Contribution a l’etude du traitement a voie seche du graphite

Plusieurs ressources naturelles existent à Madagascar selon la carte géologique de l’ile. Plusieurs variétés des pierres précieuses se trouvent au nord, dans la région d’AlaotraMangoro ; à l’est au long du côté de Vatomandry à Mananjary et au sud dans la région d’Ihorombe Du point de vue de minéralisation, Madagascar possède plusieurs types des minerais ; les gisements se présentent sous formes des affleurements ou on peut reconnaitre par des sondages.

En particulier, parmi ces différentes ressources minérales, nous avons choisi de traiter le graphite, le graphite de Molo. Tout le gisement est au sud-ouest de Madagascar, dans la région Atsimo Andrefana. Le graphite de Molo a été resté de manière prospective depuis l’époque coloniale jusqu’à nos jours. Ces dernières années, l’exploration de cette zone ne cesse d’avancer ce qui mène à la ruée, preuve de l’existence du graphite exploitable.

CADRE DU PROJET ET GENERALITE SUR LE GRAPHITE

CADRE DU PROJET

localisation de la zone

Géographiquement, la zone d’étude se trouve dans la région d’Atsimo Andrefana à environ 160 km au Sud de la ville de Tuléar. La région d’Atsimo Andrefana est délimitée :
-au nord par la région de Menabe
-au nord-est par la région d’Ihorombe
-au sud par la région d’Androy
-au sud-est par la région d’Anosy
-à l’ouest par le canal de Mozambique .

Climat

La région de Molo tombe dans la zone semi-désertique, avec une élévation de température annuelle à saison chaude environ 39°C. Le vent dominant a une direction Sud-Est. Comme dans toute l’ile, la zone a deux saisons :
-une saison chaude et pluvieuse de Décembre à Mars ;
-une saison sèche et froide d’Avril au Novembre .

La précipitation est rare dans la région avec un taux annuel de 300 à 500 mm seulement. L’accès à la zone est difficile pendant la saison de pluie.

Végétation

La végétation est de type savane, typique au zone semi-désertique : composées des hautes herbes, des épineux, des arbres et près des zones humides.

Physiographie

Dans les surfaces de bas-relief, l’alluvion est généralement superficielle et les roches sont observables. Les élévations sont entre 536 à 565 m au-dessus du niveau de la mer. Le type des cultures correspond à la nature du sol et au climat de la zone. Le riz et les maniocs résistent mieux à la sècheresse et au sol plus ou moins fertile.

Société ENERGIZER

Energizer ressources

La société Energizer Ressources est une société d’exploration dont le siège se trouve à Toronto Canada. A Madagascar, elle s’occupe actuellement sur l’exploration et la valorisation future du gisement de graphite de Molo (Molo graphite project).

Permis minier

Auparavant, le permis d’exploration est tenu par la filiale « malagasy mineral » appelé MadaAust Sarl. La transformation du permis de recherche minière en permis d’exploration en suspens. L’actuel permis est délivré en 17 Aout 2011. Actuellement, Energizer Madagascar est une filiale de la Société. Energizer continue de travailler étroitement avec le gouvernement malgache pour obtenir le permis d’exploitation .

localisation du projet

Molo est un des plusieurs gisements de graphite découverts, dans la région, par Energizer en 2011 ; l’extension du gisement de Molo a été confirmée ensuite par des forages entrepris entre Mai et Novembre 2012 ; ils ont réalisé 32 forages (totalisant 11660 m) et 35 tranchées (totalisant 8 492 m) .

Les échantillons ont été confiés à la société de Caracle Creek International Consulting (proprietary). Les analyses de laboratoire ont donné les résultats escomptés. Ce qui a décidé Energizer de passer à la phase d’exploration avancée. Le projet graphite de Molo est localisé à 11,5 km ENE de Fotadrevo et recouvre une surface de 62,5 ha.

GENERALITES SUR LE GRAPHITE

Historique

A sa découverte, les chercheurs avaient confondu le graphite avec le plomb, d’où sa dénomination « plombagine » au départ. C’était au XVIIIe siècle que le suédois Carl Wilhelm Scheele a identifié que ce minerai est une forme cristalline de carbone. Le nom de « graphite » lui a été donné en 1789 par le minéralogiste allemand Abraham Gottlieb Werner. Cette appellation vient du mot grec «graphein», signifiant écrire, en raison de son utilisation de l’époque comme mine de crayon.

Généralités

Le graphite est l’une des formes allotropiques naturelles du carbone, un élément chimique non métallique, le sixième élément du tableau de Mendeleïev. En effet le graphite comme le diamant est un minéral naturel constitué uniquement de l’’élément du carbone (C). Seule leurs compositions chimiques se ressemblent, mais les dispositions internes de leurs atomes de carbone sont différentes.

Propriétés chimiques
Le graphite est un minéral dont la formule chimique est « C ». Il est donc constitué presque en totalité de carbone, il est rarement pur, et contient souvent en quantité notable (10 à 20%) des cendres de diverses compositions (SiO2, Al2O3, FeO, MgO, P2O5, CuO, etc.), parfois de l’eau, des bitumes et des gaz (jusqu’à 2%). Il est assez fréquent dans la partie supérieure de la croûte terrestre.

Propriétés physiques
Le graphite est opaque, noir, à éclat submétallique, tendre, et de dureté anisotrope (différente parallèlement et perpendiculairement aux feuillets), comprise entre 1 et 2 à l’échelle de Mohs. Le graphite est un bon conducteur de chaleur et d’électricité. C’est le seul non -métal à avoir cette propriété. Il est très réfractaire. À la pression atmosphérique, il sublime à 3 825 °C. Il est chimiquement inerte et résiste aux chocs thermiques avec notamment un faible coefficient d’expansion thermique. Ses coefficients d’absorption des rayons X et de friction sont bas. Enfin, il est non toxique et non « mouillable » par les métaux. Il est relativement léger avec une densité entre 2,09 et 2,23 (variable selon le degré de division et de porosité).

Cristallographie

Concernant cette autre propriété physique, cette substance est du carbone cristallisé dans le système hexagonal en bipyramide hexagonale. Les cristaux bien formés sont très rares. Ils se présentent sous la forme de lamelles ou de tablettes hexagonales. Quant à son état d’agrégation, le graphite se présente souvent en fines écailles. Plus rarement en baguettes et en masses fibreuses. Il est formé de feuillets hexagonaux où chaque atome de carbone est fortement lié à trois autres atomes par covalence sur un même plan et faiblement avec les feuillets adjacents. Ces derniers sont appelés graphènes et distants d’environ 0,336 nm.

Le rapport de stage ou le pfe est un document d’analyse, de synthèse et d’évaluation de votre apprentissage, c’est pour cela rapport-gratuit.com propose le téléchargement des modèles complet de projet de fin d’étude, rapport de stage, mémoire, pfe, thèse, pour connaître la méthodologie à avoir et savoir comment construire les parties d’un projet de fin d’étude.

Table des matières

INTRODUCTION
Partie I : CADRE DU PROJET ET GENERALITE SUR LE GRAPHITE
Chapitre I : CADRE DU PROJET
Chapitre II : GENERALITE SUR LE GRAPHITE
Chapitre III : GEOLOGIE ET RESSOURCES DU GRAPHITE DE MOLO
Partie II : CLASSIFICATEUR ZIGZAG A AIR
Chapitre IV : PERFORMANCE DE CLASSIFICATEUR ZIGZAG A AIR
Chapitre V : RESULTATS ET DISCUSSION DE L’EXPERIENCE SUR LE CLASSIFICATEUR ZIGZAG A AIR
Partie III : RESULTATS ET DISCUSSIONS SUR LE TRAITEMENT DU MINERAI
Chapitre VI : RESULTATS ET DISCUSSIONS SUR LES PARAMETRES DU CLASSIFICATEUR ZIGZAG A AIR
Chapitre VII : SCHEMAS DU TRAITEMENT DE MINERAI
CONCLUSION
REFERENCES BIBLIOGRAPHIES
REFERENCES WEBOGRAPHIQUES
ANNEXES

Lire le rapport complet

Télécharger aussi :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *