Généralités sur développement d’applications mobiles

Environnement et technologies logicielles

Environnement Matériel :

Pour mener à terme la réalisation nous avons utilisé plusieurs matériels. L’installation des applications est passée par deux phases : une première phase d’installation et de familiarisation avec l’environnement logiciels et une deuxième phase étant pour le développement.
Pendant cette période nous avons travaillé sur deux laptop et un serveur virtuels ayant les caractéristiques suivantes :
LAPTOP 1 Type Désignation Marque Samsung Processeur Intel core i3-3110 M Ram 6 Gb Fréquence Horloge 2.4 GH Système d’exploitation Windows 7 Architecture 32 bits
LAPTOP 2 Type Désignation Marque HP Processeur AMD A8-7410 Ram 8 Gb Fréquence Horloge 2.2 GH Système d’exploitation Windows 7 Edition Intégrale Architecture 64 bits Tableau 14 : Configuration Laptop 2
SERVEUR : Type Désignation Marque HP ProLiant ML350 G9 Processeur Intel Xeon E5-2620 v3 Ram 16 Gb Fréquence Horloge 2.4GH Ram (Machine Virtuel) 8 Gb Système d’exploitation (MV) Windows Server 2012 Architecture 64 bits Tableau 15 : Configuration serveur.

Les langages de développement :

PHP : est un langage utilisé pour le web. Le terme PHP est un acronyme récursif de « PHP (HYPERTEXT PREPROCESSOR).
Ce langage est un langage de programmation libre principalement utilisé pour produire un site web dynamique via un serveur HTTP, mais pouvant également être fonctionner comme n’importe qu’elle langage interprété de façon locale. Il est courant que ce langage soit associé à une base de données, tel que MySQL. Exécuté du coté serveur (l’endroit où est hébergé le site) il n’est pas besoin au visiteur d’avoir des logiciels ou plugins particulier. Néanmoins, les webmasters qui souhaitent développer un site en PHP doivent s’assurer que l’hébergeur prend en compte ce langage.
Lorsqu’une page PHP est exécutée par le serveur, alors celui-ci renvois généralement au client (aux visiteurs du site) une page web qui peut contenir du HTML, XHTML, CSS, JavaScript…
Java : Le langage Java est un langage de programmation informatique orienté objet créé par James Gosling et Patrick Naughton, employés de Sun Microsystems, avec le soutien de Bill Joy (cofondateur de Sun Microsystems en 1982), présenté officiellement le 23 mai 1995 au SunWorld.
La société Sun a été ensuite rachetée en 2009 par la société Oracle qui détient et maintient désormais Java.
Le langage Java reprend en grande partie la syntaxe du langage C++, très utilisé par les informaticiens et il est classé le premier langage de programmation utilisé dans le mande.
Le langage Java a l’avantage d’être :
– Modulaire : c.-à-d. utilisables par plusieurs applications, – Rigoureux : la plupart des erreurs se produisent à la compilation et non à l’exécution – Portable : un même programme compilé peut s’exécuter sur différents environnements. – En contrepartie, les applications Java ont le défaut d’être plus lentes à l’exécution que des applications programmées en C par exemple.
XML : ou Extensible Markup Language est un langage de balisage comme HTML, a été conçu pour stocker et transporter des données et pour être auto-descriptif
Contrairement à l’HTML qui présente un nombre finit de balises, le XML donne la possibilité de créer des nouvelles balises à volonté.
Les avantages du XML sont multiples :
 Lisibilité : il est facile pour un humain de lire un fichier XML car le code est structuré et facile à comprendre. En principe, il est même possible de dire qu’aucune connaissance spécifique n’est nécessaire pour comprendre les données comprises à l’intérieur d’un document XML.  Disponibilité : ce langage est libre et un fichier XML peut être créé à partir d’un simple logiciel de traitement de texte (un simple blocnotes suffit).  Interopérabilité : Quelques soit le système d’exploitation ou les autres technologies, il n’y a pas de problème particulier pour lire ce langage.  Extensibilité : De nouvelles balises peuvent être ajoutée à souhait.
Plusieurs parseurs XML différent doivent en principe (s’ils sont bien codés) produire le même résultat.
Tous les navigateurs internet récents intègrent un parseur XML, pour lire les documents de ce langage informatique.

Les outils de développement :

 WinDev : c’est un atelier de génie logiciel (AGL) édité par la société française PC SOFT et conçu pour développer des applications, principalement orientées données pour Windows 10, 8, 7, Vista, XP, 2008, 2003, 2000, et également pour Linux, .NET et Java. Il propose son propre langage : le WLangage. La première version de l’AGL est sortie en 1993. Apparenté à WebDev et WinDev Mobile.
Présentation WinDev inclut en standard un ensemble d’éditeurs qui composent l’Atelier de Génie Logiciel:
– éditeur d’analyse (description des données)
– éditeur de fenêtres
– éditeur de requêtes SQL
– éditeur d’états
– éditeur de tests automatisés
– éditeur d’aide
– éditeur d’images
– éditeur UML
– éditeur de code
– éditeur de télémétrie
– robot de surveillance
– audit d’application
L’éditeur de fenêtre propose de nombreux champs évolués: champs de saisies avec contrôle, tableaux, tableau croisé dynamique, planning, graphiques, tableaux de bord,
WinDev fonctionne selon un mode différent des autres langages: les fenêtres et états sont créés à l’aide d’un éditeur visuel. Les différents champs sont créés sous l’éditeur, et leurs paramètres sont définis à l’aide d’assistants de paramétrage visuels nommées « 7 onglets ». Chaque champ dispose en moyenne d’une centaine de paramètres. Cet éditeur ne génère pas de code mais crée un objet WinDev (fenêtre ou état).
Cet objet sera ensuite utilisé par l’application. Ces objets effectuent directement un grand nombre de traitements: masque, tests de saisie, lien avec les bases de données, gestion des différentes langues, effets visuels, messages d’aide, etc.
WinDev utilise son propre langage de programmation, le WLangage, ressemblant beaucoup à du pseudocode par son côté langage naturel qui facilite la lecture du code.
L’éditeur d’interface graphique permet de créer des IHM par glisser-déplacé. Il permet également de choisir un modèle de charte graphique parmi un ensemble proposé et d’en créer de nouveaux.
Bien que prévu initialement pour Windows, WinDev supporte aussi GNU/Linux pour les applications avec et sans interface graphique, mais aussi Mac OS X. WinDev peut également s’appuyer sur le langage Java pour une partie de ses fonctionnalités, ce qui permet une relative indépendance du fichier exécutable par rapport au système d’exploitation cible.
Ses frères WebDev et WinDev Mobile permettent d’utiliser le même langage de programmation (WLangage), et les mêmes concepts (analyse, fenêtre, états, composants, classes…), pour la génération de sites Web et d’applications pour Pocket PC, terminaux industriels (Windows CE), Smartphones et tablettes (iOS, Androïde et Windows Mobile 10).
WinDev utilise des formats de fichier propriétaire sous forme binaire. Ce qui implique l’utilisation exclusive du gestionnaire de source maison (GDS) livré en standard ainsi que le moteur de recherche de l’EDI. Le code ne peut pas être édité via un logiciel classique tel que le bloc-notes. Le développeur WinDev est totalement lié à l’environnement de développement vendu par l’éditeur. Le développeur WinDev dispose ainsi d’un ensemble d’outils totalement intégrés, bénéficiant d’un support technique gratuit assuré par PC SOFT sur la version en cours.
La programmation s’effectue directement dans les objets, en saisissant directement le code dans les événements proposés: entrée de champ, modification de champ, sortie champ, survol de champ… La programmation orientée objet est possible, avec des spécificités par rapport à des langages tels que C++ ou Java (pas de gestion de Template mais gestion de l’héritage multiple par exemple).
WLangage Le WLangage est un langage de programmation de quatrième génération. Inclus dans les outils de développement WinDev, WebDev et WinDev Mobile, il est propriétaire et ne peut être manipulé qu’avec les outils PC SOFT. Le WLangage est né en 1992 avec la première version de WinDev.
Même s’il y a explicitement une première phase précoce de compilation. Le Framework est disponible sous Windows (32 bits, 64 bits, Phone, Mobile et CE), iOS (iPhone et iPad), Androïde et Linux.
Le WLangage peut également s’appuyer sur le Framework Java pour une partie de ses fonctionnalités, ce qui permet une indépendance relative et limitée du fichier exécutable par rapport au système d’exploitation cible. Il en va de même dans WebDev, où le WLangage peut s’appuyer sur le Framework PHP, sans toutefois permettre d’utiliser toutes les possibilités de ce dernier.
Initialement prévu pour Windows, une partie des fonctions du WLangage est basée sur l’API Microsoft Windows.
Programmation : Le WLangage est un langage de programmation procédurale qui permet la programmation impérative et la programmation orientée objet. C’est en fait un langage de programmation multi-paradigme.
Le WLangage contient des fonctions de haut niveau, telle que la fonction EcranVersFichier, qui effectue les affectations du contenu des champs d’une fenêtre vers des tables stockées dans un fichier ou des variables, auxquelles les champs ont été préalablement reliés (data binding).
Orientation objet : Le WLangage permet l’utilisation de classes et inclut entre autres :
 l’encapsulation (public, protégé, privé) ;
 la composition de classes ;
 l’association de classes ;
 l’héritage multiple ;
 l’abstraction et le polymorphisme.
Prise en charge des bases de données : WinDev gère de nombreux systèmes de gestion de base de données, que ce soit par l’intermédiaire des protocoles ODBC ou OLE DB ou par accès natif. Il existe un accès natif gratuit pour MySQL, pour PostgreSQL (depuis la version 14) et pour SQLite (depuis la version 16). D’autres modules payants permettant l’accès natif à Oracle, SQL Server, Sybase, AS/400, DB2, Informix et Progress 4GL.
La version 21 de WinDev supporte également les bases non relationnelles : hadoop hdfs7 , Hbase8, hive9.
Il existe par ailleurs des accès natifs libres et gratuits comme MySQL4WD et PostgreSQL4WD de Rodolphe Jouannet qui offrent un accès natif à MySQL et PostgreSQL. Le module libre et gratuit SQLManagerX de Frederic Emprin permet d’écrire un seul code unifié pour gérer les différents systèmes de gestion de base de données. Par l’ajout d’autres modules, SQLManagerX offre un accès natif à un grand nombre de bases de données. À noter que la dernière mise à jour date de 2010.
WinDev comporte aussi son propre système de gestion de base de données appelé HFSQL (anciennement nommé HyperFile puis HyperFileSQL). Il existe en version locale, client/serveur, embarqué et ferme de serveur, sous Windows, Linux, Androïde et iOS. Les versions sont binaire ment compatibles entre elles. La diffusion du moteur de base de données est libre pour les projets réalisés en WinDev, quelle que soit la taille des bases, et le nombre de moteurs diffusés.
Android studio
Présentation Environnement de développement
L’environnement de développement intégré ou IDE (Integrated Development Environment) est un ensemble d’outils pour augmenter la productivité des programmeurs qui développent des logiciels. Il comporte un éditeur de texte destiné à la programmation, des fonctions qui permettent, par pression sur un bouton, de démarrer le compilateur ou l’éditeur de liens ainsi qu’un débogueur en ligne, qui permet d’exécuter ligne par ligne le programme en cours de construction.
Certains environnements sont dédiés à un langage de programmation en particulier.
Pour le langage Java il y a plusieurs environnements de développement libre (open source) comme NetBeans, Eclipse, IntelliJ IDEA Community Edition, Androïde Studio …
Pour la programmation d’une application mobile Androïde un parmi les IDEs préféré par le programmeur c’est le Androïde Studio de Google est principalement conçu pour être développé sur la plate-forme Androïde. Cependant, il est capable d’exécuter et d’éditer certains codes Java.
Android studio
Avant Android studio, de 2009 à 2014, Google propose comme environnement de développement officiel une distribution spécifique de l’environnement Eclipse, contenant notamment le SDK d’Androïde.
Android studio est annoncé le 15 mai 2013 lors du Google I/O et une version « Early Access Preview » est disponible le jour même.
Le 8 décembre 2014, Androïde Studio passe de version bêta à version stable 1.0. L’environnement devient alors conseillé par Google, et Eclipse est délaissé.
À l’origine, il a été construit sur IntelliJ IDEA Community Edition créé par JetBrains et dispose :
• D’un système de construction Flexible Gradle, • Des variantes de construction et d’une génération d’APK multiples, • D’un support de modèle étendu pour Google Services et de • Des différents types de périphériques, • Un éditeur de mise en page enrichi avec support pour l’édition de thème et des outils pour attraper les performances, la facilité d’utilisation, la compatibilité de la version et d’autres problèmes.
Programmation : Java, le strict nécessaire pour créer une application Androïde.
Java est le langage le plus utilisé dans le développement mobile. L’un de ses plus grands avantages est que les logiciels créés avec ce langage peuvent être facilement installés et exécutés sur différents systèmes d’exploitation, que ce soit Windows, Mac OS, Linux ou autre. Avec un petit coup de main de Google, qui vous fournit l’environnement de développement Androïde Studio, vous pourrez créer des applications mobiles bien complexes.
Lors du développement de vos applications avec Androïde Studio, vous tomberez très probablement sur des bouts de code écrits en XML. Ce langage de balisage est utilisé pour gérer l’affichage des contenus sur l’écran. Il n’est pas indispensable pour créer une application Androïde, mais il facilite le développement en permettant de séparer l’affichage des algorithmes. Avec XML, on gagne du temps et on simplifie le code de l’application, ce qui permet d’éviter des erreurs.

Outils de base de données et serveur :

WAMPSERVER v2.5 : WampServer est une plate-forme de développement web sous Windows pour des applications web dynamiques à l’aide de serveur Apache 2.4, du langage de scripts PHP et d’une base de données MySQL 5.6. Il possède également PHPMyAdmin5.5 pour gérer plus facilement les bases de données telles que la base de notre cas. Le logiciel ce loge discrètement dans la zone de notification de Windows et informe l’utilisateur de la mise hors ligne ou en ligne du serveur.
MySQL : est une base de données relationnelle libre très employée sur le web, souvent en association avec PHP (langage) et APACHE (serveur web).MySQL fonctionne indifféremment sur tous les systèmes d’exploitation (Windows, linux, mac,…).
Le principe d’une base de données relationnelle est d’enregistrer les informations dans des tables, qui représente des regroupements de données, ces tables sont relier entre elle par des relations.
Le langage SQL (acronyme de STRUCTURED QUERY LANGUAGE) est un langage universellement reconnu par MySQL et les autres bases de données permettant d’interroger et de modifier le contenu d’une base de données.

Guide du mémoire de fin d’études avec la catégorie modélisation conceptuel et logique des données

Étudiant en université, dans une école supérieur ou d’ingénieur, et que vous cherchez des ressources pédagogiques entièrement gratuites, il est jamais trop tard pour commencer à apprendre et consulter une liste des projets proposées cette année, vous trouverez ici des centaines de rapports pfe spécialement conçu pour vous aider à rédiger votre rapport de stage, vous prouvez les télécharger librement en divers formats (DOC, RAR, PDF).. Tout ce que vous devez faire est de télécharger le pfe et ouvrir le fichier PDF ou DOC. Ce rapport complet, pour aider les autres étudiants dans leurs propres travaux, est classé dans la catégorie environnement et technologies logicielles où vous pouvez trouver aussi quelques autres mémoires de fin d’études similaires.

Le rapport de stage ou le pfe est un document d’analyse, de synthèse et d’évaluation de votre apprentissage, c’est pour cela rapport gratuit propose le téléchargement des modèles gratuits de projet de fin d’étude, rapport de stage, mémoire, pfe, thèse, pour connaître la méthodologie à avoir et savoir comment construire les parties d’un projet de fin d’étude.

Mots Clés : Système d’information, UML, WinDev, Androïde Studio, MySQL

Table des matières

Introduction Générale
I. Présentation de l’institut
1.1 Introduction
1.2 Présentation de l’institut supérieur des affaires de Tunis
1.3 Les coordonnés
1.4 Diagramme de l’institut
1.5 Les diplômes
II. Chapitre 2 : Etudes de l’existant et état de l’art
2.1 Introduction
2.2 Cahier de charge
2.3 Critique de l’existant
III. Chapitre 3 : Analyse et spécification des besoins
3.1 Présentation du projet
3.2 Objectifs
3.3 Cible et caractéristique
3.4 Description du contenu
3.5 Spécification des besoins
3.5.1 Les besoins fonctionnels
3.5.2 besoins non fonctionnels
3.6 Conclusion
IV. Chapitre 4 : Conception fonctionnel
4.1 Introduction
4.2 Vue fonctionnelle du système
4.2.1 Acteurs
4.2.2 Diagramme de cas d’utilisation
4.2.3 Description textuelle des cas d’utilisation
4.3 Vue statique du système : diagramme de classe
4.4 Modélisation conceptuel et logique des données
4.4.1 Définition
4.4.2 Modèle conceptuel de données
4.4.3 Modèle logique des données
4.5 Conclusion
V. Chapitre 5 : Réalisation
5.1 Introduction
5.2 Environnement et technologies logicielles
5.2.1 Environnement Matériel
5.2.2 Les langages de développement
5.2.3 Les outils de développement
5.2.4 Outils de base de données et serveur
5.3 Description de l’application
5.4 Description d’application Mobile
5.4.1 Gestion des autorisations d’accès
5.4.2 Page d’accueil
5.4.3 Fenêtre Consultation
5.4.4 Fenêtre Edition
5.4.5 Fenêtre Envoyer
5.4.1 Généralités sur développement d’applications mobiles
5.4.2 Types d’applications
5.5 Interface Mobile
5.5.1 Interface d’authentification
5.5.2 Interface d’Accueil
5.5.3 Les Interfaces de Menu «Courses »
5.5.4 Les Interface de Menu «Schedule »
5.5.5 Les Interfaces de Menu «Messages »
5.5.6 Les Interfaces de Menu «Useful Links »
5.6 Conclusion
Conclusion Générale
Bibliographie/Webographie

Rapport PFE, mémoire et thèse PDFTélécharger le rapport complet

Télécharger aussi :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *