Contribution au renforcement de la promotion du tourisme durable à Madagascar

La notion de développement durable est née à travers la rencontre de deux courants de réflexions qui est bien entendu celle de la prise de conscience écologique et celle de la notion de développement. Le développement durable est un développement respectueux des supports de la vie sur terre, qui garantit l’efficacité économique mais sans perdre de vue les finalités sociales que sont la lutte contre la pauvreté, contre les inégalités, contre l’exclusion et la recherche de l’équité. Une stratégie de développement durable doit être une stratégie gagnante de ce triple point de vue, économique, social et environnemental. Par ailleurs, un développement économique ne peut plus se concevoir aujourd’hui et pour l’avenir s’il ne prend pas en compte le progrès social et la lutte contre les inégalités d’une part, la préservation de notre environnement et des ressources naturelles d’autre part.

Ainsi née le tourisme durable, une tendance que Madagascar oriente ses choix pour que le secteur touristique puisse devenir un véritable outil de développement local et communautaire. En effet, le tourisme est un moyen de s’évader d’une routine quotidienne industrialisée et urbanisée pour retrouver une authenticité perdue dans les sociétés modernes. A partir des notions de l’imaginaire du voyage on aimerait présentée un film documentaire du tourisme dans la région d’Anjozorobe.

Le secteur tourisme à Madagascar

Le concept de tourisme 

Nous retenons trois définitions qui sont :

Premièrement, « le Tourisme est un déplacement hors de son lieu de résidence habituel pour plus de 24h mais moins de 04 mois, dans un but de loisirs, un but professionnel (tourisme d’affaires) ou un but sanitaire (tourisme de santé) ».

Ensuite, « le Tourisme est un ensemble d’activités déployées par les personnes au cours de leurs voyages et de leurs séjours dans des lieux situés en dehors de leur environnement habituel pour une période consécutive qui ne dépasse pas une année à des fins de loisirs, pour affaires ou pour d’autres motifs ».

Enfin, « le Tourisme est un phénomène social, culturel et économique qui implique le déplacement de personnes vers des pays ou des endroits situés en dehors de leur environnement habituel à des fins personnelles ou professionnelles ou pour affaires. Ces personnes sont appelées des visiteurs (et peuvent être des touristes ou des excursionnistes, des résidents ou des non-résidents) et le tourisme se rapporte à leurs activités, qui supposent pour certaines des dépenses touristiques».

Ces définitions nous amène à la réflexion que le tourisme est caractérisé par les trois idées qui suivent :
– Changement de lieu
– Durée
– Motif de séjour.

Par ailleurs, le tourisme a des répercussions sur l’économie, sur l’environnement naturel et bâti, sur la population locale de la destination et sur les touristes eux-mêmes. Qui seront déterminés par les multiples impacts du tourisme, par la gamme et variété des facteurs de production requis pour produire ces biens et ces services achetés par les visiteurs, et enfin par l’éventail d’agents intéressés ou touchés par le tourisme.

Le tourisme à Madagascar

La typologie touristique est complexe, dû à la diversification croissante de l’offre touristique : La variété des espaces disponibles, la mobilité accentuée, la multiplicité des moyens de communication et de transport, la prolifération des formes de loisir, l’éventail très large de catégories d’usagers aboutissent à de très nombreuses formules de vacances. Le motif principal d’un voyage touristique déclenche le voyage et permet la classification des voyages touristiques. Cette typologie permet d’identifier différents sous-ensembles de visiteurs (visiteurs en voyages d’affaires, visiteurs en transit, etc.) .

Cadre légal 

Différents textes régissent les activités touristiques, mis en place par le Ministère de tutelle. En effet, le code du tourisme rassemble les règles de droit applicables au secteur du tourisme. Il met à la disposition des utilisateurs un instrument lisible et clair facilitant l’accessibilité au droit du tourisme .

Ex: 1995, 2001 et 2013 (à projeter 2011) Les différents lois, arrêtés et décrets relatifs aux normes, aux modalités d’exploitation… etc .

Ex1 : ARRETE N°4912/2001 / MINTOUR : Composition des dossiers de demande d’autorisation d’ouverture des entreprises de voyages et de prestations touristiques ainsi que les aptitudes professionnelles du personnel.

Ex2: Décret n°2011-726 – fixant les attributions du Ministre du tourisme et l’organisation générale du ministère, Antananarivo, 2011.

Organisation

– Rôle du Ministère: Il définit le cadre institutionnel c’est-à-dire la réglementation du marché /garant du développement durable du secteur ; réglemente des procédures sur la création des entreprises touristiques et sur la création des produits touristiques ; incite les opérateurs à normaliser toute activité liée au tourisme ; contrôle les activités et les métiers liés au tourisme et à la gestion des sites dédiés; et enfin facilite la promotion du tourisme dans le cadre de l’élaboration d’un code du tourisme.
– Rôle des Offices: Ils Représentent et appuient les opérateurs touristiques ; promeut également les destinations touristiques ;
– Rôle des Associations / organismes non lucratif: Ce sont des appuis techniques aux opérateurs et acteurs touristiques ; mais aussi ils assurent le développement et la gestion de projet de valorisation et préservation de l’environnement.
– Rôle des privés: Ils développent les produits touristiques / gestion/ accueil… c’est également un acteur de développement économique.

Le rapport de stage ou le pfe est un document d’analyse, de synthèse et d’évaluation de votre apprentissage, c’est pour cela rapport-gratuit.com propose le téléchargement des modèles complet de projet de fin d’étude, rapport de stage, mémoire, pfe, thèse, pour connaître la méthodologie à avoir et savoir comment construire les parties d’un projet de fin d’étude.

Table des matières

INTRODUCTION
Première partie : cadre de l’étude et méthodologie
I- Choix de la zone d’étude
A- Choix de la zone d’étude
B- Intérêts et enjeux du sujet
C- Vers un tourisme durable et de qualité
II- Les théories directrices de notre étude
A- Théorie appliquée à la réalisation du film documentaire
B- Présentation du projet de création de film documentaire
C- Matériels et méthodes
Deuxième partie : Résultats
I- Création et développement d’un produit touristique
A- Créativité appliqué dans la création de film documentaire
B- Création de produit touristique
II- Le film documentaire « l’importance de sauvegarder notre environnement »
A- Le planning type de réalisation d’un film documentaire
B- La copy stratégie
C- Ebauche de notre film documentaire
III- Interprétations de notre projet de film documentaire
Interprétation n°1 : le tourisme durable fait de l’exotisme une expérience et non un spectacle
Interprétation n°2 : le tourisme durable est comme un système de représentation de l’identité touristique malgache
Interprétation n°3 : la biodiversité de la haute terre
Troisième partie : analyse, évaluation et discussions
I- Analyse et évaluation
A- Analyse des résultats
B- Evaluation du projet de film documentaire
II- Discussions
A- Discussion de l’hypothèse n°1 : « le programme de développement du tourisme durable permet de prendre en compte le concept général de développement durable »
B- Discussion de l’hypothèse n°2 « le tourisme durable est lié aux problèmes de lutte contre la pauvreté et de financement de la conservation de la nature »
C- discussion de l’hypothèse n°3« Le tourisme est un facteur de brassage culturel qui offre des perspectives politiques et ouvre des brèches économiques et sociales dans un strict respect de l’environnement »
CONCLUSION GENERALE

Lire le rapport complet

Télécharger aussi :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *