Etude de la morphologie végétative ou architecture des plantes

Mémoire master professionnel sciences de la vie et de la terre

Morphologie végétative des plantes

Les descriptions de la morphologie végétative des axes végétatifs développées dans cette partie, concernent uniquement les bases nécessaires pour l’étude du cas des girofliers.
I-Bases de la morphologie végétative des plantes.
L’étude de la morphologie végétative d’une plante permet de comprendre son développement, de la graine jusqu’à la sénescence et commence donc par la germination. Selon la position des cotylédons, il y a deux types de germination :
-la germination épigée : si les cotylédons se dégagent des téguments de la graine et s’élèvent au-dessus du sol. Exemple : Haricot (Figure 1A)
– la germination est dite hypogée : lorsque les cotylédons restent emprisonnés dans la graine et dans le sol. Exemple : Avocatier (Figure 1B)
A la suite de la germination, la tige et les autres organes se forment à partir du bourgeon terminal hébergeant à l’intérieur un méristème responsable de l’organogenèse ou de la formation de nouveaux organes.

1-Processus de croissance Par définition la croissance, chez les végétaux, est l’augmentation de toutes les dimensions de la plante en longueur (croissance primaire) et en épaisseur (croissance secondaire).
La croissance primaire consiste au développement en longueur d’un axe feuillé à partir de l’activité du méristème terminal de la plante. C’est le résultat de l’organogenèse et de l’allongement des organes (Champagnat et al., 1986a ; Rey, 1993). L’organogenèse est la formation de nouveaux organes aériens à partir des divisions cellulaires. L’allongement des cellules formées entraine par la suite l’allongement des entrenœuds (Rey, 1993).Le développement est l’ensemble des transformations qualitatives de la plante liée à l’initiation et à l’apparition de nouveaux organes : la croissance et l’allongement.
Dans le monde végétal, la croissance peut être indéfinie ou définie.
 La croissance est dite indéfinie quand le méristème terminal de l’axe garde la possibilité de fonctionner indéfiniment (Figure 2A)
 La croissance est définie quand le méristème terminal de l’axe se transforme en une structure fonctionnelle (inflorescence, vrille, en cellules parenchymateuses…) ou cesse de fonctionner à un moment donné (Figure 2-B1, Figure 2- B2).
La croissance d’un axe peut être continue ou rythmique.  La croissance d’un axe est dite continue si elle ne montre pas de phase de repos (Figure 3A).  Un axe a une croissance rythmique si son méristème présente une alternance régulière de phase d’activité et de repos (Figure 3B).
A : Croissance indéfinie où le méristème terminal poursuit sa croissance B1 : Croissance définie où le méristème terminal est mort B2 : croissance définie où le méristème terminal s’est transformé en fleur.

2-Processus de ramification La ramification donne les axes qui se forment latéralement à partir de l’axe principal.

a-Ramification terminale/latérale La ramification des axes peut être terminale ou latérale.
 La ramification terminale est issue de la division du méristème terminal. Chaque partie est alors à l’origine d’un nouvel axe (fig 4A).  La ramification latérale est le résultat du développement des méristèmes axillaires latéraux édifiant des axes feuillés appelés « branches » ou « rameaux » (fig 4 B).
b-Ramification monopodiale / sympodiale La ramification peut être monopodiale ou sympodiale selon le résultat du mode de fonctionnement des méristèmes (Emberger, 1960).
 La ramification monopodiale est le résultat de la croissance indéfinie des axes (Figure 5A)  La ramification sympodiale est le résultat de la croissance définie des axes après abscission, ou avortement, ou mort, ou transformation de l’apex en des structures spécialisées (Figure 5B).
c-Ramification continue /rythmique/diffuse. Ce sont des modes de ramifications en fonction de la répartition des rameaux sur l’axe porteur (Rey, 1993).  La ramification est continue si les branches ou rameaux apparaissent tout au long de l’axe.  La ramification est rythmique lorsque sur l’axe porteur il y a des étages de branches ou de rameaux, régulièrement espacés.  La ramification diffuse c’est une ramification où l’axe émet des rameaux latéraux irrégulièrement disposés
d-Ramification immédiate / différée. La ramification est immédiate lorsque le bourgeon latéral se développe immédiatement et donne un rameau feuillé après sa formation. Ce rameau est dit sylleptique (Tomlinson & Gill, 1973). Il est caractérisé par un premier entrenœud long appelé hypopodium et des préfeuilles α et β assimilatrices.
La ramification est dite différée si le bourgeon latéral entre en repos après sa formation à l’aisselle des feuilles. Les axes à l’issu de ce type de ramification sont appelés axes proleptiques qui se caractérisent par la présence d’écailles à leur base séparée par des entrenœuds très courts.
e-Système ramifié et ordre de ramification D’après Rey (1993), chez les plantes, en tant que résultat de la ramification, les rameaux se succèdent topologiquement à partir de l’axe porteur. Cette succession spatiale parle de l’ordre de ramification des axes. Ainsi, la tige principale est considérée comme l’axe d’ordre 1 (noté A1), les axes qui partent de cet axe sont les axes d’ordre 2 (A2) et ceux qui sont portés par ces derniers sont les axes d’ordre 3 (A3) et ainsi de suite (Fig 7).
Figure 6 : Ramification continue (A), ramification rythmique (B) et ramification diffuse (C) Source : Rey, 1993

3-Différenciation morphologique des axes

La différenciation morphologique des axes est un élément fondamental de l’étude morphologique et végétative des plantes. Un axe peut être orthotrope ou plagiotrope (Edelin, 1984 ; Rey, 1993).
 Un axe est dit orthotrope lorsque sa direction de croissance est verticale, et la disposition des organes latéraux, feuilles et ramification, lui confère une symétrie radiale. Les branches latérales sont arrangées dans toutes les directions.  L’axe plagiotropese développe dans un plan horizontal ou oblique, ayant une symétrie bilatérale.
4-Position des inflorescences Selon, Barthélemy (1988) et Rey (1993), les inflorescences sont à l’origine de la transformation des méristèmes terminaux et / ou ceux latéraux en fleurs :
 Les inflorescences terminales se trouvent au niveau de la partie apicale de l’axe porteur dont la croissance végétative de celui-ci est définitivement bloquée.  Les inflorescences latérales proviennent des bourgeons latéraux. Elles n’empêchent ni la croissance primaire de l’axe porteur ni le développement du végétal.

Guide du mémoire de fin d’études avec la catégorie bases de la morphologie végétative des plantes

Étudiant en université, dans une école supérieur ou d’ingénieur, et que vous cherchez des ressources pédagogiques entièrement gratuites, il est jamais trop tard pour commencer à apprendre et consulter une liste des projets proposées cette année, vous trouverez ici des centaines de rapports pfe spécialement conçu pour vous aider à rédiger votre rapport de stage, vous prouvez les télécharger librement en divers formats (DOC, RAR, PDF).. Tout ce que vous devez faire est de télécharger le pfe et ouvrir le fichier PDF ou DOC. Ce rapport complet, pour aider les autres étudiants dans leurs propres travaux, est classé dans la catégorie la didactique et transposition didactique où vous pouvez trouver aussi quelques autres mémoires de fin d’études similaires.

Le rapport de stage ou le pfe est un document d’analyse, de synthèse et d’évaluation de votre apprentissage, c’est pour cela rapport gratuit propose le téléchargement des modèles gratuits de projet de fin d’étude, rapport de stage, mémoire, pfe, thèse, pour connaître la méthodologie à avoir et savoir comment construire les parties d’un projet de fin d’étude.

Mots clés : morphologie végétative, girofliers, enseignement/apprentissage, lycée, conservation

Table des matières

Remerciements
Liste des figures
Liste des tableaux
Sigles et acronymes
Glossaire
Introduction
A-Etude de la morphologie végétative ou architecture des plantes
I-Bases de la morphologie végétative des plantes
1-Processus de croissance
2-Processus de ramification
3-Différenciation morphologique des axes
4-Position des inflorescences
II-Notions de modèle architectural des plantes
III-Notions d’Unité architecturale (UA) des plantes
IV- Notions de concepts de la réitération
Figure 8 : Branches d’un giroflier avec réitérations partielles
B-Application en classe :
I- Notions sur les concepts didactiques et concepts pédagogiques
1-La didactique et transposition didactique
2-Triangle didactique et triple cohérence
3-Alignement pédagogique
4-Approche et démarche pédagogique
5-Compétences et Evaluation
6-Représentation, erreurs et obstacles
II-Méthodes pédagogiques et Style d’enseignement
II.1-Méthodes pédagogiques
II.2-Style d’enseignement
III-Théories d’apprentissage
1-Behaviorisme :
2-Constructivisme
3-Socio-constructivisme
A. Etude de la morphologie des axes végétatifs du giroflier
I. Matériels d’étude
I.1. Systématique du genre : Syzygium aromaticum
I.2. Principales caractéristiques morphologiques des girofliers
I.3. Les plantations de girofliers
1.4-Ecologie de giroflier
I.5. Importance économique du giroflier
I.6. Menaces sur les plantations de girofliers de Madagascar
II. Etude de la morphologie des axes végétatifs du giroflier
II.1-Recherches bibliographique
II.2. Méthode d’observation
II. 3. Paramètres pris en compte pour l’étude
B. Application en classe
I. Matériels
Les cibles
II. Méthodologie dans la pratique
1-Objectif d’apprentissage
3-Langues d’enseignement utilisées :
4-Evaluation
A-Etude de la morphologie des axes végétatifs du giroflier
I- Description des stades de développement de Syzygium aromaticum
I.1-STADE 1 : plantules non ramifiées
I.2-STADE 2 : Jeunes plantes à deux ordres de ramification
I.3- STADE 3 : Jeunes plantes avec trois ordres de ramification
I.4-STADE 4 : Jeunes plantes à quatre ordres de ramification
II-Résultats de l’analyse architecturale
II.1-Détermination du modèle architectural du giroflier
II.-2-L’Unité Architecturale du giroflier
Processus d’édification de l’Unité Architecturale du giroflier:
Résultats 1
Résultats 2
A- Discussion sur l’étude de la morphologie des axes végétatifs du Giroflier
B-Application en classe
Recommandations
CONCLUSION
Références bibliographiques
Annexes
Résumé
Abstract

Télécharger le rapport completRapport PFE, mémoire et thèse PDF

Télécharger aussi :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *