Cas d’essai de réhabilitation naturelle dans les lignes de forage

Mémoire de fin d’étude Master en sciences de la terre et évolution Parcours : Ressources Minérales et Environnement

RESEAU HYDROGRAPHIQUE

L’étude du réseau hydrographique se répartit en deux principales parties. Premièrement, on va parler du potentiel hydrologique de la région composé des eaux superficielles et deuxièmement concernant une étude hydrogéologique du bassin correspondant à la nappe aquifère.
Le potentiel hydrologique Le réseau hydrographique de la région est dominé au Nord par le fleuve de Manombo, et au Sud par la rivière de Fiherenana. Entre ces deux cours d’eau, une série de lacs occupe la partie centrale située aux environs du village Ranobe.

 Le fleuve de Manombo : Les études hydrologiques montrent que la zone étudiée appartient au bassin versant de Manombo. Selon (Rakotondrainibe, 2013), ce fleuve Manombo prend sa source dans les collines du jurassique, au niveau d’Ankomaka, à une altitude de 736 m. Son écoulement est permanent toute au long de l’année. Le débit de crue est de 2.10 m3/s, tandis que le débit d’étiage est de 1.28 m3 /s.

 La rivière de Fiherenana : Alimentée par des cours d’eaux saisonniers (figure 05), la rivière Fiherenana présente un régime également saisonnier. En période de pluie, elle fait souvent l’objet de fréquentes et fortes crues et constitue une menace permanente pour la ville de Toliara.

Par contre, en période d’étiage, l’eau disparaît par infiltration dans les alluvions, laissant ainsi une plaine relativement asséchée.
 Les lacs de Ranobe C’est une série de petits lacs dont le principal est le lac de Ranobe. Ce sont des lacs de résurgence permanents, contenus dans une nappe alluviale des dunes.
Etude hydrogéologique Les travaux de recherche hydrogéologique effectués par (SRK, 2007) et (Rakotondrainibe, 2013) découvrent que le système aquifère de la région trois types de nappe. Ils correspondent respectivement à trois types de roches réservoirs, tels que de haut en bas..

 La nappe superficielle : correspondant aux alluvions argilo-sableux du néogène de Manombo, et des dunes récentes. La profondeur du niveau statique correspondant est très variable. Les puits d’eau pour les villages environnants montrent une profondeur de l’ordre de 10 à 20m selon l’éloignement par rapport à la mer. Les deux (02) cours d’eaux, citées précédemment, participent à l’alimentation des nappes souterraines, en particulier celles de ces alluvions.

 La nappe calcaire, d’âge éocène selon (Besairie, 1951) : les travaux de forage effectués par (SRK, 2007) détermine le niveau statique à une profondeur de 50 à 60m. Selon (Rakotondrainibe, 2013) pour ce type de nappe, la recharge en eau a profité des cassures et failles fréquentes dans les formations calcaires karstifiées.

 La nappe sablo-gréseuse légèrement argileuse de l’Isalo : située à une distance de plus de 100km. Cette nappe semble, selon les auteurs, être la source de l’ensemble des nappes, en particulier la nappe calcaire. En outre, l’écoulement de la nappe suit une direction Nord Est – Sud-Ouest (Rakotondrainibe, 2013).

Les essais de pompage effectués sur des puits de forage de (SRK, 2007), montre au niveau de l’aquifère calcaire éocène, un débit assez élevé de l’ordre de 5 à 100 m3/h. On observe un exemple de ces puits de forage d’eau dans la zone d’étude..

Guide du mémoire de fin d’études avec la catégorie SCIENCES DE LA TERRE ET EVOLUTION

Étudiant en université, dans une école supérieur ou d’ingénieur, et que vous cherchez des ressources pédagogiques entièrement gratuites, il est jamais trop tard pour commencer à apprendre et consulter une liste des projets proposées cette année, vous trouverez ici des centaines de rapports pfe spécialement conçu pour vous aider à rédiger votre rapport de stage, vous prouvez les télécharger librement en divers formats (DOC, RAR, PDF).. Tout ce que vous devez faire est de télécharger le pfe et ouvrir le fichier PDF ou DOC. Ce rapport complet, pour aider les autres étudiants dans leurs propres travaux, est classé dans la catégorie EHABILITATION NATURELLE DANS LES LIGNES DE FORAGE où vous pouvez trouver aussi quelques autres mémoires de fin d’études similaires.

Le rapport de stage ou le pfe est un document d’analyse, de synthèse et d’évaluation de votre apprentissage, c’est pour cela rapport gratuit propose le téléchargement des modèles gratuits de projet de fin d’étude, rapport de stage, mémoire, pfe, thèse, pour connaître la méthodologie à avoir et savoir comment construire les parties d’un projet de fin d’étude.

Mots clés : Gisement, flandrien, biodiversité, réhabilitation, autochtones, exotiques.

Table des matières

LISTE DES FIGURES
LISTE DES TABLEAUX
LISTE DES PHOTOS
LISTE DES ACRONYMES
INTRODUCTION
CHAPITRE I GENERALITES : MISE EN CONTEXTE DU PROJET
I. CADRE DE L’ETUDE
I.1. Localisation de la zone d’étude
I.2. La Société
I.3. Situation des permis miniers
I.4. Situation des permis environnementaux
II. CADRE GEOGRAPHIQUE
II.1. Climatologie
I.2. Géomorphologie
II.3. Le réseau hydrographique
III. CADRE GEOLOGIQUE
III.1. Contexte géologique régional
III.2. Les Minéralisations
IV. CADRE BIOLOGIQUE
IV.1. Flore
IV.2. Faune
V. CADRE JURIDIQUE
V.1. Code minier
V.2. Décret Mecie
CHAPITRE II ESSAIS DE REHABILITATION NATURELLE DES LIGNES DE FORAGE 2012 ET DES SITES D’EXTRACTION EN MASSE PIT01 ET PIT02
I. METHODOLOGIE
I.1.Objectifs
I.2. Méthode
II. CAS D’ESSAI DE REHABILITATION NATURELLE DANS LES LIGNES DE FORAGE 2012
II.1. Localisation
II.2. Description des travaux de forage
II. 3. Description du milieu recepteur dans les lignes de forages
II.4. Résultats et interprétations: évaluation de la réhabilitation naturelle des lignes de forage
II.4.1. Evaluation par rapport au nombre d’espèces inventoriées
II.4.2. Evaluation par rapport au nombre d’espèces en fonction du type de végétation
II.4.3. Evaluation par rapport au nombre d’espèces, en fonction de leurs utilisations
II.4.4. Evaluation selon le Diamètre à Hauteur Poitrine (DHP)
II.4.5. Evaluation selon la hauteur des plantes
Conclusion partielle
III. CAS D’ESSAI DE REHABILITATION NATURELLE SUR LES CARRIERES D’EXTRACTION EN MASSE PIT01 ET PIT02
III.1. Les sites d’expérimentation
III.1.1. Choix des sites d’extraction
III.1.2. Préparation des sites d’expérimentation
III.2. Résultats et interprétations
III.2.1. Travaux de réhabilitation
III.2.2. Suivi-évaluation de la réhabilitation naturelle des carrières d’extraction en masse (Pit 01 et pit 02)
Conclusion partielle
CHAPITRE III REHABILITATION EN PEPINIERES DES SITES D’EXTRACTION 2007
I. METHODOLOGIE
I.1. Objectifs
I.2. Méthode
I.3. Matériels utilisés
II. DESCRIPTION DU MILIEU RECEPTEUR (ETAT INITIAL)
III. DESCRIPTION DE LA PREPARATION DES SITES D’EXPERIMENTATION
IV. LES TRAVAUX DE REHABILITATION
IV.1. Mise en place des pépinières
IV.2. Choix des espèces plantées :
IV.3. La plantation dans les sept parcelles de suivi (PP1, PP2, PP3, PP4, PP5, RDS, TDS)
IV.4. Entretien des 07 parcelles de suivi (PP1, PP2, PP3, PP4, PP5, RDS, TDS)
V. RESULTATS ET INTERPRETATIONS
V.1. Evaluation de l’efficacité de la réhabilitation en pépinière des espèces selon leur nature et le nombre d’individus vivants en 2007, 2010 et 2014
V.2. Evaluation de l’efficacité de la réhabilitation en pépinière selon l’utilisation et le taux de réussite des espèces en 2007-2010 et 2014
Conclusion partielle
CONCLUSION GENERALE
REFERENCES BIBLIOGRAPHIQUES
ANNEXES

Télécharger le rapport completRapport PFE, mémoire et thèse PDF

Télécharger aussi :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *