Chargé de la rédaction de la stratégie foncière au sein de la Direction de la Zone Industrialo-Portuaire, service Stratégie Domaniale

Du 19 avril 2021 au 30 juillet 2021 (soit pendant une durée de 14 semaines), j’ai effectué un stage au sein de l’entreprise HAROPA Port située au Havre. Au cours de ce stage dans la Direction de la Zone Industrialo-Portuaire (DZIP), au service de la Stratégie DOmaniale (SDO), j’ai pu m’intéresser aux stratégies de développement du foncier du Grand Port Maritime du Havre (GPMH). L’entreprise HAROPA Port est une entreprise de services publics et son siège social est situé à côté de la gare routière du Havre, à l’interface entre la ville du Havre et son port. C’est une entreprise aux activités très transversales comme la gestion du foncier, de la logistique, du BTP, de l’industrie… Mon maître de stage était M. Olivier FORGET, Responsable du développement de l’offre domaniale. Mon stage au service SDO a consisté en l’élaboration du Plan d’Action Foncier (PAF), un document prenant en compte des diagnostics de zones et mettant en avant les stratégies de développement du foncier du Port du Havre. Plus largement, ce stage a été pour moi l’occasion d’appréhender le monde de l’aménagement urbain et des stratégies de développement des zones urbanisées comme celle du Port du Havre. Au-delà d’enrichir mes connaissances acquises lors de ma formation à l’école Polytech Tours, ce stage m’a également permis de faire mes premiers pas dans le monde professionnel et d’apporter un œil nouveau aux équipes de la DZIP.

Présentation de l’entreprise

Présentation du Port du Havre

➢ Histoire du Port du Havre
Bâtie sous les directives du roi François 1er en 1517, la Ville du Havre et en particulier son port, jouait un rôle majeur dans la défense de la France. En effet, situé à l’embouchure de la Seine accédant à Paris, le port du Havre était à la fois un port militaire et un port de commerce.

Le port du Havre prend véritablement sa vocation commerciale au cours du 18ème siècle avec l’apparition du trafic de produits tropicaux en France. A la fin de son ère militaire au début du 19ème siècle, le port profite de l’expansion liée au développement des machines à vapeur, en pleine révolution industrielle. La navigation à vapeur apparaît et la liaison ferroviaire reliant Paris au Havre contribue à la fulgurante expansion du port du Havre. Le transport des passagers au long cours, qui avait commencé aussitôt après la proclamation de l’indépendance des Etats-Unis, devient l’activité prépondérante du port. Ainsi, pendant plus d’un siècle, l’histoire du port du Havre se confond avec celle des grands paquebots de ligne. Le Havre fait partie des villes bombardées par les Alliés pendant la Seconde Guerre Mondiale, au même titre que d’autres villes portuaires comme Brest ou Marseille. Les bombardements aériens qui eurent lieu entre le 5 et le 11 septembre 1944 détruisent la ville à 82%, et son port est grandement détruit. La reconstitution de l’outil portuaire nécessitera 20 années et le schéma d’extension élaboré par la suite favorisera le développement industriel du port du Havre. Ce schéma d’extension aidera le port à se reconstruire et ainsi, son adaptation aux nouvelles techniques de manutention et l’augmentation de la capacité d’accueil des grands pétroliers propulsera le port du Havre parmi les plus grands d’Europe. Parmi les réalisations essentielles des dernières décennies figurent ainsi les premiers terminaux à conteneurs à partir de 1968, l’écluse François 1er offrant un accès à la zone industrielle aux navires de 250 000 tonnes en 1971, le centre roulier en 1973, le terminal d’Antifer accessible aux plus grands pétroliers en 1976, le centre minéralier en 1978, le centre Multivrac en 1985 pour les trafics de charbon industriel et d’aliments pour animaux et enfin, à partir de 1990, des terminaux dotés des capacités et outillages nécessaires pour la réception des grands porte-conteneurs dont Port 2000 constitue le point d’orgue.

Port 2000 constitue le plus gros chantier portuaire qu’ait connu le port du Havre et permet aujourd’hui au Havre de rayonner à travers le monde comme l’un des plus grands ports à conteneurs d’Europe. Le projet de ce chantier démarre en 1995 et se finira 11 ans plus tard, le 30 mars 2006. L’objectif de ce projet est de créer une longue digue sur l’estuaire de la Seine (cf. figue 1) afin de supprimer les contraintes de marées et ainsi de pouvoir accueillir des porte-conteneurs à tout moment de l’année. Depuis le début du projet, les investissements sont conséquents mais la partie environnementale n’a pas été négligée puisque 50 millions d’euros ont permis de mettre en place des mesures environnementales compensatoires comme des projets de préservation de la faune et de la flore de l’estuaire de la Seine. A partir de 2008, le Gouvernement français annonce la mise en place d’un plan de relance afin de créer les conditions favorables à l’amélioration et la compétitivité des ports français, les échanges maritimes s’étant fortement développés à la fin du XXème siècle. Une loi est alors adoptée le 4 juillet 2008 et les anciens Ports Autonomes sont remplacés par les Grands Ports Maritimes. Ainsi, dès que le Grand Port Maritime du Havre est créé fin 2008, la gouvernance de l’autorité portuaire est fortement modernisée et trace les axes prioritaires de développement des années à venir. Depuis la création de Port 2000 , le trafic de conteneurs a fortement évolué et le port du Havre développe les modes de transports ferroviaires et fluviaux qui s’ancrent dans les objectifs du Grenelle de l’environnement. La création du terminal multimodal à l’est de la zone portuaire, construit sur le Grand canal du Havre et mis en service en 2015 permet aux modes massifiés de contribuer à la compétitivité des installations portuaires. Enfin, depuis quelques années, les projets d’implantations logistiques se multiplient avec la création des Parcs Logistiques du Pont de Normandie (PLPN) 2 et 3. Actuellement, le port du Havre constitue le premier hub logistique de France avec 2,5 millions de mètres carrés d’entrepôts logistiques. Aujourd’hui, le Grand Port Maritime du Havre (GPMH) est le 2ème port français en termes de trafic de marchandises derrière le port de Marseille. Cependant, le GPMH est remplacé par le Grand port fluviomaritime de l’axe Seine au cours de mon stage. En effet, le 1er juin 2021, conformément aux dispositions de l’ordonnance n° 2021 604 du 19 mai 2021, le GPMH fusionne avec le port autonome de Paris et le Grand Port Maritime de Rouen. Ainsi, les trois anciens ports (GPMH, Grand Port Maritime de Rouen et Port Autonome de Paris) sont désormais réunis au sein du même établissement et constituent une seule et même entité dans l’objectif d’être économiquement plus fort et de faire peser le poids économique des 3 ports en une entité.

➢ Une ville marquée par son port
Depuis sa création en 1517 jusqu’à aujourd’hui, la ville du Havre a toujours évolué avec son port. Construit en zone marécageuse, le Havre existe grâce à sa situation géographique et grâce à son port. A la fin du XIXème siècle, la ville et le port du Havre ont inspiré de nombreux peintres. La célèbre œuvre de Claude Monet, Impression, soleil levant, peinte dans le port du Havre montre la lumière si particulière de l’estuaire de la Seine et le lien que possède la ville avec son port. L’un est indissociable de l’autre et se traduit à travers de nombreuses œuvres d’art au cours du XXème siècle. De plus, les nombreux bassins de la Ville, les quais à l’interface ville / port ainsi que les ports de pêche et de plaisance rappellent aux Havrais le lien fort qui unit la ville à son port. Dans le sud de la ville, des quartiers entiers ont été réaménagé en composant avec le bâti déjà existant et qui rappellent les activités industrielles et portuaires d’avant-guerre. Les anciens docks, autrefois utilisés pour le stockage de marchandises, ont ainsi été transformés en centre commercial et en parc d’exposition. Des habitations pour les jeunes étudiants ont été aménagés à l’intérieur d’anciens conteneurs remis en état. En effet, l’urbanisme est fortement inspiré par l’activité portuaire.

Depuis 2017 et la volonté de célébrer le 500ème anniversaire de la ville du Havre, de nombreuses œuvres contemporaines s’installent chaque année dans les rues et les places de la ville, créant un véritable musée à ciel ouvert. Des œuvres placées à des endroits stratégiques permettent de rappeler encore le lien entre la ville et le port, comme cette œuvre de l’artiste Vincent Ganivet, placée sur le quai Southampton à proximité des terminaux ferry et croisière et du port de pêche.

Présentation d’HAROPA Port

➢ Présentation générale
HAROPA Port est l’entreprise qui m’a accueilli lors de ces 14 semaines. Pour autant, il m’a semblé nécessaire de rappeler le contexte et les enjeux de développement liés au port du Havre car il a constitué l’essentiel de mon terrain d’étude durant ce stage. HAROPA, abréviation pour HAvre ROuen PAris est un groupe créé en 2012. Ce complexe regroupe donc les ports des trois grandes villes de l’axe Seine dans un Groupement d’Intérêt Economique (GIE)2 et constitue :
• le 1er port pour le commerce extérieur de la France
• le 1er port fluvial européen pour le vrac
• le 1er port européen exportateur de céréales
• le 1er port français pour l’approvisionnement énergétique
• 1.2 milliard d’€ d’investissements pluriannuels

Durant mon stage, j’ai été confronté à un évènement majeur de l’entreprise. En effet, le 1er juin 2021 était officialisée la réunification des trois ports de l’axe Seine pour ne former qu’un seul ensemble portuaire : HAROPA Port. Ce rassemblement de ces trois ports suit la simple ambition de peser davantage dans le paysage maritime européen. Selon Stéphane Raison, ancien directeur du GIE et nouveau directeur de cet établissement portuaire, l’ambition « s’appuie sur la reconquête des parts de marché grâce à un système portuaire et logistique de référence, à destination de nos clients et partenaires français et internationaux ».

Le rapport de stage ou le pfe est un document d’analyse, de synthèse et d’évaluation de votre apprentissage, c’est pour cela rapport-gratuit.com propose le téléchargement des modèles complet de projet de fin d’étude, rapport de stage, mémoire, pfe, thèse, pour connaître la méthodologie à avoir et savoir comment construire les parties d’un projet de fin d’étude.

Table des matières

Remerciements
Liste des abréviations
Liste des figures
Introduction
I. Présentation de l’entreprise
A. Présentation du Port du Havre
➢ Histoire du Port
➢ Une ville marquée par son Port
➢ Le Havre, un grand port européen
B. Présentation d’HAROPA Port
➢ Présentation générale
➢ Une politique environnementale forte
➢ La fusion de 3 ports
II. Organisation de ma mission
A. La démarche projet
B. Présentation de ma mission et de son déroulé
➢ Ma première journée et le matériel mis à ma disposition
➢ Ma mission au sein du service SDO
➢ La communication : un outil indispensable
➢ Présentation d’une journée type en présentiel
C. Présentation du Plan d’Action Foncier (PAF)
III. Mon retour réflexif sur l’expérience
➢ Les trois périodes clés de cette expérience
➢ Les démarches et méthodes de travail mises en place
➢ Analyse critique des résultats
➢Réunion exceptionnelle de fin de stage
Conclusion
Bibliographie 

Rapport PFE, mémoire et thèse PDFTélécharger le rapport complet

Télécharger aussi :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.