Impacts négatifs et positifs du système de crédit de la microfinance

Mémoire en microfinance pour l’obtention du diplôme de Licence

La prise en compte de l’environnement social du travail

Dans les ateliers de Hawthorne, Elton Mayo et les autres théoriciens de l’école des relations humaines ont montré la nécessité de bonnes relations sociales entre les ouvriers, et entre eux et la direction. Leurs nombreuses études et enquêtes ayant pour objectif d’accroitre l’efficacité des entreprises ont été aussi consulté lors de la recherche documentaire. Ces sociologues avaient tendance à étudier tous les facteurs n’étant pas du ressort du chef d’entreprises mais surtout entre les différents organes constituant le système de production et de relation avec la clientèle.
Ainsi, Elton Mayo a fait abstraction de l’environnement social et familial des ouvriers c’est pour cela que nous pensons qu’il faut renforcer les études au niveau des clients de la société.
Dans les années 60, le sociologue français G. Friedmann s’oppose au taylorisme qu’il considère comme le titre de l’un de ses ouvrages en témoigne comme du travail en miettes, mais il pense aussi que les sociologues de Hawthorne opèrent une réduction abusive de l’univers de travail. L’homme est membre de plusieurs collectivités à l’intérieur de son entreprise, mais il appartient aussi à d’autres collectivités à l’extérieur, comme sa famille, son syndicat ou son social.
Cette intégration de l’univers de travail dans son environnement social va être effectuée par A. Tourame en France et par l’école de Cambridge en Grande-Bretagne. Dans les sociétés capitalistes, le système d’incitation à l’épargne n’est pas faisable que vis-à-vis des salariés qui perçoivent régulièrement leur solde à la fin de chaque échéance. Toutefois, cette pratique est difficilement faisable pour les agriculteurs et les éleveurs qui constituent la majorité des opérateurs économiques dans les pays en développement.

Mise en évidence de la relation de confiance

Dans toute corrélation, collaboration ou simple entente entre deux ou plusieurs personnes, physique ou morale et quelle que soit la cause ou le but, la confiance est l’une des bases du bon fonctionnement de cette relation, sans quoi cette dernière serait, contrairement à ce qui était attendu, le théâtre de plusieurs conflits et toutes sortes de problème. Gagner la confiance de l’un est donc primordiale pour l’autre surtout en cas d’interdépendance car la continuation d’une bonne collaboration sera toujours bénéfique pour les deux partis.
Mais comment matérialiser cette confiance qui est d’ordre moral. Cela fait croire à l’emprunteur que le débiteur va payer lorsque l’échéance arrive. On peut parler aussi de l’espérance c’est-à-dire l’espérance ferme en quelque chose ou la foi qui en découle. Le système monétaire et financier n’accepte pas pourtant cette garantie morale. Dans la société malgache traditionnelle, cette confiance avait eu sa place mais à l’heure actuelle cette notion est révolue. On ne peut plus avoir confiance aux débiteurs et c’est cette situation qui a exigé la mise en place des gages. La mise en confiance du prêteur ne peut se faire sans les gages ou ceux que doit déposer ou laisser entre les mains de quelqu’un à titre de garantie.

Les problèmes du sentiment de dépendance

Dans un sujet, quel que soit le domaine, le mot dépendance n’évoque qu’un sens négatif aux mots qu’il précède : dépendance à la drogue, dépendance d’une nation envers une autre. La dépendance est souvent due à une bonne première fois qui devait aider à démarrer et à trouver l’indépendance, mais cette première fois ne sera pas le dernier car elle n’aura pas été conçue que pour une seule fois ou une seule personne. Mais elle sera toujours là pour assouvir tous les besoins de financement. Donc il y aura toujours cette tentation à reprendre en voyant le bonheur au premier coup mais ne se souciant pas de l’effet négatif que cela pourrait avoir.
Dans la civilisation malgache, le fait de s’endetter n’est pas très utilisé par les malgaches. Ce sentiment de dépendance n’est pas habituel pour les malgaches. Ils préfèrent plutôt vivre pauvres dans la liberté que de s’aventurer dans les procédures de crédit. Parmi les personnes auxquelles nous avons enquêtées, elles soulignent les problèmes des paysans qui n’ont pas remboursé leurs dettes vis-à-vis de la BTM. Ils ont dû vendre les rizières et les bœufs à cause de la saisie faite par les huissiers et les commissaires-priseurs, c’était atroce pour eux et c’est pour cela qu’ils ne veulent plus s’endetter.

Guide du mémoire de fin d’études avec la catégorie gestion et sociologie

Étudiant en université, dans une école supérieur ou d’ingénieur, et que vous cherchez des ressources pédagogiques entièrement gratuites, il est jamais trop tard pour commencer à apprendre et consulter une liste des projets proposées cette année, vous trouverez ici des centaines de rapports pfe spécialement conçu pour vous aider à rédiger votre rapport de stage, vous prouvez les télécharger librement en divers formats (DOC, RAR, PDF).. Tout ce que vous devez faire est de télécharger le pfe et ouvrir le fichier PDF ou DOC. Ce rapport complet, pour aider les autres étudiants dans leurs propres travaux, est classé dans la catégorie L’EMPRUNT DE CREDITS AUPRES DES MICROFINANCES où vous pouvez trouver aussi quelques autres mémoires de fin d’études similaires.

Le rapport de stage ou le pfe est un document d’analyse, de synthèse et d’évaluation de votre apprentissage, c’est pour cela rapport gratuit propose le téléchargement des modèles gratuits de projet de fin d’étude, rapport de stage, mémoire, pfe, thèse, pour connaître la méthodologie à avoir et savoir comment construire les parties d’un projet de fin d’étude.

Mots clés : banque, microfinance, crédit, sureté, caution.

Table des matières

INTRODUCTION GENERALE
PREMIER PARTIE : HISTOIRE GENERAUX PRESENTATION DU TERRAIN ET DES OUTILS
CHAPITRE1 : Historique
CHAPITRE2 : Cadre théorique
CHAPITRE3 : Quelques concepts
DUEXIEME PARTIE : AMBIVALENCE DE L’ACHEMINENT DES MALGACHES VERS L’EMPRUNT DE CREDITS AUPRES DES MICROFINANCES
CHAPITRE4 : Etude de l’interaction entre la MF et les clients
CHAPITRE5 : Etude des impacts négatifs et positifs de l’existence du prêt de crédit de la MF
CHAPTRE6 : Evaluation et réflexions critiques et autre impact
TOISIEME PARTIE : APPROCHEMENT PROSPECTIVE
CHAPITRE7 : Forces et faiblisse
CHAPITRE8 : Expériences et acquisitions
CHAPITRE9 : suggestions
CONCLUSION GENERALE
BIBLIOGRAPHIE
TABLE DE MATIERES
ANNEXES
RESUME

Télécharger le rapport completRapport PFE, mémoire et thèse PDF

Télécharger aussi :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *