Disponibilité des ressources humaines

Disponibilité des ressources humaines

Mise en place d’un comité de réflexion

Afin d’encadrer l’élaboration du répertoire et de déterminer les champs de politiques publiques destinés à en faire partie, un comité de réflexion composé de M. Nelson Michaud, directeur de l’enseignement et de la recherche à l’École nationale d’administration publique, de M. Louis lmbeau, professeur de science politique à l’Université Laval et de M. Éric Montpetit, professeur de science politique à l’Université de Montréal et directeur du Centre de recherche sur les politiques et le développement social (CPDS), a été formé. Puisque le projet d’élaboration d’un répertoire de l’expertise québécoise en matière de politiques publiques visait à combler les besoins des chercheurs québécois au niveau de la promotion et de la diffusion du savoir développé, il était pertinent qu’un comité de réflexion formé d’experts universitaires soit mis en place pour orienter les travaux, d’autant plus que la stagiaire n’était pas elle-même une experte en la matière. Les contacts préliminaires avec ces personnes ressources avaient été effectués par M. Laliberté dans les mois précédents le début du stage. La stagiaire avait la responsabilité d’organiser les rencontres du comité, d’intégrer les éléments se dégageant des discussions dans l’élaboration du répertoire et de proposer une façon de présenter les résultats. Trois rencontres d’environ une heure ont eu lieu, soit une le 31 janvier 2007, une le 7 mars 2007 et une le 3 mai 2007.
La séance du 31 janvier a été consacrée à la présentation du projet de promotion du savoir québécois et des objectifs poursuivis. Plusieurs points ont été discutés, notamment le choix des créneaux d’expertise à cibler, le type d’expertise à promouvoir, c’est-à-dire soit le développement de nouvelles connaissances ou les activités de diffusion des connaissances, ainsi que les événements ou occasions de promotion intéressants. Cependant, aucune orientation concrète n’a été dégagée suite à cette discussion et toutes les options demeuraient ouvertes. Il a par ailleurs été décidé que les membres du comité devaient fournir des noms de chercheurs à la stagiaire dans divers domaines de politiques publiques.
La rencontre du 7 mars .a été dédiée au choix des domaines de politiques publiques devant se retrouver dans le répertoire ainsi que du type de support à privilégier. En vue de cette réunion, la stagiaire a procédé à des recherches exploratoires sur les sites Internet des universités québécoises afin d’identifier les domaines de politiques publiques faisant l’objet de travaux scientifiques. La stagiaire a sélectionné douze domaines de politiques publiques, lesquels ont été présentés au comité afin que ce dernier détermine ceux devant être retenus. Il a été entendu que ce choix devait être fait en considérant les domaines où le Québec se distingue en raison du caractère spécifique de la société québécoise. Il convient ici de noter que, contrairement aux attentes de la stagiaire qui espérait que cet exercice réduirait le champ d’action du répertoire, le résultat de cette discussion fut d’ajouter des domaines de politiques publiques à ceux déjà proposés. Ainsi, le comité a retenu quatorze domaines, qui ont par la suite été divisés en seize domaines. En ce qui concerne le choix du support, il a été décidé, en accord avec les recommandations de la stagiaire, qu’il serait préférable de faire un répertoire Internet, afin que cet outil de promotion puisse être régulièrement actualisé et qu’il soit accessible au plus grand nombre de gens possible.
La rencontre du 3 mai, qui a réunit M. Michaud, M. Laliberté et la stagiaire, a été consacrée à la présentation par la stagiaire de l’architecture du répertoire qu’elle avait élaborée et à une discussion sur les suites à donner à ce projet.

Collecte des données

La principale méthode de cueillette de données utilisée par la stagiaire fut la recherche sur les sites Internet des universités québécoises. Suite aux discussions avec le comité de réflexion, la stagiaire a élaboré un canevas pour les chercheurs et les centres de recherche identifiés. En ce qui concerne les chercheurs, les éléments de présentation retenus étaient le nom du ou de la chercheur(euse), le titre professionnel, l’affiliation à un ou des centre(s) de recherche, une sélection de quelques publications scientifiques pertinentes, le ou les domaine(s) d’intérêt et l’adresse de messagerie électronique. Au niveau des centres de recherche, les informations colligées comprenaient la date de création du Centre, les chercheur(euse)s associé(e)s, les axes de recherche, les coordonnées et les domaines de politiques publiques couverts par les travaux du centre. Également, chaque domaine de politiques publiques devait faire l’objet d’une courte description, ce qui a exigé une recension d’écrits en bibliothèque. L’ensemble des informations

Guide du mémoire de fin d’études avec la catégorie ÉLABORATION D’UN RÉPERTOIRE DE L’EXPERTISE QUÉBÉCOISE

Étudiant en université, dans une école supérieur ou d’ingénieur, et que vous cherchez des ressources pédagogiques entièrement gratuites, il est jamais trop tard pour commencer à apprendre et consulter une liste des projets proposées cette année, vous trouverez ici des centaines de rapports pfe spécialement conçu pour vous aider à rédiger votre rapport de stage, vous prouvez les télécharger librement en divers formats (DOC, RAR, PDF).. Tout ce que vous devez faire est de télécharger le pfe et ouvrir le fichier PDF ou DOC. Ce rapport complet, pour aider les autres étudiants dans leurs propres travaux, est classé dans la catégorie Rédaction d’un procès-verbal où vous pouvez trouver aussi quelques autres mémoires de fin d’études similaires.

Le rapport de stage ou le pfe est un document d’analyse, de synthèse et d’évaluation de votre apprentissage, c’est pour cela rapport gratuit propose le téléchargement des modèles gratuits de projet de fin d’étude, rapport de stage, mémoire, pfe, thèse, pour connaître la méthodologie à avoir et savoir comment construire les parties d’un projet de fin d’étude.

Table des matières

1. INTRODUCTION
2. L’ASSOCIATION INTERNATIONALE DES ÉTUDES QUÉBÉCOISES , (AIEQ)
3. DESCRIPTION DU MANDAT
3.1 MANDAT PRINCIPAL-RÉPERTOIRE DE L’EXPERTISE QUÉBÉCOISE EN MATIÈRE DE POLITIQUES PUBLIQUES
3.2 MANDATS SECONDAIRES
4. RECENSION DES ECRITS
5. DEROULEMENT DU STAGE
5.1 MANDAT PRINCIPAL- ÉLABORATION D’UN RÉPERTOIRE DE L’EXPERTISE QUÉBÉCOISE EN MATIÈRE DE POLITIQUES PUBLIQUES
5.1.1 Mise en place d’un comité de réflexion
5.1.2 Collecte des données
5.1. 3 Mise en forme des données
5.1. 4 Stratégie de promotion du répertoire
5.2 MANDATS SECONDAIRES
5. 2.1 Rédaction d’un procès-verbal
5.2.2 Lancement de l’ouvrage de Maurizio Gatti
6. DIFFICULTÉS
6.1 CONSIDÉRATION PRÉALABLE
6.2 NATURES DES DIFFICULTÉS RENCONTRÉES
6. 2.1 Structure du processus décisionnel
6. 2.1 Disponibilité des ressources humaines
7. RESULTATS
7.1 RÉPERTOIRE DE L’EXPERTISE QUÉBÉCOISE EN MATIÈRE DE POLITIQUES PUBLIQUES
7.1. 2 Stratégie de promotion de l’expertise québécoise
8. CONCLUSION
BIBLIOGRAPHIE
ANNEXE1 LES DOMAINES DE POLITIQUES PUBLIQUES DU RÉPERTOIRE DE L’EXPERTISE QUÉBÉCOISE EN MATIÈRE DE POLITIQUES PUBLIQUES
ANNEXE 2 PRÉSENTATION DU RÉPERTOIRE DE L’EXPERTISE QUÉBÉCOISE EN MATIÈRE DE POLITIQUES PUBLIQUES AU CONGRÈS INTERNATIONAL DES ASSOCIATIONS FRANCOPHONES DE SCIENCE POLITIQUE LE 26 MAI 2007

Rapport PFE, mémoire et thèse PDFTélécharger le rapport complet

Télécharger aussi :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *