Conséquences et implications des réformes structurelles

Conséquences et implications des réformes structurelles

Dette publique

La dette publique est celle qui est contractée par un Etat. Elle représente tous les engagements financiers sous forme d’emprunts pris par l’Etat, mais aussi par les collectivités publiques et les organismes qui dépendent de celui-ci. Les créanciers peuvent être d’autres états, mais aussi des banques commerciales et d’autres institutions internationales. On distingue la dette à court terme, d’une durée d’un an au maximum, et la dette à long terme, d’une durée de plus d’une année. Récemment, l’Etat argentin a émis une obligation à 100 ans.Une partie de la dette publique est dite externe, c’est-à-dire qu’elle est aux mains de prêteurs étrangers, l’autre partie étant la dette publique interne, qui est dans les mains d’agents économiques résidents. En cas de défaut, c’est souvent la dette publique externe qui tombe, comme ce fut le cas de l’Argentine en 2001.

Défaut de paiement

Un défaut de paiement désigne le fait qu’un pays n’est plus en mesure d’honorer ses engagements envers ses créanciers. En somme, il n’arrive plus à rembourser les prêts qu’il a contractés ni à payer les intérêts sur ces prêts. Lorsque cette situation se présente et que personne ne vole à son secours, l’Etat fait faillite. L’Argentine a déjà fait défaut sur sa dette plus de 5 fois. Nous passerons en revue les plus gros défauts de son histoire et étudierions le défaut actuel.

FMI et autres instances d’aide

Lorsqu’un Etat est au bord du précipice, il existe des organismes d’assistance financière, des prêteurs de derniers ressorts comme le Fonds Monétaire International (FMI) à qui demander un prêt. Un pays demande une telle aide lorsqu’il n’est plus en mesure d’obtenir des fonds sur le marché financier. Cependant, une telle aide est assortie d’un plan d’assainissement parfois très contraignant. En effet, le FMI prête en mettant des conditions que l’on appelle « conditions structurelles d’ajustements ». Les banques centrales peuvent également être prêteur de dernier ressort. L’Argentine et sa dette : étude de la situation actuelle au travers de l’analyse des différents défauts du pays.

Défauts Argentins

 Défauts et crises du XXe siècle

Avant de parler du principal défaut qu’a connu l’Argentine en 2001, il convient d’étudier son passé. Nous nous apercevrons que l’Argentine a fait défaut bien avant les années 2000. Nous y trouverons donc également certains éléments comparatifs à la situation actuelle qu’il est important de mettre en lumière.

Défaut de 1890

L’Argentine vit le jour en tant qu’unité incontestée en 1862. A cette époque et jusqu’à 1880, le pays vivait de l’élevage en produisant de la peau puis de la laine. Elle importait principalement du blé. Depuis sa création, le pays souffrait d’une dette extérieure lourde, contractée pendant les guerres de territoires avec ses pays voisins et pendant les guerres d’indépendance. A la date de sa création, l’Argentine était contrôlée par de riches propriétaires qui rejetaient le centralisme. A cause de la méfiance de la part de ces derniers, la capitale Buenos Aires ne fut créée qu’en 1880. Cette unification fut financièrement couteuse mais nécessaire afin d’accéder aux prêts étrangers. Dès lors, le gouvernement entama la construction des chemins de fer et mit en place une politique d’immigration, conférant aux nouveaux venus les mêmes droits que la population argentine. Le pays étant peu peuplé, il était tributaire du besoin d’immigration. L’obtention de capitaux étrangers était une condition sine qua non pour commencer les travaux. La construction de ce réseau ferroviaire représentait une opportunité pour l’Argentine d’exporter à moindre coûts les céréales et la viande. L’emprunt pour la construction fut contracté par des sociétés à capitaux britanniques. Cependant, une clause de garantie publique d’intérêt dans le contrat rendait l’Etat argentin responsable des charges financières.A cette époque, l’Argentine était considérée comme un pays non risqué et, à ce titre, collecta de nombreux fonds émanant de prêts accordés par l’Etat britannique. Concernant la stabilité du pays, l’Angleterre misait sur leurs actuelles exportations de laine ainsi que sur les futures exportations de céréales et de viande. Cependant, la balance commerciale devint rapidement déficitaire et son origine se trouvait dans une hausse des importations avec des exportations qui ne contrebalançaient pas cette hausse. De plus, le pays s’était rendu dépendant d’un afflux constant de capitaux afin de combler les déficits de la balance commerciale, de rembourser les anciens prêts et enfin pour payer les intérêts des différents prêts contractés. L’Argentine devait importer les biens d’équipement pour la construction de la voie ferrée, et les immigrés envoyaient dans leur pays d’origine une bonne partie de leur salaire.

Défaut de 1982

Cette période est marquée par des changements successifs entre gouvernements civils et militaires, de sorte qu’aucun groupe politique ne parvint à imposer durablement son modèle de croissance. En effet, de 1950 à 1989, différents programmes politiques fondamentalement différents se sont succédés, empêchant la mise en place d’un plan concret car leurs visions étaient inconciliables.En 1976, alors que la dictature militaire était au pouvoir, la dette ne s’élevait qu’à 7,8 milliards de dollars US mais avait grimpé à plus de 43 milliards de dollars US en 1982

Le rapport de stage ou le pfe est un document d’analyse, de synthèse et d’évaluation de votre apprentissage, c’est pour cela rapport-gratuit.com propose le téléchargement des modèles complet de projet de fin d’étude, rapport de stage, mémoire, pfe, thèse, pour connaître la méthodologie à avoir et savoir comment construire les parties d’un projet de fin d’étude.

Table des matières

Déclaration
Remerciements
Résumé
Liste des tableaux
Liste des figures
1. Introduction
2. Concepts macroéconomiques
2.1 Produit intérieur brut
2.2 Inflation et hyperinflation
2.3 Taux directeur
2.4 Balance des paiements
2.5 Dette publique
2.5.1 Défaut de paiement
2.5.2 FMI et autres instances d’aide
3. Défauts Argentins
3.1 Défauts et crises du XXe siècle
3.1.1 Défaut de 1890
3.1.2 Défaut de 1982
3.2 Défaut de 2001
3.2.1 Currency Board
3.2.2 Conséquences et implications des réformes structurelles
3.2.3 Sortie de crise
3.2.4 Analyse de la crise de 2001
3.3 Situation actuelle, perspective historique
3.3.1 Etude de la dette publique
3.3.2 Interprétation du PIB
3.3.3 Politique de taux directeur et taux de change
3.3.4 Evolution de l’inflation
3.3.5 Taux de chômage et pauvreté
3.3.6 Le début d’un défaut ?
4. Leçons des sorties de crise
4.1 Avons-nous tiré des leçons des crises passées ?
4.2 Aurions-nous pu prédire la situation actuelle ?
4.3 La crise de 2001 permet-elle de mieux appréhender le présent ?
5. Conclusion
Bibliographie

Rapport PFE, mémoire et thèse PDFTélécharger le rapport complet

Télécharger aussi :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *