Application de la démarche DMAIC : phase « Définir »

PROCESSUS SOUDAGE

Méthode de chronométrage :
Afin d’avoir un chronométrage précis des trois processus : twist, sertissage manuel, et soudage, nous avons procédé comme suit :
– Partie documentation : Détermination de nombre d’opérateurs ; Détermination de nombre et type des machines ; Identification des différentes opérations pour chaque poste ;
– Partie prise de temps :
1. Informer les responsables de la ligne et les opérateurs ;
2. Observer les postes pour comprendre le cycle de travail de chaque poste ;
3. Lecture des modes opératoires ;
4. Comparer le deuxième point au troisième, pour s’assurer que l’opérateur respecte bien le mode opératoire, notamment la chronologie d’enchaînement des différentes opérations ;
5. S’assurer des conditions générales de travail, comme la disponibilité de la matière première et des matériels à utiliser ;
6. Faire un échantillonnage par bundle de 25 fils pour chaque poste ;
7. La prise des temps se fait en moyenne de 10 mesures pour chaque poste ;
8. Calcul du taux d’occupation par poste ;
9. Calcul de la capacité réelle par processus ; Notre équipe formée de 3 personnes, chacune s’est affectée à un processus afin d’effectuer cette mesure de temps, dans un délai de 1 mois, et en collaborant avec les opérateurs et les chefs de lignes, nous avons pu obtenir des résultats fiables.

Identification des opérations :
Le chronométrage que nous avons effectué dans la zone soudage tient compte toutes les opérations.
Taux d’occupation : Le taux de charge ou d’occupation des postes se défini comme étant le pourcentage du temps effectivement utilisé par un poste de travail pour la production, il se calcule comme suit :
Avec : Temps total : est le temps réellement occupé par machine Temps d’ouverture : est le temps de travail de la machine par jour.

Après avoir appliqué les étapes de chronométrage citées au paravent, nous allons calculer le temps nécessaire pour chaque SN, afin de déduire le taux d’occupation de chaque machine (voir annexe 4,8 pages 62,65). Nous allons prendre comme exemple illustratif la machine N°01

Afin de cerner les causes racines de ce déséquilibre, nous avons effectué un brainstorming avec l’équipe de projet où nous avons conclu que le mangue d’occupation des postes est dû à une distribution limitée par les contraintes suivantes :
L’affectation des joints à une machine dépend du :
Type de machine :
o les joints de grande section sont affectés aux machines GS50 o les joints de petites sections sont affectés aux machines MINIC o les joints end splice sont affectés aux machines avec outil End splice o les joints trough splice sont affectés aux machines sans outil End splice
Type d’isolation :
o Les joints avec isolation Tape sont affectés aux machines KABATEC o Les joints avec isolation Shrink sont affectés aux machines RAYCHEM
Séparation :
o Les joints avec séparation sont affectés aux machines ayant un poste de séparation

PROCESSUS SEPARATION

Les fils soudés au niveau de la zone P2, sont montés dans des tobos afin d’être assemblés sur les Jigs de la ligne P3.
Taux d’occupation des machines Schunk
Pour remédier à ce problème, le département d’ingénierie industrielle a créé des postes de séparation à côté des SHUNK sur lesquels les joints qui critiques vont être séparé et transporter en macdos vers la ligne P3.
Cependant, la séparation constitue une opération à non-valeur ajoutée pour le câble final, donc n’est pas payée par le client, ainsi le temps alloué pour cette opération ne figure pas dans les heures produites. Par contre, son effectif est inclut dans les heures payées, d’où la faible valeur de la productivité du process soudage.
Ainsi, afin d’améliorer la productivité de la zone soudage, il faut optimiser le nombre d’opérateur de la séparation.

Guide du mémoire de fin d’études avec la catégorie amélioration de la productivité

Étudiant en université, dans une école supérieur ou d’ingénieur, et que vous cherchez des ressources pédagogiques entièrement gratuites, il est jamais trop tard pour commencer à apprendre et consulter une liste des projets proposées cette année, vous trouverez ici des centaines de rapports pfe spécialement conçu pour vous aider à rédiger votre rapport de stage, vous prouvez les télécharger librement en divers formats (DOC, RAR, PDF).. Tout ce que vous devez faire est de télécharger le pfe et ouvrir le fichier PDF ou DOC. Ce rapport complet, pour aider les autres étudiants dans leurs propres travaux, est classé dans la catégorie zone de pré-assemblage où vous pouvez trouver aussi quelques autres mémoires de fin d’études similaires.

Le rapport de stage ou le pfe est un document d’analyse, de synthèse et d’évaluation de votre apprentissage, c’est pour cela rapport gratuit propose le téléchargement des modèles gratuits de projet de fin d’étude, rapport de stage, mémoire, pfe, thèse, pour connaître la méthodologie à avoir et savoir comment construire les parties d’un projet de fin d’étude.

Table des matières

Introduction générale
Chapitre I : Présentation de l’organisme d’accueil
I. Introduction
II. Aperçu général sur le groupe YAZAKI
1. YAZAKI monde
2. Les clients de YAZAKI
III. Présentation de YAZAKI MOROCCO
1. Historique de YAZAKI MOROCCO
2. Aperçu général sur YAZAKI MOROCCO MEKNES (YMM)
3. Organigramme de YMM
4. Présentation des départements
5. Politique de l’entreprise
IV. Processus de production
1. Généralité
2. Types des câbles électriques
3. Composants du câble électrique
4. Flux de production
Chapitre II : Description de la zone d’étude et présentation du projet
I. Introduction
II. Description de la zone de pré-assemblage
1. La zone de soudage
2. La zone TWIST
3. La zone de sertissage manuel
III. Cadrage du projet
3. Outils de résolution
Chapitre III : Application de la démarche DMAIC : phase « Définir »
I. Introduction
II. Définir la problématique
1. Justification du choix de la zone
3. Notion productivité
4. Définir les zones de travail :
Chapitre IV : Traitement zone soudage
I. Introduction
II. Diagnostic de l’état actuel et analyse des données
1. Processus soudage
2. Processus séparation
3. Analyse de l’étude capacitaire
III. Mise en place des solutions et estimation des gains
1. Les postes de séparations
Chapitre V : Traitement zone sertissage manuel
I. Introduction
II. Diagnostic de l’état actuel et analyse des données
1. Les presses P107
2. Les postes d’accessoires
III. Mise en place des solutions et estimation des gains
1. Les plans d’actions
2. Productivité
Chapitre VI : Traitement zone twist & estimation des gains de la zone P2
I. Introduction
I. Diagnostic de l’état actuel et analyse des données
1. Identification des différentes opérations
2. Synthèse du chronométrage
3. Taux d’occupation
4. Analyse de l’étude capacitaire
II. Mise en place des solutions et estimation des gains
1. Les plans d’actions
2. Productivité Twist : Conclusion générale Annexes
Annexe 1 : Présentation des outils utilisés
Annexe 3:Global Unit Man-Hour (GUM)
Annexe 4 : Chronométrage soudage
Annexe 5 : Chronométrage séparation

Télécharger le rapport completRapport PFE, mémoire et thèse PDF

Télécharger aussi :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *