Identification des infrastructures et matériels nécessaires à l’élevage

L’ANALYSE DE LA RENTABILITE DU PROJET

L’IDENTIFICATION DES INFRASTRUCTURES ET MATERIELS NECESSAIRES A L’ELEVAGE

Les principales infrastructures utilisées pour la mise en place du projet sont :
– les bassins piscicoles (étang)
– un bâtiment à usage de bureau pour la direction du projet
– les matériels et outillages

La conception des étangs 

L’étang est un milieu d’élevage où l’on confine les poissons pour les élever (voir en annexe). En d’autre terme, c’est un bassin en terre artificielle ou naturelle pour la production piscicole.
L’étang de la pisciculture présente des caractéristiques, qui sur différents plans est un outil privilégié du développement rural6: Sur le plan de l’investissement.L’investissement d’étang consiste essentiellement en un terrassement dont la réalisation est possible manuellement ou au moyen d’engins mécaniques. Les ouvrages étang sont réduits à des buses pour l’alimentation en eau et à la vidange.L’étang exige bien entendu une source permanente d’alimentation en eau (cours d’eau permanent au barrage de retenue) et s’intègre parfaitement au sein d’un aménagement hydroagricole. Il contribue à mieux valoriser le mètre cube d’eau en le restituant (aux dépenses d’évaporation et d’infiltration).

Sur le plan du milieu et de la biologie de l’élevage

L’étang est un véritable réservoir d’eau capable de satisfaire le poisson en totalité de ses besoins nutritifs (alimentation naturelle stimulée par la fertilisation) ou une partie de ceux-ci dans le cas d’une alimentation exogène à partir de sous produits agricoles. Dans ce cas, l’incorporation dans l’aliment de vitamines, de minéraux ou d’acides aminés se révèle inutile. Lors d’une fertilisation organique au moyen d’effluents d’élevage, le rendement énergétique de l’élevage piscicole est très élevé, et l’étang peut contribuer au recyclage de déchets encombrants.

Sur le plan humain et socio-économique

– L’étang est un outil de production rustique et de gestion facile
– La taille d’une exploitation piscicole d’étang est modulable et peut, à la limite, consister en un seul étang de production de poisson marchande.
– La pisciculture d’étang peut être une activité aussi bien rural que semi urbaine et peut être pratiquée à l’échelle familiale, artisanale ou industrielle Un bon site pour la construction des étangs se trouve:
– A proximité d’un cours d’eau permanent assurant un débit d’eau suffisant pour alimenter les étangs tout au long de l’année.
– Sur un sol imperméable qui retient bien l’eau.
– Sur un terrain légèrement en pente (8%) pour pouvoir vidanger facilement les étangs et éviter les risques d’inondation.
– Sur un terrain bien exposé au soleil
– Proche de l’habitation du pisciculteur pour faciliter la surveillance et l’entretien des étangs et des poissons.
– Sur des parcelles importantes avec possibilités de construire plusieurs bassins
– A proximité d’un village pour écouler les productions et s’approvisionner en intrants (fumier, engrais…)

LES OUTILS D’EVALUATION 

Ces critères comportent 4 éléments fondamentaux, tels que la Valeur Actuelle Nette, le Taux Interne de Rentabilité, l’Indice de Profitabilité et la Durée de Récupération des Capitaux Investis, outre le Seuil de Rentabilité

 La valeur nette actualisée (VNA)

C’est la différence entre la somme des cash flow actualisées CF(t) et la somme des capitaux investis actualisés ( I ). L’actualisation se réalise au taux (a), taux de rentabilité exigé par l’entreprise pendant les années des projets (n)
La VNA peut être positive nulle ou négative Si VNA > 0 la rentabilité est supérieure au taux exigé Si VNA = 0 la rentabilité est égale au taux exigé Si VNA < 0 la rentabilité est inférieure au taux exigé

Indice de profitabilité (IP)
L’ IP est donc le quotidien de la somme des cash flow actualisés par le montant du capital.
Si IP > 1, l’investissement est rentable avec le taux exigé Si IP = 1, l’investissement est égale au taux exigé Si IP < 1, l’investissement n’est pas rentable avec le taux exigé

Le taux de rentabilité interne

C’est le taux d’actualisation qui donne une IP = 1, c’est à dire, la Σ des marges brutes d’autofinancement s’égalise VNA = 0 ou à la somme des capitaux investis .
Le taux de rentabilité (i) peut être supérieur, égal, ou inférieur au taux d’actualisation (t). – Si i < a la somme des MBA est supérieur au capital investi, le projet est donc rentable, – Si i = a la somme des MBA s’égalise au capital investi – Si i > a la somme des MBA est inférieur au capital investi, donc le projet n’est pas rentable dans ce cas.
 Le délai de récupération des capitaux investis (DRCI)
Il détermine le moment où la somme de MBA actualisées, s’égalise au montant du capital investi, cela signifie que l’initiateur récupère son capital.

Guide du mémoire de fin d’études avec la catégorie LE SEUIL DE RENTABILITE (SR)

Étudiant en université, dans une école supérieur ou d’ingénieur, et que vous cherchez des ressources pédagogiques entièrement gratuites, il est jamais trop tard pour commencer à apprendre et consulter une liste des projets proposées cette année, vous trouverez ici des centaines de rapports pfe spécialement conçu pour vous aider à rédiger votre rapport de stage, vous prouvez les télécharger librement en divers formats (DOC, RAR, PDF).. Tout ce que vous devez faire est de télécharger le pfe et ouvrir le fichier PDF ou DOC. Ce rapport complet, pour aider les autres étudiants dans leurs propres travaux, est classé dans la catégorie L’EVALUATION FINANCIERE où vous pouvez trouver aussi quelques autres mémoires de fin d’études similaires.

Le rapport de stage ou le pfe est un document d’analyse, de synthèse et d’évaluation de votre apprentissage, c’est pour cela rapport gratuit propose le téléchargement des modèles gratuits de projet de fin d’étude, rapport de stage, mémoire, pfe, thèse, pour connaître la méthodologie à avoir et savoir comment construire les parties d’un projet de fin d’étude.

Table des matières

INTRODUCTION
PREMIERE PARTIE : IDENTIFICATION DU PROJET
CHAPITRE I : PRESENTATION DE L’ACTIVITE
SECTION I : LA NOTION DE LA PISCICULTURE
SECTION II : LA PRESENTATION DE L’ESPECE
SECTION III : LA DESCRIPTION DU PROJET
CHAPITRE II : L’ETUDE DE MARCHE
SECTION I : L’ANALYSE DE MARCHE
SECTION II : ANALYSE CONCURRENCIELLE
SECTION III : LES CANAUX DE DISTRIBUTION
SECTION IV : L’ANALYSE DE L’ENVIRONNEMENT DU PROJET
CHAPITRE III : LA THEORIE GENERALE SUR LES OUTILS
SECTION I : LES OUTILS D’EVALUATION
DEUXIEME PARTIE : LA CONDUITE DU PROJET
CHAPITRE I : LA TECHNIQUE ET LA NECESSITE
SECTION I : L’IDENTIFICATION DES INFRASTRUCTURES ET MATERIELS
SECTION II : LA TECHNIQUE ET LA STRATEGIE DE PRODUCTION ENVISAGEES
CHAPITRE II : LA CAPACITE DE PRODUCTION ENVISAGEE
SECTION I : LA PRODUCTION ET CHIFFRES D’AFFAIRE ENVISAGES
SECTION II : LES ASPECTS QUANTITATIFS ET QUALITATIFS
SECTION III : LES DIFFERENTS FACTEURS DE PRODUCTION
CHAPITRE III : ORGANISATION
SECTION I : L’ORGANISATION ET DESCRIPTION DES PRINCIPALES FONCTIONS
SECTION III : LE CHRONOGRAMME DES TRAVAUX
TROISIEME PARTIE : L’ETUDE DE FAISABILITE DU PROJET
CHAPITRE I : LES INVESTISSEMENTS NECESSAIRES
SECTION I : LES BESOINS D’INVESTISSEMENT
SECTION II : L’AMORTISSEMENT
SECTION III : LE FINANCEMENT DU PROJET ET LE FONDS DE ROULEMENT
SECTION IV : LES COMPTES DE GESTION
CHAPITRE II : L’ANALYSE DE LA RENTABILITE DU PROJET
SECTION 1 : ANALYSE DE GESTION
SECTION II : LE PLAN DE FINANCEMENT
SECTION III : LE SEUIL DE RENTABILITE (SR)
SECTION IV: LES RATIOS
CHAPITRE III : L’EVALUATION DU PROJET
SECTION I : L’EVALUATION FINANCIERE
SECTION II : L’EVALUATION ECONOMIQUE
SECTION III : EVALUATION SOCIALE
CONCLUSION GENERALE
ANNEXE CADRE LOGIQUE DU PROJET
LISTE DES TABLEAUX ET GRAPHES

Télécharger le rapport completRapport PFE, mémoire et thèse PDF

Télécharger aussi :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.