Elaboration du plan d’action pour remédier aux anomalies constatées

Mémoire de fin d’études master génie des matériaux et des procédés

FACTEURS INFLUANCANTS SUR L’HUMIDITE DU PRODUIT TSP

a. Diagramme des causes-effet (ou d’Ishikawa) du produit TSP Il faut signaler d’emblée qu’un procédé de fabrication non stable est dû à certaines causes liées à la main d’œuvre, au milieu, à la méthode, à la matière et au matériel. Ce qui était le cas pour le procédé de fabrication du TSP, cela nous a abouti à établir le diagramme causes-effet ou d’Ishikawa qui nous a octroyé de déterminer les causes primordiales derrière le déréglage du procédé et la non-conformité du produit fini par rapport à l’humidité.

b. Température de la réaction La température de la réaction au sein de la cuve d’attaque doit être maintenue aux alentours de 104°C. Une élévation de température entraîne l’évaporation d’eau au niveau de la cuve d’attaque et par conséquent l’humidité de la bouillie diminue et son écoulement deviendra difficile, par contre, une baisse de température cause un excès de l’humidité de la bouillie, ce qui entraînera la formation des surgranulés au niveau du granulateur et l’augmentation de la consommation du fuel au séchage afin de ramener le produit à son humidité modérée.

c. Température du tube sécheur La température du tube sécheur doit être maintenue à environ 94°C. Au cas d’augmentation de la température, cela entraînera une évaporation intense de l’humidité du produit ce qui n’est pas satisfaisant ni pour le client ni pour le producteur, d’autre part, cela va consommer beaucoup de fuel et donc générer un coût supplémentaire. Concernant les points qui ont franchi les limites de contrôle, nous constatons qu’au niveau du séchage, la température du tube sécheur était supérieure par rapport aux autres jours ce qui a provoqué une baisse d’humidité comme nous pouvons le constater dans le tableau 1. Dans ce cas, il faut agir et contrôler ces paramètres afin d’éviter toute baisse ou toute augmentation qui influencera par la suite sur la qualité du produit.

d. Densité d’acide phosphorique L’acide phosphorique provient de l’atelier phosphorique I avec une densité de 1500, ce facteur est corrigé jusqu’à obtenir une densité de 1480 environ par ajout d’eau de dilution. Une densité élevée a un effet négatif sur le bilan d’eau. Il y aura une diminution de l’humidité de la bouillie et par conséquent son écoulement deviendra difficile, de surcroît, il y aura des poussières au niveau de la production ce qui va influencer négativement sur la qualité du produit. Par contre, une densité faible présente à son tour un effet néfaste sur la qualité du produit. Il y aura une augmentation de l’humidité de la bouillie ce qui favorise la formation de sur-granulés à la sortie du granulateur.

Guide du mémoire de fin d’études avec la catégorie génie des matériaux et des procédés

Étudiant en université, dans une école supérieur ou d’ingénieur, et que vous cherchez des ressources pédagogiques entièrement gratuites, il est jamais trop tard pour commencer à apprendre et consulter une liste des projets proposées cette année, vous trouverez ici des centaines de rapports pfe spécialement conçu pour vous aider à rédiger votre rapport de stage, vous prouvez les télécharger librement en divers formats (DOC, RAR, PDF).. Tout ce que vous devez faire est de télécharger le pfe et ouvrir le fichier PDF ou DOC. Ce rapport complet, pour aider les autres étudiants dans leurs propres travaux, est classé dans la catégorie Procédé de fabrication du Triple Super Phosphate où vous pouvez trouver aussi quelques autres mémoires de fin d’études similaires.

Le rapport de stage ou le pfe est un document d’analyse, de synthèse et d’évaluation de votre apprentissage, c’est pour cela rapport gratuit propose le téléchargement des modèles gratuits de projet de fin d’étude, rapport de stage, mémoire, pfe, thèse, pour connaître la méthodologie à avoir et savoir comment construire les parties d’un projet de fin d’étude.

Table des matières

Liste des figures
Liste des tableaux
Introduction
Partie I : Présentation de l’Office Chérifien des Phosphates
I. Présentation générale du groupe OCP
II. Présentation du pôle chimie
Partie II : Procédé de fabrication de l’engrais TSP
I. Généralités sur les engrais
II. Procédé de fabrication du Triple Super Phosphate
1. Triple Super Phosphate
2. Description de l’atelier de production du TSP
3. Chaîne de production du TSP
3.1. Réaction
3.2. Granulation
3.3. Séchage
3.4. Classification
3.5. Assainissement
Partie III : Etude critique de la qualité du produit TSP
I. Analyse chimique du produit TSP
1. Analyse du taux d’humidité du produit TSP
1.1. Conformité de l’humidité du produit TSP
1.2. Carte de contrôle de l’humidité du produit TSP
1.3. Synthèse
1.4. Facteurs influençant sur l’humidité du produit TSP
2. Analyse du taux d’acide libre du produit TSP
2.1. Conformité du taux d’acide libre du produit TSP
2.2. Carte de contrôle du taux d’acide libre du produit TSP
2.3. Synthèse
2.4. Facteurs influençant sur le taux d’acide libre du produit TSP
3. Analyse du taux de P2O5 soluble du produit TSP
3.1. Conformité du taux de P2O5 du produit TSP
3.2. Carte de contrôle du taux de P2O5 du produit TSP
3.3. Synthèse
3.4. Facteurs influençant sur le taux de P2O5 du produit TSP
II. Analyse granulométrique du produit TSP
1. Conformité de la granulométrie du produit TSP
2. Carte de contrôle de la granulométrie du produit TSP
3. Facteurs influençant sur la granulométrie du produit TSP
Partie IV : Elaboration du plan d’action pour remédier aux anomalies constatées
I. Actions correctives
II. Actions techniques
III. Evaluation du plan d’action
IV. Système contrôle de qualité
Conclusion
Références bibliographiques/Sitographie
Annexes

Télécharger le rapport completRapport PFE, mémoire et thèse PDF

Télécharger aussi :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *