Historique de l’entreprise SNCF

L’entreprise et son secteur d’activité

Un secteur vaste et monopolisé 

Il n’est pas forcément utile de présenter la SNCF, en effet elle fait partie des fleurons de l’industrie française et est connue de tous, à l’instar d’Air France, Engie où EDF. Cependant, il n’est jamais mauvais de faire un petit rappel. La SNCF, acronyme de Société Nationale des Chemins de Fer Français, est une entreprise du secteur du transport ferroviaire, elle exploite des trains voyageant sur des lignes qui desservent des gares aux quatre coins de la France, le réseau ferré est très dense et est la propriété quasi-exclusive de la SNCF qui s’occupe du fonctionnement, de la maintenance et du développement de ce réseau.

L’entreprise est également présente à l’international puisque certains trains de ses filiales traversent les frontières comme l’Eurostar qui relie Paris à Londres via le tunnel sous la Manche, les TGV Lyria qui vont en Suisse, le Thalys reliant Paris et Lille avec les grandes villes du Benelux. La SNCF exerce actuellement un monopole sur le transport ferroviaire en France, malgré l’ouverture à la concurrence de l’exploitation des lignes, le ferroviaire coûtant extrêmement cher, peu d’entreprises sont tentées de se lancer dans l’aventure. La SNCF exploite donc la quasi-totalité des installations ferroviaires et des trains en France et est propriétaire de plusieurs entreprises de transport dans le monde (Keolis pour les transports urbains de toute sorte, notamment le métro de Shanghai, et Géodis pour la logistique) .

Comme dit précédemment, je n’ai pas directement fait mon stage à la SNCF, en effet j’ai été affecté dans la filiale SNCF Réseau, cette subdivision gère toutes les infrastructures et les superstructures de l’entreprise, les trains sont eux exploités par la branche SNCF Voyageurs. Le géant du rail possède également d’autres branches comme SNCF Immobilier qui gère l’immense patrimoine foncier du groupe. Ainsi, l’entreprise SNCF Réseau, filiale de la SNCF est une entreprise gérant les infrastructures ferroviaires, dans ce secteur l’entreprise est la seule en France, en effet la SNCF possédant un monopole sur le transport ferroviaire, seule la filiale spécialisée dans l’infrastructure de la SNCF travaille dans ce domaine. SNCF Réseau possède donc la majorité des voies ferrées sur le territoire, elle partage ces voies avec la RATP qui elle possède une partie des RER A et B en Île-de-France, le métro de Paris et quelquesunes des lignes de tramways de la région. Ce sont donc les deux seules entreprises du pays à pouvoir gérer des voies ferrées. Cependant la filiale de la SNCF possède 98,5% du réseau ferré de France, plaçant donc la SNCF largement en tête du secteur ferroviaire en France.

Sur le plan économique, la SNCF est un géant, le groupe emploie 275 000 personnes dans le monde dont plus de 200 000 sur le territoire français. La SNCF emploie directement environ 140 000 personnes sur le territoire national (les cheminots). En 2020 l’entreprise réalisait un chiffre d’affaires de 30 milliards d’euros , et ce malgré la pandémie. En 2019 le groupe engrangeait 35 milliards d’euros, la crise sanitaire faisant reculer le chiffre d’affaires de 14%. L’entreprise a été fortement touchée par les confinements successifs, même si la forte augmentation de français restant sur le territoire pour les vacances lui aura profité aux mois de juillet et d’août. En 2019, le groupe SNCF se plaçait comme la vingt-et-unième plus grosse entreprise française au niveau du chiffre d’affaires et comme le septième plus gros employeur « privé » du pays .

La société exploite aujourd’hui 28 710 kilomètres de chemin de fer et en 2019 elle transportait 5,4 milliards de passagers et déplaçait 20 milliards de tkm (tonne.kilomètre, l’unité utilisée dans le fret ferroviaire pour indiquer la quantité de marchandise transportée et sur quelle distance). L’entreprise fait circuler 15 000 trains sur son réseau chaque jour (passagers et fret), et exploite quelques-unes des plus grandes gares d’Europe, en effet, la Gare du Nord et la Gare Saint-Lazare sont les deux premières gares du continent en volume de passagers par an. Tout cela faisant de l’entreprise la troisième entreprise ferroviaire d’Europe après la Deutsche Bahn (en Allemagne) et la RJD (en Russie) , c’est également la quatrième plus grande entreprise du monde dans le secteur du rail, seule la compagnie nationale chinoise (China Railway Corporation) dépasse les géants européens. La filiale SNCF Réseau emploie à elle seule plus de 54 000 personnes, mais elle ne génère que peu de chiffre d’affaires par rapport aux autres branches de l’entreprise (environ 6,5 milliards d’euros en 2016) , cela est dû à la spécialisation de la filiale dans la gestion des infrastructures, qui représentent toujours des opérations très coûteuses, de plus SNCF Réseau n’a pas vraiment de revenu du fait de son activité, la majorité des revenus provenant de la location des voies aux exploitants(quasiment toujours la SNCF). Cependant, avec l’ouverture à la concurrence, l’entreprise devrait voir ses revenus augmenter puisqu’elle ne louera plus uniquement à la SNCF, mais à des entreprises privées (surement plus cher), des lignes fermées vont pouvoir rouvrir, permettant d’augmenter le nombre de trains circulant et donc le nombre de sillons loués par SNCF Réseau aux exploitants. Cette augmentation du réseau exploité (beaucoup de voies appartiennent encore à SNCF Réseau mais sont à l’abandon) devrait également survenir grâce aux politiques environnementales de l’état dans le futur qui devrait développer le transport ferroviaire pour palier à la voiture.

Historique de l’entreprise

L’histoire de la SNCF commence tard dans l’épopée du chemin de fer Français, en effet elle n’est créée qu’en 1938 , soit plus d’un siècle après l’apparition du chemin de fer dans l’hexagone, regardons donc rapidement ce qu’il se passe avant la création du géant du rail pour mieux comprendre les raisons de sa création.

En 1827, la première ligne de chemin de fer est ouverte en France, celle-ci transporte du charbon dans le bassin minier de Saint-Etienne et fonctionne grâce à des chevaux, l’efficacité de cette ligne va pousser l’État à s’intéresser de plus près à ce nouveau moyen de transport. Il faudra attendre dix ans pour que la première ligne à vapeur pour voyageurs ouvre en 1837, cette ligne relie Saint-Germain-en-Laye à Paris et va lancer le chemin de fer en France.

Jusqu’en 1842 les entreprises exploitant les chemins de fer étaient toutes privées et l’État ne s’occupait absolument pas des affaires du fer, il délivre des concessions à des entreprises pour qu’elles puissent exploiter les lignes construites par l’état (Caron, 2005). Le réseau se développe beaucoup plus lentement en France que dans les autres pays d’Europe, une des raisons de cette lenteur est l’envie de bien faire et la concertation, on discute, on débat sur comment cette nouvelle technologie va être exploitée et à quelle échelle (Caron, 2005). Mais en cette année 1842, est signée la Charte des Chemins de Fer (où Loi relative à l’établissement des grandes lignes de chemin de fer en France) qui répartit les compétences ferroviaires et donne les grandes lignes de ce à quoi doit ressembler le réseau ferré français (Caron, 2005), désormais les compagnies privées ne seront que des exploitants, locataires des voies, qui elles appartiennent à l’État. L’État se chargera également de développer et rénover le réseau.

Néanmoins, en 1878 l’État Français se lance dans l’exploitation des lignes, ainsi les chemins de fer de Charentes passent sous le joug de l’État (Leclercq, 1982), et une multitude de lignes de l’ouest suivent ce chemin dans les années suivantes. Cinq ans plus tard, en 1883 ce sont six entreprises qui se partagent le monopole du rail en France jusqu’en 1937. Entre 1878 et 1937, l’État s’efforce à racheter petit à petit ces firmes pour nationaliser les chemins de fer Français.

C’est donc le 1er janvier 1938 que la SNCF est officiellement créée, elle est le produit de la fusion des six grandes compagnies privées, étant désormais nationalisées. Le monopole de l’État sera de courte durée puisqu’à partir de 1940, et durant toute la durée de la guerre, l’entreprise perdra les droits sur les lignes de la zone occupée par les Allemands, l’exploitation revenant à l’armée allemande et à la Reichsbahn (la société nationale des chemins de fer du IIIème Reich).

Finalement quand la France est libérée par les Alliés en 1944, la SNCF peut reprendre du service sur la totalité du territoire français et va devoir reconstruire son réseau fortement touché par les bombardements (le réseau de chemin de fer étant une cible stratégique majeure).

Le rapport de stage ou le pfe est un document d’analyse, de synthèse et d’évaluation de votre apprentissage, c’est pour cela rapport-gratuit.com propose le téléchargement des modèles complet de projet de fin d’étude, rapport de stage, mémoire, pfe, thèse, pour connaître la méthodologie à avoir et savoir comment construire les parties d’un projet de fin d’étude.

Table des matières

Introduction
I) L’entreprise et son secteur d’activité
1) Un secteur vaste et monopolisé
2) Historique de l’entreprise
3) L’entreprise aujourd’hui
II) Cadre du stage
1) Description de la structure sociale
2) Fonctionnement
III) Travaux effectués et apports
1) Travaux effectués
a. Les outils
b. Les missions
c. Les tâches périphériques
i. Réalisation de fiches synthèses pour les fiches de sécurité
ii. Observations sur les chantiers
iii. Réalisation d’un livret d’accueil pour les travaux
iv. Réalisation d’un planning général
2) Les apports
3) Les difficultés
Conclusion
Bibliographie
Annexes
Abstract

Rapport PFE, mémoire et thèse PDFTélécharger le rapport complet

Télécharger aussi :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.