La riziculture et le developpement rural

A Madagascar, près de 80 % de la population active sont ruraux. L’économie du monde rural malgache est dominée par l’agriculture. Ce même secteur agricole peut jouer un rôle prépondérant au niveau du développement du milieu rural. La zone d’étude est intégrée dans la région Alaotra Mangoro et le district d’Amparafaravola. Le Périmètre de Culture 23 Sud se situe entre la latitude 17° 45’00’ Sud et la longitude 40° 10’ 00’’ Est. Il fait partie des Communes Rurales de Morarano Chrome et d’Ambodirano. Le Périmètre de Culture 23 Sud est délimité au Nord par la Commune Rurale d’Ambatomainty, à l’Est par celles d’Amparafaravola et de Manakambahiny Antsinanana, à l’Ouest par celle d’Ambakireny et au Sud par celle de Soalazaina. Le Périmètre de Culture Sud est constitué par vingt quatre (24) Fokontany issus des communes rurales de Morarano Chrome et d’Ambodirano, du district d’Amparafaravola.

Cadre conceptuel et définition

Définition

Riziculture

La riziculture ou la culture de riz est apparue au Néolithique. La riziculture en terrain non-inondé est la plus ancienne. Elle est encore pratiquée par des populations traditionnelles actuellement. Mais elle ne produit pas les énormes rendements fournis par les rizières inondées, qui se sont imposées partout où le climat le permet. La croissance du riz nécessite en effet de fortes chaleurs et de grandes quantités d’eau : contrairement au blé, sa production est limitée aux zones tropicales et sub – tropicales, et aux marges des zones tempérées. La riziculture a été l’une des bases de la révolution verte des années 1960 à nos jours, ayant des impacts socio – économiques sur les populations paysannes (exode urbain entrainé par la mécanisation) ; le recours massif à l’agrochimie (engrais, pesticides), puis aux plantes transgéniques ) a eu un coût important pour biodiversité, pour les auxiliaires de l’agriculture et pour la santé des riziculteurs.

Développement rural

Le développement rural est une approche globale et coordonnée des territoires ruraux dans leurs diverses composantes :
– sociale : démographie, services…
– économique : activités, bassin d’emploi, ressources
– environnementale.

Il a pour objet de mieux tirer parti des complémentarités entre ville et campagne et de valoriser les ressources spécifiques des territoires ruraux. Par ailleurs, le développement rural représente le deuxième pilier de la Politique Agricole Commune (PAC) de l’Union Européenne. Celle – ci favorise dans ses programmes:
❖ l’amélioration de la compétitivité de l’agriculture et de sa multifonctionnalité ;
❖ la protection de l’environnement en agriculture dans le cadre de l’environnement durable ;
❖ la contribution des milieux ruraux au développement économique.

Cadre conceptuel

Analyse de la riziculture à Madagascar et dans le Lac Alaotra 

Riziculture à Madagascar

La riziculture occupe une place importante à Madagascar. En effet, dans presque les trois – quarts des communes, le riz est la principale culture en termes d’occupation de la superficie cultivée en 2001. En termes de revenu, le riz est moins important. Cependant 45% de ces communes vivent principalement des ressources fournies par la riziculture. La productivité du paddy à Madagascar tourne autour de 2 tonnes à l’hectare. Mais il existe des différences énormes entre les régions agro-écologiques. Ces différences concernent entre autres divers facteurs comme la maîtrise d’eau, les technologies dominantes, l’accès aux intrants et aux informations, l’efficacité des institutions et les conditions naturelles de production. Sept régions agro-écologiques parmi les vingt ont un rendement médian supérieur à la médiane nationale de 2 tonnes à l’hectare dont Vakinankaratra, Itasy, Marovoay, Lac Alaotra, HauteMatsiatra, Imerina centrale et Taolanaro.

En outre, Le riz est récolté dans un laps de temps très court. Il y a peu de parcelles avec une double récolte. La majorité de la production de paddy est récoltée entre Avril et Juin. La minorité de la production est récoltée de Janvier à Mars. Cependant dans certaines régions, la production de Juillet à Septembre dépasse de loin celle de la saison sèche d’Avril à Juin. Il existe cependant une forte disparité entre les régions. Par exemple pour la région de Marovoay, la majeure partie des récoltes de riz se situe entre les mois de Juillet et Septembre – vary jeby, tandis que dans la région du Lac Alaotra, presque la totalité est récoltée entre Avril et Juin – vary vakiambiaty.

Riziculture dans le Lac Alaotra

La culture du riz joue un rôle primordial dans la vie malgache. Le riz représente l’aliment de base de la population et constitue plus de la moitié de la ration alimentaire. D’ailleurs, la région Alaotra Mangoro est le premier grenier à riz de Madagascar. Néanmoins, on peut affirmer que la population agricole représente plus de 90% de la population rurale dans l’ensemble de la Région Alaotra. L’agriculture devient de ce fait la principale source de revenu de la population de cette région. La région a une vaste plaine, des vallées et un climat favorables à l’agriculture. Les superficies cultivées en occupent jusqu’à 79% qui sont inégalement réparties entre différentes cultures vivrières, de rente et industrielles.

Le rapport de stage ou le pfe est un document d’analyse, de synthèse et d’évaluation de votre apprentissage, c’est pour cela rapport-gratuit.com propose le téléchargement des modèles complet de projet de fin d’étude, rapport de stage, mémoire, pfe, thèse, pour connaître la méthodologie à avoir et savoir comment construire les parties d’un projet de fin d’étude.

Table des matières

INTRODUCTION GENERALE
PREMIERE PARTIE : CADRES CONCEPTUEL, PHYSIQUE ET HUMAIN DE LA RECHERCHE
CHAPITRE 1 : CADRE CONCEPTUEL ET DEFINITION
CHAPITRE 2 : LE PERIMETRE DE CULTURE 23 SUD DANS LE BASSIN VERSANT AU LAC ALAOTRA
CHAPITRE 3 : LE DEVELOPPEMENT RURAL DANS LE PERIMETRE DE CULTURE 23 SUD
Conclusion partielle
DEUXIEME PARTIE : RIZICULTURE DANS LE PERIMETRE DE CULTURE 23 SUD AU LAC ALAOTRA
CHAPITRE 4 : LE PERIMETRE DE CULTURE 23 SUD AU LAC ALAOTRA, UN ESPACE FAVORABLE A LA RIZICULTURE
CHAPITRE 5 : UN SYSTEME DE PRODUCTION DU PC 23 SUD AU LAC ALAOTRA
Conclusion partielle
TROISIEME PARTIE : RETOMBEES DES ACTIVITES RIZICOLES DANS LE PERIMETRE DE CULTURE 23 SUD AU LAC ALAOTRA
CHAPITRE 6 : IMPACTS DES ACTIVITES RIZICOLES
CHAPITRE 7 : LES PRINCIPAUX FREINS DE DEVELOPPEMENT DE LA RIZICULTURE AU PERIMETRE DE CULTURE 23 SUD
CHAPITRE 8 : PERSPECTIVES D’AMELIORATION DE LA FILIERE RIZICULTURE
Conclusion partielle
CONCLUSION GENERALE
REFERENCES BIBLIOGRAPHIQUES
ANNEXE

Lire le rapport complet

Télécharger aussi :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *