La santé mentale (définition et généralités)

La santé mentale 

Définition et généralités

Le concept de santé mentale s’est fortement développé ces dernières décennies, notamment dans les pays industrialisés. Nous avons réalisé que la santé et le bienêtre passaient non seulement par le physique, mais également par le psychique. À notre époque, où nous sommes toujours plus sollicités sur le plan psychologique, toujours plus poussés au bout de nos capacités, les organismes nationaux et internationaux ont réalisé l’importance que revêt la santé mentale, non seulement pour la personne mais également pour la société. En effet, un individu en bonne santé sera plus performant sur le plan social, professionnel, et permettra donc une meilleure croissance économique au pays ou encore une image positive au regard international.

Mais concrètement, qu’est-ce la santé mentale ? Voici la définition contenue dans le rapport de base sur la santé psychique au cours de la vie (Blaser et Amstad, 2016, p.15) : « La santé psychique est un processus aux multiples facettes, qui comprend des aspects tels que le bien – être, l’optimisme, la satisfaction, l’équilibre, la capacité à tisser des relations, à donner un sens à sa vie, ainsi que la capacité à gérer le quotidien et le travail ».

L’Organisation mondiale de la santé (OMS), quant à elle, la définit comme telle :

« La santé mentale est définie comme un état de bien-être dans lequel une personne peut se réaliser, surmonter les tensions normales de la vie, accomplir un travail productif et contribuer à la vie de sa communauté. En ce qui concerne les enfants, l’accent est mis sur leur développement, par exemple sur l’acquisition d’un sentiment d’identité positif, sur la capacité de maîtriser ses pensées, ses émotions, et de nouer des liens sociaux, ainsi que sur l’aptitude à apprendre et à acquérir une éducation, pour être capable à terme de participer pleinement et activement à la société » (OMS, 2013, p.8).

Elle est influencée par de nombreux facteurs externes ou internes, tels que l’expérience personnelle, les relations sociales, l’environnement familial, les ressources personnelles, des facteurs génétiques, le travail ou encore l’école. Le processus de santé mentale se construit tout au long de la vie, et cela dès la naissance. En effet, l’un des éléments essentiels à une bonne santé psychique est une relation parents – enfant stable et bienveillante. Ce lien qui se créé entre les parents et leur nouveau-né va être une base pour toute la vie future de l’enfant. Celui-ci doit pouvoir se sentir entouré et en sécurité, tout en ayant la possibilité d’explorer le monde qui l’entoure. Une bonne santé mentale est le socle pour un développement harmonieux, tant au niveau psychologique, social, physique qu’au niveau des apprentissages. Dans le développement de l’enfant, toutes ces composantes sont intrinsèquement liées et évoluent ensemble. Il est donc extrêmement important qu’il puisse se développer dans des conditions optimales, afin de pouvoir aborder la vie avec toutes les cartes en main.

Enfants et adolescents 

La population qui nous intéresse ici est celle des enfants d’âge scolaire, et plus spécifiquement les adolescents. Or la définition d’adolescent est très vague dans la littérature actuelle. Nous parlerons donc de la catégorie des 14-18 ans, qui est la plus représentée dans les statistiques judiciaires suisses, bien qu’il soit possible de rencontrer des jeunes en conflit avec la loi qui sont plus jeunes que cela.

De manière générale, l’adolescence est une période capitale pour un individu, l’évolution débutée dans le ventre de la mère atteignant des sommets à ce moment de la vie. Il est alors question de grands changements physiques avec la puberté ainsi que physiologiques de part la maturation de son cerveau. Ajoutons à cela que ces changements se font également sur le pan social, avec une multiplication des sphères relationnelles. Le jeune prend alors ses distances par rapport à son cercle familial. C’est un moment de découverte, non seulement de lui–même, mais également du monde qui l’entoure. En outre, il continue à amasser de nouvelles connaissances intellectuelles, en allant à l’école et en élargissant ses centres d’intérêts. Mais cette période, de par tous ces changements, laisse l’adolescent en état de vulnérabilité. Car il est vrai qu’en raison de la maturation physiologique, il part à la recherche de nouvelles sensations, chose dont il est friand à cet âge. Si nous rajoutons à cela une haute sensibilité aux récompenses et une forte impulsivité, il devient alors prompt à prendre des décisions qui peuvent le mener dans des situations délicates, déviantes, voir délinquantes. Mais ce n’est pas la seule vulnérabilité dont il est question à ce moment-là, car il est également plus fragile au niveau psychologique. De nombreuses maladies mentales trouvent leur source dans l’adolescence et se développent avec l’âge. Mais sans aller aussi loin, l’adolescence peut être une période très difficile à vivre pour certains individus. L’actualité ne cesse de nous parler de suicides de jeunes. La dépression chez les adolescents n’est pas anodine ni exceptionnelle, puisqu’en Suisse, un jeune se donne la mort en moyenne tous les trois jours et elle est la seconde cause de mortalité des 15 – 29 ans.

La santé mentale des jeunes en Suisse

Afin de savoir comment se sentent les jeunes scolarisés, une enquête internationale a été mise en place: la Health Behaviour in School-aged Children. En Suisse, cette enquête se fait tous les quatre ans par Addiction Suisse, avec des enfants de 11 à 15 ans. En 2014, un questionnaire anonymisé a été passé par 9894 élèves et les résultats sont plutôt positifs ; la grande majorité des jeunes évaluent leur état de santé comme bon, voir excellent (90%, voir plus). Un autre indicateur de santé psychique, la satisfaction face à la vie, nous a montré également des taux élevés. Néanmoins, la satisfaction diminue quelque peu avec l’âge, et les filles se disent globalement moins satisfaites que les garçons. Les auteurs de la recherche se sont également intéressés à sept symptômes psychoaffectifs que l’on pourrait lier, selon leur fréquence d’occurrence, à une bonne/mauvaise santé mentale . Ces symptômes sont souvent perçus comme normaux pendant cette période de la vie, mais s’ils se présentent plusieurs fois par semaine, voir chaque jour, on parle alors de chronicité et il faudrait s’en inquiéter. En effet, c’est au moment de l’adolescence que nombre des troubles mentaux apparaissent, il est alors important de pouvoir prendre rapidement les choses en main.

Le rapport de stage ou le pfe est un document d’analyse, de synthèse et d’évaluation de votre apprentissage, c’est pour cela rapport-gratuit.com propose le téléchargement des modèles complet de projet de fin d’étude, rapport de stage, mémoire, pfe, thèse, pour connaître la méthodologie à avoir et savoir comment construire les parties d’un projet de fin d’étude.

Table des matières

Introduction
Chapitre 1 : La santé mentale
1.1. Définition et généralités
1.2. Enfants et adolescents
1.3. La santé mentale des jeunes en Suisse
Chapitre 2 : Justice juvénile
2.1. Cadre légal international
2.1.1. Cadre légal européen
2.2. Cadre légal national
2.2.1. Privation de liberté
2.2.2. Statistiques
Chapitre 3 : Facteurs de risque
3.1. Adverse Childhood Experiences, traumatismes
3.2. La famille
3.3. La scolarité
3.4. Troubles mentaux
Chapitre 4 : La délinquance
Chapitre 5 : Les enjeux de la prise en charge en lien avec les droits de l’enfant 
5.1. Droit d’être entendu
5.2. Droit à la non discrimination
5.3. Droit à un développement harmonieux
5.4. Qui dit droits, dit obligations ?
Chapitre 6 : Conclusion de la partie théorique
Chapitre 7 : Méthodologie de recherche
7.1. Problématique, questions de recherche et hypothèses
7.2. Méthode
7.3. Choix des personnes sollicitées
7.4. Outils de récolte et d’analyse de données
7.5. Considérations éthiques
Chapitre 8 : Enjeux de la prise en charge
8.1. Résultats et analyse des entretiens
8.2. Discussion
8.3. Bonnes pratiques identifiées et recommandations
Conclusion

Rapport PFE, mémoire et thèse PDFTélécharger le rapport complet

Télécharger aussi :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *