Fabrication d’acide phosphorique

Fabrication d’acide phosphorique

Description du procédé d’acide phosphorique de l’ODI 

Description 
L’atelier phosphorique se compose des unités suivantes:
* 402A : Stockage, épaississement, et alimentation de la réaction en pulpe.
*403A : Réaction – filtration – laveur des fumées.
*413A : Stockage et clarification d’acide 28%.
*404A : Concentration acide 54% et distribution des utilités.
*404B : production du FSA (Acide fluosilicique).
* 414A : Stockage et clarification d’acide 54%.
*425E : Tour de refroidissement des eaux de procédé.
2. Epaississement La pulpe de phosphate de 53 % de solide est livrée à l’atelier PAP par le JPH vers les bacs de réception 402AAR02 et 402ABR02. La pulpe est pompée vers l’épaississeur 402AAR03 où elle est mélangée avec le floculant dans la conduite de la pulpe. Une circulation de pulpe du cône de décharge par les pompes 402AAP05 – KP05 (débit=220m3) pour éviter un sur-épaississement ou une baisse de la densité de la pulpe. La décantation a pour rôle d’augmenter le taux de solide de la pulpe de (53 à 65%) par gravitation avec un appoint de floculant et d’une concentration dans l’eau de 01 à 02 g/l de solution pour pousser la décantation, et une alimentation d’air de service dans la zone intermédiaire pour pousser la séparation de l’eau et du solide par poussée d’air vers le haut suivant le principe de variation de densité. La sortie du puits d’alimentation se situe dans la zone intermédiaire.

Les solides en suspension dans cette zone agissent comme un filtre. Les particules solides qui sortent du puits sont captées par celles déjà présentes dans cette zone. L’agglomération des solides augmente leur densité et forme des flocs qui se décantent vers le fond du décanteur. Le solide est évacué vers le cône de décharge par un racleur, la pulpe atteint un taux de solide de 65% au niveau du cône de décharge, puis refoulée par les pompes 402AAP03-BP03 – KP03 vers les bacs 402AAR06 -BR06, chaque bac est équipé d’un agitateur et à partir de ces bacs la réaction est alimentée par les pompes 402AAP06-BP06 – KP06.

 Réaction : Le réacteur circulaire est alimenté par: -La pulpe dans le compartiment n°1 par 03 conduites, il est alimenté aussi par de l’acide sulfurique provenant de l’atelier 401. Avant l’introduction de l’acide sulfurique dans le réacteur circulaire il est dilué par l’acide de retour au niveau de 03 dilueurs à double enveloppe, avec un rapport de dilution de 35%. Les dilueurs ont un rôle primordial : ils assurent une meilleure dispersion de l’acide sulfurique en évitant les surconcentrations locales. Le procédé est basé sur l’attaque du phosphate par voie humide dans un milieu réactionnel agité pour produire l’acide phosphorique 28% et du gypse dihydrate (CaSO4.2H2O) appelé phospho-gypse. Ce cristal peut prendre de différentes formes qui déterminent l’état de la filtration. La réaction du phosphate et de l’acide sulfurique est exothermique, elle dégage une quantité de chaleur élevée et une autre quantité de chaleur dégagée par la dilution de l’acide sulfurique ; par conséquent, il s’impose un refroidissement de la bouillie pour garder la température constante.

Le refroidissement de la bouillie est assuré par un circuit d’assainissement composé des équipements suivants: -Flash cooler 403AAD01. -Laveur prés condenseur 403AAD02. -Laveur condenseur 403AAD03 -pompe à vide 403AAC01. La bouillie refoulée du réacteur circulaire vers la base du flash par deux pompes de circulation (403AAP01-403ABP01), il subit un refroidissement par dégagement de la vapeur d’eau et les gaz sous vide crée au niveau du flash, puis ils sont lavés dans le prés condenseur 403AAD02 avec l’eau de procédé en circuit fermé par les pompes 403AAP04 403AKP04 (une en marche l’autre en arrêt) qui alimente aussi les bacs de lavage toiles 403AR22 des 02 filtres. La bouillie formée dans le réacteur circule du compartiment w vers l’anneau externe N°01 au N° 07 et ensuite passe au compartiment central puis vers le compartiment d’alimentation du flash où elle est reprise par les 02 pompes de circulation vers le bas du flash cooler en subissant un refroidissement et retour vers le compartiment garde hydraulique du flash.

Guide du mémoire de fin d’études avec la catégorie  Diagnostique du phénomène de dépôt du ????

Étudiant en université, dans une école supérieur ou d’ingénieur, et que vous cherchez des ressources pédagogiques entièrement gratuites, il est jamais trop tard pour commencer à apprendre et consulter une liste des projets proposées cette année, vous trouverez ici des centaines de rapports pfe spécialement conçu pour vous aider à rédiger votre rapport de stage, vous prouvez les télécharger librement en divers formats (DOC, RAR, PDF).. Tout ce que vous devez faire est de télécharger le pfe et ouvrir le fichier PDF ou DOC. Ce rapport complet, pour aider les autres étudiants dans leurs propres travaux, est classé dans la catégorie fabrication d’acide phosphorique où vous pouvez trouver aussi quelques autres mémoires de fin d’études similaires.

Le rapport de stage ou le pfe est un document d’analyse, de synthèse et d’évaluation de votre apprentissage, c’est pour cela rapport gratuit propose le téléchargement des modèles gratuits de projet de fin d’étude, rapport de stage, mémoire, pfe, thèse, pour connaître la méthodologie à avoir et savoir comment construire les parties d’un projet de fin d’étude.

Table des matières

 

Introduction
Chapitre 1 : Présentation générale
I. Généralités sur le groupe
1. Présentation du groupe OCP
2. Historique
3. Fiche Technique du groupe OCP
4. Missions
5. Activités du groupe OCP
6. Organigramme du groupe chérifien des phosphates
II. Présentation de pôle chimie JORF LASFAR :
1. Le site de JORF LASFAR comprend les entités suivantes
Chapitre 2 : Principe de fabrication d’acide phosphorique
I. Présentation du projet ODI :
II. Description du procédé d’acide phosphorique de l’ODI
1. Description :
2. Epaississement
3. Réaction :
4. Filtration :
5. Stockage acide 28% :
6. Concentration d’acide 54% :
7. Production de l’acide Fluosilicique :
8. Stockage d’acide 54% :
Chapitre 3 : Partie Expérimentale
I. Bilan Fluor de l’atelier de production d’acide phosphorique
II. Diagnostique du phénomène de dépôt du ????
III. Généralités sur le phénomène de l’encrassement
1. Introduction :
2. Les problèmes que cause l’encrassement :
IV. Proposition des actions d’amélioration pour réduire les dépôts
Conclusion
Annexe

Télécharger le rapport completRapport PFE, mémoire et thèse PDF

Télécharger aussi :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.