Apport des gouvernements au développement des exportations

Rapport de stage analyste, concentration administration internationale

Stratégie de pénétration des marchés

La Division internationale du Secteur des sciences de la Terre travaille en collaboration avec de nombreux partenaires canadiens et étrangers, notamment les gouvernements, les entreprises canadiennes, le milieu universitaire et les institutions financières internationales. Les relations qu’elle entretient avec ces partenaires sont essentiellement basées sur «la coopération scientifique et technique, le commerce et l’investissement et le renforcement des capacités à l’échelle nationale et internationale. »

Les marchés recommandés

La Division internationale appme le Secteur en matière de pratique commerciale et concentre de plus en plus ses activités à un groupe de pays clés qui répondent aux «objectifs de la politique internationale du Canada et de sa politique de développement pour 1 ‘Afrique, 1′ Amérique latine et l’Asie.»
La Division tient compte également d’autres facteurs tels que : la nature des relations bilatérales avec le pays partenaire, 1’ évaluation des risques sociopolitiques et économiques, la qualité des relations entre le pays et les institutions financières internationales, le niveau du succès obtenu par les entreprises canadiennes ayant travaillé directement dans le pays ou dans la région, les recommandations issues des missions commerciales canadiennes et de l’importance qu’accorde le pays d’accueil quant à l’application des connaissances géoscientifiques pour son développement.
À la lumière de ces considérations ci-dessus citées, la Division concentre son appui auxentreprises canadiennes dans les pays suivants : le Brésil, la Chine, le Chili, l’Inde, le Pérou, le Sénégal et la Tunisie. Toutefois, la Division reste ouverte avec une collaboration avec d’autres pays.
La Division internationale s’acquitte de son mandat par le biais des programmes et projets internationaux. La mise en œuvre de ces projets offre des opportunités d’affaires aux entreprises canadiennes et contribue au renforcement des capacités dans les pays en développement.

La justification de la priorité de ces marchés

La Division internationale accorde la priorité de ses interventions aux pays ci-dessous cités. En le faisant, elle compte sur le rôle et l’influence que chacun de ces pays exerce dans leur région respective.

Le Brésil

Le Canada et le Brésil entretiennent des relations bilatérales basées sur des liens historiques. Ses relations se sont considérablement développées et diversifiées au cours des dernières années. Le Canada et le Brésil collaborent dans la mise en œuvre de plusieurs projets d’importance politique et commerciale et dans divers domaines notamment la diversité culturelle, la protection de l’environnement et le fédéralisme.
Le Brésil est un joueur important dans la région de 1′ Amérique du Sud et dans le monde, un marché émergent qui offre d’importants débouchés aux investisseurs. «Le Brésil, 12ème économie au monde et principal moteur économique de Mercosur, a traditionnellement été le partenaire commercial le plus important du Canada en Amérique du Sud et le 3ème plus important marché d’exportation dans les Amériques et le 17ème à l’échelle mondiale.
Le gouvernement du Canada reconnaît l’influence qu’exerce le Brésil dans la région et au sein de plusieurs organisations internationales, et de ce fait accorde une attention prioritaire aux relations entre les deux pays. Grâce à la libéralisation de son économie et de sa stabilité politique, le Brésil est un pays ouvert sur le monde, un endroit idéal pour le commerce et l’investissement. Une opportunité que les entreprises canadiennes des sciences de la Terre devraient saisir pour se positionner dans la région.

Le Chili

Le Canada et le Chili entretiennent des relations bilatérales et coopèrent dans plusieurs domaines notamment le commerce et l’investissement, le transfert des technologies et le renforcement des capacités, la gestion des risques associés aux catastrophes naturelles et l’aménagement d’infrastructures modernes.
Depuis les années 1990, date de l’avènement de la démocratie au Chili, les liens politiques, économiques qui unissent le Canada et le Chili se sont renforcés et ont impulsé un souffle nouveau dans leurs relations. « Les relations entre le Canada et le Chili ont franchi une étape importante en 1997, date de la signature de 1 ‘Accord de libreéchange entre les deux pays. Cet accord favorisera le développement des relations et créera un climat de confiance et de certitude dans l’expansion des liens commerciaux. Depuis l’entrée en vigueur de cet accord, les échanges bilatéraux se sont multipliés.»
Le Chili est un acteur majeur dans la région de 1’ Amérique du Sud et 1 ‘un des plus importants partenaires commerciaux du Canada. Il constitue également le pays qui bénéficie des retombées de la nouvelle stratégie canadienne dans les Amériques, laquelle vise à redynamiser les relations bilatérales et commerciales avec les pays andins.
L’économie chilienne connaît une forte crmssance économique grâce à une série de réformes politiques et économiques adoptées par le gouvernement. Les accords de libreéchange qui lient les deux pays contribuent grandement à rendre le marché chilien plus accessible aux entreprises canadiennes. Le Chili est un endroit propice aux affaires, d’ailleurs le marché chilien offre de nombreuses possibilités commerciales aux entreprises canadiennes spécialisées en sciences de la Terre.

La Chine

Le Canada et la Chine entretiennent des relations bilatérales et collaborent dans de nombreux domaines notamment le commerce et l’investissement, la protection de l’environnement et la gestion des risques liés aux catastrophes naturelles. Les relations entre les deux pays se sont élargies au cours des dernières années.
La Chine est un acteur majeur dans la région et dans le monde. L’économie chinoise connaît une accélération accrue grâce à la politique de libéralisation adoptée par les autorités et de son ouverture sur le monde. « Principal partenaire commercial du Canada dans la région, la Chine est la quatrième puissance commerciale du monde, troisième exportateur mondial, et la deuxième destination de l’investissement direct étranger.»
L’adhésion de la Chine à l’OMC a d’ailleurs été la confirmation de sa place au sein de l’économie mondiale. Comparée à d’autres pays de la région, la Chine présente des caractéristiques attrayantes en ce qui a trait au commerce et aux investissements.
Deux raisons principales justifient la priorité de ce marché. D’abord, malgré les risques et le contexte international incertain marqué par une forte concurrence, la croissance accélérée que connaît la Chine offre d’énormes possibilités commerciales aux entreprises canadiennes des sciences de la Terre. Ensuite, comme la Chine est un pays exposé aux catastrophes naturelles, elle exprime un immense besoin dans la gestion et l’atténuation des risques associés aux catastrophes. Ces défis offrent des occasions d’affaires à la communauté canadienne des sciences de la Terre.

Guide du mémoire de fin d’études avec la catégorie justification de la priorité de ces marchés

Étudiant en université, dans une école supérieur ou d’ingénieur, et que vous cherchez des ressources pédagogiques entièrement gratuites, il est jamais trop tard pour commencer à apprendre et consulter une liste des projets proposées cette année, vous trouverez ici des centaines de rapports pfe spécialement conçu pour vous aider à rédiger votre rapport de stage, vous prouvez les télécharger librement en divers formats (DOC, RAR, PDF).. Tout ce que vous devez faire est de télécharger le pfe et ouvrir le fichier PDF ou DOC. Ce rapport complet, pour aider les autres étudiants dans leurs propres travaux, est classé dans la catégorie élaboration de documents stratégiques et études des marchés internationaux où vous pouvez trouver aussi quelques autres mémoires de fin d’études similaires.

Le rapport de stage ou le pfe est un document d’analyse, de synthèse et d’évaluation de votre apprentissage, c’est pour cela rapport gratuit propose le téléchargement des modèles gratuits de projet de fin d’étude, rapport de stage, mémoire, pfe, thèse, pour connaître la méthodologie à avoir et savoir comment construire les parties d’un projet de fin d’étude.

Table des matières

Introduction
1. Description du mandat
1.1 Mandat
1.2 Objectifs du mandat
1.3 Biens livrables
2. Présentation de la Division internationale
2.1 Fonctionnement
2.2 Mission
2.3 Vision
3. Stratégie de pénétration des marchés
3.1 Marchés recommandés
3.2 Justification de la priorité de ces marchés
3.3 Risques liés à ces marchés
3.4 Résultats
3.5 Indicateurs de rendement
4. Recension des écrits
4.1 Les arguments en faveur du libre-échange
4.2 Les arguments en faveur du protectionnisme
4.3 Apport des gouvernements au développement des exportations
4.4 Promotion du commerce
4.5 Politiques commerciales
5. Méthodologie
5.1 Recherche documentaire
5.2 Entrevue
6. Activités réalisées et les apports du stage
6.1 Activités réalisées
6.2 Les apports du stage
6.3 Compétences acquises et difficultés rencontrées
7. Les recommandations
Conclusion
Références bibliographiques

Rapport PFE, mémoire et thèse PDFTélécharger le rapport complet

Télécharger aussi :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *