Élaboration du plan de gestion d’un site alluvial de l’allier a Pont-du-Château

Créé en 1985, le Conservatoire des Espaces et Paysages d’Auvergne (CEPA) est une association de type loi 1901. Le CEPA appartient au réseau des Conservatoires Régionaux des Espaces Naturels, fédérés au sein d’Espaces Naturels de France. Ses activités sont tournées vers la protection et la gestion des espaces naturels remarquables d’Auvergne. Le CEPA recense ainsi dans un premier temps les sites remarquables en Auvergne qui nécessitent une protection, et dans un second temps il cherche par voie amiable à acheter, louer ou passer une convention de gestion avec les propriétaires. Il met enfin en place une gestion adaptée aux caractéristiques écologiques du milieu. En tant qu’opérateur du programme Loire nature en Auvergne, le CEPA a notamment à son actif la réalisation de plans de gestion sur des sites alluviaux de l’Allier entre Joze et Maringues, et entre Mezel et Dallet. Ces deux secteurs sont respectivement situés à l’aval et à l’amont de la commune de Pont-du-Château.

La commune de Pont-du-Château souhaitait donner une vocation à une zone alluviale de 22ha située en périphérie urbaine, sur laquelle on trouve des zones de grèves, une forêt alluviale, des prairies, ainsi qu’une ancienne gravière. La volonté de la commune est donc de mettre en place, sur le site de l’Etang des Boires ainsi décrit précédemment, une gestion durable adaptée à la protection de la ressource en eau et à la préservation de l’intérêt écologique. Ces problématiques sont récurrentes sur l’Allier, c’est pourquoi la commune a décidé de s’adresser au CEPA, au vu des réalisations déjà probantes de l’association en matière de gestion des milieux alluviaux en Auvergne.

Mesures sur l’Allier

En réponse aux constats concernant l’état des hydrosystèmes européens, plusieurs mesures ont été développées pour la rivière Allier.

Le programme Loire nature

Le programme Life Loire nature s’est déroulé de 1993 à 1998. Il a permis le recensement, la conservation et la gestion de sites naturels alluviaux caractéristiques du bassin Loire-Allier. Les travaux réalisés pendant ce programme Life, en partie grâce à des financements européens, font maintenant figure d’exemple en matière de gestion et de protection des milieux alluviaux. Inscrit au Programme Interrégional Loire Grandeur Nature, il bénéficie du soutien financier du Ministère de l’Ecologie, de l’Agence de l’Eau Loire-Bretagne et des collectivités territoriales. Il est conduit par 15 associations, régionales ou départementales, regroupées sous l’égide de la Fédération des Conservatoires d’Espaces Naturels (ENF), de la Ligue pour la Protection des Oiseaux (LPO) et du World Wildlife Fundation (WWF). Ces trois associations ont pour but la protection des espèces et milieux naturels remarquables. Elles assurent des interventions de terrain, d’études ou de travaux, mais conduisent également des actions d’information et de sensibilisation.

Plan Loire Grandeur Nature- Programme Interrégional Loire Grandeur Nature

Parallèlement au Life Loire nature, le Plan Loire Grandeur Nature a été lancé par le gouvernement en 1994, pour une durée de dix ans. Ses objectifs sont l’établissement d’un plan global pour un aménagement cohérent, équilibré et écologique du bassin de la Loire. Il comporte plusieurs volets :
– la sécurité des populations face au risque inondation,
– la satisfaction des besoins quantitatifs en eau,
– la restauration de la diversité écologique du milieu (le programme Life Loire nature a été associé à ce dernier volet du plan),
– la mise en valeur du patrimoine naturel et culturel des vallées.

En 1999, le Plan Loire est prolongé jusqu’en 2006 et prend le nom de Programme Interrégional Loire Grandeur Nature. Ce programme est alors conduit par l’Etat et les régions concernées, il s’inscrit dorénavant dans les contrats de plans Etat-région.

Le plan vert du pays du “Grand Clermont” 

Les objectifs majeurs de ce plan sont la préservation des ensembles écologiques du milieu et valoriser le patrimoine, à travers :
-l’adoption d’un mode de gestion adapté pour préserver voire réhabiliter les sites
-le maintien/rétablissement de la dynamique fluviale
-la protection de la ressource en eau potable
-la valorisation des espaces
-insister sur la place et le rôle de la rivière pour le pays du “Grand Clermont”.
Le plan préconise également l’accompagnement de la mutation économique de la rivière, et affirme la vocation de la rivière comme espace récréatif et pédagogique de l’agglomération .

Le programme global Allier de la ville de Pont-du-Château

L’objectif des partenaires est d’élaborer un projet commun, global et durable, et d’assurer un continuum entre la ville de Cournon et le ville de Pont-du-Château de part et d’autre de la rivière Allier pour des activités nature et la promenade. La ville décide donc de mettre en œuvre un plan cohérent d’actions sur l’eau et la rivière Allier. Le programme se décline autour des priorités suivantes :
– un programme pédagogique, un projet global de réhabilitation du site des ports de Pont-duChâteau,
– la gestion, la restauration et la valorisation des milieux naturels du Val d’Allier,
– le musée de la Batellerie Pierre Mondanel,
– le projet global d’aménagement de la base nautique,
– l’information sur le risque inondation.
Le programme fait apparaître une démarche de solidarité transversale avec les communes de Cournon, Clermont-Ferrand et la communauté de communes de Mur es-Allier. Les objectifs communs sont la réhabilitation du patrimoine naturel et bâti, la valorisation du site et sa protection environnementale et le développement de l’économie touristique.

Le plan local environnement de la ville de Pont-du-Château

C’est un document qui fait état des atouts et faiblesses de la ville en matière d’environnement. Il propose plusieurs actions pour définir une politique globale et cohérente dans le cadre du concept de développement durable. Il aborde des aspects aussi divers que la gestion et la valorisation du patrimoine vert de la cité, l’eau, l’air, le bruit et la maîtrise de l’énergie, la politique des déchets, la circulation et le stationnement, l’écocitoyenneté, l’esthétique urbaine, la politique de l’affichage, la prévention des risques naturels et industriels, le management environnemental. Par exemple, le plan met en avant la volonté de la commune d’engager une politique prospective du secteur espaces-verts, afin de pérenniser les actions entreprises, notamment par rapport à l’équipe “insertion et environnement” de la ville. Le plan local environnement prévoit une meilleure définition des métiers, un plan de formation adapté, des recrutements judicieux d’agents qualifiés, afin d’engager des opérations de gestion, de création et de réhabilitation du patrimoine. Il définit les missions de l’équipe environnement, équipe de personnes en contrat d’insertion encadrées par un responsable environnement, fonctionnaire territorial de la ville. Cette structure est suivie par un comité de pilotage animé par le Conseil Général du Puy-de-Dôme. Les missions de cette équipe sont donc : le nettoyage et l’entretien de l’ensemble des berges de l’Allier au droit de la commune de Pont-du-Château, soit 14km, la remise en état des cheminements et des chemins de randonnée, la création de randonnées avec l’association CHAMINA, l’installation de mobilier, les interventions à vocation pédagogique sur la connaissance de la flore et la faune auprès des écoles primaires. L’objectif de la commune est de pérenniser ces missions au-delà d’un contrat d’insertion.

Le rapport de stage ou le pfe est un document d’analyse, de synthèse et d’évaluation de votre apprentissage, c’est pour cela rapport-gratuit.com propose le téléchargement des modèles complet de projet de fin d’étude, rapport de stage, mémoire, pfe, thèse, pour connaître la méthodologie à avoir et savoir comment construire les parties d’un projet de fin d’étude.

Table des matières

INTRODUCTION
PARTIE 1 : CONTEXTE DE L’ETUDE
I Constats
II Mesures sur l’Allier
PARTIE 2 : METHODOLOGIES EMPLOYEES
I Phase de recherches bibliographiques
II Phase d’identification du foncier
III Phase de terrain et numérisation des données
IV Lecture de photos aériennes et de cartes anciennes
V Enquête de fréquentation
VI Phase d’entretiens et réunions
PARTIE 3 : LE PLAN DE GESTION DU SITE DE L’ETANG DES BOIRES A PONT-DU-CHATEAU
I Approche descriptive et analytique
II Evaluation du patrimoine et définition des objectifs
III Opérations de gestion
PARTIE 4 : L’ESPACE DE LIBERTE UN CONCEPT QUI SE DEVELOPPE EN EUROPE
I Le site des méandres transfrontaliers du fleuve Oder
II Commission internationale pour la gestion de l’Oder
III La visite
IV Bilan de la visite
V Réseau d’échange en matière de gestion du patrimoine naturel
CONCLUSION
BIBLIOGRAPHIE

Rapport PFE, mémoire et thèse PDFTélécharger le rapport complet

Télécharger aussi :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.