Contribution a l’elaboration d’un plan marketing produit du FTM FOIBE

Aucune économie ne vit aujourd’hui en autarchie complète. Les différents pays entretiennent entre eux des relations économiques. C’est la fruit de la mondialisation qui se définit comme l’intégration de plus en plus poussée des économies de tous les pays qui amène à la constitution d’une marché unique tendant à devenir universel par abaissement des frontière entre ces économies. Aucune nation du monde ne peut échapper à la mondialisation. C’est un phénomène incontournable. Alors pour profiter à la mondialisation, chaque pays doit lancer des défis et saisir les différentes opportunités présentes. A son tour, Madagascar prend l’initiative de prendre en main son développement et cherche des moyens et des stratégies pour développer Madagascar. C’est la raison pour laquelle le gouvernement malagasy a élaboré le MAP (Madagascar action plan), un plan audacieux et vise à réaliser un saut qualitatif opérationnel pendant cinq ans. Ce plan trace la feuille de route de Madagascar pendant cinq ans 2007- 2012. Ce plan fixe un objectif d’atteindre un taux de croissance de 7% à 12% en 2012 .Pour ce faire l’Etat définie huit engagement dans le MAP et ses engagements contiennent plusieurs défis qui visent chaque amélioration de niveau de vie des Malgache.

Au rythme de ce développement national, toutes les entreprise réagissent et essaie de dégager différente stratégie adéquates pour rendre en harmonie avec la vitesse de développement actuelle. C’est pour cela qu’on a élaboré le thème suivant : « Contribution à l’élaboration d’un plan marketing produit du FTM (Foibe Taontsarin’i Madagascar ou Institut Géographique et hydraulique Nationale) ». Le FTM est une société productrice des cartes des différente natures ou des différente thèmes et il possède et conserve aussi le patrimoine ou archive des donnés géographique national. En tant qu’entreprise commerciale, le FTM a besoin d’élaborer ce plan marketing pour relever l’image du FTM par rapport au concurrent et lui rend flexible au différent évènement perturbateur de marché. C’est plan permet aussi le FTM d’augmenter ses chiffres d’affaires grâce à l’élargissement de son marché (augmentation de part de marché). Ce produit compétitif c’est-à-dire un produit de qualité et peut faire face à la concurrence. Ce plan porte aussi une vision sur la situation future du FTM. Autrement dit ce plan trace la perspective d’avenir du FTM. Cela garanti la pérennisation de l’activité du FTM et l’amélioration son intégration dans le marché nationale et international. Pour arriver à ce stade et pour réaliser ses stratégies de la direction Marketing et commerciale, le FTM a besoin d’un énorme financement ou bien investissement qui est largement inférieur aux bénéfices obtenus après la mise en œuvre de ce plan.

Le développement durable et le développement participatif

Les théories du développement durable

Dans les années 80 est né le courant de l’ « éco développement ». Il s’agit de valoriser les ressources locales dans chaque pays et d’en tenir compte l’environnement écologique, culturel et humain. La conférence de Rio de Janeiro en 1992 propose un développement durable qui est développement harmonieux et protecteur de l’environnement. Selon le rapport de CNUCED : « Le développement durable est une développement qui répond aux besoin du présent sans compromettre la capacité des générations futures de répondre aux leurs ».

Dans une revue de la Commission Européenne qui présente la « stratégie de l’Union Européenne », : « Le développement durable implique que les politiques économiques, sociales et environnementales soient abordées dans un esprit de synergie ». Les investissements dans les industries, dans les infrastructures devraient être compatibles avec l’environnement pour que ceux-ci soient viables et génèrent une croissance économique à long terme et ne perturbent pas la productivité des autres acteurs comme l’agriculture. Concernant le développement rural, les ruraux sont invités à utiliser des techniques qui font augmenter la productivité de leurs activités, mais qui n’entravent pas la production future.

Le développement participatif

Principes et stratégies
L’importance du développement participatif :
• Permet aux individus, membre dans les groupements ou associations d’avoir une faculté plus pesante dans les discussions sur les politiques développements leurs concernant.
• Accentue l’efficacité et l’efficience des projets de développement.

La définition du développement participatif
Une autre appellation du développement participatif est « la participation du peuple». C’est un processus auquel le peuple joue un rôle majeur dans les décisions du développement et la réalisation de ces décisions. Ainsi, il relie les acteurs du développement comme les institutions, les bailleurs de fonds, les pays extérieurs ou les différentes organisations avec les bénéficiaires : le peuple. L’avantage est la meilleure concordance des aides et des attentes ainsi que l’augmentation des chances de parvenir aux résultats attendus.

Les niveaux de participation
• au niveau local, c’est la participation à des activités d’intérêt commun dans les organisations paysannes, par exemple dans le milieu rural ;
• au niveau régional c’est-à-dire entre des regroupements de pays ou au niveau international.

Les obstacles à l’application des stratégies participatives
Elles peuvent survenir des bénéficiaires même des projets de développement. En effet, ceux-ci émettent des réserves et limitent leur implication dans les projets. Mais ces obstacles proviennent aussi des acteurs, des initiateurs de projets qui minimisent la participation de la population cible.

Les actions à mener
Pour une meilleure application du développement participatif, il faut changer les comportements et les pratiques dans routes les phases des cycles d’un projet (de l’idée de projet jusqu’à sa finalité).

Les moyens permettant d’appliquer les stratégies sont, entre autres,
• L’appui des organismes intermédiaire comme les associations professionnelles, les organisations des femmes, …Car ils ont accès directement aux communautés de bases et peuvent accéder plus efficacement à leur confiance et leur sensibilisation.
• L’identification dans le début du projet de la forme de participation à appliquer pour une association lucrative le long du projet.
• La sensibilisation des acteurs de développement, concepteurs de projet pour plus de compréhension et pour qu’ils adoptent les stratégies participatives
• La diminution, voire la résolution des conflits ethniques, des divergences entre des autres cultures différentes.

La décentralisation n’est pas aussi un phénomène seulement malgache, chaque pays du monde adopte certains types de décentralisation qui lui convient. C’est pour cela que la naissance d’une nouvelle gestion publique a eu lieu.

Le rapport de stage ou le pfe est un document d’analyse, de synthèse et d’évaluation de votre apprentissage, c’est pour cela rapport-gratuit.com propose le téléchargement des modèles complet de projet de fin d’étude, rapport de stage, mémoire, pfe, thèse, pour connaître la méthodologie à avoir et savoir comment construire les parties d’un projet de fin d’étude.

Table des matières

INTRODUCTION GÉNÉRALE
PARTIE I : CADRE GÉNÉRALE DE LA RECHERCHE
CHAPITRE I : Présentation de la Région Atsinanana
CHAPITRE II : Bambou, une plante exeptionnelle
CHAPITRE III : Démarche de recherche
CONCLUSION PARTIELLE
PARTIE II : RÉSULTATS DE LA RECHERCHE
CHAPITRE IV : Structure de la filière bambou dans la Région Atsinanana
CHAPITRE V : Organisation de la filière bambou dans la Région Atsinanana
CHAPITRE VI : Économie de la filière bambou dans la Région Atsinanana
CONCLUSION PARTIELLE
PARTIE III : DISCUSSIONS
CHAPITRE VII: Discussion sur la démarche de recherche
CHAPITRE VIII: Enjeux de durabilité de la filière bambou dans la Région Atsinanana
CHAPITRE XI : Pistes d’amélioration de la filière bambou
CONCLUSION PARTIELLE
CONCLUSION GÉNÉRALE
BIBLIOGRAPHIE
ANNEXES

Lire le rapport complet

Télécharger aussi :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *