L’approche théorique de l’économie de l’éducation et du développement durable

Le développement économique dépend à la fois de l’importance des avantages comparatifs et absolus et l’évolution de la société dans son ensemble. Il est difficile d’imaginer le décollage économique de Madagascar sans une gestion opportuniste et rationnelle de son réservoir de main d’œuvre, de son potentiel agricole, de sa biodiversité environnementale et de ses ressources minières.

L’économie malagasy, comme dans beaucoup de pays en développement, repose essentiellement sur l’agriculture .Elle se remet en marche depuis la fin de la crise de 2001.Mais, Madagascar est encore aujourd’hui dans un état de grande pauvreté (92% de Malgache vivent au dessous du seuil de pauvreté en 2013). Face à cette grande pauvreté, le concept du Développement Durable a été émergé dans le Pays les Moins Avancés. Pour Madagascar, le régime mis en place entre 2002 2006 a utilisé le slogan de« développement rapide et durable »pour mener la relance économique malagasy après la crise de 2001.

ÉDUCATION ET CROISSANCE ÉCONOMIQUE 

Il est aujourd’hui admis qu’un système éducatif accessible au plus grand nombre est un moyen efficace pour assurer la croissance économique par la formation, la création de nouvelles qualifications. Un rapide survol de la pensée économique laisse apparaître un certain nombre de thèmes de réflexion.

CADRE THÉORIQUE DE L’ÉCONOMIE DE L’ÉDUCATION

Il sera question de bien comprendre le rôle que joue l’investissement en capital humain dans la théorie économique.

L’IMPORTANCE DU CAPITAL HUMAIN DANS LA CROISSANCE ÉCONOMIQUE 

Les notions du capital humain et de rendement de ce capital permettent d’interpréter le différentiel de revenus salariaux et la perte de cohérence entre la progression du revenu national et celle des facteurs conventionnels y contribuant. En assimilant l’éducation à un investissement, tout accès gratuit au savoir est exclu. L’éducation, en tant qu’in put, est donc limitée à ses expressions monétaires tandis que sa contribution à l’output est évaluée en termes de gains ou de pertes. Les dépenses expliquent en effet les différences individuelles et catégorielles de salaire réel et une partie de l’accroissement du revenu national. La théorie du capital humain s’appuie sur une série de faits.

L’intérêt et le rôle stratégique du capital humain

L’une des grandes découvertes de l’analyse économique contemporaine est relative à la théorie du capital humain à partir des recherches de trois auteurs : T. SCHULTZ en 1983, G. BECKER et ROMER en 1986 et en particulier LUCAS en 1988.

Toutes ces recherches évaluent l’impact de l’éducation et de la formation sur la croissance économique et le développement. L’investissement dans le capital humain est au cœur des stratégies mises en œuvre par de nombreux pays pour promouvoir la prospérité économique, l’emploi et la cohésion sociale. Les individus, les organisations et les nations sont de plus en plus conscients qu’un haut niveau de connaissances et de compétences est essentiel pour leur sécurité et leur réussite. L’accord sur ces principes a suscité sur le plan politique aussi bien que social de nouvelles attentes concernant la réalisation d’objectifs économiques et sociaux ambitieux, grâce à un investissement accru dans le capital humain. Il est maintenant acquis que le niveau de développement d’un pays est étroitement lié à son niveau d’instruction au point même d’en dépendre. L’éducation est un facteur d’efficacité qui élève la productivité des travailleurs et contribue de cette manière à augmenter la production. L’éducation est ainsi associée aux autres facteurs traditionnels (capital et travail) pour expliquer les performances et les contreperformances théoriques. Diverses études ont essayé de tester et de quantifier l’impact de l’éducation sur la croissance économique. Pour cela il y a deux (2) points :

▶ l’impact global de l’éducation sur la croissance. SCHULTZ par sa méthode du taux de rendement, est arrivé lui aussi à la même conclusion que l’éducation contribue pour une bonne part à la croissance américaine.
▶ Les effets indirects de l’éducation sur la croissance économiques ‘articulent autour de deux points essentiels : d’une part ils se manifestent par des externalités positives que l’éducation engendre et d’autre part la liaison entre l’éducation et les autres types de ressources humaines à savoir : la santé, la nutrition, la Pauvreté, la fécondité.

Définition de l’éducation dans une perspective économique

Concept global d’économie de l’éducation

L’éducation est comprise toute action de formation portant principalement sur les enfants et les adolescents et de manière croissante sur les adultes et qui a pour résultat l’ensemble des habiletés intellectuelles ou manuelles. Cela permet de distinguer deux types d’éducation :

• L’éducation formelle qui se réfère à toute activité délibérée de formation contribuant au développement des facultés intellectuelles et à l’acquisition de connaissance générale ou spécialisée, y compris celle conduisant à l’obtention d’une compétence ;
• l’éducation informelle qui regroupe des formations non formelles influençant les attitudes, les comportements, les modes dépensée et les connaissances. C’est par excellence, l’éducation diffusée par le milieu.

▶ Signification et portée du concept de capital humain
Le concept de capital humain est fréquemment utilisé en économie depuis une cinquantaine d’années au moins (par exemple SCHULTZ, 1961, BECKER, 1964). Le concept insiste fortement sur l’importance du facteur humain dans les économies fondées sur les connaissances et les compétences. Le capital humain peut se définir de nombreuses manières. En économie de l’éducation, on le définit comme « les connaissances, qualification, compétences et autres qualités personnelles possédées par un individu intéressant l’activité économique ». Le capital humain constitue donc un bien matériel qui peut faire progresser et soutenir la productivité, l’innovation et l’employabilité. Il peut croître, se réduire ou devenir inutile. Il subit différentes influences et provient de différentes origines, notamment, mais pas seulement d’un apprentissage organisé sous la forme de l’éducation et de la formation. Les quatre éléments (connaissances, qualifications, compétences et autres qualités personnelles) peuvent contribuer à ses missions sociales et démocratiques, et dans une certaine mesure culturelle et personnelle. Si le capital humain suppose que l’on mette l’accent sur la sphère économique, la distance peut être faible entre la politique et les pratiques visant accroître ce capital et celles qui sont orientées vers d’autres fins.

L’investissement dans le capital humain procure donc des avantages aux individus, aux entreprises et aux sociétés. Ces avantages peuvent être de nature économique et prendre la forme d’un supplément de gains, de productivité ou de croissance économique. L’investissement en capital humain fournit également un vaste éventail d’avantage qui n’est pas d’ordre économique, notamment accroissement de la cohésion sociale, une diminution de la délinquance et une amélioration de l’état sanitaire.

Le rapport de stage ou le pfe est un document d’analyse, de synthèse et d’évaluation de votre apprentissage, c’est pour cela rapport-gratuit.com propose le téléchargement des modèles complet de projet de fin d’étude, rapport de stage, mémoire, pfe, thèse, pour connaître la méthodologie à avoir et savoir comment construire les parties d’un projet de fin d’étude.

Table des matières

INTRODUCTION
PARTIE I : L’APPROCHE THÉORIQUE DE L’ÉCONOMIE DE L’ÉDUCATION ET DU DÉVELOPPEMENT DURABLE
CHAPITRE I : ÉDUCATION ET CROISSANCE
CHAPITRE II : LE CONCEPT DU DÉVELOPPEMENT DURABLE
CHAPITRE III : CROISSANCE DÉMOGRAPHIQUE ET DESTRUCTION DE L’ENVIRONNEMENT : DEUX ENJEUX POUR LE DÉVELOPPEMENT DURABLE
PARTIE II : APPROCHE ANALYTIQUE DE LA SITUATION MALAGASY ET ÉTUDE DE CAS
CHAPITRE I : LA SITUATION GÉNÉRALE DE L’ÉCONOMIE ET L’ÉDUCATION
CHAPITRE II : ÉTUDE DE CAS : LA COMMUNE RURALE D’AMBOSITRA II DANS LA RÉGION AMORON’I MANIA
CHAPITRE III : LES CONDITIONS DE L’ÉDUCATION POUR LE DÉVELOPPEMENT DURABLE
CONCLUSION

Lire le rapport complet

Télécharger aussi :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *