ANALYSE SOCIO-ECONOMIQUE ET ENVIRONNEMENTALE DU TRANSPORT HIPPOMOBILE

LES CONTRAINTES TECHNIQUES ET ECONOMIQUES

   Malgré sa bonne position géographique et ses multiples ressources la commune de Hann Belair est confrontée à de plusieurs difficultés. Le manque de qualification des jeunes et le manque manifeste d’emplois poussent les jeunes vers l’émigration clandestine. Cette situation est devenue une pratique à Hann Bel-air où les jeunes veulent gagner leur vie. L’absence de centre de formation technique et professionnelle pour apprendre aux jeunes filles et garçons un métier obligatoire à leur insertion dans les activités génératrices de revenu est devenue aussi un problème majeur au développement de Hann. La dégradation excessive des voies d’accès et de circulation dans les cités modernes par les eaux de la pluie a un impact sur le système de transport de Hann. En plus l’absence de plan d’urbanisme du village de Hann est une contrainte dans la gestion économique et administrative de Hann. Certains quartiers de la commune sont confrontés à un problème d’éclairage public augmentant ainsi l’insécurité accompagnée d’agressions et de vols. Le manque d’espace pour la construction d’un grand marché et de boutiques peut ralentir le développement de la commune car pouvant créer de nombreuses ressources financières avec les taxes et les patentes que les vendeurs et commerçants pourront éventuellement payés.

LES AIRES DE STATIONNEMENT

   Ces véhicules à traction desservent différentes itinéraires Yarakh, Mariste, Colobane, Dalifort, Pikine, Thiaroye et vont même jusqu’à yeumbeul. On les localise dans presque toute la surface communale de Hann Bel-air. Contrairement aux conducteurs de bus et de taxis clando, les conducteurs de charrette n’ont pas de garage fixe où il faut se retrouver pour attendre longtemps les clients. Ils se garent près de certains quartiers ou des ronds-points comme celui de cafétéria. Cette carte ci-dessous est une parfaite illustration. Certains conducteurs stationnent à côté du croisement cafétéria, d’autres à côté du mur des cimetières de Hann près de la station PUMA situé à quelques mètres du CEM de Hann. Ils se stationnent aussi près des quincailleries, des commerçants grossistes, des magasins de stock de gaz ou même devant le marché au poisson créant des embouteillages sans fin. Cette situation ralentit tout le transport urbain de Dakar et créée aussi des conflits entre conducteurs de charrettes et chauffeurs de véhicules motorisés.

Rôle des charrettes dans le déplacement des matériaux de construction

   Parmi les conducteurs enquêtés, 83% s’adonnent au transport de matériaux de construction. La quantité transportée par jour varie d’un conducteur à un autre. Seuls 2% des conducteurs transportent en moyenne 500 à 750kg, suivent ensuite 12% pour une quantité de 750 à 1000kg, et enfin 48 % pour en moyenne plus d’une tonne par jour. Ces statistiques journalières montrent l’importance du transport hippomobile dans la satisfaction des besoins de déplacements des matériaux de construction. L’utilisation de ce moyen pour le déplacement de cette catégorie de marchandises s’explique d’une part, par le développement important noté dans la construction en bâti, favorisant ainsi la prolifération des quincailleries qui sollicitent leurs services et par une insuffisance des voiries bitumées à l’intérieur des quartiers, qui ne permettent pas l’accès des voitures motorisées au niveau des chantiers d’autre part. Les conducteurs de charrettes jugent même que l’augmentation des chantiers de construction dans la commune rime avec l’augmentation de leur revenu journalier. Les conducteurs de charrettes qui circulent à Hann prient nuit et jour pour que les fonctionnaires et les autres ménages augmentent le bâti qui est synonyme de leur richesse. C’est pourquoi ils sont plus spécialisés dans le transport des matériaux de construction et des barriques et des fûts d’eau. En conclusion, nous pouvons affirmer que, le transport des matériaux de construction occupe la place la plus importante dans l’utilisation du transport hippomobile dans la commune de Hann Bel-air vue le nombre important de charretiers qui s’y activent.

Impact au développement économique local

   Ces conducteurs de charrettes contribuent aussi au développement économique local de leurs collectivités respectives. Ces charretiers se sont réunis en petits groupements qui constituent des réseaux d’entre-aide et de solidarité. Ils constituent des structures d’appui et d’assistance pour développer des stratégies pouvant hisser leurs localités vers l’émergence. Ils ont pris des initiatives pour assister davantage les populations locales dans l’exécution des projets et programmes de développement. Ils jouent un rôle important dans le développement économique local de leurs villages respectifs. Dans leur association, ils ont créé un comité de gestion des fonds qu’ils collectent chaque mois. Après les cotisations, le comité va tirer au hasard une personne dont l’argent lui sera destiné. Ces fonds seront utilisés dans le financement d’un projet ou à la satisfaction d’un besoin particulier comme les cérémonies familiales. Les personnes les plus nécessiteux sont toujours les plus prioritaires. Lors des enquêtes de terrain, un des charretiers disait que c’est grâce à ces fonds qu’il a pu construire deux chambres au village et assuré les fournitures des élèves pendant la rentrée scolaire 2017/2018. Les conducteurs transfèrent également des fonds par quinze jours ou à chaque fin du mois L’argent envoyé est destiné d’une part à la nourriture de la famille et d’autre part aux besoins des parents. Certains même disent qu’avec le développement des services de transfert d’argent ils peuvent envoyer deux à trois fois de l’argent par mois en fonction de ce qu’ils gagnent par jour et des besoins immédiats des parents qui vivent au village. En somme on peut affirmer que les conducteurs de charrettes ont la pensée et une vision du développement de leur localité et entretiennent même des relations de solidarité pouvant faciliter le développement de leur commune rurale ou urbaine. L’exploitation des charrettes constitue donc un véritable levier de distribution de revenus et assure aussi à toute la population venant de la campagne l’accès à des postes qui les assimilent vite à l’économie des zones urbaines. C’est donc là, de la part de cette activité comme d’ailleurs de celle de toutes autres activités du secteur informel, une forme de contribution si modeste à la réduction de la pauvreté des campagnes frappées dès fois par des cycles de sècheresse. Les campagnes ont tendance à avoir une population rurale qui s’accroit au fil du temps qui les plonge en effet dans un chômage parfois dit déguiser, avec un calendrier saisonnier déséquilibré trois mois de travail (hivernage), contre 9 mois d’inactivité (saison sèche). C’est ce qui conduit même certains conducteurs de charrettes à faire la migration temporaire entre Dakar et les zones rurales.

Le rapport de stage ou le pfe est un document d’analyse, de synthèse et d’évaluation de votre apprentissage, c’est pour cela rapport-gratuit.com propose le téléchargement des modèles complet de projet de fin d’étude, rapport de stage, mémoire, pfe, thèse, pour connaître la méthodologie à avoir et savoir comment construire les parties d’un projet de fin d’étude.

Table des matières

I. PROBLEMATIQUE
1. CONTEXTE
2. JUSTIFICATION
3. DEFINITION DES CONCEPTS
4. QUESTION GENERALE DE RECHERCHE
5. OBJECTIF GENERAL DE RECHERCHE
6 .HYPOTHESES
II .METHODOLOGIE
1 .La Revue Documentaire
2. Collecte de données sur le terrain
PEMIERE PARTIE PRESENTATION DE LA COMMUNE DE HANN BEL-AIR 
INTRODUCTION
CHAPITRE I : SITUATION GEOGRAPHIQUE DE LA ZONE
1. Peuplement
CHAPITRE III : LES CONTRAINTES DE LA COMMUNE DE HANN BEL-AIR
I. LES CONTRAINTES TECHNIQUES ET ECONOMIQUES
II. LES CONTRAINES NATURELLES
CONCLUSION PARTIELLE
DEUXIEME PARTIE ETUDE DES CARACTERISTIQUES ET MODE DE FONCTIONNEMENT DU TRANSPORT HIPPOMOBILE DANS LA COMMUNE DE HANN BEL/AIR
INTRODUCTION
CHAPITRE I: CARACTERISTIQUES DU TRANSPORT HIPPOMOBILE
I. IDENTIFICATION DES CONDUCTEURS
I.1: Répartition des conducteurs de charrettes selon leur âge
I.2: Répartition des conducteurs de charrettes selon leur situation matrimoniale
I.3 : Répartition des conducteurs de charrettes selon leur ethnie
I.4 Répartition des conducteurs de charrettes selon leur origine
I.5 Répartition des conducteurs de charrettes selon leur niveau d’instruction
I.8 Répartition des conducteurs de charrettes selon la propriété
II. CARACTERISTIQUES DES CHARRETTES ET DES CHEVAUX
II.1 : Caractéristiques des charrettes
II.2 : Caractéristiques des chevaux
CHAPITRE II : LE MODE DE FONCTIONNEMENT DU TRANSPORT HIPPOMOBILE 
I. Le cadre réglementaire
II. LES AIRES DE STATIONNEMENT
III. Les Itinéraires
IV. Conditions de travail des cochers
CONCLUSION PARTIELLE
TROISIEME PARTIE : ANALYSE SOCIO-ECONOMIQUE ET ENVIRONNEMENTALE DU TRANSPORT HIPPOMOBILE
INTRODUCTION
1. Le rôle des charrettes dans le transport des marchandises
3. Rôle des charrettes dans la livraison des gaz
4. Rôle des charrettes dans la collecte des ordures
CHAPITRE II :LES RENTABILITES DU TRANSPORT HIPPOMOBILE
I -LES RENTABILITES SOCIO-ECONOMIQUES
I.1 Sur le plan social
I.2 Impact au développement économique local
II. LES RENTABILITES FINANCIERES
II.1 LES REVENUS
II.2 LES DEPENSES DE FONCTIONNEMENT
I .Impact négatif sur l’image de la commune
I.1 Les lieux de pacage
I.2 Les lieux de dépôt des déchets des charretiers
I.3 UNE MENACE POUR LA SECURITE ROUTIERE
II -Inconvénients d’ordre technique
III- Inconvénients d’ordre économique
CONCLUSION PARTIELLE
CONCLUSION GENERALE
BIBLIOGRAPHIE

Télécharger le rapport complet

Télécharger aussi :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *