Diagnostic hydrologique de la lande tourbeuse des Oignons, site Natura 2000

Les landes tourbeuses occupent une place originale parmi les zones humides. Ce sont en quelque sorte les tourbières en fin de vie ; après avoir été minérotrophe ou ombrotrophe, les tourbières se minéralisent, on parle de landes tourbeuses quand la végétation s’embroussaille peu à peu. Le processus de création de tourbe, la turfigénèse ou turbification, ne se fait plus. Ces landes sont caractérisées par :
_ un assèchement de la tourbe en surface, qui se minéralise et devient plus friable,
_ une sécheresse apparente en été,
_ une érosion plus ou moins importante par les eaux de pluie,
_ une diminution de l’importance des espèces végétales strictement inféodées aux tourbières au profit des sous-arbrisseaux de type éricacées (Callune fausse bruyère, Bruyère à quatre angles…).
Les demandes en terme de gestion de ces milieux sont de plus en plus pressantes et se situent à deux niveaux :
_ celui de la gestion de l’eau, c’est à dire de la fonction mais aussi et surtout du fonctionnement hydrologique,
_ celui de la gestion de la lande tourbeuse, c’est à dire des fonctions écologiques et des fonctions sociales. Seules quelques rares sites pilotes, comme les landes humides de Versigny, dans l’Aisne, ont fait l’objet d’investigations hydrologiques et hydrogéologiques précises permettant de comprendre le fonctionnement hydrologique global des landes tourbeuses. Le CREN se place dans ce contexte par sa volonté de mieux comprendre le fonctionnement des sites humides qu’il gère, au delà de la connaissance naturaliste, et d’améliorer ses actions de gestion conservatoire. Il prévoit ainsi, à travers la révision du document d’objectifs de la lande tourbeuse des Oignons, petite mais intéressante zone humide du Val de Saône, la réalisation d’études complémentaires afin de répondre à certains objectifs de conservation : restauration et maintien des milieux ouverts, définition du fonctionnement hydrologique.

LES CONSERVATOIRES EN FRANCE

Associations « loi 1901 », les conservatoires des espaces naturels se confondent avec des organismes publics intervenant sur l’ensemble du territoire Français. Leur budget provient d’organisme public tel que l’Europe, l’état, les collectivités territoriales. Les sites sont acquis, loués ou des conventions de gestion sont passées avec les propriétaires. Les conservatoires gèrent eux-mêmes les sites et peuvent intervenir comme expert auprès des collectivités. Sous le terme de « conservatoire » qui sous-entend un certain immobilisme, les conservatoires d’espaces naturels sont à l’inverse des lieux vivants, où l’aspect de conservation de site est étroitement lié à celui de gestion. Cette dernière favorise les démarches partenariales pour promouvoir des sites remarquables, on parle de gestion conservatoire. Dès lors, le dialogue est favorisé entre gestionnaires d’espaces naturels, associations, agriculteurs ou élus et débouche très souvent sur des actions concrètes, concertées et approuvées par l’ensemble des acteurs territoriaux. Il existe en France trois types de conservatoires bien distincts entre eux intervenant en faveur des espaces naturels :
• Le conservatoire des espaces littoraux et des rivages lacustres.
• Les conservatoires botaniques.
• Les conservatoires régionaux et départementaux des espaces naturels.

CONSERVATOIRE REGIONAL DES ESPACES NATURELS RHONE-ALPES

Historique
Constitué en 1987, le Conservatoire régional du Patrimoine Naturel (CRPN) fusionne en 1994 avec le Secrétariat Régional du Patrimoine Naturel (SRPN) pour donner naissance au CREN Rhône-Alpes. C’est une structure associative ayant pour vocation « la conservation et la mise en valeur des richesses biologiques, écologiques et paysagères de la région Rhône-Alpes afin d’en assurer la pérennité pour le bénéfice de la collectivité ».

Organisation
Le Conseil d’administration du CREN est animé par quatre collèges qui impulsent et définissent la politique en faveur des espaces naturels :
• le collège des collectivités adhérentes : le conseil régional et les conseils généraux
• le collège des adhérents individuels
• le collège des organismes qualifiés (CORA, Chambre Régionale d’Agriculture, PNR…)
• le collège des conservatoires départementaux.

Cinq filières composent le CREN Rhône-Alpes :
• la filière Etude, Projets et Suivis,
• la filière Travaux,
• la filière Communication,
• la filière SIG et Réseaux,
• et la filière Administrative.

Le stage s’est déroulé dans la filière « études, projets et suivis » correspondant au rôle général du conservatoire, c’est à dire le service en charge des suivis scientifiques ou de la rédaction des plans de gestion.

Le CREN Rhône-Alpes fédère directement les actions entreprises par les délégations départementales de la Loire (42), du Rhône (69), de l’Ardèche (07), de la Drôme (26) et de l’Ain (01). Trois conservatoires départementaux sont rattachés au CREN Rhône-Alpes :
• l’Agence pour la Valorisation des Espaces Naturels Isérois (AVENIR, 38),
• Le Conservatoire du patrimoine Naturel de la Savoie (CPNS, 73),
• Agir pour la Sauvegarde des Territoires et des Espèces Remarquables ou Sensibles en Haute-Savoie (ASTERS, 74). Le CREN Rhône-Alpes adhère à Espaces Naturels de France (ENF) qui fédère l’ensemble des conservatoires régionaux de France.

GESTION DE SITES REMARQUABLES 

Mission du CREN

La mission du Conservatoire Rhône-Alpes des Espaces Naturels est la préservation de milieux naturels remarquables pour faire face au risque de disparition d’habitats et d’espèces rares ou menacées. Pour mettre en œuvre cette mission, le Conservatoire se fonde sur 5 axes majeurs :
• la connaissance du patrimoine naturel régional, à travers des politiques d’inventaires des richesses naturelles et de prospections sur les sites,
• la concertation et le dialogue avec les acteurs locaux,
• la maîtrise à long terme de l’usage des terrains où sont présents des espèces ou des milieux naturels remarquables (par acquisition ou convention de gestion),
• la mise en œuvre d’actions de gestion et leur contrôle régulier par un suivi scientifique avec un plan de gestion établi pour chaque site qui définit sur 5 ans les actions à conduire et les moyens pour y parvenir,
• la valorisation des actions menées en faveur de la protection des espaces naturels qui s’appuie sur diverses éditions mais également sur la mise en valeur des sites où l’accueil du public est compatible avec la préservation.

Comme l’ensemble des conservatoires, le CREN appuie sa démarche sur la maîtrise foncière ou la maîtrise d’usage afin de pérenniser l’investissement réalisé su chaque site. A la fin de l’année 2005, le Conservatoire Rhône-Alpes des Espaces Naturels détenait 4284 hectares en maîtrise d’usage, dont 474 hectares en propriété CREN, le tout représentant 64 sites.

L’inventaire des tourbières de Rhône-Alpes 

Soutenu financièrement par l’Etat, la Région Rhône-Alpes, l’Agence de l’eau et les Départements de la Drôme, de l’Isère et de la Savoie, le Conservatoire Rhône-Alpes des espaces naturels a assuré, entre 1997 et 1999, la coordination et la réalisation de l’inventaire des tourbières de la région Rhône-Alpes.

Une visite de près de 1 000 sites a abouti à l’identification, à la caractérisation et à la description de 623 tourbières. Leur description et leur localisation au 1/25 000e ont été inclues dans une base de données informatique et cartographique. Un recueil par département dresse l’état des lieux de chaque site au moyen d’une fiche synthétique standardisée. Chaque fiche contient les informations suivantes :
• description du site
• statut de protection
• menace sur le site
• hydrologie
• habitats et espèces remarquables .

L’inventaire des 623 sites, confirme par la connaissance de terrain, l’importance des tourbières à l’échelle de la région :
• une superficie importante : plus de 10 000 hectares,
• une diversité de milieux exceptionnelle : tourbières alcalines, tourbières acides, tourbières mixtes (alcalines et acides), landes tourbeuses, tufières…
• une biodiversité floristique remarquable : 140 plantes protégées ou menacées représentatives des influences alpines, continentales, atlantiques et méditerranéennes,
• une répartition sur plusieurs massifs (Massif central, Jura, Alpes).

Le rapport de stage ou le pfe est un document d’analyse, de synthèse et d’évaluation de votre apprentissage, c’est pour cela rapport-gratuit.com propose le téléchargement des modèles complet de projet de fin d’étude, rapport de stage, mémoire, pfe, thèse, pour connaître la méthodologie à avoir et savoir comment construire les parties d’un projet de fin d’étude.

Table des matières

Introduction
Première Partie
Présentation générale
1. Présentation de l’organisme
1.1 Les conservatoires en France
1.2 Conservatoire Régional des Espaces Naturels Rhône-Alpes
1.2.1 Historique
1.2.2 Organisation
1.3 Gestion de sites remarquables
1.3.1 Mission du CREN
1.3.2 L’inventaire des tourbières de Rhône-Alpes
2. Volet européen
2.1 Présentation de la Directive Habitats
2.2 L’outil d’application de la Directive Habitats en France : le document
d’objectifs
2.3 Natura 2000 sur la lande tourbeuse des Oignons
3. Description du site
3.1 Presentation / Localisation
3.2 Lande ou tourbière ?
3.3 Eléments administratifs, fonciers et patrimoine naturel
3.3.1 Plan d’Occupation des Sols et usages
3.3.2 Patrimoine naturel
3.4 Eléments physiques
3.4.1 La géologie
3.4.2 La pédologie
3.4.3 Le climat
3.4.4 L’hydrologie
Deuxième Partie : METHODOLOGIE
1. Topographie
2. Réseau Hydrographique
3. Pédologie
4. Piézométrie
5. Climatologie
6. Hydrochimie
7. Usages
Troisième Partie : RESULTATS
1. Le site dans son bassin versant
2. Topographie
3. Réseau hydrographique
3.1 Composition du réseau
3.2 Observation des débits
4. Pédologie
4.1 Description des sols de la zone d’étude
4.2 Le battement de nappe
5. Piézométrie
6. Climatologie
6.1 Bilan hydrique
6.2 Evolution climatique
7. Hydrochimie
8. Histoire
Quatrième Partie : DIAGNOSTIC HYDROLOGIQUE FINAL
1. Hydrogéologie
2. Assèchement et Préconisations d’actions
2.1 Le drain principal
2.2 Le sol
2.3 La végétation
Conclusion 

Rapport PFE, mémoire et thèse PDFTélécharger le rapport complet

Télécharger aussi :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.