Historique de l’ORL

HISTORIQUE DE L’ORL

Au Sénégal 

L’Hôpital Aristide Le DANTEC (HALD), ayant pour vocation de centre hospitalier universitaire, les autorités ont estimé nécessaire de développer un enseignement s’intégrant dans le cursus des études médicales. Le premier service d’ORL est né à partir des besoins de la population d’accéder à des soins de qualité portant sur les pathologies de la tête et du cou. Il fallait, à partir de ces besoins, mettre en place un cadre permettant une prise en charge optimale de ces patients au plan des infrastructures, du personnel. Ainsi nous allons aborder l’histoire de l’ORL au Sénégal en parlant des effectifs, des infrastructures et des activités.

Démographie
Avant 1981, il y avait quatre spécialistes dont un sénégalais qui est le professeur Lamine Sine Diop assisté par Léon MEDJI (Béninois) et deux Français dont Claude Chevalier et la chef de service de l’Hôpital Principal de Dakar HPD. De nos jours le Sénégal compte plus de quarante-deux ORL avec plusieurs étudiants ORL en formation (29).

Infrastructures
Les infrastructures sont réparties en services et cabinets privés. Avant 1990 :
✯ trois services : HALD, HPD et Saint-Louis
✯ deux cabinets privés
De 1990 à 2000 :
✯ Les services : HALD et HPD, HGIP, Thiès, Saint-Louis,Ouakam), HOGGY, Kaolack
✯ Trois cabinets privés
De 2000 à 2010 :
✯ Services: Diourbel (Touba), HALD, HDP, HOGGY, 2 services à Thiés, Saint Louis, 2 services à Ziguinchor, Pikine et HMO.
✯ Sept Cabinets privés .

Depuis 2010, on observe l’émergence de nouveaux services et cabinets dont la plupart se trouvent concentrés à Dakar comme le montre la figure 1. Ainsi pour les services on peut citer : FANN, HPD, HOGGY, HMO, HEAR, Diamniadio, Touba, Pikine, Thiès, Saint Louis, Ziguinchor, Kaolack, Kolda, Louga, Diourbel, Richard Toll, Rufisque, Ourossogui, Mbour et Hôpital DalalJamm.

Activités 

Elles sont réparties en soins, enseignements, recherches.

Soins
Avant 1980, principalement, l’ORL de base fut étendu à la chirurgie maxillofaciale. Exemple: la maxillectomie, la mandibulectomie, fente labiale par le service universitaire (HALD) constitué de Jean RENAUD, L. S. DIOP, Léon MEDJI et E.M. DIOP. De 1980 à 1990, on assiste à l’introduction de la chirurgie cervico-faciale avec E.M. DIOP, Raymond DIOUF et Issa Cheikh NDIAYE. A l’instar de la chirurgie du larynx, du pharynx et de la thyroïde. La première Laryngectomie totale fut réalisée en fin 1980 par le Pr E.M. DIOP. En 1990, débute la chirurgie otologique fonctionnelle. En 2010, la chirurgie fonctionnelle rhinologique (FESS= Functionel Endoscopic Sinus Surgery) prend naissance parmi les soins. La première implantation cochléaire fut réalisée en 2015.

Enseignements
Avant 1985 Il y avait un enseignement pour les étudiants en médecine sous forme de module en raison de 20H/année. Après 1985 : introduction du CES (ex DES) pour médecins nationaux et étrangers. Les recherches ont été principalement cliniques, fondées sur les activités. Les missions humanitaires ont été initiées par le Pr E.M. DIOP en 1996, de manière informelle. L’humanitaire en ORL est devenue plus formelle en 2005 avec le concours de l’ambassade de la Thaïlande. L’objectif majeur étant de développer les activités ORL en zone rurale.

ORGANISATION GENERALE D’UN SERVICE D’ORL 

Structure 

L’ORL est une spécialité médico-chirurgicale. A ce titre, elle nécessite une organisation structurale bien déterminée :

Espace consultation
● Des boxes de consultation ou espaces contenant des fauteuils d’examen
● Du matériel standard de consultation : miroirs de Clar, abaisses langue, miroirs laryngés, jeux de spéculums auriculaires, otoscope, otomicroscope, pinces à extraction de corps étrangers, jeux de spéculums nasaux, compresses, gants d’examen, coton, portescoton, sparadrap, pèse-personne, nasofibroscopie, vidéo otoscopie, audiogrametre.

Espace chirurgical
● Une salle pour chirurgie propre
● Une salle septique
● Une salle pour urgences chirurgicales

Espace hospitalisation
● Un secteur femmes et enfants
● Un secteur hommes
● Pour chaque secteur peut être déterminé une salle septique

Un secteur soins
● Un espace soins pour pansement qui va renfermer une salle où seront effectués les pansements des patients en externe

Espace exploration
● Audiométrie tonale
● impédancemétrie
● Otoémissions acoustiques
● Video-otoscopique
● Épreuves caloriques
● Nasofibroscopie

Espace archivage
● Rangement des dossiers du service selon un ordre bien défini avec enregistrement par Excel et informatisation des données [9, 25, 26].

Organisation des Ressources Humaines 

Un service d’ORL nécessite la présence de praticiens spécialistes enseignants ou non, d’infirmiers diplômés d’Etat, d’aides-soignants , d’un(e) assistant(e) social(e), secrétaire médicale, d’archiviste et d’agents de services Hospitaliers. La gestion du personnel, en dehors de l’agencement des plannings de présence, doit :
● Prévoir pour chaque personnel le nombre minimum en dessous duquel la sécurité des malades est mise en jeu
● Permettre le choix d’un personnel qualifié de qualité
● Préciser les besoins de formation initiale, la nécessité de formation continue, d’une formation du personnel à l’accueil des malades, des familles, au choix des informations à donner, au respect du malade et à sa dignité
● Organiser la gestion des conflits, des absences, des accidents de travail et du taux de renouvellement des prestataires.
● Établir des suivis et évaluations de l’activité du service (questionnaires de satisfaction, évaluation des compétences et adaptation aux nouvelles technologies).

Un travail en ORL présente des contraintes physiques, psychologiques, et émotionnelles qu’il faut prendre en compte. Ceci est un gage de stabilité des équipes, de la qualité de leurs performances et donc de la sécurité des malades. Le personnel médical doit assurer une organisation continue de service avec un planning régulier des demi-journées de travail de la semaine, un planning de permanence et/ou de garde la semaine, le week-end et les jours fériés. Aux aptitudes professionnelles doivent se greffer les qualités que sont : le sens de la responsabilité et du dévouement diligent au travail, la capacité d’organisation, d’écoute et de discernement, la faculté de porter un jugement objectif sur autrui et de résoudre les conflits, l’humanité, la compassion à l’égard du malade et de sa famille. Créer un cadre convivial et d’échange des cérémonies familiales. Les infirmiers de l’ORL, en plus de leur formation initiale, doivent suivre des formations continues leur permettant de maîtriser les procédures de soins : améliorer leurs connaissances et compétences. Les aides-soignants et les agents de service hospitalier, en collaboration avec les infirmiers, prennent en charge les soins d’hygiène et de confort des malades ainsi que l’hygiène de l’environnement. L’obligation de présence continue du personnel soignant auprès des malades hospitalisés contraint chacun à une activité nocturne régulière définie par un calendrier, sous la supervision des responsables en place.

Organisation des Soins 

L’organisation des soins peut être définie comme l’ensemble des moyens et procédures permettant la réalisation des soins de qualité optimale. Le processus de l’organisation repose sur l’action qui comporte un temps de description, d’analyse, de définition des objectifs, de planification, d’évaluation et de réajustement. La qualité des soins doit répondre à divers critères qui sont :

● Efficacité : amélioration rapide de la santé, pertinence des soins, soin de la meilleure qualité au moindre cout en matériel et en temps ;
● Éthique : respect du droit du malade ;
● Sécurité : respect des règles d’hygiène et d’asepsie ;
● Prévention des complications iatrogènes : permanence de la responsabilité des moyens et des soignants ;
● Confort du malade.

Le rapport de stage ou le pfe est un document d’analyse, de synthèse et d’évaluation de votre apprentissage, c’est pour cela rapport-gratuit.com propose le téléchargement des modèles complet de projet de fin d’étude, rapport de stage, mémoire, pfe, thèse, pour connaître la méthodologie à avoir et savoir comment construire les parties d’un projet de fin d’étude.

Table des matières

INTRODUCTION
PREMIERE PARTIE
1. HISTORIQUE DE L’ORL
1.1. Au Sénégal
1.1.1. Démographie
1.1.2. Infrastructures
1.1.3. Activités
2. ORGANISATION GENERALE D’UN SERVICE D’ORL
2.1. Structure
2.2. Organisation des Ressources Humaines
2.3. Organisation des Soins
2.4. Organisation des Tâches
DEUXIEME PARTIE
1. METHODOLOGIE
1.1. Cadre d’Etude
1.1.1. Ville de Touba
1.1.1.1. Caractéristiques géophysiques de la communauté rurale de Touba
1.1.1.2. Données socioreligieuses et Organisations communautaires
1.1.1.3. Données économiques
1.1.1.4. Données épidémiologiques
1.1.2. Centre Hospitalier Matlaboul Fawzaini de Touba
1.1.2.1. Historique
1.1.2.2. Présentation physique
1.1.2.3. Situation des services du CHNMF
1.1.3. Le service d ‘ORL
1.1.3.1. Organisation du travail
1.1.3.2. Activités
1.1.3.3. Organisation des activités
1.1.3.4. Matériel
1.2. Patients et Méthode
1.2.1. Critères d’inclusion
1.2.2. Critères d’exclusion
2. RESULTATS
2.1. Secteur Consultation
2.1.1. Données épidémiologiques
2.1.2. Données cliniques
2.2. Actes au Fauteuil
2.3. Secteur Explorations fonctionnelles
2.4. Secteur Bloc Opératoire
2.4.1. Données épidémiologiques
2.4.2. Circonstances des interventions
2.4.3. Groupes de Pathologies
2.4.4. Sièges Anatomiques
2.4.5. Interventions chirurgicales programmées
2.4.6. Interventions chirurgicales programmés sous AL
2.4.7. Interventions chirurgicales d’urgences
2.4.8. Incidents et accident post-opératoires
3. DISCUSSION
3.1. Au plan épidémiologique
3.1.1. Age
3.1.2. Sexe
3.1.3. Clinique
3.1.4. Les Actes au Fauteuil
3.1.5. Exploration
3.2. Au plan thérapeutique
3.3. Suites opératoires
3.4. Recommandations
CONCLUSION
REFERENCES
ANNEXE

Lire le rapport complet

Télécharger aussi :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *