L’adaptabilité et la cohésion des familles avec adolescents manifestant des troubles du comportement en milieu scolaire

La présente recherche s’intéresse aux adolescents manifestant des troubles du comportement en milieu scolaire et au fonctionnement de leur milieu familial. Le terme trouble du comportement réfère à des difficultés d’intégration scolaire tels des actes injustifiés d’agression, des attitudes de confrontation envers l’autorité et de rejet pour ne nommer que ceux-ci (MEQ, 1992). Selon Goupil (1990), Poliquin-Verville et Royer ( 1991 ), les causes entourant l’ apparition de troubles du comportement sont diverses et souvent interreliées. Ces causes réfèrent entre autres, au développement psychosocial de l’adolescent, au milieu familial et au milieu scolaire. Le milieu familial et plus précisément son mode de fonctionnement nous intéresse tout particulièrement.

Comme intervenante en milieu scolaire, le travail de collaboration auprès des parents met en évidence l’impact de la famille sur le comportement de l’adolescent. Dans ce sens, le système familial est important à considérer lors d’interventions éducatives et rééducatives et permet de mieux comprendre les comportements de l’adolescent. De plus, selon Bossé et Leblanc (1980), les échecs au niveau des interventions éducatives et rééducatives seraient le plus souvent, reliés au manque de considération du lien entre le milieu familial et le milieu dans lequel se manifestent les difficultés de l’adolescent. Aussi, la famille fait non seulement partie du problème, elle fait aussi partie de la solution.

Par contre, une description des relations pouvant exister entre le milieu familial et plus particulièrement son mode de fonctionnement et les troubles du comportement de l’adolescent, relève généralement des connaissances théoriques développées sur le sujet et des expériences cliniques des intervenants. De plus, la plupart des recherches sur le sujet mettent l’ accent sur les dysfonctions de la famille et l’apparition de trouble du comportement chez l’adolescent. Elles offrent ainsi une vision réductionniste du système familial en concluant que les troubles du comportement sont le reflet d’un système familial particulier.

L’inadaptation psychosociale durable

Le concept de l’inadaptation psychosociale est, sous une apparente simplicité, complexe à définir. Sa complexité réside dans le fait que ce concept en englobe plusieurs autres dont celui de trouble du comportement. De plus, l’inadaptation psychosociale regroupe plusieurs facteurs qui peuvent expliquer les causes reliées aux troubles du comportement.

Selon Tremblay (1992), “il n’y a pas des personnes inadaptées et des personnes adaptées mais des personnes aux prises avec des difficultés d’adaptation provisoires ou durables” . L’inadaptation psychosociale se définit comme un déséquilibre qui se situe entre une difficulté et une période d’adaptation. Ce déséquilibre peut être provisoire ou durable, c’est-à-dire de courte ou de longue durée. De plus, ce déséquilibre est relié à divers conditions ou facteurs tels les facteurs biologiques, les facteurs environnementaux et les facteurs psychodéveloppementaux. Les facteurs environnementaux réfèrent entre autres, à la famille et à l’école.

Les difficultés d’intégration scolaire ciblent tout particulièrement le contexte de la recherche, l’école. L’école est une institution sociale dont les normes peuvent différer de celles véhiculées dans la famille de l’adolescent. De plus, “bien s’intégrer à l’école, bien s’entendre avec ses professeurs, réussir ses examens sont aux yeux des principaux agents d’éducation, des conditions importantes d’une adaptation adéquate. ” Ainsi, les troubles du comportement sont des manifestations des difficultés d’adaptation au niveau de l’intégration scolaire. Bien sûr, les autres facteurs peuvent aussi se greffer aux troubles du comportement tels que l’influence négative de groupes d’appartenance et l’isolement social.

De plus, les troubles du comportement se réfèrent à des manifestations reliées à une inadaptation psychosociale durable puisque ces difficultés persistent sur une période de temps de plus de six mois. Si bien que l’adolescent reproduit ses tentatives inadéquates pour résoudre les situations conflictuelles en milieu scolaire, telles des difficultés relationnelles entre lui et ses enseignants. Selon Tremblay (1992), l’inadaptation psychosociale durable réside davantage dans les manières de penser et de réagir de l’adolescent. Les inadaptations psychosociales durables demeurent toujours une tentative de s’adapter mais qui peut s’avérer inadéquate par rapport au bien-être de l’adolescent ou par rapport aux normes sociales telles que véhiculées à l’école ou dans la famille. Dans ce sens, les troubles du comportement au niveau scolaire sont des manifestations de l’inadaptation psychosociale durable de l’adolescent qui sont expliqués entre autres, par des facteurs microsociaux telles la famille et l’école.

Une manifestation de l’inadaptation psychosociale durable: les troubles du comportement 

Les troubles du comportement de l’adolescent se situent au niveau de l’inadaptation psychosociale durable de double façons. Premièrement, les adolescents qui manifestent des troubles du comportement présentent des difficultés significatives d’interaction avec un ou plusieurs éléments de l’environnement scolaire, social ou familial (MEQ, 1992). Deuxièmement, ces difficultés sont considérées comme significatives parce “qu’elles nuisent au développement de l’adolescent en cause ou encore à celui d’autrui en dépit de mesures d’encadrement habituellement prises à son endroit” . Selon Tremblay et Royer (1992) et le MEQ (1992), un adolescent présente un déficit important de sa capacité d’adaptation lorsque ces comportements inadaptés sont beaucoup plus persistants, plus constants, plus fréquents, plus graves ou plus complexes que la moyenne des adolescents de son âge et de son sexe.

Cette définition des troubles du comportement souligne d’abord l’existence de difficultés significatives d’interaction au niveau scolaire, social et/ou familial et que celles-ci se manifestent de différentes façons dont la délinquance, l’usage de drogues illicites, les troubles de conduite manifeste ou déguisée, la dépression et les comportements suicidaires (Kaufman, 1989). D’autre part, ces adolescents manifestent des difficultés aux niveaux des habiletés sociales, de l’absentéisme scolaire, un rendement académique plus faible que la moyenne et une adaptation difficile à la culture de l’école. Cependant, si les manifestations peuvent s’observer de façon systématique, les causes quant à elles sont plus complexes à cerner.

Le rapport de stage ou le pfe est un document d’analyse, de synthèse et d’évaluation de votre apprentissage, c’est pour cela rapport-gratuit.com propose le téléchargement des modèles complet de projet de fin d’étude, rapport de stage, mémoire, pfe, thèse, pour connaître la méthodologie à avoir et savoir comment construire les parties d’un projet de fin d’étude.

Table des matières

INTRODUCTION
CHAPITRE I
RELATIONS ENTRE LE SYSTÈME FAMILIAL ET LES TROUBLES DU
COMPORTEMENT CHEZ L’ADOLESCENT
1.1 L’inadaptation psychosociale durable
1.2 Une manifestation de l’inadaptation psychosociale durable: les troubles du comportement
1. 3 Les relations entre les troubles du comportement chez 1 ‘adolescent et la famille
1. 4 La question générale de recherche
1. 5 Le problème de recherche
1. 6 Intérêt de la recherche
1. 7 Les limites de la recherche
CHAPITRE II
LE CADRE DE RÉFÉRENCE
2.1 L’adolescence, stade de développement
2.2 Les troubles du comportement
2. 3 Le système familial
2.4 Le modèle circomplexe d’Oison et al.(l985) et le fonctionnement familial
2.5 Les quatre niveaux d’adaptabilité du système familial
1) Le niveau d’adaptabilité rigide
2) Le niveau d’adaptabilité structuré
3) Le niveau d’adaptabilité flexible
4) Le niveau d’adaptabilité chaotique
2.6 Les quatre niveaux de cohésion du système familial et leurs particularités
1) Le niveau de cohésion désengagé
2) Le niveau de cohésion séparé
3) Le niveau de cohésion uni
4) Le niveau de cohésion enchevêtré
2.7 Les différentes zones du modèle circomplexe d’Oison et al. (1989)
2.8 Le systèmes familiaux avec adolescents problématiques
CHAPITRE III
LES HYPOTHÈSES
CHAPITRE IV
MÉTHODOLOGIE
4. 1 Le devis de recherche
4.2 La population à l’étude
4. 3 Recrutement
4.4 L’instrument de mesure
4. 5 Les procédures
4.6 Le traitement des données
4.7 Limites et contraintes
CHAPITRE V
PRÉSENTATION DES RÉSULTATS
5. 1 Le profil des répondants
5. 1.1 Le profil des répondants adolescents
5.1.2 Le profil des répondants parents
5.1.3 Le profil familial des familles avec adolescents en trouble du comportent
5. 1. 4 La synthèse des résultats
5.2 La dimension cohésion
5.3 La dimension adaptabilité
5. 4 Le système familial des familles avec adolescents en trouble du comportement
5.5 Le type familial des familles avec adolescents en trouble du comportement
5. 6 Synthèse des résultats
CHAPITRE VI
DISCUSSION ET ANALYSE DES RÉSULTATS
CHAPITRE VII
CONCLUSION ET RÉFLEXIONS PERSONNELLES

Rapport PFE, mémoire et thèse PDFTélécharger le rapport complet

Télécharger aussi :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *