Les différents échelons du réseau Chambre d’agriculture

Présentation de la Chambre d’agriculture du Rhône et ses partenaires 

Les différents échelons du réseau Chambre d’agriculture 

Les Chambres d’agriculture sont des établissements publics composés de professionnels élus tous les six ans. Ils représentent les activités agricoles, rurales et forestières et sont accompagnés par les salariés pour implémenter les politiques et les orientations choisies. En tant qu’organisme consulaire, les Chambres d’agriculture « bénéficient de l’autonomie administrative et sont soumises à la tutelle des pouvoirs publics ». Afin de répondre aux spécificités de chaque territoire tout en conservant une certaine cohérence, le réseau Chambre d’agriculture est présent à différentes échelles territoriales. Au niveau national, l’Assemblée Permanente des Chambres d’Agriculture assure les conditions de mise en place des politiques nationales, européennes ou internationales qui concernent les activités agricoles et environnementales liées au développement rural. Elle accompagne également les chambres régionales et départementales sur les points techniques, juridiques, économiques et financiers. Les chambres régionales d’agriculture mettent en œuvre des stratégies qui répondent aux orientations nationales et donnent un cadre aux actions des chambres départementales. C’est « l’échelon de cohérence ».

Les Chambres d’agriculture départementales ou interdépartementales répondent aux enjeux spécifiques du territoire concerné. Comme les spécificités agricoles, les missions sont nombreuses et variées. Cet « échelon de la proximité » assure la gestion de projet, l’accompagnement et la formation des agriculteurs et de leurs ressortissants (filière, organisations professionnelles…) tout au long de leurs activités. Il contribue également à représenter le monde agricole dans les projets des collectivités territoriales quelle que soit l’échelle (APCA 2021). La Chambre d’agriculture du Rhône dont le siège est basé à la Tour de Salvagny est un organisme consulaire à l’échelle départementale. Parmi les quarante élus qui composent la session, onze d’entre eux, dont le président, font partie du bureau. Les élus ont construit un projet de mandature en quatre axes dont les trois premiers sont prioritaires :

• Permettre aux agriculteurs et porteurs de projets d’entreprendre
• Accompagner les agriculteurs dans l’adaptation de leurs pratiques et systèmes
• Assurer le développement agricole dans un territoire urbain et péri-urbain
• Développer l’efficience de la structure Chambre

Les salariés, répartis à la Tour de Salvagny et dans les antennes de Villefranche sur Saône, SaintSymphorien-sur-Coise et Brignais (voir Figure 1), composent les quatre pôles : Ingénieries Financière et Humaine, Entreprise et Stratégie, Productions et Filières et enfin, Territoires Environnement et Société. Au sein de ce dernier pôle, j’ai intégré l’équipe Développement des Territoires, encadré par Mathieu Novel. En tant que chargé de territoire de l’agglomération lyonnaise, il accompagne l’émergence de projet agricole sur ce territoire et assure le lien avec l’ensemble des acteurs collectivités territoriales. Pendant six mois, j’ai travaillé sur l’élaboration d’une stratégie de gestion des corvidés (Chambre d’agriculture du Rhône 2020).

Les structures partenaires 

Les dégâts d’oiseaux sur les cultures céréalières touchent un certain nombre d’acteurs qui ont été mobilisés durant ce stage. Arvalis – Institut du Végétal, « organisme de recherche appliquée agricole dédié aux grandes cultures », a apporté une expertise agronomique, une aide à l’élaboration des protocoles d’expérimentation puis l’analyse des résultats et un encadrement technique tout au long du stage (Arvalis Institut du Végétal s. d.). Le choix des expérimentations a été réalisé après consultation des différents acteurs. Parmi eux, certains membres du Groupement d’Etudes et de Développement Agricole (GEDA) de l’Ozon, composé essentiellement d’agriculteurs de l’est lyonnais. Ce groupement est intervenu notamment pour la mise en place des expérimentations chez des agriculteurs volontaires. Le GEDA, l’Information Agricole du Rhône, journal d’information générale agricole et rurale des terroirs lyonnais et beaujolais, et la Fédération Départementale des Syndicats d’Exploitants Agricoles (FDSEA) ont facilité la diffusion d’informations sur les déclarations des dégâts. Les éléments réglementaires concernant la chasse ont été relayés par le GEDA de l’Ozon et par la Fédération de Chasse du Rhône et de la Métropole de Lyon (FDCRML). La FDCRML a permis de faire le lien avec les sociétés de chasse locales et intervient dans la compilation des déclarations de dégâts et le montage du dossier pour le classement des Espèces Susceptibles d’Occasionner des Dégâts (ESOD). Enfin, la Ligue de Protection des Oiseaux (LPO) a apporté des connaissances générales sur les espèces concernées. Elle est intervenue plus spécifiquement dans le suivi du cycle de reproduction tant sur les aspects méthodologiques qu’analytiques.

Le rapport de stage ou le pfe est un document d’analyse, de synthèse et d’évaluation de votre apprentissage, c’est pour cela rapport-gratuit.com propose le téléchargement des modèles complet de projet de fin d’étude, rapport de stage, mémoire, pfe, thèse, pour connaître la méthodologie à avoir et savoir comment construire les parties d’un projet de fin d’étude.

Table des matières

Introduction
1. Contextes
1.1. Présentation de la Chambre d’agriculture du Rhône et ses partenaires
Les différents échelons du réseau Chambre d’agriculture
Les structures partenaires
1.2. Cultures et dégâts de corvidés dans le Rhône
Les grandes cultures de l’est lyonnais
Les cultures céréalières et les contraintes locales
1.3. Connaissances générales sur les corvidés
Description et distinction physique
Alimentation
Habitat
Evolution et dynamique des populations
1.4. Les moyens de lutte
Cadre réglementaire et classement ESOD
Déclarations de dommages dus à la prédation des oiseaux
2. Matériel et méthodes
2.1. Répartition des corvidés dans l’agglomération lyonnaise
Recherches bibliographiques : Zone de nidification et zones dortoirs
Protocole de la récolte de données
Mise en œuvre
2.2. Cycle de reproduction du corbeau freux
Recherches bibliographiques : les différents stades du cycle
Protocole d’observations
Mise en œuvre
2.3. Techniques d’effarouchement
Recherches bibliographiques : le champ des possibles
Expérimentations choisies et protocoles
Mise en œuvre
3. Résultats
3.1. Le cycle de reproduction des oiseaux
3.2. L’agglomération lyonnaise
Taille de la parcelle
Distance au nid
Traitement de semence
Date de semis
Modalités
3.3. Les cinq secteurs
Le secteur de Meyzieu : Traitement de semences, semis sous couvert et cycle de reproduction
des freux
Les Grandes Terres : Ballons et piment
Saint-Priest : Tirs, piment et traitement de semences
Saint-Exupéry : Traitement de semences et fauconnier
Franc Lyonnais : Ballons et traitement de semences sur re-semis
3.4. Bilan
4. Conclusion
5. Retour d’expérience
Bibliographie
Annexes

Rapport PFE, mémoire et thèse PDFTélécharger le rapport complet

Télécharger aussi :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.