Le groupage sanguin (ABO – Rhésus)

Le groupage sanguin (ABO – Rhésus)

Le système Rhésus

Le système Rhésus (ou RHD) est le second système attaché aux globules rouges qui dépend de l’absence ou de la présence d’un autre antigène appelé “D”, donc les sujets qui possèdent l’antigène D sont dits Rhésus positif et ceux qui ne le possèdent pas sont dits Rhésus négatif.

Manipulation

Le laboratoire Bellouch emploi le test de Beth-Vincent qui est une technique manuelle, sur plaque.Elle repose sur le principe de l’hémagglutination de l’antigène (sang) et le sérum test (antisérum).Donc après avoir pris tous les moyens nécessaires d’hygiène (gants, matériels pour nettoyage….),dans une plaque d’opaline on :
– Dépose une goutte de chacun des 4 sérums en les espaçant et en faisant attention de bien les repérer
. – Puis on dépose dans chacune de ces gouttes une goutte de sang à déterminer.
– On mélanger les gouttes, à l’aide du petit tube en essuyant soigneusement le tube entre les tests avec le papier absorbant. – On faire tourner délicatement la plaque. – La réaction apparait une minute après l’agitation.

LES ANALYSES MICROBIOLOGIQUES

La microbiologie (du grec “mikros” = petit, “bios” = vie,”logia”= théorie, science) est la science qui étudie les micro-organismes (organismes microscopiques) pathogènes pour l’Homme, puisque les principaux objectifs des analyses microbiologiques sont d’isoler et d’identifier les micro-organismes pathogènes et de mesurer leur sensibilité aux antibiotiques. Parmi les différents tests microbiologiques réalisés dans laboratoire Bellouch :

L’examen cytobactériologique des urines (E.C.B.U)

L’urine est un liquide jaune clair, transparent sécrété par les reins et éliminé par les voies urinaires. L’urine est normalement stérile mais souillée physiologiquement lors de son émission par les germes présents dans la flore cutanéo – muqueuse et génito – urinaire.
 Principe L’examen cytobactériologique des urines (E.C.B.U) représente un temps capital dans le diagnostic et dans la surveillance de l’évolution et du traitement d’une infection urinaire.
Il consiste à réaliser un examen microscopique des urines qui permet l’estimation de la réaction leucocytaire, l’isolement et l’identification des bactéries infectantes et l’étude de leur sensibilité vis-à-vis des antibiotiques. Il permet également la recherche dans les urines des autres éléments figurés (hématies, cristaux..), des parasites et des levures.

 Prélèvement
Le prélèvement des urines est un temps essentiel d’ECBU. Il doit être fait avec beaucoup de soin car il conditionne la qualité de l’analyse et de son résultat. Habituellement, il doit être réalisé avant toute antibiothérapie. Les urines sont recueillies de préférence le matin ou après avoir séjourné au moins 3 heures dans la vessie. Après une toilette intime, le premier jet de la miction est éliminé, puis le patient recueille ses urines dans un flacon stérile.

 Diagnostic bactériologique- On note l’aspect des urines : clair, trouble, hématique…. – On mesure le pH urinaire et on note la présence de glucose, leucocytes, sang et les protéines par des bandelettes revêtues d’indicateurs colorés.Il présente un double intérêt : – Quantitatif : Numération des éléments cellulaires – Qualitatif : Description des différents éléments cellulaires

a) Examen quantitatif
Cet examen permet de dénombrer les hématies et les leucocytes par ml à l’objectif × 40 en utilisant une cellule de Malassez (ou lame et lamelle) qui se monte avec l’urine pure.
b) Examen qualitatif
– On centrifuge les urines à faible vitesse (1500 tr /mm pendant 5 mn) pour obtenir le culot. – On jette le surnageant et on étale le culot entre lame et lamelle. – On observe au microscope à l’objectif × 40. – On note la présence éventuelle de cellules épithéliales, de cristaux, de levures et de Trichomonas.

Guide du mémoire de fin d’études avec la catégorie LES ANALYSES HEMATOLOGIQUES

Étudiant en université, dans une école supérieur ou d’ingénieur, et que vous cherchez des ressources pédagogiques entièrement gratuites, il est jamais trop tard pour commencer à apprendre et consulter une liste des projets proposées cette année, vous trouverez ici des centaines de rapports pfe spécialement conçu pour vous aider à rédiger votre rapport de stage, vous prouvez les télécharger librement en divers formats (DOC, RAR, PDF).. Tout ce que vous devez faire est de télécharger le pfe et ouvrir le fichier PDF ou DOC. Ce rapport complet, pour aider les autres étudiants dans leurs propres travaux, est classé dans la catégorie Le frottis sanguin où vous pouvez trouver aussi quelques autres mémoires de fin d’études similaires.

Le rapport de stage ou le pfe est un document d’analyse, de synthèse et d’évaluation de votre apprentissage, c’est pour cela rapport gratuit propose le téléchargement des modèles gratuits de projet de fin d’étude, rapport de stage, mémoire, pfe, thèse, pour connaître la méthodologie à avoir et savoir comment construire les parties d’un projet de fin d’étude.

Table des matières

Sommaire Remerciements
Dédicace
LISTE DES FIGURES
Liste des tableaux
Liste des abréviations
INTRODUCTION
I. PRESENTATION DU LIEU DE STAGE
1. Données générales sur Le laboratoire
2. Organigramme
II. DIFFERENTES UNITES DU LABORATOIRE
1. Hématologie
2. Sérologie-Immunologie
3. Biochimie
4. Microbiologie
1. La phase pré-analytique
1.1. Accueil et prélèvement
1.2. La préparation d’échantillon pour l’analyse
2. La phase analytique
3. La phase post-analytique
I. LES ANALYSES HEMATOLOGIQUES
1. La cytologie
1.1. La NFS
1.2. Principe et mode opératoire de l’automate Sysmex XS-500i
1.3. Le frottis sanguin
1.4. La vitesse de sédimentation
2. L’hémostase
3. Immuno-hématologie
3.1. Le groupage sanguin (ABO – Rhésus)
1. L’examen cytobactériologique des urines (E.C.B.U)
2. Examen cyto-bactériologique des sécrétions vaginales (PV)
CONCLUSION

Télécharger le rapport completRapport PFE, mémoire et thèse PDF

Télécharger aussi :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.