LES ENJEUX DE LA SANTE SUR L’AFRIQUE

LES ENJEUX DE LA SANTE SUR L’AFRIQUE

Les maladies tropicales négligées

Les maladies tropicales négligées touchent pour la plupart la population rurale pauvre et marginalisée, qui vit dans des pays à faible revenu. Ces maladies tropicales négligées sont méconnues et manquent de visibilité, car elles sont rares dans les pays industrialisés. La plupart des décideurs et des grandes institutions de recherche ignorent leur existence. Elles ne retiennent pas non plus l’attention des bailleurs de fonds, alors qu’elles ont un impact considérable sur le développement économique et social de ces populations. Elles peuvent entrainer des incapacités et des mutilations irréversibles, quand elles ne débouchent pas sur une issue fatale. L’OMS les classe en deux grandes catégories : -Les maladies endémiques chroniques invalidantes, comme la cécité des rivières, pour lesquelles le traitement peu coûteux, est rarement accessible pour les groupes de population touchés. -Les maladies mortelles, telle que la maladie du sommeil, la seule possibilité de guérir de cette pathologie, est le dépistage systématique et le traitement à un stade précoce.(Voir description de toutes ces maladies en annexe 1)

Les maladies transmissibles(MT)

Les maladies transmissibles sont toute affection qui peut être communiquée d’un individu contaminé à un autre en bonne santé. Elles peuvent être transmises par voie respiratoire par les éternuements ou la toux. Ce sont entre autre la méningite, grippe, varicelle, rhinopharyngite, angine, streptococcique, tuberculose, rougeole, rubéole, coqueluche. L’affection peut également se transmettre en entrant en contact cutané ou sexuel avec une personne malade, exemple le VIH-SIDA, la syphilis, le gonocoque. Tandis que les maladies diarrhéiques dont le choléra, dysenterie bacillaire (Shigella, Salmonella), Hépatite A, Rota virus, salmonellose, cytomégalovirus, Mononucléose infectieuse peuvent être transmisse par voie orale. Les MT peuvent également être transmises par voie orale en respirant de l’air contaminé par des micro-organismes. De la nourriture ou une surface infectée peut également être des modes de communication d’une maladie transmissible. L’OMS (2017) déclare que la mortalité liée aux MT a enregistré une baisse significative entre 2000 et 2015 (– 66 % pour le paludisme, – 57 % pour le sida et – 52 % pour les maladies diarrhéiques). Cependant, elles sont loin d’être éradiquées. Selon l’OMS (2017) ,26 millions de personnes vivent avec le VIH et 93 % des décès par paludisme sont enregistrés en Afrique..

Problèmes communs et les solutions identifiées

Problèmes communs D’une manière générale, les TIC ne sont pas une priorité pour les pays africains pour la simple raison que ces pays sont confrontés, pour la plupart d’entre eux, à un contexte de misère provoqué par les calamitées dont les coups d’état, les guerres, les famines, les catastrophes naturelles, les épidémies, le manque d’eau potable, le manque d’infrastructures en éducation en santé, voire le problème d’électricité. Pour toutes ces faiblesses, ces pays manquent pour le moment de solutions, de telle sorte que pour les dirigeants africains, les technologies de l’information et de la communication ne sont pas vues comme prioritaires. Les États africains ignorent le poids économiques et social de TIC et ses outils dans le développement. Or, investir dans les TIC consiste aussi à investir dans le domaine de la santé car les deux sont inter-reliés. La plupart des pays sont enclavés à cause du mauvais état des routes et du faible niveau de débit pour se connecter à l’Internet. Ce dernier point illustre la faiblesse des investissements dans les TIC, particulièrement dans le système de santé, secteur aussi important que celui de l’éducation. Le système de santé en Afrique sub-saharienne manque de ressources humaines, en l’occurrence le personnel qualifié, l’insuffisance des ressources financières et matérielles. Selon les estimations du groupe spécial sur le financement international novateur des systèmes de santé dans son rapport sur la santé dans le monde (2010), 49 pays à faible revenu examinés devraient dépenser un peu moins de 44 dollars par personne en moyenne (non pondérée) en 2009, pour atteindre un peu plus de 60 dollars par personne en 2015 afin de renforcer son système de santé et fournir un ensemble essentiel de services de santé. Dans son rapport Biennal 20142015, l’OMS a déclaré qu’a la fin de 2014, seuls 22 pays (soit 47 % des États Membres) de la Région africaine consacraient plus de US $60 par habitant par année pour la santé. Le nombre limité de pays ayant atteint la cible fixée par l’Union africaine dans la Déclaration d’Abuja de 2001, reflète aussi la faiblesse des investissements nationaux dans les systèmes de santé.

Guide du mémoire de fin d’études avec la catégorie  LES ENJEUX DE LA SANTE SUR L’AFRIQUE

Étudiant en université, dans une école supérieur ou d’ingénieur, et que vous cherchez des ressources pédagogiques entièrement gratuites, il est jamais trop tard pour commencer à apprendre et consulter une liste des projets proposées cette année, vous trouverez ici des centaines de rapports pfe spécialement conçu pour vous aider à rédiger votre rapport de stage, vous prouvez les télécharger librement en divers formats (DOC, RAR, PDF).. Tout ce que vous devez faire est de télécharger le pfe et ouvrir le fichier PDF ou DOC. Ce rapport complet, pour aider les autres étudiants dans leurs propres travaux, est classé dans la catégorie LES MALADIES TRANSMISSIBLES(MT) où vous pouvez trouver aussi quelques autres mémoires de fin d’études similaires.

Le rapport de stage ou le pfe est un document d’analyse, de synthèse et d’évaluation de votre apprentissage, c’est pour cela rapport gratuit propose le téléchargement des modèles gratuits de projet de fin d’étude, rapport de stage, mémoire, pfe, thèse, pour connaître la méthodologie à avoir et savoir comment construire les parties d’un projet de fin d’étude.

Table des matières

DÉDICACE
REMERCIEMENTS
ABREVIATIONS
INTRODUCTION
1.0 PRESENTATION DE L’ORGANISATION ET IDENTIFICATION DU MANDAT4
1.1 PRESENTATION DE L’ORGANISATION
1.2 MANDAT ET OBJECTIFS SPECIFIQUES DU STAGE
2.0 PROBLEMATIQUE RELATIVE AU MANDAT
2.1 METHODOLOGIE RELATIVE POUR LA REALISATION DU MANDAT
3.0 CONCEPTS DE LA SANTE NUMERIQUE ET DEFINITION DES DIFFERENTS TERMES
3.1 CONCEPT DE LA SANTE NUMERIQUE 3.2 DEFINITION DES DIFFERENTS TERMES
3.2.1 E-santé
3.2.2 Télémédecine
3.2.3 M-santé ou m-health
3.2.4 Quantified self ou mesure de soi
3.2.5 Internet des objets connectés (Iod)
4.0 LES ENJEUX DE LA SANTE SUR LE CONTINENT
4.1 ENJEUX RELATIF AUX RESSOURCES HUMAINES
4.2 ENJEUX RELATIFS AUX RESSOURCES FINANCIERES
4.3 ENJEUX RELATIFS A LA SANTE
4.4 ENJEUX RELATIFS AUX INFRASTRUCTURES
4.5 ENJEUX RELATIFS A LA COUVERTURE UNIVERSELLE : ASSURANCE MALADIE
4.6 ENJEU RELATIF A LA RECHERCHE EN SANTE
5.0 LES MALADIES NON TRANSMISSIBLES, LES MALADIES TROPICALES NEGLIGEES ET LES MALADIES TRANSMISSIBLES
5.1 LES MALADIES NON TRANSMISSIBLES
5.2 LES MALADIES TROPICALES NEGLIGEES
5.3 LES MALADIES TRANSMISSIBLES(MT)
6.0 PROBLEMES COMMUNS ET LES SOLUTIONS IDENTIFIEES
6.1 PROBLEMES COMMUNS
6.2 SOLUTIONS APPORTEES PAR L’OMS
7.0 NTIC-DEFINITION ET IMPACT SUR LE DESERT MEDICAL (PENURIE DU PERSONNEL, QUALITE ET DENSITE DES INFRASTRUCTURES)
7.1 DEFINITION
7.2 IMPACT SUR LA PENURIE DU PERSONNEL
7.3 QUALITE ET DENSITE DES INFRASTRUCTURES
8.0 LES APPLICATIONS MOBILES DANS LE DOMAINE DE LA SANTE EN AFRIQUE 29 9.0 REFLEXION: PERSPECTIVES DES TIC EN SANTE ET PISTES DE DISCUSSION POUR LE SYMPOSIUM
9.1 REFLEXION PAR RAPPORT AU MANDAT
9.2 LES PERSPECTIVES DES TIC EN SANTE
9.3 QUESTIONNEMENT ET THEMES A DISCUTER DANS LE CADRE DU SYMPOSIUM
10.0 RECOMMANDATIONS
CONCLUSION
BIBLIOGRAPHIE
ANNEXE 1: DEFINITION DES MALADIES NON TRANSMISSIBLES ET TROPICALES NEGLIGEES

Télécharger le rapport completRapport PFE, mémoire et thèse PDF

Télécharger aussi :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.