ETUDE ET CONCEPTION D’UNE MACHINE DEFABRIQUE DE GLACE EN BARRE

LES GLACES EN GRAINS

   L’eau en provenance du réseau traverse un filtre et s’introduit dans la machine jusqu’au réservoir à flotteur. Ce réservoir d’eau fonctionne de manière à conserver un niveau d’eau constant dans l’ensemble freezer .L’eau provenant du réservoir pénètre dans le freezer par le bas et se transforme en glace sous l’action de la température négative qui règne dans cette zone. Une vis sans fin en acier inoxydable située à l’intérieur du freezer entraînée par un motoréducteur en prise directe, transporte la glace en direction de son extrémité supérieure où l’excédent d’eau est expulsé de la glace par broyeur au fur et à mesure que la glace est extrudée par le bec verseur.

LA VAPORISATION D’UN LIQUIDE

   C’est le mécanisme de production du froid par compression. Elle permet de produire du froid par l’absorption de la chaleur à travers un échangeur (évaporateur). La vapeur produite étant ultérieurement condensée dans un autre échangeur (condenseur), le fluide définit ainsi un cycle au sein d’une machine fonctionnant de façon continue. La vaporisation d’un liquide en circuit fermé reste la méthode la plus employée pour la production du froid.

L’ EVAPORATEUR

   A température et pression constantes, l’évaporateur vaporise le fluide en absorbant des calories à la source froide. Au cours du cycle frigorifique, il existe deux parties de pressions bien distinctes, à savoir : La partie Basse Pression ou BP : à la sortie de l’organe de détendeur, l’évaporateur, la ligne d’aspiration et à l’entrée du moto-compresseur jusqu’au clapet d’aspiration de ce dernier. La partie Haute Pression ou HP : depuis le clapet de refoulement, le condenseur, le réservoir et la ligne liquide, juste à l’entrée du détendeur.

DEFINITIONS

L’ENVIRONNEMENT L’environnement est l’ensemble des milieux naturels et artificiels dans lequel un organisme fonctionne. Dans l’environnement, il est composé de la terre, l’air, la faune, la flore, les êtres humains, les ressources naturelles.
L’IMPACT ENVIRONNEMENTAL L’impact environnemental d’un projet peut se définir comme l’effet sur une période de temps donnée et dans l’espace définie, d’une activité humaine sur une composante de l’environnement biophysique et humaine, en comparaison de la situation à l’absence du projet.

LE FLUIDRE FRIGORIGENE R404A

   Le fluide frigorigène est le carburant d’une installation frigorifique dans laquelle, circulant, il est évaporé, comprimé, liquéfié et détendu. Il assure le transfert de la chaleur en recevant, en dessous de la température ambiante, la chaleur, par évaporation, et en le cédant à nouveau, au-dessus de la température ambiante, par liquéfaction. Dans cette fabrique de glace, le fluide frigorigène utilisé est le R404A, qui est un frigorigène hydrofluorocarbure (HFC), un mélange zéotropique de fluoroéthane ; c’est à dire très stable aux températures d’utilisation mais peut se décomposer pour des conditions anormales d’exploitation. Le Fluide R404A est un liquide incolore et inflammable.

L’ effet de serre

   La température de la terre est maintenue par un équilibre entre l’effet réchauffant émanant du rayonnement solaire venant de l’espace et l’effet refroidissant des rayons infrarouges émis par la surface chaude de l’écorce terrestre et l’atmosphère qui remonte vers l’espace.Cependant, les activités humaines contribuent à une concentration importante de gaz à effet de serre. La concentration de ce gaz va augmenter le pouvoir d’absorption des rayons infrarouges et par la suite augmenter la température moyenne autour de la surface de la planète : c’est le réchauffement de la planète. Le réchauffement de la planète provoque des conséquences négatives pour les êtres vivants, à savoir :
 La diminution des précipitations
 La fonte des glaciers et la dilatation de l’eau de la surface des océans provoquent une augmentation du niveau des mers et une inondation des zones côtières
 La modification des écosystèmes, c’est-à-dire les espèces qui ne pourront pas s’adapter ou migrer dans des zones plus favorables risque de mourir et la taille de certains écosystèmes va probablement diminuer et voir disparaître.
 L’étendue des maladies infectieuses et parasitaires endémiques car les moustiques anophèles qui le transportent se développent beaucoup plus rapidement lorsque la température se situe entre 20°C et 35°C. Ensuite, le Plan d’Action sur l’Effet de Serre (PAES) ou Global Warning Potential (GWP) a été défini pour caractériser l’effet des fluides frigorigènes sur le réchauffement de la planète.

Le rapport de stage ou le pfe est un document d’analyse, de synthèse et d’évaluation de votre apprentissage, c’est pour cela rapport-gratuit.com propose le téléchargement des modèles complet de projet de fin d’étude, rapport de stage, mémoire, pfe, thèse, pour connaître la méthodologie à avoir et savoir comment construire les parties d’un projet de fin d’étude.

Table des matières

INTRODUCTION
PARTIE 1 : GENERALITE
CHAPITRE I. ZONE D’IMPLANTATION
CHAPITRE II. GENERALITES SUR LA BARRE DE GLACE
PARTIE 2 : NOTION SUR LE FROID ET LES CALCULS FONDAMENTAUX
CHAPITRE III. PRINCIPE GENERAL DE FONCTIONNEMENT
CHAPITRE IV. BILAN THERMIQUE
PARTIE 3 : CHOIX DES COMPOSANTS ET IMPACTS ENVIRONNEMENTAUX
CHAPITRE V. CHOIX DES COMPOSANTS
CHAPITRE VI. IMPACTS ENVIRONNEMENTAUX
CONCLUSION

Rapport PFE, mémoire et thèse PDFTélécharger le rapport complet

Télécharger aussi :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *