LE GROUPE DE TRAVAIL POUR LA STABILISATION ET LA RECONSTRUCTION (GTSR)

LE GROUPE DE TRAVAIL POUR LA STABILISATION ET LA RECONSTRUCTION (GTSR)

Hypothèse

Il existe une incompatibilité entre l’aspect conceptuel d’intervention et le champ pratique de l’action humanitaire.Il semble exister un consensus général concernant les interactions des principaux éléments affectant les sociétés fragiles : la gouvernance, la sécurité (stabilité), et la paix. En ce sens, il y a  un lien direct entre le type de gouvernance d’un État en tant que source de pouvoir et l’aspect du risque.Ceci dit, bien que les composantes des modèles d’intervention semblent plus adaptées aux réalités des sociétés hybrides, la difficulté d’opérationnalisation des principes d’intervention dans le champ pratique a toujours constitué un grand obstacle à l’efficience de l’action humanitaire.Plus précisément, il est question du manque de coordination des efforts d’intervention dans des contextes instables. Les administrateurs publics devraient, entre autres, être en mesure de planifier l’intervention de leurs organisations au sein d’États défaillants selon des critères bien définis et réalistes et effectuer des suivis réguliers de leurs opérations. Comme l’indique Carment, les organisations doivent développer de meilleures capacités institutionnelles afin d’éviter de déstabiliser des États déjà défaillants ou à risques: «such an approach requires that organisations have a better sense of their own institutional needs and capabilities-far more than they do now» (Carment, 2003, p.422). Donc, les théories ou concepts servent uniquement à guider, de manière générale et stratégique, les administrateurs publics qui ont la responsabilité de gérer et coordonner les ressources de leur milieu opérationnel : «theoretical insights are useful as a starting point for more in-depth analysis and then only if decision makers can be persuaded that the information is useful to finding an appropriate fit between strate gy, the problem at hand and the resources available» (Carment, 2003, p.417). Il n’est donc pas ici question d’incompatibilité, mais plutôt du transfert des connaissances conceptuelles au contexte opérationnel.
Les intervenants doivent miser sur le développement, en tant qu’instrument et objectif, surtout dans l’implantation de réformes touchant l’État. La mise en place de missions de stabilisation et de reconstruction ont pour but de créer un environnement propice à la Bonne gouvernance (gouvernance légitime), mais surtout à l’instauration de la stabilité à long terme : <-<-development
cooperation can be effective in helping to develop and establish mechanisms that foster human
rights, improve non-discriminatory access to legal and judicial services and promote civil
conflict resolution» (Bachler,2004,p.13).
Les missions de l’OTAN et des Nations Unies
présentement en Afghanistan visent à préserver la stabilisation et la reconstruction de l’Afghanistan afin de favoriser le développement des capacités institutionnelles, sociales et économiques de l’État à long terme. Ceci déterminera le succès de ces opérations, vivement critiquées car celles-ci ne sont pas toujours adaptées aux réalités humaines-militaires de leur milieu.

PISTES DE SOLUTION ET RECOMMANDATIONS

La réhabilitation des États fragiles est très complexe en tant que processus car celui-ci requiert l’implication de divers acteurs afin de promouvoir la stabilité et L’OCDE a récemment mis sur pieds certaines directives et recommandations pertinentes à 1 ‘endroit de ses pays membres afin de promouvoir l’aide au développement à long terme dans des régions et États instables et ainsi assurer le succès des interventions internationales :
Principes pour l’engagement international dans les États fragiles et les situations précaires de l’OCDE .Six règles essentielles ont été développées par l’organisation dans une perspective «d’aider les acteurs internationaux à promouvoir une collaboration constructive entre les parties prenantes nationales et internationales … » et ainsi permettre une bonne gestion de l’aide (OCDE, 2007, p.l ). Ces six principes sont :
• Prendre le contexte comme point de départ
• Ne pas nuire
• Faire du renforcement de l’État l’objectif fondamental
• Accorder une priorité à la prévention
•  Reconnaître qu’il existe des liens entre les objectifs politiques, sécuritaires et de développement
• Promouvoir la non – discrimination comme fondement de sociétés stables et sans exclus
• S’aligner sur les priorités locales de manière différente selon le contexte
• S’accorder sur des mécanismes concrets de coordination de 1 ‘action des acteurs internationaux
•  Agir vite … mais rester engagé assez longtemps pour avoir des chances de réussite Éviter de créer des poches d’exclusion

Développement de nouveaux mécanismes de prévention des conflits

L’implantation d’une cadre d’intervention universel n’est ni probable, ni souhaitable, à l’intérieur du présent système international qui est en constante mouvance. À cet effet, au-delà des énoncés ci-haut mentionnées, il serait recommandable pour les acteurs internationaux de mettre en place des mécanismes de prévention de conflits dans les États en déroute ou les régions instables. Ceci permettrait d’offrir une meilleure compréhension des nouveaux aspects liés à la consolidation de la paix dans des sociétés à risque et de développer des politiques publiques adaptées spécifiquement au contexte des États à risque de tomber en déroute.

Guide du mémoire de fin d’études avec la catégorie CUEILLETTE DE DONNÉES

Étudiant en université, dans une école supérieur ou d’ingénieur, et que vous cherchez des ressources pédagogiques entièrement gratuites, il est jamais trop tard pour commencer à apprendre et consulter une liste des projets proposées cette année, vous trouverez ici des centaines de rapports pfe spécialement conçu pour vous aider à rédiger votre rapport de stage, vous prouvez les télécharger librement en divers formats (DOC, RAR, PDF).. Tout ce que vous devez faire est de télécharger le pfe et ouvrir le fichier PDF ou DOC. Ce rapport complet, pour aider les autres étudiants dans leurs propres travaux, est classé dans la catégorie LES AVANTAGES ET LES LIMITES DES INSTRUMENTS DE RECHERCHE où vous pouvez trouver aussi quelques autres mémoires de fin d’études similaires.

Le rapport de stage ou le pfe est un document d’analyse, de synthèse et d’évaluation de votre apprentissage, c’est pour cela rapport gratuit propose le téléchargement des modèles gratuits de projet de fin d’étude, rapport de stage, mémoire, pfe, thèse, pour connaître la méthodologie à avoir et savoir comment construire les parties d’un projet de fin d’étude.

Table des matières

REMERCIEMENTS
LISTE DES ACRONYMES
FICHE SYNTHÈSE
I.INTRODUCTION
1.1 . CONSIDÉRATIONS GÉNÉRALES
1.2. FORMULATION BRÈVE DU PROBLÈME
3. LES OBJECTIFS DE L’ÉTUDE EN LIEN AVEC LE MANDAT CONFIÉ
4. LA PRÉSENTATION DE L’ IMPORTANCE DU SUJET DE L’ÉTUDE POUR L’ORGANISATION
1.5. LA PRÉSENTATION DES DIFFÉRENTES SECTIONS DU RAPPORT DE STAGE
II.PRÉSENTATION DE L’ORGANISATION
2.1. LE MINISTÈRE DES AFFAIRES ÉTRANGÈRES ET DU COMMERCE INTERNATIONAL CANADA
2.2. LE GROUPE DE TRAVAIL POUR LA STABILISATION ET LA RECONSTRUCTION (GTSR)
2.3. LA PRÉSENTATION DE LA MISSION ET DU MANDAT DU GTSR
III. DESCRIPTION DU MANDAT ET PROBLÉMATIQUE
3.1. MISE EN CONTEXTE
3.2. DESCRIPTION EXPLICITE DU MANDAT DE STAGE TABLEAU 1
Description explicite du mandat de stage
3.4. LES MODIFICATIONS APPORTÉES AU MANDAT DURANT LE STAGE ET LES CONSÉQUENCES
3.5. LA PROBLÉMATIQUE
3.6. HYPOTHÈSE
3.6.1. Il existe une certaine incompatibilité entre l’aspect conceptuel d’intervention et le champ pratique de 1 ‘action humanitaire. Le problème se situe au niveau opérationnel de l’intervention
IV.CADRE CONCEPTUEL
4.1. CONTRIBUTIONS THÉORIQUES RELIÉES AU SUJET
4.1. 1. Principes en droit international public
La Responsabilité de protéger
4. 1.1.2. Cadre de responsabilisation de gestion
Cadre de responsabilisation de gestion
Cadre de priorisation des États fragiles
4.1.1.4. Les missions de paix et la stabilisation et la reconstruction
4.1. 1.5. Théories des conflits étatiques
4.2. LE MODÈLE THÉORIQUE SPÉCIFIQUE
V.MÉTHODOLOGIE
5.1. L’APPROCHE MÉTHODOLOGIQUE
5.1. 1. L’analyse documentaire
5. 1.2. Production de biens livrables
5.2. LA JUSTIFICATION DES CHOIX MÉTHODOLOGIQUES
5.3. LES AVANTAGES ET LES LIMITES DES INSTRUMENTS DE RECHERCHE UTILISÉS
5.4. CUEILLETTE DE DONNÉES
VI.RÉSULTATS
6.1. CLASSEMENT DES ÉTATS DÉFAILLANTS 2010 
Classement des 15 pays les plus fragiles en 2010 selon le FfP
6.2. ÉTUDE DE CAS : L’AFGHANISTAN
6.2. 1. Afghanistan : analyse contextuelle
6.2.2. Application du cas aux stratégies d’intervention internationales
VII. VÉRIFICATION DE L’HYPOTHÈSE
HYPOTHÈSE
Composantes des modèles d’intervention au sein d’États fragiles
VII. PISTES DE SOLUTION ET RECOMMANDATIONS PRINCIPES POUR L’ENGAGEMENT INTERNATIONAL DANS LES ÉTATS FRAGILES ET LES SITUATIONS PRÉCAIRES DE L’OCDE
VII. CONCLUSION
7 .1. RÉSUMÉ DES POINTS SAILLANTS DU RAPPORT DE STAGE
7.2. Rappel du mandat, de la problématique et des constats principaux (résultats)
7.2.1. Le mandat
7.2.2. La problématique
7.2.3. Hypothèse et constat principal
Légitimation
RÉFÉRENCES

Rapport PFE, mémoire et thèse PDFTélécharger le rapport complet

Télécharger aussi :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *