Application de l’AMDEC sur la machine GNUTTI

Application de l’AMDEC sur la machine GNUTTI

LA CHAINE DE FABRICATION DU ROBINET ROSCA :

ROSCA a l’avantage d’intégrer au sein de son usine tous les stades de fabrication du robinet, ce qui lui permet d’en contrôler tous les procédés et d’avoir une grande flexibilité de production. Les différents ateliers de ROSCA sont les suivants :

Noyauterie 

Appelée aussi le noyautage, est l’atelier où sont fabriqués les noyaux (cf.fig9) qui sont insérés dans un moule pour former les parties creuses d’une pièce coulée en fonderie.
Instructions de travail:
 Montage du moule dans la boite à noyau (cf.fig10).  Préchauffage du moule : entre 25 min et 35 min.  Préparation du sable : Mettre dans un malaxeur 20kg de sable + 500g de résine +45g de catalyseur, malaxer pendant 2 min pour que les produits soient bien mélangés.  Injection du noyau : Le sable est injecté dans la boite à noyau, plus précisément dans le moule chauffé à 350 °C et le noyau est démoulé par * le procédé Cronning.  Contrôle des noyaux.  Finition des noyaux : c’est une étape dans laquelle les parties qui débordent du noyau sont éliminées par grattage.  Graffage des noyaux : Induire les parties fines des noyaux par un mélange d’Alcool à 90°C et graffite à fin de faciliter l’écoulement du laiton en fonderie.
 Stockage des pièces : les noyaux sont stockés dans des plateaux superposés sur des chariots pour sécher avant de les remettre à la fonderie.
*Le procédé Cronning : le noyau est démoulé après durcissement total (au contact de la chaleur du moule, le sable durcit par polymérisation).

Fonderie 

La fonderie est le procédé qui permet d’obtenir les parties creuses dans les pièces après avoir coulé le laiton liquide dans le moule de la coquilleuse.
Instructions de travail :
 Démarrage du four : 4 heures avant le lancement de la production, le thermorégulateur est réglé à une température de 1030°C.  Mettre les lingots de laiton dans le four pièce par pièce : 7 lingots + 4 pelles de masselottes au démarrage de la journée puis 2 pelles de masselottes pour un lingot de laiton.  Montage du moule sur la machine coquilleuse.  Préchauffage du moule à l’aide d’un chalumeau à gaz pendant 20 min.  Envoi mécanique du moule vers le bain de graffite pour graffage et refroidissement.  Mise en place du noyau dans la partie gauche du moule.  Actionner la pédale pour faire tourner le moule vers le haut et couler la matière pendant que le moule tourne vers le haut
 Retirer la pièce, quand le moule s’ouvre, à l’aide d’une tenaille par la partie masselotte (cf.fig12).  Gratter le moule à l’aide d’une brosse en laiton, et souffler à l’aide d’un souffleur à air pour éliminer la poussière.
La fabrication des poignées est de même assurée, par la machine à injection de Zamak sous pression, dans l’atelier fonderie.

Instructions de travail

 Fermeture du moule ;  Verrouillage du moule (la force de verrouillage permet de maintenir le moule fermé pendant l’injection) ;  Dosage : le Zamak est acheminé à l’avant de la vis de plastification (par rotation de la vis), donnant ainsi une réserve de matière prête à être injectée ;  Injection : la matière présente à l’avant de la vis de plastification est injectée sous forte pression à l’intérieur du moule (comportant une ou plusieurs cavités présentant la forme de la pièce souhaitée).  Éjection des pièces moulées : La pièce est refroidie durant quelques secondes puis éjectée.
Avant de passer à l’atelier usinage mécanique, les pièces passent de l’atelier fonderie à un Dessableur (cf.fig13) pour dessabler la pièce coulée du sable qu’elle contient (le noyau) puis dans une Tronçonneuse (cf.fig14) à métaux pour démasseloter la pièce de ses *masselottes.
*Masselotte : excédent de matière qui permet de déplacer la retassure hors de la pièce

Usinage mécanique 

Dans cet atelier (cf.fig15), l’enlèvement de la matière se fait par l’une des opérations suivantes : filetage, fraisage, perçage, chariotage, taraudage …
 Le filetage est l’opération consistant à creuser une rainure hélicoïdale le long d’une surface cylindrique.  Le fraisage est un procédé de fabrication où l’enlèvement de matière sous forme de copeaux résulte de la combinaison de deux mouvements : la rotation de l’outil de coupe, d’une part, et l’avancée de la pièce à usiner d’autre part.  Le perçage est un usinage consistant à faire un trou dans une pièce.  Le chariotage est une opération consistant à usiner sur un tour un cylindre d’un certain diamètre par déplacement de l’outil de coupe suivant un axe parallèle à l’axe de rotation de la pièce.  Le taraudage est l’opération qui consiste à usiner un filet (pas de vis) à l’intérieur d’un alésage.
Ces opérations sont assurées par une dizaine de machines de transfert, pouvant effectuer, chacune, plusieurs opérations simultanément.

Polissage 

Le polissage ou poli est l’action de polir, de rendre les robinets lisses et éventuellement brillants par l’utilisation des disques de différents matériaux tournant à grande vitesse, avec ou sans pâte à polir.Le polissage à ROSCA était robotisé mais il est actuellement manuel .
Instructions de travail :
 *Ponçage avec bande abrasif 100.
 Mettre les corps dans un vibreur (cf.fig17) qui contient des pièces en plastique, ces dernières frottent les corps en présence de l’eau.  Ponçage avec bande abrasif 400.  Polissage avec brosse cisaille.  *Polissage avec brosse semi brillante.  Polissage avec brosse brillante.  Contrôle qualité.
* Le ponçage sert à aplanir et prélisser la surface.
*Le polissage sert à polir et lisser la surface.

Traitement de surface 

Afin de protéger le laiton contre la corrosion, et pour un aspect esthétique des robinets, ROSCA dispose de deux lignes de traitement de surface (cf.fig18), une pour le laiton et l’autre pour le Zamak, assurant le cuivrage ,le nickelage et le chromage.
 Le cuivrage (revêtement par du cuivre) est une étape avant le nickelage et le chromage : Les poignées des robinets en Zamak ne peuvent pas être chromés directement sur leurs surfaces d’origine.  Le nickelage est un procédé qui permet le revêtement des pièces. L’objectif de cette opération est d’assurer aux pièces une résistance à la corrosion tout en gardant un aspect décoratif. Le nickel a comme particularité d’être relativement inoxydable à l’air et permet de donner une apparence brillante.  Le chromage a pour rôle de maintenir la dureté des pièces, assurer leurs résistances à l’abrasion, à la passivité de la surface et aux frottements de pièces antagonistes, en glissade ou en rotation.

Guide du mémoire de fin d’études avec la catégorie Analyse Pareto de temps d’arrêt des machines

Étudiant en université, dans une école supérieur ou d’ingénieur, et que vous cherchez des ressources pédagogiques entièrement gratuites, il est jamais trop tard pour commencer à apprendre et consulter une liste des projets proposées cette année, vous trouverez ici des centaines de rapports pfe spécialement conçu pour vous aider à rédiger votre rapport de stage, vous prouvez les télécharger librement en divers formats (DOC, RAR, PDF).. Tout ce que vous devez faire est de télécharger le pfe et ouvrir le fichier PDF ou DOC. Ce rapport complet, pour aider les autres étudiants dans leurs propres travaux, est classé dans la catégorie MTBF de la machine GNUTTI  où vous pouvez trouver aussi quelques autres mémoires de fin d’études similaires.

Le rapport de stage ou le pfe est un document d’analyse, de synthèse et d’évaluation de votre apprentissage, c’est pour cela rapport gratuit propose le téléchargement des modèles gratuits de projet de fin d’étude, rapport de stage, mémoire, pfe, thèse, pour connaître la méthodologie à avoir et savoir comment construire les parties d’un projet de fin d’étude.

Table des matières

Sommaire
Chapitre 1 : Présentation générale de l’entreprise
Processus de fabrication du robinet ROSCA
I.Présentation générale de ROSCA
1 ROSCA
2 Fiche technique
3 Organigramme
4 Les services au niveau de ROSCA
II Processus de fabrication du Robinet au sein de ROSCA
1 Les matières premières du robinet ROSCA
2 Les types de robinets produits par ROSCA
3 La chaine de fabrication du robinet ROSCA
Chapitre 2 :Contexte général du projet
I Problématique
II Cahier de charge 
III Outils utilisés dans le pilotage du projet 
1 Le Pareto
2 L’AMDEC
Chapitre 3 :Application de la méthode AMDEC sur la machine « GNUTTI ».
I Analyse Pareto de temps d’arrêt des machines 
II MTBF de la machine GNUTTI
1 Définition
2 Calcul du MTBF de la machine GNUTTI
III Application de l’AMDEC sur la machine GNUTTI
1 Initialisation
2 Décomposition fonctionnelle
3 L’analyse AMDEC
4 Synthèse
Annexes-X-

Télécharger le rapport completRapport PFE, mémoire et thèse PDF

Télécharger aussi :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.