Contribution à l’Etude de la Vente Illicite des Médicaments et des Produits Contrefaits dans le District de Bamako

Généralités 

Rappels 

Définition de la pharmacie
La pharmacie est la science qui s’intéresse à la conception, la préparation et la dispensation des médicaments. Elle tient également compte des interactions médicamenteuses possibles entre les molécules chimiques ou bien encore, les interactions avec les produits comestibles [6].

Définition du principe actif
Le principe actif est la molécule qui, dans le médicament, possède un effet thérapeutique. Cette substance est, la plupart du temps, en très faible proportion dans le médicament par rapport aux excipients. Le principe actif peut être défini aussi comme étant la substance responsable de l’action pharmacologique [14].

Définition du médicament
On appelle médicament toute substance ou composition présentée comme possédant des propriétés préventives ou curatives devant les maladies humaines ou animales ainsi que tout produit pouvant être administré à l’homme ou à l’animal en vue d’établir un diagnostic médical ou de restaurer, corriger ou modifier leurs fonctions organiques[4].

Médicament générique
On appelle médicament générique tout médicament identique par sa composition, sa forme et son dosage unitaire à un médicament original qui n’est plus protégé par un brevet, qui est déjà présent sur le marché et commercialisé sous sa dénomination commune internationale (DCI) suivie ou non du nom du fabricant ou sous une dénomination spéciale. Ce médicament générique est lui-même commercialisé sous sa DCI suivie ou non du nom du fabricant ou sous une dénomination spéciale [4].

Spécialité pharmaceutique
On appelle spécialité pharmaceutique tout médicament préparé à l’avance, présenté sous un conditionnement particulier, caractérisé par une dénomination spéciale et vendu dans plus d’une officine [4].

Médicaments essentiels:
Les médicaments essentiels peuvent être définis comme étant :
➤ Des médicaments disponibles, sûrs, efficaces et vendus à des prix modiques, de manière à couvrir les besoins de toute la population.
➤ Des médicaments de bonne qualité et qu’il en soit fait un usage rationnel [16].

Définition de la toxicité d’un médicament
La toxicité est l’ensemble des effets indésirables faisant suite à la prise d’un médicament en dehors des normes thérapeutiques. Il en existe deux variétés : toxicité aigüe (apparition des effets toxiques en une seule administration), toxicité chronique (apparition des effets toxiques à long terme) [14].

Classification du médicament
Il existe principalement deux types de médicaments qui sont : les médicaments dits non listés en vente libre, les médicaments dits listés, ces derniers sont soumis à une réglementation de prescription, de dispensation et de détention.

➤ Les médicaments non listés :
Ces médicaments sont en vente libre, disponibles sans ordonnance, remboursables ou non. Il existe deux catégories de médicaments non listés:
– les médicaments « conseils » prescrits par les pharmaciens aux malades qui demandent conseil au pharmacien à l’occasion d’un symptôme ;
– les médicaments « grand public » dont la promotion est assurée dans les médias et qui sont demandés par les patients-clients aux pharmaciens.

➤ Les médicaments listés dits substances vénéneuses :
Les substances dites vénéneuses sont réparties en 3 listes. Ces listes ont remplacé l’ancien système des tableaux et sont définies par les critères exposés.

Liste I : les médicaments de cette liste possèdent au moins une des caractéristiques suivantes :
• Un effet toxique marqué ;
• Des effets secondaires plus importants ;
• Un effet néfaste lorsqu’ils sont associés à certains médicaments ;
• La nécessité d’une surveillance médicale stricte.

Liste II : cette liste regroupe les médicaments présentant une ou plusieurs des caractéristiques suivantes :
• un effet toxique,
• des effets secondaires importants,
• la nécessité d’une surveillance médicale particulière.
Une ordonnance est obligatoire pour la dispensation de ces médicaments.

Liste des stupéfiants :sont classés comme stupéfiants les produits toxicomanogènes. La prescription de ces médicaments doit être rédigée sur une ordonnance de type particulier (carnet à souches) qui permet une meilleure surveillance de la consommation de ces produits. La prescription ne peut dépasser 7 jours sauf si le médecin prescripteur rédige une deuxième ordonnance dont la durée ne peut également excéder 7 jours .

Effet indésirable d’un médicament

C’est une réaction nocive et non voulue à un médicament, se produisant aux posologies normalement utilisées chez l’homme pour la prophylaxie, le diagnostic ou le traitement d’une maladie ou la modification d’une fonction physiologique. Un effet indésirable peut donc être n’importe quel signe clinique ou anomalie biologique.

Les effets indésirables incluent :
• Les bénéfices thérapeutiques inattendus ;
• Les surdosages ;
• Les interactions médicamenteuses ;
• Le mauvais usage ;
• Le manque d’efficacité ;
• Les grossesses ;
• L’allaitement ;
• Les réclamations techniques associées à des effets indésirables ;
• Les incidents avec les dispositifs médicaux. [14].

Le principe de classification du système ATC 

Les médicaments sont classés selon :
– leur principale utilisation thérapeutique,
– leur principal principe actif,
– le principe basique de seulement un seul code ATC pour chaque voied’administration.

Les médicaments ayant des ingrédients actifs similaires et le même dosage auront le même code ATC. Les comprimés à libération immédiate ou à libération retard auront normalement le même code ATC. Un principe actif peut avoir plus d’un code ATC, s’il est disponible sous 2 ou plusieurs dosages ou voies d’administration qui sont clairement différentes sur le plan de l’utilisation thérapeutique.

Exemple: Les hormones sexuelles sous certains dosages sont utilisés uniquement dans le traitement du cancer et ont été classées sousL02 – Thérapie endocrinienne alors que les autres dosages sont classés sous G03 –Hormones sexuelles et modulateurs du système génital.

Le rapport de stage ou le pfe est un document d’analyse, de synthèse et d’évaluation de votre apprentissage, c’est pour cela rapport-gratuit.com propose le téléchargement des modèles complet de projet de fin d’étude, rapport de stage, mémoire, pfe, thèse, pour connaître la méthodologie à avoir et savoir comment construire les parties d’un projet de fin d’étude.

Table des matières

Introduction
I. Objectifs
II. Généralités
1. Rappels
1.1. Définition de la pharmacie
1.2. Définition du principe actif
1.3. Définition du médicament
1.4. Médicament générique
1.5. Spécialité pharmaceutique
1.6. Médicaments essentiels
1.7. Définition de la toxicité d’un médicament
1.8. Classification du médicament
1.9. Effet indésirable d’un médicament
1.10. Le principe de classification du système ATC
1.11. Rappel de la Politique Pharmaceutique Nationale (PPN)
(Objectifs)
1.12. Le Laboratoire National de la Santé (LNS)
1.13. La Commission Nationale de Lutte contre la Vente Illicite de Médicaments
1.14. L’autorisation de Mise sur le Marché (AMM)
1.15. Le monopôle du pharmacien
2. Les domaines d’utilisation et les raisons pour lesquelles un non professionnel ne doit pas prescrire ou dispenser un médicament
3. Comment protéger les médicaments
4. Définition du terme illicite
4.1. Définition étymologique
4.2. Définition juridique
4.3. Définition du marché illicite des médicaments
4.4. Définition d’un médicament contrefait
5. Les dangers du marché illicite des médicaments
5.1. Le marché illicite des médicaments favorise les résistances
5.2. Le marché illicite est source d’échec thérapeutique
5.3. Le marché illicite favorise l’automédication et la toxicomanie
III. Méthodologie
1. Schéma d’étude
2. Population d’études
2.1 Échantillonnage
2.2 Critères d’inclusion et de non inclusion
2.3 Taille de l’échantillon
3. Recueil des données
4. Saisie et analyse des données
5. Cadre de l’étude
6. Calendrier de l’étude
IV. Résultats
1. Description des échantillons
1.1. Noms et dosages des principes actifs des médicaments du marché illicite (les noms des principes actifs sont donnés, comme ils sont mentionnés sur l’emballage des produits du marché illicite)
1.2. Formes pharmaceutiques des médicaments du marché illicite
1.3. Dénomination des médicaments du marché illicite
1.4. Nom des laboratoires fabricants des médicaments du marché illicite (les noms des laboratoires fabricants des médicaments du marché illicite sont donnes comme ils sont mentionnés sur l’emballage du produit)
1.5. Provenance géographique des laboratoires fabricants des médicaments sur le marché illicite
1.6. Types de conditionnements des médicaments rencontrés sur le marché illicite
1.7. Répartition des médicaments du marché illicite en fonction de la présence de notice, de la date de fabrication et de la date de péremption
1.8. Classes thérapeutiques des médicaments vendus au marché illicite
2. Statut de la molécule
2.1. Statut de la molécule au regard de la Politique Pharmaceutique Nationale
2.2. Statut de la molécule au regard des conditions de conservation
3. Analyse comparée entre génériques en DCI et médicaments de marques
3.1. Pourcentage des laboratoires fabricants en fonction du type de médicaments
3.1. Origine géographique des échantillons en fonction du type de médicaments
3.3. Statut des types de médicaments au regard de la politique pharmaceutique nationale
4. Caractéristiques sociodémographiques des vendeurs
4.1. Répartition des vendeurs en fonction des lieux de vente
4.2. Répartition des vendeurs par commune
4.3. Répartition des vendeurs selon le sexe
4.4. Répartition des vendeurs par tranche d’âge
4.5. Répartition des vendeurs selon leur situation matrimoniale
4.6. Répartition des vendeurs selon leur niveau d’instruction
4.7. Répartition des vendeurs selon leur niveau d’alphabétisation
4.8. Répartition des vendeurs selon la taille de la famille
4.9. Répartition des vendeurs selon leur formation en clinique
4.10. Répartition des vendeurs selon leur formation sur les médicaments
4.11. Répartition des vendeurs selon les raisons d’exercice de ce métier
5. Comparaison des prix des médicaments vendus au marché illicite à ceux des prix du secteur formel privés
V. Commentaires et discussion
VI. Conclusion

Rapport PFE, mémoire et thèse PDFTélécharger le rapport complet

Télécharger aussi :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *