Les Opérations Internationales au sein de BFV- Société Générale 

Télécharger le fichier pdf d’un mémoire de fin d’études

Les Ressources financières :

La BFV- Société Générale est une Société Anonyme caupital de quatorze (14) milliards d’Ariary (Ar.14.000.000.000).Donc, comme toute entreprise privée, elle doit tenir ses comptes afin de connaître sa situation, de mieux gérer ses activités et de reprendre aux obligations légales (fiscal juridique).

Réseau de détails et service financier :

Le groupe compte plus de vingt sept millions (27.000.000) des clients particuliers en France et à l’étranger. Les activités de service financier ont connu un fort développement sur les cinq dernières années et sontrapidement devenus un acteur majeur en Europe.
Ainsi la comptabilité de l’entreprise lui permet de savoir si elle gagne de l’argent,à qui elle doit de l’argent,qui lui doit de l’argent, l’étendue et la situation financière de son patrimoine. Il y a l’entreprise elle-même, c’est-à-dire la BFV- Société Générale ; son propriétaire, l’investisseur et l’actionnaire, le banquier, prêteur de l’argent, le concurrent ; les clients ou les fournisseurs.

Gestion d’actif et services aux investisseurs :

Le pôle gestion d’actif et service aux investisseur s regroupe la Banque privée (SG Private Banquing).Ce dernier a été élu en 2008 meilleure Banque privée en Europe pour son offre de produits structurés (Euromoney).
En fait, comme nous l’avons décrit précédemment, une Banque qui est un établissement de crédit permet à tous ceux qui ontdes excédents de capitaux, de les placer, et parallèlement finance ceux qui ont besoin des capitaux pour leur fonctionnement et investissement.
En effet, les établissements de crédits offrent leurs services à trois grandes catégories de clients :
Aux particuliers : Toute personne agissant en dehors de son activité professionnelle ;
Aux entreprises : Individus ou groupement d’individu étudiés sur le plan de leurs activités professionnelles ;
Aux collectivités locales : Comme les communes qui gèrent de plus en plus fréquemment leurs finances comme des entreprises.

LES ACTIVITES DE LA BFV- SOCIETE GENERALE

Les Banques ont pour vocation d’amener la distribution des crédits, de mettre à la disposition de ceux qui ont besoin de disponibilitéqui se trouvent ailleurs.
Il y a trois idées qui dominent la fonction des Banques : elles sont intermédiaires dans la circulation des capitaux, elles facilitent les règlements dans l’espace, et elles fournissent des services.
Par définition, les Banques sont des établissementsfinanciers qui collectent des dépôts d’argent, puis les utilisent sous forme d’in vestissement ou des crédits accordés aux entreprises et aux ménages.

Les Activités courantes au sein de la BFV- Société Générale :

Accueil :

Comme son nom l’indique, c’est là que tout type de clients se dirige avant de rejoindre les services appropriés. C’est là que se fait le premier contact entre les clients et la Banque. Voyons tout ceci dans les détails :
Services : De part son emplacement proche de l’entrée, l’Accueil est facilement accessible. Il tient donc le premier rôl e dans les renseignements des clients.
Renseignements divers : Le client désorienté peut oncd directement s’y référer et être dirigé selon ses besoins. Le clientune fois orienté, pourrait aller soit à la Caisse, soit vers l’ASSCOM, soit di rectement chez un CCL ou même la Direction si nécessaire. Ce rôle de renseignements est en ajout à d’autres plus important les uns que les autres.
Demande de solde : Il s’agit de donner aux clients le montant de provisions restant dans son compte. Seul le titulaire du compte est habilité à accéder à cette information. Pour l’obtenir, il suffit de récupérer une vignette imprimée sur laquelle sont demandé le numéro de compte et le nom de l’intéressé. Mais avant tout, ce dernier doit se munir de sa pièce d’identité. Une fois cet imprimé complété, il devra remettre àl’Accueil pour qu’un Agent inscrive le solde demandé. Mis à part le solde, l’Accueil gère aussi le chéquier et distribue des « flyer».
Gestion et remise des carnets de chèques, délivrance des chèques de Banque : En effet, le client bénéficiant d’un carnet de chèques est en mesure de récupérer à L’Accueil dans les délais de quinze(15) jours à dater de l’ouverture de compte.
De plus, le service délivre aussi les chèques de Banque ou encore Chèque volant .Ce document a les mêmes fonctions que les simpleschèques, sauf que son usage est suivi des frais supplémentaires.
Réception des courriers : Comme tout établissement, la Banque peut recevoir du courrier, que cela soit personnel ou professionnel. L’Accueil transmettra ces courriers vers les services concernés On peut alors remarquer que l’ASSCOM est un détachement de l’Accueil dont les qualités et les profils requis y sont identiques.

L’Assistance Commerciale (ASSCOM) :

Elle est constituée d’un Agent coordinateur qui est chargé d’encadrer les clients avant que celui-ci prenne contact avec le CCL.
Les services qu’elle offre sont repris ci-dessous afin d’apporter plus de précision.
Services :
Renseignements : Le premier type de renseignement concerne les informations générales de compte. Cela regroupe lestarifs en vigueur comme les frais de tenue de compte, les frais des cartes bancaires, etc.…
Aussi, elle informe les clients des documents à fou rnir lors de l’ouverture de compte, du prêt bancaire ou d’une autre procédureUne. fois tous les dossiers en règle, l’ASSCOM donne au client un rendez vous.
Gestion des rendez vous : Le rendez vous est représenté par une date, une heure, un nom de CCL, et le service demandé par le client. Le client sera tenu de se présenter à ce rendez vous qui lui marque une entrevue avec un CCL. En fait, ce dernier sera d’avance mis au courant par l’ASSCOM. La gestion de rendez vous est donc primordial pour le bon fonctionnement du travail du CCL. Mais elle ne s’arrête pas seulementlà. Elle participe aussi à la gestion des cartes bancaires, vente des produits, souscription des facilités de caisse.
Gestion des cartes bancaires : D’abord, elle possède à la délivrance de cartes bancaires. C’est-à-dire qu’après les 2 mois suivant l’ouverture de son compte, le client désirant utiliser une carte bancaire peut venir la récupérer à l’ASSCOM.
La délivrance d’attestation : Certaines personnes veulent attester une situation ou une condition afin de la prouver aux yeux des autorités ou d’autres organismes. Entres autres, l’ASSCOM peut d élivrer le attestations suivantes : l’attestation de possession de devise, l’attestation d’engagement et celle de non engagement. Ces quelques lignes regroupent le travail de l’assistance commerciale et comme les CCL, elle doit aussi développer une relation cordiale avec le client. Mais pour mener à bien ses responsabilités.

La Segmentation de la clientèle :

La segmentation de la clientèle peut être définieommec le fait de fractionner ou de catégoriser les clients en fonction de leurs besoins, de leurs caractères ou d’autres critères bien déterminés en vue de mener une quelconque étude.
La qualité et l’exhaustivité du fichier client conditionnent ainsi, pour une très large part, la fiabilité et la pertinence des études Marketing quisont menées.
Les segmentations permettent ainsi d’orienter l’act ion et la stratégie commerciale à travers la possibilité qu’elles offrent de présente une vue synthétique et opérationnelle des clients. La segmentation de la clientèle est un outil pour faire face à la concurrence. Elle aide la banque à atteindre trois (3) objectifs : ob jectif stratégique, organisationnel et opérationnel.

Objectif Stratégique

Comme toute Entreprise qui cherchent à se développer, la BFV- Société Générale à des objectifs stratégiques. La BFV- Société Générale veut s’approcher le plus près possible et donner une satisfaction total à tous les habitan ts de toutes les régions de Madagascar, tout cela est expliqué par les qualités de ces services.
La segmentation permet d’orienter le développement à moyen et long terme : choix géographique offrant le meilleur potentiel, détermination de cibles de clientèle prioritaire en terme de fidélisation ou de développement, allocation prioritaire des moyens commerciaux sur un ou plusieurs segments déterminés.
Aussi bien, extension des nouveaux Agence de la BFV- Société Générale, amélioration de délais de traitement qui constitueun critère déterminant de satisfaction de la clientèle, au même titre que la fiabilité du traitement, amélioration de la communication avec le client à toutes les phases de l’activité que ce soit avant, pendant ou après le traitement des opérations internationales.

Objectif Organisationnel

De point de vue organisationnel, la segmentation permet d’assurer la cohérence entre le dispositif commercial et les orientations stratégiques.
La BFV- Société Générale a aussi objectif de fidéliser les clients actuels en leur octroyant des produits et services correspondant à leurs besoins, attirer les prospects à devenir clients de la BFV- Société Générale, améliorer notre notoriété et notre image, présenter aux clients actuels et surtout les clients potentiels tous les produits et service de la BFV- Société Générale, la vérification de la capacité à satisfaire les attentes des clients via les résultats issus des dispositifs d’écoute, al consolidation de la compétence et la polyvalence des personnels au travers d’un plan de formation ambitieux et d’un meilleur partage des savoir-faire, les démarches de management de la qualité est aussi des moyens de fiabiliser les processus,
Les outils et la maîtrise des fournisseurs en nous inscrivants dans une dynamique d’amélioration permanente.

Objectif Opérationnel

Pour le domaine opérationnel, la segmentation permet d’obtenir des taux de concrétisation plus élevés grâce à un ciblage plus fin des actions commerciales et Marketing. La segmentation permet ainsi d’adapter la forme et le contenu des opérations bancaire aux différentes cibles.
En conclusion, presque toutes les banques primaires, ont les mêmes objectifs à fixer, à savoir :
Prospecter le maximum de clients, satisfaire le maximum de clients par la diffusion des informations nécessaires et utiles dans le monde bancaire
Améliorer les rendements à partir de clients
Assister les clients devant le coût de la vie à par tir des prêts bancaires
Améliorer les opérations bancaires et faciliter lesopérations bancaires à l’échelon international.

DEROULEMENT DE STAGE AU SEIN DE LA BFV- SOCIETE GENERALE

Notre stage au sein de la BFV- Société Généraledébutéa le 13 Mai 2008 et a pris fin le 11 Juillet 2008 comme étant une assistante de conseiller clientèle.
Lors du 1er jour à 7 h30, Monsieur l’Adjoint commerciale nous a reçu pou r nous donner toutes les instructions nécessaires et utiles pour le bon déroulement de notre stage. Nous étions tellement émotionnées car c’était pour la 1 fois de notre vie que nous commencions à travailler dans une entreprise.
Durant notre stage, j’ai pu acquérir plusieurs catégories des clients à savoir des particuliers, des fonctionnaires, et des opérateurséconomiques.
Plusieurs attributions journalières m’ont été servi à savoir :
Réception d’un client pour l’ouverture de compte
Remplissage des dossiers d’ouverture de compte de particulier et GBAE
Etablissement de fichier de contrôle
Préparation de SCAN de « Spécimen »
Classement de dossier au bureau d’archive
Lors de notre stage, l’ambiance de travail avec les cadres et mes collègues stagiaires ont été tellement bonne car il y a tellement une collaboration étroite entre les différentes agents cités ci-dessus, grâce a cet diférent personnel dynamique et efficace ces performants, je me sentais très à l’aise vis-à-vis de mes collègues dans l’accomplissement de mes tâches quotidienne. Jusqu’à ce que la période de notre stage a été courte pour moi.
Les points forts de notre stage ont été :
La facilité de notre intégration au niveau de tousles personnels ;
La rapidité de la compréhension de ma tâche attribuée ;
L’augmentation d’effectif des clients qui ont ouve rt leurs comptes à la banque (Par Exemple : le GBAE) ;
Nos accès à l’informatique, notre facilité la maîtrise de mes expériences à la matière ;
Tâches facilement acquises.
Ce stage au sein de la BFV- Société Générale m’a éétbénéfique en tout point de vue, il m’a vraiment permis de développer ma connaissance et d’affermir notre expérience.
Désormais, nous ne tient pas une place fixe au sein de la banque car notre objectif de connaître a fond les attributions de tout les services de cette dernière comme, j’y mis passée au sein de service Back Office.
D’où plusieurs problème y ont été évoqués lors dessdifférents accueils dont :
L’incompréhension des clients de la situation de leur compte bancaire
Le non maîtrise de la langue française lors du rem plissage des fiches d’adhésion clientèle.
L’intitulé de notre stage concerne les opérations nternationales au sein de la BFV-Société Générale, d’où il s’avère nécessaire de vous présenter les différents produits de ces opérations, à savoir :
Les Crédits Documentaires (CREDOC) :est l’engagement d’une banque de payer un montant défini au fournisseur d’une marchandise ou d’un service, contre la remise, dans un délai déterminé, de documents énumérés qui prouvent que les marchandises ont été expédiées ou que les prestations ou services ont été effectués. L’objet de ces documents est de justifier l’exécution correcte des obligations de l’exportateur. Ces documents seront ensuite transmis par la banque à l’acheteur contre remboursement, pour que ce dernier puisse prendre possession de la marchandise.
La « Stand By letter credit » : qui est un engagement (garantie irrévocable) émise sous forme de lettre de crédit visant à sécuriser ’exécutionl d’un contrat, ou d’une obligation nécessitant la présentation de documents en cas de litige (non paiement) ;
Les Remises Documentaires (REMDOC) : sont un instrument de paiement par lequel le Vendeur fait établir des documents qu’il remettra à sa banque,avec instructions irrévocables à cette dernière de ne remettre l’ensemble des documents à l’Acheteur que contre le paiement de la marchandi se ou acceptation d’effet ;
Les transferts reçus de l’étranger : sont des moyens de paiements libellés en monnaie étrangère (devises) et encaissées en deviseou en Ariary ;
Les transferts émis vers l’étranger :sont des moyens de paiements libellés en monnaie locale (Ariary) et encaissées en devises étrangères ;
La Remise Libre (RML) : est un moyen de paiement le moins cher en matière d’opération d’importation, il n’a pas de frais d’engagement bancaire, ni de frais de manipulation de documents.
Mais, devant ces différents produits de ces opérations cités ci-dessus, notre analyse vont se baser sur les Crédits Documentaires.

Le rapport de stage ou le pfe est un document d’analyse, de synthèse et d’évaluation de votre apprentissage, c’est pour cela rapport-gratuit.com propose le téléchargement des modèles complet de projet de fin d’étude, rapport de stage, mémoire, pfe, thèse, pour connaître la méthodologie à avoir et savoir comment construire les parties d’un projet de fin d’étude.

Table des matières

Introduction
Première Partie : LA BFV- SOCIETE GENERALE
Chapitre I : Présentation générale de la BFV- Société Générale
1-1 – Historique
1-2 – Identification
1-3 -Organisation de la BFV- Société Générale
1-3-1 -Au niveau du Siège
1-3-2- Au niveau de l’Agence
1-3-3- Les attributions des différents postes
1-3-3-a) Définition des attributions
1-3-3-b) Au sein de l’Agence
Chapitre II : Les Ressources de la BFV- Société Générale
2-1- Les Ressources humaines
2-1-1-Les Ressources matérielles
2-1-2-Les Ressources financières
2-1-2-a) Réseau de détails et service financier
2-1-2-b) Gestion d’actif et services aux investisseurs
2-2 – Les Activités de la BFV- Société Générale
2-2-1- Les Activités courantes au sein de la BFV-Société Générale
2-2-1-a) Accueil
2-2-1-b) L’Assistance Commerciale
2-2-1-c) Conseiller de clientèle (CCL)
2-2-1-d) Caisse
2-2-1-e) Western Union
2-2-1-f) Conseiller de clientèle professionnel (CCL-PRO)
2-2-1-g) Back Office
2-2-1-h) L’Administration et Comptabilité
2-2-1-i) Département commercial
2-2-1-j) La Direction
2-3 -Les Objectifs
2-3-1- La Segmentation de la clientèle
2-3-1-a) Objectif Stratégique
2-3-1-b) Objectif Organisationnel
2-3-1-c) Objectif Opérationnel
Chapitre III : Déroulement de stage au sein de la BFV- Socié Générale
Deuxième partie : Les Opérations Internationales au sein de BFV- Société Générale 
Chapitre I : Les Crédits Documentaires
1-1- Généralités
1-1-1-Rôle du Crédit Documentaire
1-1-2-Le fonctionnement du Crédit Documentaire
1-1-2a) Les étapes de fonctionnement du Crédit Documentaire
1-1-2-b) Les documents systématiquement exigés dans les Crédit Documentaires
1-1-2-c) Les documents éventuellement exigés dans les Crédit Documentaires
1-1-2-d) Les différents types de Crédit Documentaire
1-1-2-e) Les différentes formes réalisations de Crédit Documentaire
1-1-3-Autres formes du Crédit Documentaire
1-1-3-a) Le Crédit Documentaire « Revolving »
1-1-3-b) Le crédit Documentaire « Red Clause
1-1-3-c) Le Crédit Documentaire « Transférable »
Chapitre II : Les Avantages et les Inconvénients des Crédits Documentaires
2-1- Les Avantages
2-1-1-Avantages pour le Vendeur
2-1-2-Avantages pour l’Acheteur
2-2- Les Inconvénients
2-2-1-Procédure complexe
2-2-2-Formalisme rigoureux
2-2-3-Coût élevé
Chapitre III : Diagnostic Sommaire de la BFV- Société Générale
3-1-POINTS FORTS
3-2-POINTS FAIBLES
3-3-MENACES
3-4- OPPORTUNITES
3-5- Les Suggestions et les Recommandations
3-5-1- Ouverture des nouvelles agences
3-5-2- Création de nouvelles caisses et recrutement des personnels
3-5-3- Multiplication de Distributeur Automatique de Billet de banque
3-5-4- Sensibilisation
3-6- Limite des suggestions
CONCLUSION
RESUME
ABSTRACT
BIBLIOGRAPHIE

Télécharger le rapport complet

Télécharger aussi :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *