Les principales formes de traitement de la toxicomanie

Les principales formes de traitement de la toxicomanie

Critères d’inclusion et d’exclusion

L’adolescent, âgé entre 12 à 17 ans, qui est admis au centre spécialisé a été évalué par un professionnel en toxicomanie qui juge la consommation comme étant problématique selon certains instruments de mesure reconnus {Indice de gravité de la toxicomanie pour les adolescents [IGT], Profil autonome de consommation [PAC],Grille de satisfaction et motivation [GSM]). L’adolescent doit également être conscient de ses difficultés et il démontre une motivation à y apporter des changements. Il est incapable de réduire sa consommation lorsqu’il demeure dans son milieu et cette consommation est à risque de se maintenir ou de s’aggraver. Finalement, l’adolescent se montre prêt à apporter une réflexion sur sa consommation et sa situation personnelle,ainsi que prêt à accepter les règles de fonctionnement du centre.
L’adolescent qui n’adhère pas aux règles du centre, ou s’il présente des comportements risqués pour sa sécurité et celle des autres, ou encore que selon d’autres observations il apparaît que la problématique de l’adolescent serait mieux traitée par une autre ressource, alors il n’est pas admis au centre. L’adolescent qui correspond à l’ensemble de ces critères exigés par le centre est susceptible de participer à la présente étude.

Description du traitement

L’approche de traitement privilégiée par le centre spécialisé où se déroule l’étude est de type « milieu de vie thérapeutique » avec hébergement. Ainsi, les problèmes de consommation sont considérés comme résultant de l’interaction entre les facteurs biologiques, psychologiques et sociaux. Les interventions sont ajustées en fonction des besoins individuels des adolescents, tout en considérant les facteurs qui sont liés au développement physique, psychologique, intellectuel, social, familial et moral.Habituellement, les adolescents séjournent au centre pour une durée de trois mois. Le traitement est orienté vers la connaissance de soi, la communication, les alternatives à la consommation de substances, la découverte et l’acceptation des forces et faiblesses personnelles, ainsi que la réinsertion sociale/familiale. Diverses problématiques sont également abordées : l’abandon scolaire, les abus physiques, les abus sexuels, les conflits familiaux, l’exclusion du foyer familial, la violence physique, la violence verbale et la délinquance. Les interventions se réalisent d’une part auprès des adolescents selon un mode individuel ou de groupe, et d’autre part auprès de la famille
de l’adolescent.

Instruments de mesure

Deux instruments seront utilisés pour mesurer les variables ciblées. Un questionnaire sociodémographique, ainsi que le questionnaire de Perception de l’environnement des personnes.
Le questionnaire sociodémographique. Le questionnaire sociodémographique a pour but de dresser un portrait de la situation de l’adolescent et de ses parents (Appendice A). Dans un premier temps, les questions portent sur des concepts de nature factuelle comme l’âge, le sexe, la situation familiale, le niveau scolaire, la situation d’emploi, etc. Dans un deuxième temps, des questions ont été formulées pour les fins de l’étude actuelle et n’ont pas fait l’objet de validation. Ces questions portent sur la consommation des parents, la présence de problèmes de santé mentale chez les parents,ainsi que la violence, les abus sexuels et l’intimidation subis par l’adolescent.
Le questionnaire de Perception de l’Environnement des Personnes (PEP). Le PEP est un questionnaire qui permet d’estimer la perception de l’environnement relationnel des adolescents selon l’importance des personnes significatives composant son réseau social (Appendice B). La décision d’utiliser cet instrument est basée sur le fait que l’importance des personnes significatives, telle que mesurée par le PEP, est indicatrice du soutien que ces personnes offrent à l’adolescent. Ce questionnaire tient compte des relations entre les trois groupes relationnels fondamentaux à l’adolescence: la famille, les pairs et les adultes significatifs non apparentés ou de la famille élargie
(Fortier, 1982; Fortier & Parent, 1983 ; Fortier, 1991 ; 1994 et 1996).
Le PEP est un questionnaire de type auto-révélé. Il est répondu par l’adolescent lui-même. Quinze activités ou mises en situations y sont décrites, regroupées en catégories sur la base de leur nature et de leur signification sociale, décrivant un contexte de vie plausible à cet âge en se basant sur divers thèmes : expérience heureuse,orientation professionnelle et scolaire, conflit interpersonnel, apparence physique, prise de décision, habiletés personnelles, sexualité, échec scolaire, déception ressentie face à un être cher, croyances religieuses et choix de vie. Confronté aux descriptions de ces activités, l’adolescent doit évaluer à l’aide d’une échelle de type Likert l’importance des échanges relationnels avec les six personnes les plus significatives de son environnement
qui tiennent des rôles prédéfinis : de père, de mère, du meilleur ami de même sexe et de sexe opposé, de même que de l’adulte de confiance de même sexe et de sexe opposé. Les résultats du PEP permettent d’identifier les personnes concrètes qui tiennent ces rôles et de quantifier sous une forme d’ordonnancement leur niveau d’importance pour le participant (Fortier, Lachance, Hamel, & Marchand, 2001).Les études ayant étudié les qualités psychométriques du PEP (Fortier, 1991,1994, 1996) ont établi que cet instrument est suffisamment sensible pour adhérer aux construits théoriques qu’il doit mesurer (validité de construit). Également, la validation du PEP auprès d’un échantillon de 548 adolescents de la région du SaguenayDLac-St Jean et de Montréal a fait ressortir des différences au niveau des origines ethniques, du sexe, de l’âge et de l’importance des personnes du réseau éducatif de l’adolescent (Fortier, Lachance & Toussaint, 2001). De plus, avec des coefficients de cohérence interne alpha se situant entre 0,87 et 0,94 pour l’ensemble des mises en situation, la fidélité est jugée satisfaisante.

Déroulement

La présente étude découle d’une recherche plus vaste (Fortier, Dubé & Bouchard,2008), dans laquelle les adolescents sont rencontrés à plusieurs reprises et évalués à l’aide de plusieurs instruments de mesure. Toujours dans le cadre de cette recherche plus étendue, des intervenants du Centre jeunesse procèdent préalablement à une évaluation de la gravité de la toxicomanie des adolescents vus dans leurs services. Ceux d’entre eux qui présentent une problématique importante de consommation de substances psychotropes requérant un traitement sont dirigés vers le centre spécialisé. Les adolescents sont sollicités en vue d’une participation au protocole expérimental dès leur admission au centre. Ils sont également avisés que leur participation est entièrement volontaire et qu’ils sont libres de se retirer de l’étude à tout moment. À leur arrivée, une
présentation de l’étude est effectuée et un formulaire de consentement expliquant le déroulement ainsi que les procédures de la recherche sont proposés aux adolescents et à leurs parents (Appendice C). Ce n’est qu’une fois le consentement signé, par l’adolescent et ses parents, que le processus d’évaluation débute.
Dans le cadre de la présente étude, les adolescents sont rencontrés et évalués individuellement à l’aide des deux instruments décrits préalablement, le Questionnaire sociodémographique et le questionnaire de Perception de l’Environnement des Personnes. Les participants sont rencontrés par des assistants de recherche à deux moments, soit dès leur arrivée (temps 1 de la mesure) ainsi qu’à la fin du traitement (temps 2 de la mesure). À leur arrivée, les adolescents sont évalués à l’aide, entre autres,des deux questionnaires, alors qu’au terme du traitement, le questionnaire de Perception de l’Environnement des Personnes est administré de nouveau. Un système de code
permet de jumeler les questionnaires d’un même participant tout en respectant son anonymat, cela afin de se conformer aux règles d’éthique et de confidentialité du protocole expérimental.

Le rapport de stage ou le pfe est un document d’analyse, de synthèse et d’évaluation de votre apprentissage, c’est pour cela rapport gratuit propose le téléchargement des modèles gratuits de projet de fin d’étude, rapport de stage, mémoire, pfe, thèse, pour connaître la méthodologie ?avoir et savoir comment construire les parties d’un projet de fin d’étude.

Table des matières

Sommaire
Liste des tableaux
Liste des figures
Remerciements
Introduction
Contexte théorique 
Le réseau social et ses constituants
Les relations avec les parents : effet du soutien et du contrôle parental
Les relations avec les parents : le climat relationnel ou l’harmonie familiale
Les relations avec les pairs
Le milieu scolaire
Les relations avec les adultes significatifs non apparentés ou de la famille élargie
La durée de la relation
Le type de relation
Le type de comportements chez l’adulte significatif non apparenté ou de la famille élargie
Interaction des diverses influences sur la consommation de substances psychotropes chez l’adolescent
L’effet du sexe
Les principales formes de traitement de la toxicomanie
Effets d’un traitement de la toxicomanie sur la perception du réseau social
Objectifs et question de recherche
Méthode 
Participants
Critères d’inclusion et d’exclusion
Description du traitement
Instruments de mesure
Le questionnaire sociodémographique
Le questionnaire de Perception de l’Environnement des Personnes (PEP)
Déroulement
Analyses statistiques
Résultats 
Caractéristiques sociodémographiques de l’échantillon de participants
La structure des familles des participants
Satisfaction de la communication adolescents-parents
Les habitudes de consommation parentale
L’état de santé psychologique parental
Expression de la violence dans l’environnement familial ou d’hébergement
Description de la situation scolaire des adolescents et du statut d’emploi des parents
Considérations préalables à l’analyse des données
Résultats pour l’ensemble des personnages
Résultats pour le père
Résultats pour la mère
Résultats pour l’ami de même sexe
Résultats pour l’ami de sexe opposé
Résultats pour l’adulte de même sexe
Résultats pour l’adulte de sexe opposé
Discussion 
Rappel de l’objectif de la recherche
Discussion de la question de recherche
La perception des adolescents envers le père et la mère
La perception des adolescents envers les pairs
La perception des adolescents envers les adultes significatifs
Particularités de l’étude
Recherches à venir
Conclusion
Références 
Appendice A : Questionnaire sociodémographique
Appendice B : Questionnaire de Perception de l’Environnement des Personnes
Appendice C : Déclarations de consentement

Rapport PFE, mémoire et thèse PDFTélécharger le rapport complet

Télécharger aussi :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.