- La biologie de la ménopause
VI-1-1- Le cycle menstruel
VI-1-2- Les hormones sexuelles
VI-1-3- La ménopause
VI-1-4- Le diagnostic de la ménopause.
Deuxième partie : MATERIELS ET METHODES
I- Les patients
I-1- Critères d’inclusion
I-2- Critères d’exclusion
I-3- Les paramètres étudiés
II-Les méthodes
II-1- Technique de coloration
II-2- Le système de Bethesda
II-2-1- Qualité du prélèvement
II-2-2- Catégories
II-2-3- Diagnostic descriptif
II-3- Les principes du prélèvement
II-3-1- Matériels nécessaires au prélèvement et au frottis
II-3-2- La pose du spéculum : principe du geste
II-3-3- Conditions de prélèvement d’un frottis du col de l’utérus
II-3-4- Le prélèvement proprement dit
II-3-5- La fiche de renseignement
II-4- Analyse statistique
Troisième partie : RESULTATS
I- Age de la patiente
II- Motifs de consultation
III- Relation entre les motifs de consultation les plus fréquents et les anomalies cellulaires épithéliales selon la classification de Bethesda
IV- Répartition selon la gestité
V- Répartition selon la parité
VI- Répartition suivant l’avortement
VII- Age de survenue de la ménopause
VIII- Profils cytologiques
IX- Flores
X- Anomalies cytologiques observées
X-1- Anomalies cytologiques
X-2- Classification des anomalies cytologiques selon le système de Bethesda
XI- Contraception
XII- Traitement Hormonal Substitutif ou THS
Quatrième partie : COMMENTAIRES ET DISCUSSIONS
I- Variables retenus pour l’étude
I-1- Age de la patiente
I-2- Age de survenue de la ménopause
I-3- Motifs de consultation
I-4- Profils cytologiques
I-5- Flores
I-6- Anomalies cytologiques observées
I-7- Contraception
I-8- Traitement hormonal substitutif ou THS
II- Suggestions
CONCLUSION
ANNEXE
BIBLIOGRAPHIE

Télécharger le rapport completRapport PFE, mémoire et thèse PDF

Télécharger aussi :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *