Entités pathologiques traitées en médecine et traumatologie sportives

UTILISATIONS EN MEDECINE HUMAINE

Le claquage, la déchirure musculaire 

Ce type d’accident survient brutalement, lors d’une accélération, d’une grande impulsion ou d’un tir puissant, et provoque une douleur aiguë, dite en «coup de poignard ». S’il s’agit d’un muscle de la jambe, cela provoque une boiterie qui peut aller jusqu’à une suppression complète d’appui.Dans le cas de la déchirure musculaire, des fibres musculaires sont rompues et entraînent un saignement intramusculaire, bien visible à l’échographie, et qui forme un hématome visible à partir du deuxième jour lorsque le claquage est superficiel.Le traitement mésothérapique se fait en quatre séances à une semaine d’intervalle [31]. La première séance est effectuée le lendemain de l’accident : mélange de 0.5 ml de Procaïne 2%, 2.5 mg de Vitamine B12 et d’1 flacon de mucopolysaccharidases (THIOMUCASE ND).Lors de la deuxième séance, on injecte 1 ml de procaïne 2%, 0.5 ml de nicotinate de monoéthanolamine (PERIDYL HEPARINE ND), et 0.5 ml de triméthyliodosulfonium carbonate de sodium (IODOGLUTHIONAL ND Vitamine B1 2%), afin de bien drainer et de résorber l’hématome.La troisième séance, au 15e jour, aura une action cicatrisante : le mélange est composé de 1 ml de Procaïne 2%, 0.5 ml de buflomédil chlorhydrate (FONZYLANE ND) et 0.5 ml d’extraits placentaires (appelés «bio stimulines » : PLACENTA FIL ND ou PLACE NTA LUCHINI ND). La quatrième séance a lieu après la reprise de l’entraînement, au 21e jour et le praticien injecte le même mélange que lors de la deuxième séance.
Parienti [31] souligne que la reprise du travail doit être progressive, avec au début des séances de courses sans accélérations, en ligne droite, puis petit à petit introduction de phases d’accélération et de changements de directions, puis l’entraînement redevient normal avec reprise des compétitions.Les rechutes ou les récidives dépendent essentiellement du devenir de l’hématome, d’ou l’importance du traitement mésothérapique, qui en luttant contre la douleur, permet une mobilisation précoce des fibres musculaires et facilite un parfait bourgeonnement conjonctif. La mésothérapie évite également d’autres complications telles que l’apparition d’un enkystement ou d’un tissu fibreux trop important.Chez les sportifs qui font des claquages à répétition, il est possible de faire un traitement mésothérapique régulier, une fois par mois, à visée vasculaire [31] : le mélange associe 1 ml de procaïne 2%, 0.5 ml de nicotinate de monoéthanolamine (PERIDIL HEPARINE ND), et 0.3 ml de chlorproéthazine (NEURIPLEGE ND). D’après le même auteur [31], les résultats sont bons.Parfois, il arrive que des calcifications post-claquages se forment : elles pourront être traitées par un mélange de 1 ml de procaïne 2% et 0.5 ml de calcitétracémate de sodium (TETRACEMATE DISODIQUE ND), à raison de 1 séance par semaine pendant un mois puis tous les 15 jours pendant 45 jours.

Guide du mémoire de fin d’études avec la catégorie entités pathologiques traitées en rhumatologie

Étudiant en université, dans une école supérieur ou d’ingénieur, et que vous cherchez des ressources pédagogiques entièrement gratuites, il est jamais trop tard pour commencer à apprendre et consulter une liste des projets proposées cette année, vous trouverez ici des centaines de rapports pfe spécialement conçu pour vous aider à rédiger votre rapport de stage, vous prouvez les télécharger librement en divers formats (DOC, RAR, PDF).. Tout ce que vous devez faire est de télécharger le pfe et ouvrir le fichier PDF ou DOC. Ce rapport complet, pour aider les autres étudiants dans leurs propres travaux, est classé dans la catégorie traitement des affections ligamentaires où vous pouvez trouver aussi quelques autres mémoires de fin d’études similaires.

Le rapport de stage ou le pfe est un document d’analyse, de synthèse et d’évaluation de votre apprentissage, c’est pour cela rapport gratuit propose le téléchargement des modèles gratuits de projet de fin d’étude, rapport de stage, mémoire, pfe, thèse, pour connaître la méthodologie à avoir et savoir comment construire les parties d’un projet de fin d’étude.

Table des matières

INTRODUCTION
PARTIE I
I PRINCIPES DE LA MESOTHERAPIE
1.1 Historique
1.2 La peau, support de la mésothérapie
1.3 Conceptions du mode d’action : les différentes approches
1.4 Aspects pharmacologiques
1.5 Matériel
II. UTILISATIONS EN MEDECINE HUMAINE
2.1 Entités pathologiques traitées en médecine et traumatologie sportives
2.1.1 Non indications
2.1.2 Pathologie musculaire
2.1.3 Pathologie ab articulaire
2.1.4 Pathologie ligamentaire
2.1.5 Pathologie rachidienne
2.2 Entités pathologiques traitées en rhumatologie
2.2.1 Cas particulier des accidents de croissance
2.2.2 Traitement des arthroses et arthrites
2.3 Effets secondaires
2.3.1 Effets liés aux médicaments administrés
2.3.2 Effets dus au mode d’administration
2.3.3 Effets liés aux patients
III UTILISATIONS EN PATHOLOGIE LOCOMOTRICE EQUINE
3.1 Particularités des chevaux
3.2 Déroulement standard d’une séance de mésothérapie
3.3 Traitement des dorsalgies et cervicalgies
3.3.1 Anatomie topographique de la colonne vertébrale
3.3.2 Biomécanique sportive du dos et des cervicales
3.3. 3 Commémoratifs
3.3.4 Examen clinique ciblé sur le dos
3.3.5 Principales entités pathologiques traitées par mésothérapie
3.4 Autres utilisations de la mésothérapie
3.4.1 Traitement des tendinopathies
3.4.2 Traitement des affections du pied
3.4.3 Traitement des affections ligamentaires
3.4.4 Traitement des arthrites et synovites
PARTIE II
I OBJECTIFS DE L’ETUDE
II MATERIELS ET METHODES
2.1 Matériels
2.2 Méthodes
2.2.1 Elaboration de deux types de questionnaires
2.2.2 Réalisation du traitement
III RESULTATS
3.1 Résultats globaux
3.2 Localisation de la mésothérapie
3.3 Comparaison des traitements par mésothérapie seule et avec une infiltration du dos concomitante
3.4 Résultats en fonction du nombre de séances de mésothérapie effectuées
3.5 Nature des satisfactions des propriétaires après mésothérapie
IV DISCUSSION
4.1 Discussion concernant le protocole
4.1.1 Difficultés liées à l’étude
4.1.2 Fiabilité des résultats
4.1.3 Expression des résultats
4.2 Discussion concernant les résultats
4.2.1 Résultats globaux
4.2.2 Comparaison dos/cervicales
4.2.3 Comparaison mésothérapie seule / mésothérapie + infiltration
4.2.4 Comparaison des résultats en fonction du nombre de séances
4.3 Discussion à propos des autres méthodes de traitement employées dans le traitement des dorsalgies
4.4 Bilan : apport de la mésothérapie dans le traitement des affections locomotrices équines
CONCLUSION
BIBLIOGRAPHIE
GLOSSAIRE
ANNEXE N°1 : QUESTIONNAIRE MESOTHERAPIE CHEVAUX DE CSO
ANNEXE N° 2: QUESTIONNAIRE MESOTHERAPIE TROTTEURS

Rapport PFE, mémoire et thèse PDFTélécharger le rapport complet

Télécharger aussi :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.