Challans, place forte du Nord-Ouest Vendée

 Challans, place forte du Nord-Ouest Vendée 

Situation géographique de Challans 

Située dans la région des Pays de la Loire, au sein du département de la Vendée, Challans est une commune qui s’articule entre le littoral Atlantique, la métropole nantaise et la Roche-sur-Yon, première ville du département.

Carrefour économique du nord-ouest vendéen, le territoire occupe une position géographique idéale à quelques kilomètres de la côte Atlantique, son environnement s’inscrit au cœur du bocage et du marais breton. On pourra noter qu’un des slogans locaux « Challans, porte de l’Océan » énonce clairement la position intermédiaire qu’occupe la ville visà-vis d’un littoral attractif et de l’arrière-pays.

Réseaux et interrelations 

La ligne TER reliant Challans, Nantes et Saint-Gilles-Croix-de-Vie, permet à la commune de profiter de la proximité de la métropole nantaise en premier lieu et d’avoir une position relais pour l’accessibilité au littoral. Le reste des axes de circulation au niveau de la ville est un réseau routier en étoile permettant de desservir le littoral et les alentours.

L’organisation du réseau routier de la commune met en valeur la rocade recouvrant aux trois quarts le territoire. Fluidifiant la circulation, elle permet aux estivants, nombreux à passer par Challans pour se rendre sur la côte, d’éviter la traversée du centre-ville. On observe également dans le maillage existant une « couronne » englobant le centre-ville, nous rappelant, entre autres, les contours historiques de Challans. Tout au long de notre exposé, nous emploierons parallèlement à la notion de centre-ville la terminologie « cœur de ville » se référant au centre-ville dynamique comprenant les commerces, terrasses de café, ainsi que la Place de Gaulle, véritable point névralgique de la commune.

Démographie 

La population challandaise est en augmentation plutôt régulière depuis le 19e siècle, l’installant petit à petit au statut de 2ème ville de Vendée, derrière la Roche-sur-Yon. Au 1er janvier 2014, la population fut estimée à 19618 habitants. Contrairement à l’an passé, où le recensement avait affiché une hausse de 16 habitants, Challans retourne à des valeurs plus habituelles avec un gain de 277 habitants par rapport à l’année 2011 . En termes d’aire urbaine, la commune regroupe 25 544 habitants en 2010, contre 115 612 habitants dans l’aire urbaine de la Roche-sur-Yon.

En termes de densité, le nombre d’habitants au km² est passé de 132 en 1968 à 288,1 en 2009. Le cas de Challans n’est pas isolé, ainsi la Vendée avec 1,5 % de croissance moyenne annuelle entre 1999 et 2006, s’est classée à la septième place des départements métropolitains ayant enregistré la plus forte croissance démographique.

La répartition de la population a évolué depuis 1999 notamment par le vieillissement de la population, phénomène à l’échelle nationale et continu. On observe également sur le graphique ci-dessous que la classe des 15 à 29 ans est la moins bien représentée. Cette information, déterminante dans le cadre de notre projet, s’appuie sur l’absence, hormis un ou deux BTS au lycée privé Notre-Dame, d’un enseignement supérieur. Parmi la population de 15 à 64 ans, Challans comptait 7,0 % d’étudiants en 2010 (source linternaute.com d’après l’INSEE). En effet, la proportion est d’autant plus marquée que la commune héberge deux collèges, bientôt trois, et quatre lycées (dont un professionnel et un agricole) d’où une forte représentation de la jeunesse au sein de la population challandaise. L’absence d’une population étudiante, conjuguée à une dynamique de la jeunesse ambiante constitue un des rouages complexes de la culture locale et nous auront l’occasion d’y revenir.

La dynamique actuelle est à la construction de maisons individuelles, lotissements afin de répondre à une installation constituée principalement de jeunes ménages avec enfants ou de retraités se rapprochant des commerces. On peut noter que la part de logements sociaux va devoir sensiblement augmenter. En 2013, elle était de 929 logements sociaux, soit 10,73 % des logements de la ville mais Challans n’était pas concernée par les 20%, désormais 25% de logements sociaux imposés à bon nombre de communes. Désormais, suite aux décrets du 26 juillet 2013 complétant la législation de la loi SRU, Challans fait partie des sept communes devant « justifier un effort de production supplémentaire pour répondre à la demande et aux capacités à se loger des personnes à revenus modestes et de personnes défavorisées ». Ces communes dites isolées astreintes à la loi SRU suivent donc une législation différente et à n’en pas douter feront l’objet d’un suivi marqué sur leur production de nouveaux logements sociaux. Dans le cadre de notre étude, cela signifie qu’à moyen terme, il existera davantage de personnes concernées par un programme social d’habitat et donc qu’il ne faudra surtout pas négliger cette partie de la population aux revenus modestes dans le cas de notre projet d’étude.

Dynamisme local et tradition 

La commune de Challans a reçu le prix national « Pépite petite ville 2013 » par la fédération Procos (Fédération pour l’Urbanisme et le Développement du Commerce Spécialisé), témoignage d’un dynamisme commercial de longue date. Fort de plus de 200 commerces en centre-ville, 300 au total, l’économie locale est bonne et attractive. Il est intéressant de noter que la ZAC Bonne Fontaine, né en 1990 en centre-ville a débuté sa métamorphose en 2013 et devrait contribuer à renforcer les activités commerciales du secteur. En parallèle, la Ville de Challans, ainsi que La Garnache et Sallertaine, deux communes appartenant à la communauté de communes du Pays de Challans, se sont accordées autour d’un important projet de ZAC (dite de la Romazière), créé en 2013 et aujourd’hui à l’étape de réalisation des études et de concertation, en périphérie de Challans où le pôle d’activités combinera activités commerciales et infrastructures sportives.

La communauté de communes du Pays de Challans regroupe 5 communes autour de Challans et les territoires sont étroitement reliés. Les échanges entre ces espaces de campagne et la commune plus urbaine qu’est Challans confère à celle-ci une position dominante et influente dans le secteur.

Lorsque l’on se réfère aux documents d’urbanisme récents en vigueur (le PLU étant en révision) la planification d’actions s’effectue sur une plus grande échelle. En effet, depuis 2011, Le schéma de cohérence territoriale du Nord-Ouest Vendée (SCOT) et le PADDii concernent 28 communes. A travers ces documents, l’accent est mis sur la création de conditions en faveur d’un développement renouvelé, basé sur l’identité du territoire – termes issus du SCOT du Nord-Ouest Vendée – et de faire une urbanisation respectueuse de l’environnement. Par ailleurs, l’un des objectifs cités n’est autre que l’affirmation du pôle de Challans comme élément identitaire urbain, en termes de services, d’économie et de démographie, ainsi que de complémentarité avec l’ensemble du territoire. On retrouve également une prise en compte de la forte identité des espaces, que ce soit sur le respect des entités paysagères du bocage ou encore de l’esprit entrepreneurial.

La population de Challans est également très attachée à l’histoire de sa ville, de ses traditions, et l’on retrouve cette volonté de perpétuer ce passé dans les actions programmées. Ainsi, les deux principales manifestations culturelles faisant partie intégrante de l’identité de la commune sont la Foire des 4 Jeudis menée par l’association Autrefois Challans, en mémoire des anciens marchés et foires du début du XXème siècle où 1 800 bénévoles de l’association, en costumes d’époque replongent la commune dans son passé, et la Foire des Minées animée par les forains et les exposants.

Le rapport de stage ou le pfe est un document d’analyse, de synthèse et d’évaluation de votre apprentissage, c’est pour cela rapport-gratuit.com propose le téléchargement des modèles complet de projet de fin d’étude, rapport de stage, mémoire, pfe, thèse, pour connaître la méthodologie à avoir et savoir comment construire les parties d’un projet de fin d’étude.

Table des matières

INTRODUCTION
I – CHALLANS, PLACE FORTE DU NORD-OUEST VENDEE
A – SITUATION GEOGRAPHIQUE DE CHALLANS
B – RESEAUX ET INTERRELATIONS
C – DEMOGRAPHIE
D – DYNAMISME LOCAL ET TRADITION
E – UN ENVIRONNEMENT PARTICULIER
F – UNE POLITIQUE JEUNE ET SPORTIVE
II – UNE « VILLE DORTOIR DE LA CULTURE » ?
A – ETAT DES LIEUX DES EQUIPEMENTS CULTURELS
B – PROGRAMMATION ET MANIFESTATIONS CULTURELLES
C – LA PLACE DE LA CULTURE DANS LA POLITIQUE BUDGETAIRE DE LA COMMUNE DE CHALLANS
D – DES CHOIX POLITIQUES QUI CONFORTENT LA SITUATION : CHALLANS SEMBLE ETRE UN PIEGE D’INITIATIVE CULTURELLE
E – UNE DYNAMIQUE NEGATIVE EN LIGNE DE MIRE
F – UN LEVIER D’ACTION POSSIBLE : INTERVENIR SUR LE DOMAINE DES PRATIQUES MUSICALES
III – CONTEXTE ET ENJEUX DE L’IMPLANTATION D’UN POLE MUSICAL SUR CHALLANS
A – VIE MUSICALE LOCALE
B – LES ACTIONS A MENER POUR DEVELOPPER LE DOMAINE DES MUSIQUES AMPLIFIEES EN VENDEE
C – LE POTENTIEL DE CHALLANS
D – LES ENJEUX
IV – PROPOSITION D’AMENAGEMENTS
A – OBJECTIFS
B – SITE RETENU
C – LE POLE MUSICAL : UN PROJET AUX MULTIPLES FACETTES
D – IMPACTS DU PROJET
CONCLUSION
BIBLIOGRAPHIE
INDEX DES SIGLES
ANNEXES
ANNEXE 1 : GRILLE DE TARIFS DE LA MAISON DES ARTS (2013/2014)
ANNEXE 2 : PROGRAMMATION CULTURELLE DE CHALLANS (2013-2014)
ANNEXE 3 : SUBVENTIONS DES ASSOCIATIONS CULTURELLES DE CHALLANS (2012-2013)
ANNEXE 4 : RECENSEMENT DES GROUPES DE MUSIQUES AMPLIFIEES EN VENDEE
ANNEXE 5 : TABLEAUX DE VALEURS VENALES DES DIFFERENTS TYPES DE BIENS SUR CHALLANS

Rapport PFE, mémoire et thèse PDFTélécharger le rapport complet

Télécharger aussi :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.