Développement du Système Nerveux Central

Développement du Système Nerveux Central

Genèse du cerveau

A la fin de la deuxième semaine de gestation l’embryon humain est un disque à deux feuillets (épiblaste superficiel et hypoblaste profond). Ainsi, l’architecture précoce de tous les embryons des vertébrés repose sur le processus de gastrulation (invagination) du matériel superficiel pour former un embryon à trois feuillets (ectoderme, mésoderme et endoderme) [19, 20].

L’ectoderme qu’on appelle neuroderme donnera la totalité du SNe par le processus appelé neurulation. L’ectoderme de la ligne médiane donnera la plaque neurale qui deviendra le tube neural et par la site, SNe (cerveau, moelle épinière).

Stades de développement du Système Nerveux

Il s’agit d’abord de la neurulation qui est le développement du tube neural primitif. L’apparition de la plaque neurale au 17ème jour constitue le ler événement de la formation du futur système nerveux et la gouttière neurale apparaît au 19ème jour de la vie intra utérine. La fermeture de la gouttière neurale apparaît au début du 21ème jour. La fermeture du neuropore antérieur, (future lame terminale) se fait au 26ème jour et la fermeture du neuropore postérieur au 28ème jour. L’absence de fermeture du neuropore postérieur est à l’origine d’une malformation appelée« Spina bifida» [16].

Organisation fonctionnelle du système nerveux

Les trois niveaux de développement évolutif du SNC selon …. sont:

L’archencéphale : c’est le cerveau instinctif et réflexe. Les voies motrices se regroupent en système archéomoteur ;

Le paléoencéphale : c est le cerveau automatique. Les voies motrices se regroupent en système paléo moteur ;

Le néencéphale : c’est le cerveau conscient et rationnel chez l’homme. Il se superpose aux deux stades précédents. Il comprend le cortex cérébral. Les voies associatives motrices se regroupent sous le nom du système néo moteur. Il possède aussi des aires primaires (aire 4) dont la voie efférente constitue le faisceau pyramidal. Le néencéphale possède ses propres noyaux gris qui sont les noyaux caudés et le putamen (néo striatum). Par des voies cortico-striées, il contrôle le paléo encéphale.

Nous notons donc qu’à tous les niveaux, le comportement fondamental de la matière vivante est fondée sur : l’information, le traitement de l’information et l’action .

Fonctions sensitives et sensorielles

La topographie sensitive et sensorielle du cortex cérébral a des caractères très particuliers. Trois localisations concentriques pour une même projection sensitive et sensorielle.

Il existe en principe, 3 centres concentriques qui sont:

➤ le centre de réception primaire ;
➤ le centre de perception consciente (nature du signal et ses paramètres) ;
➤ le centre d’interprétation (analyse, identification, reconnaissance du message sensoriel) ;

Les territoires qui sont placés autour du centre de réception primaire sont appelés «zones psychiques» ou zones de gnosie. Ce sont des territoires associatifs et intégratifs. Il existe une diffusion corticale du message sensoriel qui s’accompagne d’un changement de nature par l’intellectualisation et l’enrichissement symbolique. A noter que le déficit sensoriel peut être partiellement compensé par extension fonctionnelle des zones de gnosies des territoires sensitifs environnant (somesthésie tactile, spatiale et auditive) [9, 36, 54]. Il existe donc au niveau cortical des suppléances possibles qui doivent pouvoir être développées par des procédés éducatifs appropriés ainsi que la rééducation et la réadaptation.

Le rapport de stage ou le pfe est un document d’analyse, de synthèse et d’évaluation de votre apprentissage, c’est pour cela rapport-gratuit.com propose le téléchargement des modèles complet de projet de fin d’étude, rapport de stage, mémoire, pfe, thèse, pour connaître la méthodologie à avoir et savoir comment construire les parties d’un projet de fin d’étude.

Table des matières

INTRODUCTION
1. GENERALITES
1.1.- RAPPEL HISTORIQUE
1.2.- Définition
1.3- Développement du Système Nerveux Central
1.4- Neurophysiologie du mouvement, du tonus et maturation du système nerveux (S.N)
1.5-Physiopathologie de l’infirmité motrice cérébrale
1.6- Les étiologies de l’l.M.C
1.7- Tableaux cliniques dlMC
1.8-Diagnostic de l’IMC
1.9-Traitement
II. NOTRE ETUDE
2.1-OBJECTIFS
2.1.1-Objectif général
2.1.2-Objectifs spécifiques
2.2-METHODOLOGIE
2.2.1-Cadre d’étude
2.2.2-Matériel et méthodes
III. RESULTATS
3.1- Les données épidémiologiques
3.2- Les données cliniques
3.4-Les antécédents
IV. Discussion et Commentaires
4.1-Approche méthodologique
4.2-Limites et contraintes
4.3-Aspects épidémiologiques
4.4-Les antécédents
4.5-Les données cliniques
V- CONCLUSION
VI-SUGGESTION
VII-REFERENCES BIBLlOPGRAPHIQUES
VII-ICONOGRAPHIE
IX-ANNEXES

Rapport PFE, mémoire et thèse PDFTélécharger le rapport complet

Télécharger aussi :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.