Analyses bactériologiques

Analyses bactériologiques

Détermination de l’alcalinité de l’eau (TA)

Le titre alcalimétrique (TA) correspond à la neutralisation des ions hydroxydes et à la transformation de la moitié des ions carbonate en hydrogénocarbonates (HCO3) pour un acide fort. Pour TA Nous ajoutons quelques gouttes de phénophtaléine (Indicateur de pH avec une zone de virage de 8.3 à 10), a 100 ml d’échantillon :
o Si la coloration est rose (TA # 0) nous dosos alors à l’aide du HCL (N /10) jusqu’à décoloration
o Si on n’a pas de coloration rose (TA=0), donc pH de l’eau est inférieur à 8.3. Nous passons directement à TAC. Les réactions mises en jeu sont :

OH¯+ H3O———–>H2O                 CO32- + H3O————->HCO3-

NB. TA = [OH-] + ½[CO32-]

Ainsi le titre alcalimétrique est calculé à l’aide de l’équation suivante : TA= Vtb (méq/l)= Vtb *5 °F degré Français.
Le Titre Alcalimétrique Complet (TAC) correspondant à la neutralisation des ions OH-, HCO3-, CO3-.
Pour déterminer le TAC, nous utilisons l’hélianthine (avec une zone de virage de 3.3 à 4.6), que nous ajoutons à 100 ml d’échantillon pour donner une coloration jaune, ce qui nécessite un dosage par HCl. Nous ajoutons un volume Vtb’ d’acide chlorhydrique à l’aide d’une burette, tout en agitant après chaque goutte versée jusqu’à l’apparition d’une coloration jaune orangée. Les réactions mises en jeu sont :

OH- + H3O———> 2H2O   –       CO32- + 2H3O—-> CO2 aq + 3H2O
HCO3- + H 3O————> CO2 aq+ 2H2O
NB. TAC = [OH-] + [CO32-] + [HCO3-]

Ainsi on calcule le titre alcalimétrique complet à l’aide de l’équation suivante : TAC= ( Vtb+ Vtb’)(méq/l) = ( Vtb+ Vtb’)*5 °F

 Détermination des nitrates (NO3-) : méthodes à la sulfanilamide après réduction

✓ Principe

le nitrate est d’a !bord réduit en nitrite en milieu alcalin, ce dernier réagit avec le sulfanilamide pour former un composé diazoïque qui se combine en milieu acide avec le dihydrochlorure de N-(1-naphtyl)-éthylène diamine (N.E.D) pour former un composé rosé à violet dont l’absorbance à 520 nm est proportionnelle à la concentration des ions nitrite et nitrate.

✓ Réaction mise en jeu :

NO3¯ +2H ——> NO2¯+H2O
Cd-Cu ————->Cd2+ + 2e-

✓ Mode opératoire :

Préparation de la solution fille :
Nous avons préparé une solution étalon de nitrates d’une concentration de 10 mg/l à partir d’une solution mère de 100 mg/l déjà préparé.

Préparation des échantillons :
Les échantillons à analyser ont été préparés de la manière suivante : 1) Ajouter à 50 ml de chaque échantillon 1.25 ml de la solution tampon concentrée.
2) Passer ce mélange ainsi résultant dans la colonne de réduction : verser les premiers 25ml et on garde les derniers 25ml.
3) Ajouter 1ml de la solution AS à ces 25ml gardés
4) Finalement, ajouter 1ml de la solution NED
5) Laisser reposer pendant 30 min.
6) Mesurer l’absorbance à 540nm des étalons et des échantillons en respectant la série d’analyse
7) Reporter les résultats et tracer la courbe d’étalonnage pour en déduire par la suite les concentrations des échantillons

Détermination de l’ammonium par spectrophotomètre UV-Visible

✓ Principe

En milieu alcalin, l’ammonium réagi avec l’hypochlorite et donne une monochloramine avec du phénol, en présence du nitroprussiate et un excès d’hypochlorite, du bleu d’indophénol susceptible d’un dosage colorimétrique à la longueur d’onde 630nm.

✓ Mode opératoire

Préparation des étalons

A partir de la solution mère (SM) (1000mg/l), une solution fille a été préparée de 10mg/l. c’est à partir de cette solution qu’on va préparer 5 concentrations (0,05 ; 0,1 ; 0,2 ; 0,5

; 1) mg/l et une concentration de 1mg/l préparer à partir d’une solution SM (10mg/l) c- à-d de contrôle dans des fioles de 50ml. 1ml de citrate de sodium est ajouté à 25ml de chaque concentration, puis on ajoute 1ml du phénol et 1ml de la solution de cyanure.

Préparation des échantillons

Les échantillons à analyser ont été préparés de la manière suivante : 25 ml de chaque échantillon est additionné avec : ▪ 1 ml de citrate de sodium
▪ puis 1ml de phénol
▪ et finalement 1ml de cyanure.

N.B. les échantillons doivent être neutralisés par NaOH (40%°) avant d’être utilisés pour le dosage. Après l’ajout de ces réactifs il faut bien mélanger, et laisser reposer pendant une durée de 4h à 24h dans l’obscurité. Finalement on mesure l’absorbance à 630 nm.

Guide du mémoire de fin d’études avec la catégorie Analyses bactériologiques

Étudiant en université, dans une école supérieur ou d’ingénieur, et que vous cherchez des ressources pédagogiques entièrement gratuites, il est jamais trop tard pour commencer à apprendre et consulter une liste des projets proposées cette année, vous trouverez ici des centaines de rapports pfe spécialement conçu pour vous aider à rédiger votre rapport de stage, vous prouvez les télécharger librement en divers formats (DOC, RAR, PDF).. Tout ce que vous devez faire est de télécharger le pfe et ouvrir le fichier PDF ou DOC. Ce rapport complet, pour aider les autres étudiants dans leurs propres travaux, est classé dans la catégorie Analyses physico-chimiques où vous pouvez trouver aussi quelques autres mémoires de fin d’études similaires.

Le rapport de stage ou le pfe est un document d’analyse, de synthèse et d’évaluation de votre apprentissage, c’est pour cela rapport gratuit propose le téléchargement des modèles gratuits de projet de fin d’étude, rapport de stage, mémoire, pfe, thèse, pour connaître la méthodologie à avoir et savoir comment construire les parties d’un projet de fin d’étude.

Table des matières

INTRODUCTION
Chapitre 1 : Etude bibliographique
I. Normes applicables à l’eau de boisson
1) Norme Marocaine (NM 03.7.001)
2) Comparaison entre les Normes
II. Effets d’eau sur la santé
a. Bore :
b. Fluor :
c. Sulfate :
d. Nitrate :
e. Bactéries :
Chapitre 2: Partie expérimentale
I. Analyses physico-chimiques
1) Indicateurs globaux de qualité
a. Température
b. Mesure de pH
c. Mesure de la turbidité
d. Mesure de la conductivité
e. Test du chlore Cl
2) Analyses réalisées au laboratoire
a. L’oxydabilité
b. Détermination de la dureté totale (TH)
c. Détermination de la dureté calcique Ca2+
d. Détermination de la dureté magnésien Mg2+
e. Dosage des chlorures par le nitrate de mercure
f. Détermination de l’alcalinité de l’eau (TA)
g. Détermination des nitrates (NO3-) : méthodes à la sulfanilamide après réduction
h. Détermination de l’ammonium par spectrophotomètre UV-Visible
i. Détermination du bore par spectrophotomètre UV-Visible
II. Analyses bactériologiques
1. Méthodes d’analyses :
2. Méthodes de recherche et dénombrement des micro-organismes dans les eaux traitées
3. TESTS PRESOMPTIFS et TESTS CONFIRMATIFS
Chapitre 3 : Résultats expérimentaux et discussions
CONCLUSION
ANNEXES
REFERENCES

Télécharger le rapport completRapport PFE, mémoire et thèse PDF

Télécharger aussi :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.