Les facteurs influençant le rendement en café

Les facteurs influençant le rendement en café

Ombrage sur les pieds de café

Noté pour chaque caféier, l’indice de Dawkins permet d’établir un lien entre l’éclairement individuel du caféier et le rendement. La figure 11 et le tableau 16 présentent la moyenne des rendements (en g/caféier/an) par indice de Dawkins. Les groupes statistiques formés par regroupement d’indice, après anova et un test de Tukey sur les rendements des indices, sont figurés par les barres sous le graphique.

Architecture des caféiers

Les résultats de répartition du rendement en classe d’architecture sont à relier avec les résultats obtenus par la matrice des corrélations (tableau 14) entre les différentes composantes du rendement. Les résultats donnés par la figure 14 et le tableau 19 montrent que plus l’architecture du caféier est ramifiée, plus le rendement est élevé. L’architecture 4, caractérisée par un nombre importants de tiges secondaires, porteuses de nombreuses tiges fructifères, donne les plus hauts rendements individuels. Les rendements des caféiers d’architecture 4 sont significativement supérieurs à ceux des autres classes d’architecture. On note une fois de plus que la variabilité des rendements individuels augmente avec le rendement moyen pour donner le même profil d’histogramme que précédemment. De la même manière que pour les niveaux d’éclairement, une parcelle composée essentiellement de caféiers d’architecture 4 sera plus hétérogène dans ses rendements individuels qu’une parcelle composée de caféiers peu ramifiés.

Interactions entre les facteurs Ombrage, Architecture et Etat sanitaire aux échelles caféier et parcelle

Dans les paragraphes qui suivent nous avons tentés d’effectuer une analyse croisée des différents facteurs susceptibles d’influencer le rendement des caféiers afin d’étudier leurs éventuelles corrélations. Cette partie étudie donc successivement “ombrage x architecture”, “ombrage x état sanitaire” puis “état sanitaire x architecture”. Les variables décrivant ces facteurs ayant été renseignée à l’échelle des caféiers et à l’échelle de la parcelle, au sein de chacune de ces parties, l’analyse s’effectue à l’échelle individuelle puis à l’échelle parcelle. Chaque partie consigne par un histogramme à proportion et un tableau la répartition en effectif des classes d’une première variable parmi les classes d’une deuxième variable.
Dans la représentation de l’histogramme à proportion l’ensemble des caféiers, ou des parcelles, d’une variable est réparti selon les classes de la seconde variable étudiée. Par exemple pour la figure 18, l’ensemble des caféiers de la classe Dawkins 1 ont été répartis de manière proportionnelle dans les différentes classes d’architecture. La matrice des correspondances donne l’effectif des parcelles de chaque strate (une modalité de la première variable croisée avec une modalité de la seconde).

Ombrage / Architecture

échelle individuelle

l’échelle du caféier, l’architecture et l’ombrage semble corrélés et on peut relever une tendance des caféiers sous forts éclairements à développer des architectures de type 3 ou 4 plus ramifiées (figure 18). Cette tendance peut s’expliquer par le fait qu’un caféier sous ombrage dense investit principalement dans sa croissance primaire pour trouver de la lumière en hauteur, plutôt que dans la ramification. En pleine lumière, un caféier va pouvoir investir davantage dans de la ramification et/ou dans la fructification. Cette hypothèse explique les forts rendements constatés sur les caféiers en plein soleil, développant des architectures de type 4 et les faibles valeurs observées dans des conditions d’éclairement et d’architecture contraires.

Le rapport de stage ou le pfe est un document d’analyse, de synthèse et d’évaluation de votre apprentissage, c’est pour cela rapport-gratuit.com propose le téléchargement des modèles complet de projet de fin d’étude, rapport de stage, mémoire, pfe, thèse, pour connaître la méthodologie à avoir et savoir comment construire les parties d’un projet de fin d’étude.

Table des matières

INTRODUCTION
MATERIEL & METHODES
1. Site d’étude et dispositif
1.1. Site d’étude
1.2. Dispositif
1.3. Dispositif intra-parcellaire pour l’estimation du rendement en café
2. Caractérisation des pratiques paysannes
2.1. Historique
2.2. Itinéraire Technique
3. Caractérisation du Profil de production
3.1. Quantification de l’importance des productions « méthode des cailloux »
3.2. Profils de production spécifiques et thématiques
3.3. Typologie des profils de production
4. Estimation du rendement de café sur les parcelles agroforestières
4.1. Estimation du rendement
5. Caractérisation des facteurs déterminant la production en café sur les parcelles agroforestières
5.1. Etat sanitaire des caféiers
5.2. Architecture des caféiers
5.3. Indice d’éclairement
5.4. Outils statistiques mobilisé pour expliquer le rendement en café sur les parcelles agroforestière de Nienh
RESULTATS
1. Caractérisation des pratiques paysannes et des profils de production
1.1. Trajectoires
1.2. Itinéraire technique
1.3. Profil de production
2. Estimation du rendement en café sur les parcelles agroforestières, cas du village de Nienh
2.1. Rendement en café de parcelles agroforestières
2.2. Composantes du rendement
2.3. Les facteurs influençant le rendement en café
2.4. Interactions entre les facteurs Ombrage, Architecture et Etat sanitaire aux échelles caféier et parcelle
2.5. Analyse factorielle discriminante des profils de production et du rendement en café
DISCUSSION
1. Caractérisation des pratiques paysannes
1.1. Méthode des cailloux
1.2. Notion d’importance
1.3. Le système agroforestier, une pyramide de productions basée sur le café
1.4. Clustering
2. Estimation du rendement
2.1. Méthode des composantes du rendement
2.2. Echantillonage
2.3. Précision du calcul du rendement
2.4. Variables utilisées pour l’analyse
2.5. Relation entre état phytosanitaire, biodiversité et ombrage
2.6. Analyse factorielle du rendement
CONCLUSION
BIBLIOGRAPHIE
ANNEXES
RESUME
ABSTRACT

Rapport PFE, mémoire et thèse PDFTélécharger le rapport complet

Télécharger aussi :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *