Les anthelminthiques utilisés couramment chez les chevaux

Les anthelminthiques utilisés couramment chez les chevaux

Le fenbendazole (FBZ)

Le fenbendazole fait partie de la famille des benzimidazoles (BDZ). Il s’agit de composés organiques de synthèse de structure homogène formée d’un benzène et d’un imidazole : le noyau benzimidazole.Le premier composé a été découvert en 1961 par Merck Sharp & Dohme : le thiabendazole. La nature du substituant en position R1 était alors un thiazole. Les autres BDZ, qui ont été synthétisées par la suite, ont un substituant en position R1 de nature carbamate. C’est ce carbamate en R1 qui confère des propriétés anthelminthiques. Le substituant en R2 joue sur le spectre d’action et la pharmacocinétique : il peut être aromatique (oxfendazole, flubendazole, mebendazole, fenbendazole) ou aliphatique (oxibendazole, albendazole). Des pro-BDZ ont également été synthétisés, il s’agit du nétobimin, du fébantel et du thiophanate. Le fenbendazole, l’albendazole et l’oxfendazole contiennent un atome de soufre ainsi ils sont sujets à de forts niveaux d’oxydation lors de la métabolisation (Velik et al. 2004). Le noyau benzimidazole en fait des composés légèrement basiques (pKa de 5 à 6). Le carbamate les rend très peu hydrosolubles: la faible solubilité du FBZ, s’élevant à 0,07 mg/L, en fait une molécule très peu absorbée par voie orale, comparé à l’oxibendazole par exemple, qui a une solubilité de 3,01 mg/L (Gokbulut et al. 2006). Les BZD sont peu liposolubles, mais cela est suffisant pour passer les membranes cellulaires, ainsi leur diffusion est assez large. Comme les BZD ont un résidu carbamate, seules des formes non ionisées et hydrosolubles sont envisageables, sinon elles seraient trop instables. Ainsi seules des galéniques par voie orale sont commercialisées. Seul le fenbendazole (PANACUR®) et le mébendazole (TELMIN®) ont une AMM pour les chevaux en France.

Pharmacocinétique

Le FBZ est faiblement absorbé par le tube digestif puisque l’absorption ne dépasse pas les 20 %. Le FBZ est une molécule d’assez grosse taille avec un poids moléculaire de 299,3 g/mol, ce qui le fait entrer en compétition avec les particules alimentaires. Ainsi l’AUC (aire sous la courbe d’absorption) est 4 fois supérieure lors d’administration à jeun comparée à une administration avec des granulés. On aurait pourtant pu penser qu’une administration à jeun, en accélérant la vidange gastrique, diminue son absorption. Mais l’existence d’une absorption intestinale distale, mise en évidence lors d’administration intra-caecale, permet au FBZ d’être absorbé au cours de son trajet dans le tube digestif. La biodisponibilité est faible avec une concentration plasmatique optimale (le Nadir) de 0,04 µg/ml atteinte en 8h (+/- 2,7) et une AUC de 0,61 µg.h/mL (+/- 0.11) après une administration orale à 10 mg/kg (soit un peu plus que la dose recommandée dans la spécialité la plus diffusée en France). Sachant que la biodisponibilité subit des variations interindividuelles de 5%, de fortes variations d’efficacité interindividuelles sont envisageables compte tenu de cette faible biodisponibilité. En plus, du fait de la concentration plasmatique faible et de la métabolisation hépatique du FBZ, la concentration plasmatique décroît assez rapidement: le FBZ sulfide est d’abord oxydé en FBZ sulfoxide (FBZSO ou oxfendazole) par le système FMO (Flavine monooxygénase), puis est dans un second temps oxydé en FBZ sulfone (FBZSO2) par la monooxygénase du cytochrome P450 (Velik et al. 2004). Bien que le FBZSO2 soit le métabolite plasmatique prédominant, seul le FBZSO est actif. Les Nadirs du FBZSO et du FBZSO2 sont respectivement de 9,5h (+/- 3,5h) et de 10,5h (+/- 3,2h) (McKellar et al. 2002), ce qui témoigne d’un métabolisme rapide du FBZ.

Guide du mémoire de fin d’études avec la catégorie Les strongles digestifs des équidés

Étudiant en université, dans une école supérieur ou d’ingénieur, et que vous cherchez des ressources pédagogiques entièrement gratuites, il est jamais trop tard pour commencer à apprendre et consulter une liste des projets proposées cette année, vous trouverez ici des centaines de rapports pfe spécialement conçu pour vous aider à rédiger votre rapport de stage, vous prouvez les télécharger librement en divers formats (DOC, RAR, PDF).. Tout ce que vous devez faire est de télécharger le pfe et ouvrir le fichier PDF ou DOC. Ce rapport complet, pour aider les autres étudiants dans leurs propres travaux, est classé dans la catégorie Les lactones macrocycliques (LMs) où vous pouvez trouver aussi quelques autres mémoires de fin d’études similaires.

Le rapport de stage ou le pfe est un document d’analyse, de synthèse et d’évaluation de votre apprentissage, c’est pour cela rapport gratuit propose le téléchargement des modèles gratuits de projet de fin d’étude, rapport de stage, mémoire, pfe, thèse, pour connaître la méthodologie à avoir et savoir comment construire les parties d’un projet de fin d’étude.

Table des matières

REMERCIEMENTS
TABLE DES MATIÈRES
LISTE DES ILLUSTRATIONS
LISTE DES TABLEAUX
LISTE DES ABRÉVATIONS
LISTE DES ANNEXES
INTRODUCTION
PARTIE I : REVUE BIBLIOGRAPHIQUE
I) État des lieux de la filière équine en France
1) Le cheptel équin français
2) Une source d’emploi
3) L’économie de la filière
II) Les strongles digestifs des équidés
1) Cycle de vie des strongles et facteurs de réceptivité
a) Phase exogène
b) Phase endogène
2) Prévalence et facteurs de réceptivité :
a) Prévalence
b) Facteurs de réceptivité
3) Pathologie : lésions et signes cliniques
III) Les anthelminthiques utilisés couramment chez les chevaux
1) Le fenbendazole (FBZ)
2) Le pyrantel (PYR)
3) Les lactones macrocycliques (LMs)
IV) Etat des lieux de la résistance aux anthelminthiques chez les chevaux dans le Monde
1) Définition et identification de la résistance
a) Définition
b) Détection des phénomènes de résistance
2) Support génétique des résistances et facteurs favorisant les sélections
a) Support génétique et caractéristiques induites
b) Facteurs favorisants
3) Situation actuelle dans le Monde, en Europe et en France
a) Dans le Monde hors Europe
b) En Europe
c) En France
PARTIE II : TRAVAIL EXPÉRIMENTAL
I) Objectifs
II) Matériel et méthode
1) Choix des élevages et centres équestres en Aquitaine
2) 1er prélèvements et sélection des chevaux participant à l’étude
3) Méthode de McMaster modifiée
4) Identification des œufs de strongles
5) Constitution des lots
6) Traitements : estimation du poids des chevaux et présentation des vermifuges
7) 2èmes et 3èmes prélèvements
8) Questionnaire
9) Analyse des résultats : test de réduction d’excrétion fécale des œufs
III) Résultats et interprétations
1) Résultats et interprétations des taux d’excrétion des œufs à J0
a) Vérification de l’homogénéité des lots au sein des structures à J0
b) Vérification du postulat que 20 % des chevaux excréteraient 80 % des œufs de strongles
c) Chevaux nécessitant une vermifugation
d) Comparaison de l’excrétion moyenne des œufs entre les structures et les zones géographiques
2) Résultats et interprétations des potentiels facteurs de variation des FEC
a) Effet individuel
b) Interaction Structure*Temps
c) Interaction Structure*Lot
d) Interaction Temps*Lot
e) Interprétations de l’effet simple Structure
3) Résultats et interprétations des FECRT à J14
a) Variabilité individuelle du FECRT suite aux différents traitements
b) Interprétations des FECRT à l’échelle des structures
c) Interprétations des FECRT à l’échelle des zones géographiques
4) Résultats et interprétations à J30
5) Etude des facteurs de risque
IV) Discussion
1) Points forts et limites de notre étude
2) Comparaison de nos résultats avec l’étude de Traversa (2011)
3) Comparaison de nos résultats avec ceux obtenus à l’échelle nationale
4) Facteurs paraissant favoriser l’apparition de résistances
CONCLUSION
BIBLIOGRAPHIE
ANNEXE

Télécharger le rapport completRapport PFE, mémoire et thèse PDF

Télécharger aussi :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.