Contribution a la mise en place de l’audit interne au sein de la compagnie madecasse S.A

De nos jours, nombreuses sont les entreprises qui traversent des périodes difficiles vu les évènements et crises existant dans le monde entier. Cette situation se propage aussi ici à Madagascar, en plus de la crise qui réside dans notre pays. Certaines entreprises ne savent pas y faire face, étant donné que chacune d’entre elles n’arrive pas à maitriser le fonctionnement de son organisation. Une des conditions essentielles de la survie d’une entreprise ou plus généralement d’une organisation réside dans la capacité de ses membres à agir de manière cohérente et efficiente pour atteindre les objectifs poursuivis par l’organisation. Cette nécessaire coordination des comportements peut être obtenue par différents moyens. Dans une très petite entreprise, le dirigeant peut vérifier directement que les tâches se déroulent de la manière qu’il juge appropriée. Mais la supervision du dirigeant et l’ajustement mutuel entre les divers acteurs deviennent rapidement inadaptés lorsque la taille de l’entreprise augmente. Certes on peut souhaiter maintenir ces pratiques, mais on ne peut guère les appliquer qu’à des parties de l’entreprise. Pour s’assurer le bon fonctionnement des activités, la direction se doit de mettre en place un système de contrôle interne adapté à la taille de l’entité, notamment par la mise en place d’un audit interne. Le non contrôle des activités amène la société au dysfonctionnement de certaines opérations. Lors de notre stage au sein du Cabinet  CABRANDY (Cabinet RANDRIAMIALISOA Yves), nous avons pu constater que la Compagnie Madecasse, l’un des clients du cabinet, nécessite un service de contrôle pour l’amélioration de son fonctionnement.

Présentation de l’entreprise

Généralité 

Cette section va nous amener à la présentation de l’entreprise tout en parlant de son parcours depuis sa création ; on va parler aussi de ses différentes activités pour mieux connaître ses opérations quotidiennes ainsi que la structure de son organisation.

Historique
La Société à responsabilité Limitée, dite COMPAGNIE MADECASSE, constituée suivant acte sous seing privé en date du 21 Juin 1955 à Tana, a été, par application de l’article 41 de la loi du 7 mars 1925, transformée en Société Anonyme, mais la société a commencé à exister depuis 1949. Cette société continuera d’exister entre les propriétaires d’actions ci-après créées, et de celles qui seraient créées ultérieurement et est régie par les lois en vigueur et ses statuts. Le siège social est fixé à : Ravoninahitriniarivo – Ankorondrano, route des Hydrocarbures, BP : 567 – Antananarivo.

Dénomination
La société prend la dénomination de COMPAGNIE MADECASSE. Dans tous les actes, factures, annonces, publications et autres documents émanant de la société, la dénomination doit être immédiatement précédée ou suivie des mots lisibles et toutes lettres « Société Anonyme » et de l’énonciation du capital social .

Activités
Les activités de la Compagnie Madécasse sont diverses, lorsqu’on parle de la Compagnie toute entière, mais ce qu’on va mieux expliquer ici, ce sont les activités de la Compagnie Madécasse, la société mère :
– La société a, en général, pour activité le commerce, l’achat et la vente des matériels et produits de bâtiments, des produits chimiques, matériels et équipements contre incendies, matériels et équipements de boulangerie et hôtellerie, substances et produits détonants, mais la vente est l’activité principale de la société, elle se concentre surtout aux produits de construction, et même, elle apporte la plus grande part du chiffre d’affaire. Généralement, elle commercialise les matériaux nécessaires pour la construction des bâtiments, c’est pourquoi ses plus grands clients s’agissent surtout des entreprises de construction telles COLAS. Ces matériels sont définis comme les gros matériels dans le magasin de stockage. Il y a aussi les matériels utiles appelés ainsi petits matériels et équipements qui servent à la prévention des dangers ou et la protection intérieure des constructions tels que les extincteurs, les groupes électrogènes, etc. Et enfin les produits détonants, ou les bombes à vrai dire.
– et d’autre part, l’industrie et la fabrication de colles, les blanchisseries et le nettoyage à sec. Cette activité est surtout pour les filiales de la société. Ce sont des petites entreprises appartenant à la société mais qui effectuent des activités autres que le commerce, à vrai dire, ce sont des entreprises de prestataire de service.

Structure organisationnelle

Chaque entreprise a sa propre structure qui lui permettra d’atteindre facilement son objectif. Cette section nous parlera de l’organigramme de la société, nous pourrons ainsi constater les différents postes existants dans l’entreprise. Et nous allons essayer par la suite d’interpréter cet organigramme tout en définissant l’attribution de chaque poste.

Organigramme

La société emploie aujourd’hui 67 personnes, y compris le personnel dans les provinces et Tana. Ces employés sont répartis dans toutes les sociétés filiales, et de la Compagnie Madécasse.

Interprétations
D’après cet organigramme, on a pu constater que le service contrôle n’existe pas, la société ne dispose que les départements qui sont utiles pour son activité notamment la vente. Pour mieux concrétiser notre travail, nous allons citer ci-dessous les tâches des personnes qui s’avèrent les plus utiles dans la société.

Conseil d’Administration :
Le Conseil d’Administration a les pouvoirs les plus étendus pour agir au nom de la société et pour faire ou autoriser toutes les opérations intéressant l’exploitation, ainsi il fixe les dépenses générales d’exploitation et d’administration, fait, accepte et autorise tous achats, ventes, échange, apports, cessions d’immeuble et droits immobiliers. Ce conseil d’Administration est le représentant de la société vis-à-vis des tiers, de tous ministères, des organismes et administratifs publiques et privés, et notamment vis-à vis de l’état et tous Etats étrangers et collectivités étrangères, dans toutes circonstances et pour tous règlements quelconques. Il établit aussi les règlements intérieurs de la société, nomme et révoque tous Directeurs, sous-directeurs ou fondés de pouvoirs, tous employés ou agents, détermine leurs attributions, fixe leurs traitements, salaires et gratifications ainsi que les conditions de leurs entrée et de leur retraite, le tout par traité ou autrement.

Direction générale :
La Direction Générale est chargée de définir, d’impulser et de surveiller le dispositif le mieux adapté à la situation et à l’activité de la société. Dans ce cadre, elle se tient régulièrement informée de ses dysfonctionnements, de ses insuffisances et de ses difficultés d’application, voire de ses excès, et veille à l’engagement des actions correctives nécessaires. En plus de cela, il appartient à la Direction Générale d’informer le Conseil d’Administration des principaux résultats des surveillances et examens ainsi exercés vu que c’est sa mission d’animer la politique définie par le Conseil d’administration de l’Association à travers l’ensemble des établissements Aussi, la Direction Générale s’assure de la mise en place d’un dispositif de pilotage visant à analyser et maîtriser les principaux risques identifiables ayant un impact potentiel sur l’élaboration de l’information comptable et financière publiée par la société.

Directeur Administratif et Financier :
Pour la société, Le Directeur Financier est à la fois Directeur Financier et Contrôleur de Gestion. Le Directeur Financier coiffe tous ceux qui concernent la comptabilité et la finance. Précisément, il élabore les états financiers, gère la trésorerie et supervise tous travaux comptables effectués, puis il est chargé de la fiscalité. Il lui appartient aussi d’assurer les relations bancaires notamment la prise de décision. Parce qu’il se charge de la comptabilité, le Directeur Financier s’assure du recouvrement des clients, fait toute négociation possible de paiement au niveau des clients surtout lorsqu’il s’agit d’une somme importante de vente à crédit. Chaque semaine, il élabore le budget de la société en ce qui concerne les achats ou commandes à faire surtout au niveau de l’importation .

Responsable contentieux :
Le responsable contentieux est sous l’autorité de la Direction Financière. D’après son titre, le responsable contentieux est le conseil juridique de la société. Il a pour rôle tout d’abord du suivi et traitement des affaires au Tribunal, traitement de tous les dossiers en contentieux, traitement des dossiers fonciers, traitement de toutes opérations de mutation, par exemple les voitures ou terrains. Il se charge aussi de l’élaboration des contrats et conventions .

Comptable :
La Compagnie Madécasse dispose deux comptables qui sont chargés bien évidemment de l’enregistrement de toutes les opérations effectuées. Leurs travaux sont bien séparés c’està-dire que l’un s’occupe seulement des clients et l’autre des fournisseurs.

Directeur Commercial :
En tant que directeur commercial, son rôle principal est d’animer, organiser et gérer les équipes commerciales en charge de ses budgets. Il est aussi le responsable de l’évaluation de la marge brute réalisée par son équipe et se charge de la rédaction de la recommandation stratégique et surtout garantit la pertinence des réponses faites à ses clients.

Commercial :
Le commercial se fixe surtout sur les objectifs attendus : vendre et apporter de la valeur ajoutée. Il lui est alors soumis le rôle de réaliser et dépouiller l’étude de marché, le commercial tient compte du comportement des nouveaux concurrents, produits ou prix dans le marché où la société est située. C’est pourquoi il travaille sur les outils de communication tout d’abord pour savoir le mouvement du marché et aussi pour rechercher des clients. Et travailler sur l’argumentaire de vente est aussi l’une de sa responsabilité car sans ces arguments bien décrits et définis, il ne pourra pas vendre. Chaque jour, le commercial fait un point sur ses ventes réalisées et les transmet au directeur et à la fin de la journée il rédige un compte rendu .

Magasinier
Il existe deux sortes de magasins de stockage : l’un pour les gros matériels et l’autre pour les petits matériels. Les magasiniers sont chargés tout d’abord de la surveillance et de la sécurité de ces magasins et sont responsable de la réception et de la livraison des marchandises.

Le rapport de stage ou le pfe est un document d’analyse, de synthèse et d’évaluation de votre apprentissage, c’est pour cela rapport-gratuit.com propose le téléchargement des modèles complet de projet de fin d’étude, rapport de stage, mémoire, pfe, thèse, pour connaître la méthodologie à avoir et savoir comment construire les parties d’un projet de fin d’étude.

Table des matières

INTRODUCTION GENERALE
PARTIE I : CONSIDERATIONS GENERALES DE L’ENTREPRISE
Chapitre 1: PRESENTATION DE L’ENTREPRISE
Section 1 Généralité
Section 2 Structure organisationnelle
Chapitre 2 : THEORIE GENERALE SUR L’AUDIT INTERNE
Section 1 Définitions
Section 2 Caractéristiques de l’Audit interne
PARTIE II : ANALYSE CRITIQUE DE LA SITUATION EXISTANTE
Chapitre 3 : PROBLEMES LIES AUX IMMOBILISATIONS
Section 1 Inexistence d’inventaire
Section 2 Lacunes au niveau des achats
Chapitre 4 : PROBLEMES LIES AUX MODULES DE GENERALITE ET PERSONNEL
Section 1 Analyse des différents organigrammes
Section 2 Problèmes au niveau de la gestion du personnel
Section 3 Absence de pointage
Chapitre 5 : PROBLEMES LIES AUX STOCKS
Section 1 Irrégularité au niveau des inventaires
Section 2 Inexistence du fiche de stocks
Section 3 Sécurité de magasin de stockage aléatoire
PARTIE III : PROPOSITIONS DE SOLUTIONS
Chapitre 6 : SOLUTIONS CONCERNANT LES MODULES DE GENERALITE ET PERSONNEL
Section 1 Etablissement de l’organigramme
Section 2 Amélioration de la gestion du personnel
Section 3 Mise en place du système de pointage
Chapitre 7 : SOLUTIONS CONCERNANT LES IMMOBILISATIONS ET LES STOCKS
Section 1 Solutions pour les immobilisations
Section 2 Solutions pour les stocks
Chapitre 8 : LA MISE EN PLACE DE L’AUDIT INTERNE
Section 1 L’audit interne au sein de l’organisation
Section 2 Définition de ses activités et impact de la mise en place
CONCLUSION
BIBLIOGRAPHIE
LISTE DES ANNEXES

Lire le rapport complet

Télécharger aussi :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *