DELPHINOTHERAPIE ET EQUITHERAPIE, DEUX FORMES DE ZOOTHERAPIE

DELPHINOTHERAPIE ET EQUITHERAPIE, DEUX FORMES DE ZOOTHERAPIE

LE CHEVAL METHYQUE

Le cheval semble avoir plusieurs valeurs symboliques. Il est tout d’abord le symbole du soleil et c’est l’association la plus connue dans la mythologie. En effet, le cheval blanc représente Vénus et donc le soleil. Les dieux antiques étaient comparés à des chevaux et ce sont des chevaux qui tirent le char solaire. Leur crinière symbolise les rayons étincelants et jaillissants du soleil. D’ailleurs, en sanscrit, en grec et en allemand, le terme de crinière est proche de celui signifiant brillant [66]. De même, dans l’Unipanishad Brahadaranyaka, nous trouvons un texte qui décrit le cheval avec des termes en rapport avec le soleil. L’aurore représenterait la tête du cheval de sacrifice, le soleil serait son œil, le ciel son dos [128]. Or le soleil représente la connaissance, la chaleur, la source de toute vie et la fertilité. Dans le judaïsme, le cheval est le symbole de la sagesse et de l’intelligence. L’émancipation intellectuelle qu’il apporte fait de lui le reflet d’une certaine rébellion contre une autorité à la fois temporelle et spirituelle. D’ailleurs, au cours des premiers siècles, la consommation de cheval était interdite [63].

Le cheval est également en rapport avec une symbolique aquatique. D’ailleurs, en latin, cheval (equus) et eau (aqua) ont la même racine. Le premier cheval, Skiphios, a été créé par Poséidon. De même, les chevaux des héros sont souvent trouvés dans les cavernes ou près des sources. Or, l’élément liquide représente essentiellement la fécondité, le souffle vital et la fertilité. De plus, l’eau possède une équivalence lunaire à laquelle se rattachent la fécondité, les rythmes et l’initiation représentés par Aphrodite. La lune est en effet un être bisexué, intermédiaire entre le soleil et la terre [128].

Cela nous conduit à l’image de fertilité et de fécondité représentée par le cheval. Dans la mythologie grecque, Epona, déesse de la fertilité, était une jument. Dans les rites païens, on  sacrifiait souvent le cheval et on le dépeçait, espérant ainsi protéger les récoltes, ou bien on le jetait dans les fleuves pour fertiliser les récoltes [161]. Les Açvins, peuple cavalier et médecins habiles, considéraient que les fluides du cheval (salive, urine et sperme) possédaient des vertus magiques en ce qui concerne la vie et l’essence de la vie elle-même. La fertilité du cheval est liée à la jambe et au pied de l’animal qui, par leurs caractères agressifs, évoquent le principe mâle. Le sabot et le fer symbolisent l’organe féminin ce qui donne une bisexualité au symbolisme du pied. Le symbolisme du pas se rattache à la notion de baguette magique qui sert à trouver les trésors. Le fer protège contre les esprits malins et la maladie, et apporte la vie, la prospérité et le bonheur .
D’un autre côté, le cheval est annonciateur et porteur de la mort. Dans la mythologie grecque, les Harpies avaient un corps de jument et des attributs d’oiseaux et de femmes. Elles amenaient la tempête et la mort [161]. Le cheval noir représente Satan pour les chrétiens et a donc une image maléfique. De nombreux rites ou sacrifices funéraires attestent de la place du cheval dans le transport des âmes. On raconte qu’au XVII e siècle, les baltes déposaient la peau et les entrailles de chevaux sur les tombes de leurs défunts pour faciliter le retour des morts [63]. De même, dans le folklore écossais, on retrouve d’étranges personnages aux crinières hirsutes, les Helpies, qui apparaissent comme des démons. Dans le folklore breton, des chevaux diaboliques entraînent les voyageurs égarés dans les fondrières [161]. Enfin, il existe un parallélisme étroit entre les croyances concernant le cheval et celles concernant les démons de la nuit. Les sueurs et les tremblements des chevaux sont assimilés à des crises d’angoisse. La chevauchée est également liée au sujet de la métamorphose. Il peut s’agir, soit de sorcières prenant l’apparence d’un cheval et transportant des personnes endormies, soit de cavalières montant des chevaux endormis. La mythologie montre souvent le caractère interchangeable de la femme et de la jument .

Enfin, le cheval représente la puissance et le pouvoir. A l’heure actuelle, on représente encore à cheval des personnes qui illustrent le pouvoir comme les rois, les empereurs, les gendarmes ou les policiers. Grange [105], dans son ouvrage Le cheval oublié – Essai sur les aspects socio-politiques de la relation de l’homme et du cheval en France, disait même que ceux qui ont le privilège de monter à cheval sont ceux qui ont le privilège du commandement. De même, les techniques de dressage du cheval, exposées à travers les traités d’équitation, révèlent les symboles du pouvoir liés à la monte. Le cheval doit une obéissance complète à son cavalier [67]

Guide du mémoire de fin d’études avec la catégorie 3 Intérêt de la thérapie avec le cheval dans le traitement du handicap mental

Étudiant en université, dans une école supérieur ou d’ingénieur, et que vous cherchez des ressources pédagogiques entièrement gratuites, il est jamais trop tard pour commencer à apprendre et consulter une liste des projets proposées cette année, vous trouverez ici des centaines de rapports pfe spécialement conçu pour vous aider à rédiger votre rapport de stage, vous prouvez les télécharger librement en divers formats (DOC, RAR, PDF).. Tout ce que vous devez faire est de télécharger le pfe et ouvrir le fichier PDF ou DOC. Ce rapport complet, pour aider les autres étudiants dans leurs propres travaux, est classé dans la catégorie Intérêt du cheval en rééducation physique où vous pouvez trouver aussi quelques autres mémoires de fin d’études similaires.

Le rapport de stage ou le pfe est un document d’analyse, de synthèse et d’évaluation de votre apprentissage, c’est pour cela rapport gratuit propose le téléchargement des modèles gratuits de projet de fin d’étude, rapport de stage, mémoire, pfe, thèse, pour connaître la méthodologie à avoir et savoir comment construire les parties d’un projet de fin d’étude.

Table des matières

Introduction
PREMIERE PARTIE : DELPHINOTHERAPIE ET EQUITHERAPIE, DEUX FORMES DE ZOOTHERAPIE
1 Qu’est-ce que la zoothérapie ?
1.1 Définition de la zoothérapie
1.2 Pourquoi utiliser l’animal en tant que thérapeute ?
1.3 Historique de la zoothérapie
2 Qu’est-ce que la delphinothérapie ?
2.2 Pourquoi utiliser le dauphin en tant que thérapeute ?
2.2.1 Mythe du dauphin
2.2.2 Dauphin thérapeute
2.3 Historique de la delphinothérapie .
3 Qu’est-ce que l’équithérapie ?
3.1 Définitions
3.2 Pourquoi utiliser le cheval en tant que thérapeute ?
3.3 Historique de l’équithérapie
DEUXIEME PARTIE : DELPHINOTHERAPIE ET EQUITHERAPIE, ANALYSE DES OBJECTIFS ET DES EFFETS SUR LE TRAITEMENT DU HANDICAP
1 Analyse de la Thérapie Assistée par les Dauphins
1.1 Recherche sur les mécanismes psychophysiologiques induits par l’interaction hommedauphin
1.1.1 Effets des interactions homme-dauphin sur l’électroencéphalogramme humain
1.1.2 Effets thérapeutiques des ultrasons émis par les dauphins
1.1.3 Effets des champs électromagnétiques et acoustiques à basse fréquence
1.2 Etudes « scientifiques » concernant les effets de la DAT sur les personnes handicapées
1.3 Conséquences pratiques de ces études
1.4 Limites de ces études
2 Analyse de l’équithérapie dans le traitement du handicap physique
2.1 Intérêt du cheval en rééducation physique
2.2 Indications et contre-indications de l’équithérapie
2.2.1 Indications
2.2.2 Contre-indications
2.3 Sessions d’équithérapie
2 2.3.1 Choix du cheval
2.3.2 Equipement spécifique
2.3.3 Encadrement
2.3.5 Réalisation pratique
2.4 Bénéfices physiques et psychomoteurs apportés par l’équithérapie
2.4.1 Effets observés
2.4.2 Etudes évaluant les effets de l’équithérapie sur des patients souffrant de handicaps physiques
2.4.3 Des effets critiqués
3 Intérêt de la thérapie avec le cheval dans le traitement du handicap mental
3.1 Définition de la thérapie psychomotrice
3.2 Rappel des autres thérapies psychomotrices
3.3 Rôle particulier du cheval en thérapie psychiatrique
3.3.1 Rôle du cheval sur le plan psychique
3.3.2 Comparaison avec les autres techniques psychomotrices
3.4 Indications de la thérapie avec le cheval
3.4.1 Psychoses adultes et infantiles
3.4.2 Autres troubles psychiatriques
3.4.3 Apport du cheval dans le traitement de la psychose
3.5 Contre-indications de l’emploi de la thérapie avec le cheval en psychiatrie
TROISIEME PARTIE : ASPECT ETHIQUE, BIEN-ETRE DE L’ANIMAL THERAPEUTE
1 Comment évaluer l’impact des Thérapies Facilitées par l’Animal sur le bien-être des animaux ?
1.1 Les indicateurs comportementaux de mal-être
1.1.1 Chez le dauphin
1.1.2 Chez le cheval
1.2 Les indicateurs physiologiques de mal-être
1.2.1 Chez le dauphin
1.2.2 Chez le cheval
2 La delphinothérapie est-elle une source de mal-être pour les dauphins ?
2.1 Conséquence indirecte de ces programmes : le maintien en captivité
2.2 Conséquences directes de la delphinothérapie sur le bien-être des dauphins
3 L’équithérapie est-elle une source de mal-être pour les chevaux ?
3.1 Conséquences indirectes : les conditions de détention des chevaux
3.2 Conséquences directes des séances d’équithérapie sur le bien-être
QUATRIEME PARTIE : SYNTHESE DES DONNEES BIBLIOGRAPHIQUES ET REFLEXION ETHIQUE SUR L’UTILISATION DE L’ANIMAL EN TANT QUE THERAPEUTE : EXISTE-T-IL DES ALTERNATIVES ?
1 Que dire sur la delphinothérapie ?
1.1 Synthèse des données bibliographiques sur la delphinothérapie
1.2 Réflexion sur l’éthique du maintien des dauphins en captivité
1.2.1 Point de vue des scientifiques
1.2.1 Point de vue du public
1.2.3 Point de vue des associations de protection animale
1.3 Comment améliorer les conditions de captivité du dauphin ?
1.3.1 Gestion des facteurs psychologiques de stress
1.3.2 Alternatives à la capture
2 Que dire de l’équithérapie?
2.1 Synthèse des données bibliographiques sur l’équithérapie
2.2 Recherches futures en équithérapie
2.3 Une alternative à l’utilisation du cheval ?
Conclusion
Bibliographie

Télécharger le rapport completRapport PFE, mémoire et thèse PDF

Télécharger aussi :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.