La pratique du saut en longueur par les personnes handicapées visuels

Mémoire en vue de l’obtention du certificat d’aptitude pédagogique

Limitation géographique

Nous avons réalisé cette étude sur une population présentant déficient visuel. Nous estimons qu’un échantillon, quel que soit l’endroit où il se trouve et quel que soit l’endroit où on l’a prélevé, peut représenter cette population, car il est question d’une même catégorie de personnes atteintes de ces problèmes.
De plus, nous avons traité un sujet d’ordre pédagogique et méthodologique, si bien que la résolution peut se faire partout dans le monde sur une population identique, pourvu que le matériel utilisé soit le même. Dans ce sens, nous avons réalisé notre étude à Antananarivo, d’autant plus que, pour des raisons de convenance personnelle et financière, nous avons choisi de travailler dans cette région.

Limitation par rapport aux thèses en présence

Plusieurs recherches effectuées par nos prédécesseurs, intéressant le domaine des handicapes. Ainsi, dans son mémoire de CAPEN/EPS, en 1990, RAKOTOBE E a suggéré que pour améliorer la prestation physique des jeunes handicapés aveugles, l’entraineur doit éduquer le sens d’orientation ceux-ci par des exercices physique adéquates et qui font appel à la maitrise de sensation kinesthésique. Cette sensation d’orientation des mouvements des membres, tant supérieurs qu’inférieurs, vont les aider à orienter leur corps et pourrons leurs faire suivre une course de vitesse en ligne droite.

La pratique du saut en longueur en milieu spécialisé

Comme tous les enfants valides, les déficients visuels ont aussi droit à l’éducation. Leur éducation se déroule dans des centres spécialisés. Actuellement, Antananarivo en compte un centre spécialisé seulement pour les déficients visuels à savoir le centre de formation des Aveugles de Madagascar à Ambanisoa Itaosy.
Dans ces centres spécialisés, les enfants déficients visuels pratiquent des activités physiques et sportives pour leur éducation où ils font la rééducation psychomotrice puis de l’E.P.S dans laquelle ils pratiquent l’athlétisme comprenant : les courses, les sauts, les lancers la notion de rythme dans la course d’élan, de coordonner leur mouvements dans la liaison course d’élan-impulsion, et aussi d’avoir la confiance en soi par l’envol ou la suspension et la réception à terre qui sont des éléments essentiels pour affronter la peur. En tout, la pratique du saut en longueur chez les enfants déficients visuels permet de les aider à la maitrise corporelle, et surtout pour leur intégrations sociale. Cette intégration sociale se manifeste par leur participation à des compétitions Handisport.

Pratique du saut en longueur en tant que pratique compétitive sportive

En effet l’existence de la Fédération Malagasy Handisport a facilité la pratique du sport, en particulier, le saut en longueur pour les personnes handicapées visuels, dans les centres spécialisés qui prennent en main, l’éducation et la formation handicaps visuels. En plus, elle sensibilise ces centres pour la mise en place des clubs sportifs qui vont s’affilier aux ligues. Ainsi, les athlètes peuvent participer aux compétitions organisées par ces entités fédérales.
Alors, pour parvenir aux compétitions internationales, les athlètes doivent accomplir des compétitions nationales réservées à leur niveau d’handicap.

Résultat de saut en longueur Handisport des handicapés visuels

Pendant les 6ème Jeux de la CJSOI, Seychelles en 2008, l’Athlétisme handisport, plus précisément, le saut en longueur pour les déficients visuels, ne figurait pas encore dans la liste des disciplines de compétition, retenues. Lors des 7èmeJeux de la CJSOI, à la Réunion en 2010, cette épreuve a été intégrée et Madagascar avait deux représentants pour cette épreuve en Sport Adapté. Durant ces 7ème Jeux de la CJSOI, les Athlètes handicapés visuels Malgaches ont réalisé une prestation surprenant, car pour sa première participation aux jeux, Madagascar a obtenu la première place, c’est-à-dire la médaille d’Or avec 3,15 m chez les filles et la deuxième place, c’est-à-dire la médaille d’argent avec 3,90 m chez les garçons. Le tableau, ci-dessous va nous montrer, le résultat du saut en longueur pour les déficients visuels de ces 7ème Jeux CJSOI.

Guide du mémoire de fin d’études avec la catégorie EDUCATION PHYSIQUE ET SPORTIVE

Étudiant en université, dans une école supérieur ou d’ingénieur, et que vous cherchez des ressources pédagogiques entièrement gratuites, il est jamais trop tard pour commencer à apprendre et consulter une liste des projets proposées cette année, vous trouverez ici des centaines de rapports pfe spécialement conçu pour vous aider à rédiger votre rapport de stage, vous prouvez les télécharger librement en divers formats (DOC, RAR, PDF).. Tout ce que vous devez faire est de télécharger le pfe et ouvrir le fichier PDF ou DOC. Ce rapport complet, pour aider les autres étudiants dans leurs propres travaux, est classé dans la catégorie LE CONCEPT DE PERFORMANCE où vous pouvez trouver aussi quelques autres mémoires de fin d’études similaires.

Le rapport de stage ou le pfe est un document d’analyse, de synthèse et d’évaluation de votre apprentissage, c’est pour cela rapport gratuit propose le téléchargement des modèles gratuits de projet de fin d’étude, rapport de stage, mémoire, pfe, thèse, pour connaître la méthodologie à avoir et savoir comment construire les parties d’un projet de fin d’étude.

Mots clés : Contribution, la vulgarisation, saut en longueur, déficients visuels

Table des matières

INTRODUCTION
CHAPITRE I : POSITION DU PROBLEME
1.1. PRESENTATION DE LA RECHERCHE
1.2. LE SPORT POUR LES PERSONNE HANDICAPEES
1.3. LA PRATIQUE DU SAUT EN LONGUEUR PAR LES PERSONNES HANDICAPEES VISUELS
1.4. LES FACTEURS QUI INFLUENCENT LES RESULTATS DE NOS ATHLETES
1.5. PROBLEMATIQUE
CHAPITRE II : CADRE THEORIQUE
2.1. L’INDIVIDU DEFICIENT VISUEL
2.2. LE CONCEPT DE PERFORMANCE
2.3. LE SAUT EN LONGUEUR
2.4. HYPOTHESE
CHAPITRE III : METHODOLOGIE
3.1. CHOIX DE L’ECHANTILLON
3.2. PROCEDES D’OBSERVATION
3.3. TRAITEMENTS DES RESULTATS D’OBSERVATION
3.4. SUGGESTIONS
CONCLUSION
BIBLIOGRAPHIE

Télécharger le rapport completRapport PFE, mémoire et thèse PDF

Télécharger aussi :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *