Apports des éléments biogènes par les retombées liquides

Liste des figures
Liste des tableaux
Introduction
Première partie : Étude bibliographique
I.1. Eléments biogènes et cycle biogéochimique
I.1.1. Les éléments biogènes
1.1.1.1. Définition des éléments biogènes
1.1.1.2- Facteurs de variation de la teneur des végétaux et des sols
1.1.1.3. Rôle des principaux éléments biogènes
1.1.1.4- Différentes voies d’apport des éléments biogènes en forêt
1.1.2- Cycle biogéochimique
1.1.2.1. Définitions et généralités
1.1.2-2 Cycles bios géochimiques et productivités des écosystèmes
1.1.2.2.1- Le cycle de l’azote
1.1.2.2.2- Le cycle de phosphore
1.1.2.2.3- Le cycle de potassium
II.1. La matière organique du sol
1.2.1 – Définitions et généralités
1.2.2 -Les différentes fractions de la matière organique
1.2.3 – Forme de la matière organique
1.2.4 – Différentes catégories de substances organiques du sol
1.2.5-Dynamique de la matière organique
1.2.6- Rôle de la matière organique
1.2.7- La teneur des sols en matière organique
III.1. Les retombées biologiques
1.3.1- Les retombées solides
1.3.2-Les retombées liquides
1.3.2.1-Le phénomène de pluviolessivage
1.3.2.2-Apports des éléments biogènes par les eaux d’égouttement
1.3.2.3 Origine des apports des éléments biogènes
Deuxième partie : Matériel et méthodes
2.1- Situation et caractéristiques des zones d’étude
2.1.1. Situation géographique
2.1.2-Caractéristique géologiques et pédologique
2.1.3- les formations végétales présentes
2.1.4. Caractéristiques climatiques
2.2. Matériel
2.2.1. Récipient de recueil des eaux de pluie
2.2.2-Dispositif de récolte des retombées solides
2.3- Méthode
2.3.1- Disposition des récipients à découvert et sous couvert
2.3.2- Quantification et filtrage des eaux recueillies
2.3.3- Traitement et quantification des retombées des litières
2.3.4. Méthodes de dosage des éléments biogènes N,P et K
Troisième partie : Résultats et discussions
3.1- APPORTS DES ELEMENTS BIOGENES PAR LES RETOMBEES LIQUIDES
3.1.1- Quantités des précipitations recueillies à découvert et sous couvert
3.1.2- Teneur en N, P et K des eaux de pluie et d’égouttement
3.1.3- Minéralomasse apportée par les retombées liquides
III.2- APPORTS DES ELEMENTS BIOGENES PAR LES RETOMBEES SOLIDES
3.2.1- Station de chêne vert de Hamla
3.2.1.1-Production mensuelle et totale des différentes fractions de litière
3.2.1.2- Teneur en éléments biogènes de la litière
3.2.1.3- Apports au sol des éléments minéraux par les différentes fractions de litière
3.2.1.4- Variations mensuelles des apports des éléments minéraux
3.2.2- Station de pin d’Alep de Djerma
3.2.2.1-Production mensuelle et totale des différentes fractions de litière
3.2.2.2- Teneurs en élément minéraux des litières du pin d’Alep
3.2.2.3- Apports au sol des éléments minéraux par les différentes fractions de litière
3.2.2.3– Variations mensuelles des apports des éléments minéraux
3.3-MINERALOMASSE TOTALE RESTITUEE AU SOL PAR LES EAUX D’EGOUTTEMENT ET LA LITIERE
3.3.1- Station de chêne vert de Hamla
3.3.2- Station de pin d’Alep de Djerma
3.4- COMPARAISON ENTRE LES DEUX STATIONS
Conclusion
Références bibliographiques

Rapport PFE, mémoire et thèse avec la catégorie évaluation des apports des éléments biogènes

Étudiant en université, dans une école supérieur ou d’ingénieur, et que vous cherchez des ressources pédagogiques entièrement gratuites, il est jamais trop tard pour commencer à apprendre vous trouverez ici des centaines de rapports pfe spécialement conçu pour vous aider à rédiger votre rapport de stage, vous prouvez les télécharger librement en divers formats (DOC, RAR, PDF).. Tout ce que vous devez faire est de télécharger le pfe de Bestpfe.com et ouvrir le fichier pfe PDF ou pfe DOC. Ce programme spécifique est classé dans la catégorie biologie où vous pouvez trouver quelques autres mémoires similaires.

Le rapport de stage ou le pfe est un document d’analyse, de synthèse et d’évaluation de votre apprentissage, c’est pour cela rapport-gratuit propose le téléchargement des modèles gratuits de projet de fin d’étude, rapport de stage, mémoire, pfe, thèse, pour connaître la méthodologie à avoir et savoir comment construire les parties d’un projet de fin d’étude.

Actuellement, de plus en plus de gens sont prêts à partager leurs travaux pfe, mémoire, thèse.. avec les autres et ils ne veulent pas de compensation pour cela. Le rapport évaluation des apports des éléments biogènes par les retombées biologiques dans une chênaie et une pinède des Aurès est un rapport complet pour aider les autres étudiants dans leurs propres travaux.

Disposition des récipients à découvert et sous couvert

Pour recueillir l’eau d’égouttement, on a placé sous les couronnes des arbres 30 récipients d’une façon systématique.
A 30 m à partir de la station sous couvert, dans une station au sol nu (a découvert), pour récolter l’eau a découvert on a placé au hasard 10 pluviomètres.
Les pluviomètres contenant un cristal du thymol agissant sur l’activité des microorganismes, sont  enfonces de 3.5 cm dans le sol a une hauteur de 19.5 cm au dessus du sol.
Chaque pluviomètre a un emplacement fixe et les prélèvements d’eau font a la fin de chaque mois.

Quantification et filtrage des eaux recueillies

Les volumes des eaux récupérées par les différents récipients sont mesurés individuellement à l’aide d’une éprouvette de 250 ml. En suite, les différents échantillons sont mélangés et transportés au laboratoire par catégorie, à « découvert » et « sous couvert ».
Un échantillon des ces deux types d’eaux est filtré à trois reprises à l’aide du papier filtre, puis conservé au refédérateur dans des flacons en plastique jusqu’aux dosages.

Traitement et quantification des retombées des litières
Triage en différentes fractions

Pour récolter les retombées des litières, on a disposé au hasard sous le houppier des arbres d’une chênaie ou d’une pinède de10 ares, 20 Paniers collecteurs (fig.10).
Les relevés et les pesées des litières piégées sont effectués une fois par mois durant les 6 mois de l’expérimentation.
La durée de l’expérimentation de 6 mois est insuffisante en comparaison avec les travaux de RAPP (1971) sur le Chêne vert validés sur 4 ans et RAPP (1967) sur le pin d’Alep portant sur 2 années. Pour Notofagus truncata, MILLER et HORST (1967) in RAPP (1971) recommandent au moins 25 ans pour la détermination des quantités des retombées des litières.

Télécharger le rapport completRapport PFE, mémoire et thèse PDF

Télécharger aussi :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *