Expression de la douleur dans les espèces féline et canine

Expression de la douleur dans les espèces féline et canine

Douleur physiologique

La douleur physiologique décrite précédemment est produite par l’activation de nocicepteurs spécialisés périphériques. L’intensité du stimulus nécessaire à produire la sensation douloureuse est bien supérieure à celle requise pour provoquer une sensation non nociceptive. Cette intensité est le premier facteur à corréler à la douleur ressentie. Cependant ce modèle traditionnel, dont la figure 4 récapitule les différentes étapes de la périphérie à la corne dorsale, reliant de manière linéaire stimulus et réponse, avertissant l’animal d’un potentiel stimulus dangereux est un phénomène rarement rencontré tel quel. Dans la plupart des cas, le stimulus nociceptif n’est pas transitoire et est associé à une inflammation des tissus significative. Ce type de douleur est dit « pathologique » car il implique des dégâts tissulaires et/ou une sensibilité exacerbée.

Douleur pathologique

La douleur pathologique peut se manifester de différentes manières : elle peut être ressentie de façon disproportionnée par rapport au stimulus nocif exercé (hyperalgie 29), elle peut être intense ou lancinante due à une lésion traumatique d’un nerf (causalgie 29) ou bien elle peut être produite par la stimulation de récepteurs spécialisés (récepteurs Aβ) logiquement responsables de la transmission d’informations sensorielles non nociceptives en temps normal (allodynie 29). La figure 5 décrit les caractéristiques de la réponse à un stimulus nociceptif en fonction de son intensité. La douleur post opératoire est l’exemple le plus fréquent d’hyperalgie. L’hypersensibilisation de la zone opérée et l’inflammation des tissus impliqués (hyperalgie primaire) et le développement d’une zone étendue sensibilisée (hyperalgie secondaire) sont responsables d’une douleur pathologique, qui, non traitée, peut avoir des conséquences délétères. L’hypersensibilité est la poutre de soutènement des douleurs aigüe et chronique. Ce phénomène est une conséquence directe d’une altération du fonctionnement du système nerveux. Dans la majeure partie des cas, l’hypersensibilité est associée à une diminution du seuil d’activation des nocicepteurs (sensibilisation périphérique) et/ou à une réactivité augmentée des neurones spinaux (sensibilisation centrale) en réponse à un influx sensoriel. Ces hypersensibilisations sont à la base de la douleur pathologique.

Guide du mémoire de fin d’études avec la catégorie Conséquences physiologiques de la douleur et de l’hypersensibilisation

Étudiant en université, dans une école supérieur ou d’ingénieur, et que vous cherchez des ressources pédagogiques entièrement gratuites, il est jamais trop tard pour commencer à apprendre et consulter une liste des projets proposées cette année, vous trouverez ici des centaines de rapports pfe spécialement conçu pour vous aider à rédiger votre rapport de stage, vous prouvez les télécharger librement en divers formats (DOC, RAR, PDF).. Tout ce que vous devez faire est de télécharger le pfe et ouvrir le fichier PDF ou DOC. Ce rapport complet, pour aider les autres étudiants dans leurs propres travaux, est classé dans la catégorie PHARMACOLOGIE DE LA MORPHINE ET DU TRAMADOL où vous pouvez trouver aussi quelques autres mémoires de fin d’études similaires.

Le rapport de stage ou le pfe est un document d’analyse, de synthèse et d’évaluation de votre apprentissage, c’est pour cela rapport gratuit propose le téléchargement des modèles gratuits de projet de fin d’étude, rapport de stage, mémoire, pfe, thèse, pour connaître la méthodologie à avoir et savoir comment construire les parties d’un projet de fin d’étude.

Table des matières

INTRODUCTION
PREMIERE PARTIE : Etude bibliographique
A. DOULEUR ET EVALUATION
1. Douleur et quantification
2. Attitude des vétérinaires face à la douleur
3. Expression de la douleur dans les espèces féline et canine
• Modifications de l’activité locomotrice
• Vocalisations
• Aspect extérieur et « expression faciale »
• Postures et attitudes
• Réponses aux stimuli et manipulations
• Modification de l’appétit
B. DOULEUR PATHOLOGIQUE ET IMPLICATIONS
1. Définitions
• Douleur physiologique
• Douleur pathologique
2. Sensibilisation périphérique
3. Sensibilisation centrale
4. Conséquences physiologiques de la douleur et de l’hypersensibilisation
• Actions sur les systèmes neurovégétatif et endocrinien
• Actions sur le système cardiovasculaire
• Actions sur le système respiratoire
• Actions sur le système immunitaire
• Actions sur le système gastro-intestinal
5. Douleur somatique versus douleur viscérale
C. PHARMACOLOGIE DE LA MORPHINE ET DU TRAMADOL
1. Propriétés pharmacologiques
• Propriétés pharmacodynamiques
• Propriétés pharmacocinétiques
2. Conséquences et modulation du message douloureux
• Mode d’action de la morphine
• Mode d’action du tramadol
3. Effets secondaires et sécurité d’emploi
• Effets secondaires liés aux actions sur le système nerveux central
• Effets secondaires liés aux actions sur le système respiratoire
• Effets secondaires liés aux actions sur le système digestif
• Effets liés aux actions sur le système cardiovasculaire
• Sécurité d’emploi : Morphine versus Tramadol
DEUXIEME PARTIE : Etude Expérimentale
A. ETUDE PRELIMINAIRE
1. Matériel et méthode
• Animaux
• Protocole expérimental
• Analyses statistiques
2. Résultats
• Examens biochimiques pré et post injection
• Effets secondaires
3. Discussion
B. ETUDE CLINIQUE PROSPECTIVE
1. Matériel et méthode
• Animaux
• Protocole expérimental
• Grilles et outils statistiques utilisés
2. Résultats
• Animaux
• Phase de sédation
• Phase Per-opératoire
• Phase postopératoire
• Suivi à 24 heures
3. Discussion
• Phase préopératoire : Effet comparé de la Morphine et du Tramadol
• Analgésie peropératoire : Effet comparé de la Morphine et du Tramadol
• Analgésie postopératoire
4. Conclusion de l’étude
CONCLUSION
BIBLIOGRAPHIE
ANNEXES

Rapport PFE, mémoire et thèse PDFTélécharger le rapport complet

Télécharger aussi :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.