La gestion des déchets hospitaliers et risque environnementaux .

Le secteur sanitaire joue un grand rôle dans la protection et la promotion de la santé. Bien que nécessaire, il produit malheureusement des déchets spéciaux avec des risques d’infection, de contamination, de toxicité et des risques d’accidents mécaniques.

La gestion des déchets de soins est une préoccupation importante dans le domaine de la santé. Cet intérêt est justifié d’une part par l’importance du risque lié à la production des déchets d’activités de soins, et d’autre part aux nuisances qui peuvent être engendrées par les techniques de traitement pour la santé de l’homme et pour l’environnement. Dans les pays en développement un danger supplémentaire se rajoute, c’est celui de la fouille des décharges et du tri manuel des déchets récupérés à la sortie des établissements de soins (Kissi et al., 2009). Les méthodes de gestion des déchets de soins peuvent aussi entrainer un risque pour la santé si les différentes étapes du processus de gestion ne sont pas menées correctement (Hafiane et al., 2010).

En outre l’élimination des déchets est l’une des étapes essentielles du respect des règles d’hygiène, non seulement à l’intérieur des établissements mais également dans l’environnement général ; les rejets dans l’atmosphère des incinérateurs municipaux et médicaux sont identifiés comme sources d’émission de dioxines et furannes provenant de la combustion de plastiques, tels que le PVC, de plus en plus utilisés dans l’empaquetage médical. (Shaner et al ., 1999.Usepa, 1995) .

Ces substances toxiques causent également des dangers à la santé humaine; ils ont la capacité d’appartenir au groupe appelé « dirty dozen » représentant une douzaine de produits chimiques dangereux qui sont les polluants organiques persistants (Benziane, 2013).

En Algérie, le ministère de l’aménagement du territoire et de l’environnement s’est penché de façon précise sur la gestion des déchets hospitaliers et a décrété une règlementation en vigueur depuis 2003. Le ministère de la santé et de la réforme hospitalière a suivi le programme de l’environnement et a complété les textes législatifs par un certain nombre d’instructions. L’institut national de santé publique a lancé une enquête sur la gestion des déchets d’activités de soins publiée en 2009 dans laquelle de nombreuses défaillances ont été constatées à l’échelle nationale (Abdelmoumène et al., 2009).

Situation géographique de la zone d’étude

La ville de Remchi est située à environ 25 Km au nord du chef lieu de la wilaya de Tlemcen et a pour coordonnées géographiques :
➤ Latitude: 35° 3′ nord.
➤ Longitude: 1° 25′ 60 » ouest.

Elle se trouve au pied de deux zones montagneuses : les Traras orientaux et Sebaa Chioukh, elle est située à 213 mètres d’altitude du niveau de la mer et s’étend sur une surface d’environ 13600ha.

Démarche de l’étude

l s’agit d’une étude transversale, descriptive et évaluative qui porte sur la qualité de la gestion des DAS au sein de l’EPSP de Remchi. Pour cela on a opté pour une démarche sur plusieurs étapes qui sont les suivantes :
• Collecte des données relatives au fonctionnement de l’EPSP et celles relatives aux DAS
• Description du système de gestion et du comportement du personnel vis-à-vis des déchets liés aux activités de soins : tri, collecte ; traitement et élimination
• Quantification, caractérisation des déchets liés aux activités de soins.
• Hygiène, sécurité et prévention du personnel tous grades confondus .

Echantillonnage

L’étude s’est déroulée pendant deux semaines du 23/02/2015 au 08/03/2015, au niveau de l’EPSP d’une façon quotidienne de 7h jusqu’à 16h.
• Les trois premiers jours ont été consacrés à la description du système de gestion et à l’hygiène et la sécurité du personnel.
• Huit jours ont été consacrés à la quantification et la caractérisation des déchets
• Les trois derniers jours ont été consacrés à l’incinération des DASRI au sein de l’EPSP de Remchi pour l’opération d’incinération.

Le choix des services

Le choix des services prospectés est justifié par les critères suivants :
• L’intensité des activités médicales.
• La diversité et la spécificité des déchets produits.
Les 6 services médicaux qui ont été étudiés de l’EPSP Belbachir Rabeh sont:
• Salles de soins femmes et hommes.
• Chirurgie dentaire.
• Maternité.
• Urgences médicale.
• Vaccination (adultes, enfants).
• Radiologie.
• Laboratoire.

Gestion des déchets hospitaliers 

Dans cette partie, il s’agit de suivre avec précision les modalités de gestion des DAS au niveau de l’EPSP de Remchi et à travers toutes les étapes de gestion :
– Ressources matérielles et humaines : moyens mis en œuvre pour la collecte et traitement des déchets de soins et personnel alloué à cette gestion
– Les étapes de gestions : tri, collecte et transport, traitement et élimination ; chaque étape est décrite de façon précise afin de détecter les bonnes et mauvaises pratiques, et les carences dans la gestion
– Le circuit de collecte

Quantification et caractérisation 

Les pesées concernent les déchets d’activité de soins, les déchets assimilés aux ordures ménagères et les déchets anatomiques qui sont produits dans les services étudiés. Pour cela nous avons utilisé un pèse personnes (0-150kg) et pour notre protection individuelle une blouse blanche, des masques chirurgicaux à usage unique, des gants en latex à usage unique. La quantification des déchets consiste à peser les déchets d’activités de soins produits quotidiennement. Afin d’identifier les DAS en fonction de leur typologie, nous avons réalisé les pesées en fonctions des filières soit :
– Filière jaune : ce sont les déchets à risque infectieux conditionnés dans des sachets jaunes aux normes ×30 501.
– Boites PCT : ce sont des déchets piquants coupants et tranchants qui présentent un risque mécanique (blessures par coupure ou piqure) mais considérés aussi comme déchets à risque infectieux (DASRI) ; ils sont conditionnés dans des boites solides de couleur jaune répondant à des normes.
– Filière verte : ce sont les déchets anatomiques conditionnés dans des sachets de couleur verte ; ils sont représentés par des parties identifiables du corps humain (membre ou doigt amputés, placentas…etc.)
– Filière rouge : ce sont les déchets chimiques et toxiques qui suivent cette filière ; ils comportent les médicaments périmés, les réactifs de laboratoire, les amalgames dentaires, les films radiologiques,…etc. Alors que les filières jaunes et vertes sont susceptibles d’être traitées par incinération, ce n’est pas le cas de façon systématique pour la filière rouge où certains déchets spéciaux doivent être neutralisés par d’autres méthodes.
– La filière noire : comporte les déchets assimilés aux ordures ménagères (DAOM) : restes alimentaires, emballages divers, papiers etc.

Le rapport de stage ou le pfe est un document d’analyse, de synthèse et d’évaluation de votre apprentissage, c’est pour cela rapport-gratuit.com propose le téléchargement des modèles complet de projet de fin d’étude, rapport de stage, mémoire, pfe, thèse, pour connaître la méthodologie à avoir et savoir comment construire les parties d’un projet de fin d’étude.

Table des matières

Introduction
Chapitre 01 : Présentation de la zone d’étude
1. Situation géographique de la zone d’étude
1.1. Population de la commune de Remchi
1.2. Secteur sanitaire au niveau de la daïra de Remchi
1.2.1. Secteur sanitaire privé
1.2.2. Secteur sanitaire étatique
Chapitre 02 : Matériel et méthodes
1. Structure sanitaire étudiée
1.1. L’organigramme
1.2. Les services de l’EPSP
1.3. Personnel biomédical
1.4. Démarche de l’étude
1.4.1 .L’échantillonnage
1.4.2. Le choix des services
1.4.3. La gestion des déchets hospitaliers
1.4.4. Quantification et caractérisation
1.4.5. Hygiène et sécurité du personnel
Chapitre 03 : Résultats et interprétations
1. La gestion des DAS
1.1 .Le tri
1.2 .La collecte
1.3. Le traitement
1.4. Elimination
2. Quantification et caractérisation des déchets
2.1. Quantification des DAS
2.2. Quantification des DAOM
3. Hygiène et sécurité du personnel…
Discussion
Conclusion

Rapport PFE, mémoire et thèse PDFTélécharger le rapport complet

Télécharger aussi :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *