Le bureau d’études INGEROP C&I

Le bureau d’études INGEROP C&I

Le bureau d’études INGEROP C&I est un bureau d’études français ayant un rayon d’action international de par différentes filiales dans le monde. Créé en 1992 il est un acteur de référence en France et un acteur significatif à l’international, de l’ingénierie et du conseil en mobilité durable, transition énergétique et cadre de vie, grands enjeux d’aujourd’hui et demain. Depuis sa création, résultant de la fusion d’INTER G et de SEEE, deux sociétés d’ingénieries technique, le bureau d’études INGEROP C&I intervient sur quatre activités majeures : Bâtiment, eau et environnement, énergie et industrie, et enfin, Ville et mobilité.

Implantations

INGEROP C&I est un groupe possédant de nombreuses implantations en France, et plusieurs antennes à l’échelle international  . En 2019, près de 30 % de l’activité est réalisée à l’international : soit à l’export soit directement depuis les filiales ou implantations à l’international. Le groupe poursuit son développement régulier en France et à l’étranger tant par croissance organique que par croissance externe, soutenu par une situation financière très saine. Sur le territoire, le bureau d’études possède plus de huit directions, dont fait partie l’agence basé à Joué-lès-Tours.

Agence de Joué-lès-Tours

Cette agence a été créé à la suite de travaux routiers sur la rocade de l’agglomération de Tours. Cette implantation d’abord temporaire a finalement trouvée sa place dans le paysage Tourangeau et s’agrandit d’année en année. L’agence dirigée par GIOT Yoann s’oriente autour du service Infrastructure Ville et Transport (IVT). Gravite alors autour un service hydraulique, un service environnement, et un service écologie.

Le service écologie

Le service écologie est composé de monsieur Paul Cassagnes, chef de service. Il a sous sa responsabilité un chef de projet, un chargé d’affaire, ainsi que trois chargés d’études. Les missions réalisées respectent un spectre assez large, allant des dossiers CNPN, jusqu’aux études d’impact, tout en passant par de nombreux dossiers réglementaires. L’écologie à INEROP C&I est une discipline assez nouvelle, mais qui tend à s’intensifier et donc à se développer, notamment au vu de la conjoncture actuelle.

L’organisation du stage

Initialement le stage devait commencer le 6 avril et finir le 31 aout, soit une durée totale proche des 5 mois. Avec le contexte que nous connaissons, la durée a dû être adapté et donc décalé. Après un compromis avec ma structure et notamment mon maître de stage, nous avons convenus d’un stage de quatre mois, avec un début programmé le 1er mai 2020. La Covid-19, situation aussi bien inattendue que totalement inédite aura modifié le dérouler du stage, aussi bien dans sa structuration que dans sa composition. En effet, avec un début de stage d’un mois en télétravail, cela m’aura poussé à développer mon autonomie. Pour pouvoir mener à bien cette première phase, la motivation était essentielle. Rester concentré, garder des horaires adaptés, s’aménager un milieu de travail à domicile tout en étant en confinement, que de défis à relever durant cette phase. Afin de garder un avancement stable et progressif durant cette durée, il a été convenu avec mon maître de stage de se fixer des points d’étapes chaque semaine. Ceux-ci se réalisés soit par rendez-vous téléphoniques, soit sur ordinateur de par différentes interfaces numériques de conversation online. Durant ces points différentes thématiques étaient abordées :

• Avancement des différentes missions ;
• Environnement de travail.

Ces points d’étapes étaient essentiels afin de garder un bon rythme de travail dans une phase assez complexe et inédite. Le retour en présentiel s’est réalisé le 4 juin. Voir les collègues et pouvoir échanger avec eux était essentiel. Même si durant une longue période les bureaux étaient souvent vides du fait des consignes descendant du siège de la société, les avantages était nombreux. Les échanges étaient plus prolifiques et permettaient à tous d’avancer plus précisément et rapidement.

Missions et attendus du stage

J’ai eu lors de ce stage de nombreuses missions à réaliser ; consultations d’acteurs, mise à jour d’études environnementales, rédaction d’étude environnementale d’avant-projet, inventaires sur différents taxons, relevés pédologiques, etc. Ces missions se sont portées principalement sur quatre projets distincts ; l’étude faune/ flore de Vellèches pour COFIROUTE, l’étude de faisabilité sur la Chapelle-en-Vexin pour le CD du Val-d’Oise, les missions de réhabilitation de zones humides, ainsi que le suivi des PPF à Tancarville pour la CCI le Havre, ainsi que les suivis écologiques sur la ligne 17 pour la société du Grand Paris.

Le rapport de stage ou le pfe est un document d’analyse, de synthèse et d’évaluation de votre apprentissage, c’est pour cela rapport-gratuit.com propose le téléchargement des modèles complet de projet de fin d’étude, rapport de stage, mémoire, pfe, thèse, pour connaître la méthodologie à avoir et savoir comment construire les parties d’un projet de fin d’étude.

Table des matières

Introduction
I. Le bureau d’études INGEROP C&I
1. Implantations
2. Agence de Joué-lès-Tours
3. Le service écologie
4. Organigramme
II. L’organisation du stage
III. Missions et attendus du stage
IV. Missions réalisées lors du stage
1. Vellèches
2. La Chapelle-en-Vexin
a. Les chauves-souris
b. Autres études
3. Tancarville
a. Etude des zones humides
4. Ligne 17 du Grand Paris
V. Conclusion
1. Atouts et limites du stage
2. Bilan de compétences

Rapport PFE, mémoire et thèse PDFTélécharger le rapport complet

Télécharger aussi :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.