Contrôle de la qualité analytique des paramètres bactériologiques

Contrôle bactériologique de l’eau 

Contrôle de la qualité analytique des paramètres bactériologiques

Pour garantir la cohérence des résultats et leurs fiabilités, plusieurs éléments de contrôle de la qualité doivent être réalisés en bactériologie, avant et en cours des analyses.

Contrôle de la salle de bactériologie

a. Suivie de la température de l’air ambiant
Un suivi régulier de la température ambiante de la salle de travail est indispensable, afin d’évaluer son évolution et atténuer son impact potentielle sur la fiabilité des résultats.
Pour cela, la température ambiante de toutes les salles de travail est contrôlée quotidiennement. Sa mesure se fait à l’aide d’un thermomètre.
b. Qualité de l’air ambiant
L’évaluation de cette qualité est réalisée par exposition des boites de pétri sans couvercle et contenant le milieu PCA (gélose Plate Count Agar) pendant 17 minutes dans différents endroits (réfrigérateur, incubateurs, surfaces de travail), puis on procède au dénombrement des colonies après incubation à 36±2°C pendant 44±4h.
c. Qualité de la surface de travail

 Méthode d’écouvillonnage
Consiste à frotter les surfaces sur une dimension donnée avec un écouvillon humide et d’inoculer celui-ci sur un milieu propice au développement des microorganismes. Cette méthode est utilisée pour évaluer la contamination des incubateurs et des réfrigérateurs qui sont des endroits rugueux, irréguliers et difficilement accessibles.
 Mode opératoire
Sur une surface de 25 cm2 on effectue un prélèvement par écouvillonnage puis on remet l’écouvillon dans la solution de rinçage. On ferme par la suite le tube et on le conserve à 4°C jusqu’au moment de l’analyse.
Pour l’analyse, on agite vigoureusement le tube contenant l’écouvillon et on prélève aseptiquement 1ml de la solution de rinçage afin de faire le dénombrement par incorporation à la gélose MTC, puis incubation à 36±2°C pendant 44±4h.

Contrôle de qualité du matériel et consommables

a. Eau distillée
Il est utilisé pour la préparation des milieux de culture, des réactifs servant aux analyses microbiologiques, elle doit être exempte de substances susceptibles d’inhiber ou d’influencer la croissance des micro-organismes dans les conditions de l’essai. Les contrôles réalisés sont:
 Le dénombrement des bactéries hétérotrophes aérobies anaérobies « BHAA » par la méthode d’incorporation en gélose PCA (plate count agar)
 L’analyse des paramètres chimiques (pH, conductivité, chlore résiduel…)

b. Membranes filtrante
Chaque nouveau lot de membrane filtrante est contrôlé avant usage. Ce contrôle porte sur la vérification de certaines caractéristiques :
 La date de péremption ;
 Bonne diffusion du milieu de culture (filtre doit être humecté après 15s de contact avec le milieu de culture) ;  La non diffusion du l’encre du quadrillé ;
Un contrôle de stérilité et aussi effectuer on incubant la membrane en gélose PCA pendant 48H.

c. Contrôle de stérilité des boites de pétri
Les boites de pétri sont stériles au moment de leur utilisation, l’évaluation de la stérilité se fait dans le milieu de culture PCA.
 Mode opératoire
Dans chaque boite de pétri, on introduit de la gélose PCA, puis on incube ces boites de pétri pendant 3jours à 37°C et 22°C.
S’il n’y a pas une apparition des colonies, c’est-à-dire que les boites de pétri sont stériles
Si non il faut prévenir le fournisseur et/ou rejeter le lot.

Contrôle de qualité des milieux de culture

A chaque réception d’un nouveau lot de milieu de culture, il est nécessaire de vérifier :
 L’état physique du contenant (bien fermé, absence de déformation et présence d’anneau de sécurité) ;  Date de péremption.
A la préparation des milieux on contrôle :
 la couleur  le pH  la stérilité.

Guide du mémoire de fin d’études avec la catégorie prétraitement et traitement de l’eau brute

Étudiant en université, dans une école supérieur ou d’ingénieur, et que vous cherchez des ressources pédagogiques entièrement gratuites, il est jamais trop tard pour commencer à apprendre et consulter une liste des projets proposées cette année, vous trouverez ici des centaines de rapports pfe spécialement conçu pour vous aider à rédiger votre rapport de stage, vous prouvez les télécharger librement en divers formats (DOC, RAR, PDF).. Tout ce que vous devez faire est de télécharger le pfe et ouvrir le fichier PDF ou DOC. Ce rapport complet, pour aider les autres étudiants dans leurs propres travaux, est classé dans la catégorie contrôle bactériologique de l’eau où vous pouvez trouver aussi quelques autres mémoires de fin d’études similaires.

Le rapport de stage ou le pfe est un document d’analyse, de synthèse et d’évaluation de votre apprentissage, c’est pour cela rapport gratuit propose le téléchargement des modèles gratuits de projet de fin d’étude, rapport de stage, mémoire, pfe, thèse, pour connaître la méthodologie à avoir et savoir comment construire les parties d’un projet de fin d’étude.

Table des matières

Introduction
Présentation de ONEE
Partie1 : Bibliographie
I. pollution de l’eau
1. Les différents types de pollution
a. La pollution chimique
b. La pollution physique
c. La pollution biologique
2. Les maladies hydriques
II. Le prétraitement et traitement de l’eau brute 
1. Le prétraitement de l’eau d’Oued Sebou
a. Dégrillage
b. Relevage
c. Dessablage
d. Débourbage
e. Préchloration
2. Le traitement de l’eau d’Oued Sebou
a. Coagulation-floculation
b. Décantation
c. Filtration
d. Désinfection
e. Réservoirs de stockage
III. Contrôle bactériologique de l’eau 
1. Les micro-organismes recherchés
a. Les coliformes totaux
b. Les Coliformes fécaux
c. Les Clostridium sulfito –réducteurs
d. Les Entérocoques intestinaux
e. Les micro-organismes revivifiables
Partie 2 : Matériel & Méthodes
I. Analyses bactériologiques
1. Analyse des eaux traitées
a. Recherche des coliformes totaux et Escherichia coli
b. Recherche des entérocoques intestinaux
c. Recherche des Clostridium sulfito- réducteurs
d. Recherche des micro-organismes revivifiables
2. Analyse des eaux brutes
a. Recherche des coliformes
b. Recherche des entérocoques intestinaux
II. Contrôle de la qualité analytique des paramètres bactériologiques
a. Suivie de la température de l’air ambiant
b. Qualité de l’air ambiant
c. Qualité de la surface de travail
2. contrôle de qualité du matériel et consommables
a. Eau distillée
b. Membranes filtrante
c. Contrôle de stérilité des boites de pétri
3. Contrôle de qualité des milieux de culture
Partie III : Résultats et discussion
I. Résultat des analyses bactériologiques de l’eau
1. Eau brute
2. Eau traitée
3. Discussion
II. Résultats du contrôle de la qualité des paramètres bactériologiques
1. Résultat du Contrôle de la salle de bactériologie
a. Contrôle de la température des salles, des étuves et des réfrigérateurs (contrôle quotidien)
b. Contrôle de l’air ambiant (1fois/mois par point)
c. Contrôle de surface de travail (1fois/mois/place)
2. Résultat du contrôle de la qualité du matériel et consommables
a. Contrôle de l’eau distillée
c. Contrôle de stérilité des boites de pétri Conclusion
Références bibliographiques
Annexes

Télécharger le rapport completRapport PFE, mémoire et thèse PDF

Télécharger aussi :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.