JEAN JACQUES ROUSSEAU la conception de l’ETAT

Mémoire en vue de l’obtention du diplôme de maîtrise en Philosophie

LA CONCEPTION ARISTOTELICIENE DE L’ETAT

En politique, il existe plusieurs formes d’association humaine. Les circonstances déterminent la forme appropriée, à savoir les traditions culturelles, la famille et la culture de chaque communauté. Tout ceci n’est pas à négliger. Dans la sphère politique, Aristote met l’accent sur les organes qui se chargent de l’être humain tels que les premières sociétés (familles) et la cité ou l’Etat qui se charge des idéaux et des lois qui sont étroitement liés dans des cas concrets.

La théorie génétique de l’Etat chez Aristote

Depuis Socrate, Platon, Aristote, la politique était considérée comme la lumière qui guide la vie de toute organisation sociale de toute cité. C’est pour cette raison que notre analyse étudiera la conception de la théorie politique d’Aristote, que Montesquieu et Rousseau avaient fortement critiquée.
La pensée politique développée en Grèce à partir du Ve siècle avant. J.-C. vise du bonheur des hommes. Tel est le but ultime de la philosophie politique athénienne.
Idéalement, tout Etat doit être formé par un ensemble de citoyens libres et égaux. De là découle l’idée de la démocratie. Il est vrai que l’idée de la démocratie vient d’Athènes mais il a fallu attendre jusqu’aux VIIe et VIIIe siècles pour que sa définition ait une explication logique.
Dans l’antiquité grecque, Platon et surtout Aristote fixent le statut de la science politique, définie comme science de la cité politique, destinée à prendre en charge cet « animal politique ». Le mot politique se dit en grec politikos « qui concerne la cité ou l’Etat ». La politique, qui concerne la cité, détermine et exprime l’ensemble des citoyens et quand elle concerne la notion d’Etat, elle exprime l’ensemble des affaires sociales de l’Etat, c’est-à-dire le gouvernement de l’Etat, par exemple un régime politique, un parti politique. Selon Platon : Par cette affirmation, on peut dire que la philosophie politique est pour Platon un principe essentiel pour toute organisation de vie sociale. Elle est au centre de toutes les vertus. Ces dernières, si elles concernent l’individu, paraissent toujours sous l’égide de la société. L’art du gouvernement politique, ainsi que les autres sciences telles que l’anthropologie, la sociologie et la psychologie sont essentiellement des sciences morales portant sur l’homme. Elles sont également des sciences nécessairement subordonnées à la morale générale de toute la communauté. Cela montre que la science de la société politique est la science sublime de l’homme où les philosophes cherchent à déterminer l’essence de l’être humain..

DES PREMIERES SOCIETES MODELES DE SOCIETES POLITIQUES 

 La famille

La famille peut être définie comme une institution sociale qui repose sur un fondement biologique. La famille est un organe naturel. Pour lui, « Si on considérait les choses à partir de leur origine, dans leur développement naturel, comme on le fait dans les autres domaines, nos présentes investigations elles mêmes apparaîtraient aussi au regard de l’angle le plus favorable. La première union nécessaire est celle de deux êtres qui sont incapables d’exister l’un sans l’autre. »
Les deux premiers êtres qui s’associent naturellement forment nécessairement ce que nous appelons famille. Par conséquent, s’il existe des aspects universels dans la définition de la famille, dont par exemple la procréation, la prohibition de l’inceste, alliance, culte, mœurs, coutume, chaque société tient à avoir une image différente de la famille en fonction de sa structure démographique, de son organisation sociale.
En effet, dans la Grèce antique, la famille, sorte de relais entre l’individu et la cité, porte des éléments aussi forts pour l’organisation sociale. Aristote considère la famille (la maison) qui regroupe père, mère, enfant, domestique et esclave comme la structure de base de la société. Il définit trois ensembles nécessaires : la famille, le village et la cité.

La cité politique

Socrate fut le premier philosophe qui ait aimé la science politique, bien qu’il n’était pas parfaitement connue, mais le peu de lumière qu’il apportait dans la philosophie politique n’a pas laissé, de lui faire chérir et d’éclairer son âme si passionnément la doctrine civile, à tel point qu’il méprisa et en renonça toutes les autres parties de la philosophie. Son bel esprit s’occupait de la science politique laquelle est jugée par lui la plus digne de l’être humain. A son exemple, Platon, Aristote et les autres philosophes grecs et latins ont cherché à éclaircir la science politique, ayant envie de fonder une bonne cité politique. Ce concept de la cité est bien défini par Aristote comme suit :
« Toute cité est une sorte de communauté, et que toute communauté est constituée en vue d’un certain bien(car c’est vue d’obtenir ce qui leur apparait comme un bien que tous les hommes accomplissent toujours leurs actes (…) si toutes les communautés visent un bien déterminé, celle qui est la plus haute de toutes et englobe toutes les autres, vise aussi, plus que les autres, un bien qui est le plus haut de tous, c’est la communauté politique. »

Guide du mémoire de fin d’études avec la catégorie Jean-Jacques Rousseau

Étudiant en université, dans une école supérieur ou d’ingénieur, et que vous cherchez des ressources pédagogiques entièrement gratuites, il est jamais trop tard pour commencer à apprendre et consulter une liste des projets proposées cette année, vous trouverez ici des centaines de rapports pfe spécialement conçu pour vous aider à rédiger votre rapport de stage, vous prouvez les télécharger librement en divers formats (DOC, RAR, PDF).. Tout ce que vous devez faire est de télécharger le pfe et ouvrir le fichier PDF ou DOC. Ce rapport complet, pour aider les autres étudiants dans leurs propres travaux, est classé dans la catégorie les différentes sortes de gouvernements où vous pouvez trouver aussi quelques autres mémoires de fin d’études similaires.

Le rapport de stage ou le pfe est un document d’analyse, de synthèse et d’évaluation de votre apprentissage, c’est pour cela rapport gratuit propose le téléchargement des modèles gratuits de projet de fin d’étude, rapport de stage, mémoire, pfe, thèse, pour connaître la méthodologie à avoir et savoir comment construire les parties d’un projet de fin d’étude.

Table des matières

INTRODUCTION
PREMIERE PARTIE
LA GENESE DE L’ETAT
I.1 LA CONCEPTION ARISTOTELICIENE DE L’ETAT
I.1.1 La théorie génétique de l’Etat chez Aristote
I.1.2 Des premières sociétés modèles des sociétés politiques
I.1.2.1 La famille
I.1.2.2 La cité politique
I.2 LA CONCEPTION HOBBESIENNE DE L’ETAT
I.2.1 La théorie politique de Hobbes
I.2.2 De l’état des hommes hors de la société civile chez Hobbes
I.3. DE L’ETAT DE NATURE AU FONDEMENT DE L’ETAT
I.3.1 De l’état de nature
I.3.2 L’homme face à la nature
I.3.3 De l’inégalité naturelle à l’inégalité sociale
I.3.3.1 De l’inégalité primitive ou naturelle
I.3.3.2 De l’inégalité sociale
I.4 DE LA LIBERTE NATURELLE A LA LIBERTE CIVILE
DEUXIEME PARTIE LA THEORIE POLITIQUE DE L’ETAT
II.1 DU PACTE SOCIAL
II.1.1 Définition du pacte social
II.1.2 Les différentes sortes des pactes sociaux
II.1.2.1 Le pacte social de Hobbes
II.1.2.2 Le pacte social de Rousseau
II.2 DE LA VOLONTE GENARALE ET LA NOTION DE LA LOI
II.2.1 Définition de la volonté générale
II.2.2 Le Principe de la volonté générale
II.2.3 De l’ordre social sous la notion de la loi
II.2.4 De la loi
II.3 DU GOUVERNEMENT EN GENERAL
II.3.1 Définition de la notion du gouvernement
II.3.2 Les différentes sortes de gouvernements
II.3.2.1 De l’aristocratie
II.3.2.2 De la monarchie
II.3.2.4 De la démocratie
II.4 DE LA DEMOCRATIE
II.4.1 Définition de la démocratie
II.4.2. La démocratie et ses institutions politiques
II.4.2.1. Du pouvoir législative
II.4.2.2. Du pouvoir exécutif
II.4.2.3. Du pouvoir judiciaire
CONCLUSION
BIBLIOGRAPHIE
II- LES OUVRAGES GENERAUX
III. AUTRES OUVRAGES
TABLE DES MATIERES

Télécharger le rapport completRapport PFE, mémoire et thèse PDF

Télécharger aussi :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *