Analyse de l’impact des retards de transport sur la production «rupture de stock»

Présentation de l’organisme d’accueil

Historique FLOQUET MONOPOLE, situé dans le quartier industriel Sidi Brahim à Fès, Maroc. Elle a été créée en 1981 sous le nom de la Société Marocaine du Fonderie du nord (SMFN). Floquet Monopole (FM) est une société française qui fait partie du groupe Dana Américaine et l’une des premières entreprises de la région à avoir décroché une certification ISO 9001. La certification, obtenue en 1997, a été reconduite, une deuxième fois, le 6 juin 2000, pour une période de trois ans, puis elle a été certifiée ISO 900 version 2008. FLOQUET MONOPOLE est une société anonyme dont le capital est de 21.800.000 DHS, qui réalise un chiffre d’affaires de plus de 80 millions DHS par an. Elle a aussi une production qui varie en fonction des années et pour l’année 2002-2003 la production a atteint une valeur de plus de 600.000 pistons. A cet égard, on pourra citer l’exemple du constructeur automobile français Renault-Nissan qui a ratifié une convention de 5 ans avec l’entreprise Floquet Monopole pour la fabrication des éléments de frein à disque dès le mois de Septembre passé (2017).

Analyse de la non-conformité du point de vue transporteur

À partir de la fiche de suivi des transporteurs (annexe1) nous avons calculé la durée consommée au cours de la transmission de la commande de l’Espagne vers Fès afin de comparer la date d’enlèvement avec la date d’arrivée à Fès, les résultats sont présentés dans le tableau n°6 et la figure n°9: Les résultats montrent que les durées consommées par les transporteurs sont variables et elles sont toutes supérieures à la durée estimée, donc la FMI n’arrive pas à atteindre l’objectif visé. En conséquence, la non-conformité constatée au niveau du TSF résulte du retard des transporteurs lors du transfert de la commande du fournisseur vers l’entreprise, et cela revient à plusieurs causes. En se basant sur la fiche de suivi des transporteurs(annexe 1) des transporteurs à la FMI pour les mois de Février, Mars, Avril, on a pu tracer le tableau suivant : La FMI travaille avec trois transporteurs différents; le transporteur A, le transporteur B, et le transporteur C. le nombre de jours de retard du transport dépend des transporteurs, donc pour comparer ces trois transporteurs on a calculé la durée moyenne et l’écart-type des délais consommées par chacun d’eux en éliminant les dates d’enlèvement qui coïncident avec un week-end, les résultats de calcul sont présentés dans les tableaux n° : 4 , 5 et 6.

L’écart-type est une mesure de la dispersion des valeurs par rapport à la moyenne. Ce nombre indique dans quelle mesure la moyenne est une valeur représentative et fiable pour interpréter le résultat. Dans notre cas, on remarque que l’écart-type du transporteur A est plus important que l’écart-type des autres transporteurs ce qui montre que les durées consommées par ce transporteur sont largement distribuées par contre aux deux autres transporteurs qui respectent à peu près toujours la même durée. Donc, et à partir de ces résultats, on peut conclure que les transporteurs B et C sont plus efficaces que le transporteur A. Donc, on peut conclure que la non-conformité du TSF (délai) est une conséquence du retard commis par les trois transporteurs en particulier le transporteur A. Par ailleurs, ce retard peut entrainer au sein de l’entreprise une rupture de stock qui peut entraîner une perte d’exploitation préjudiciable au cas du manque de la quantité disponible pour la satisfaction des besoins en cours.

Analyse de l’impact des retards de transport sur la production «rupture de stock» Pour que l’entreprise arrive à atteindre son objectif tracé concernant la bonne gestion du stock et pour éviter toute rupture possible, elle doit utiliser un indicateur qui va lui permettre de suivre l’état de son stock à chaque instant.

Les indicateurs de gestion de stock sont les moyens les plus précis pour mesurer la santé d’une entreprise. Ils permettent notamment de mesurer le renouvellement de stock ainsi que les performances de vente et d’approvisionnement. Pendant notre période de stage, on a proposé le taux de rupture comme un indicateur pour la gestion de stock au sein de la FMI. D’abord, on définit qu’est ce qu’une rupture de stock. [8] -La rupture de stock d’un produit est le manque de quantités disponibles pour la satisfaction des besoins en cours. [8] -Le taux de rupture de stock : est un indicateur qui pousse l’entreprise à déterminer le niveau de stock nécessaire pour éviter toute rupture de stock pouvant entraîner une perte d’exploitation préjudiciable.[8] Pour calculer cet indicateur, on utilise la formule suivante : [6] Taux de rupture de stock en % = 𝐧𝐨𝐦𝐛𝐫𝐞 𝐝𝐞 𝐫é𝐟é𝐫𝐞𝐧𝐜𝐞𝐬 𝐞𝐧 𝐫𝐮𝐩𝐭𝐮𝐫𝐞 𝐧𝐨𝐦𝐛𝐫𝐞 𝐭𝐨𝐭𝐚𝐥 𝐝𝐞 𝐫é𝐟é𝐫𝐞𝐧𝐜𝐞𝐬 𝐚𝐜𝐭𝐢𝐯𝐞𝐬∗𝟏𝟎𝟎 D’après les fiches de consommation journalière des disques bruts (annexe 2) et de la réception de bruts (annexe 3) de la FMI de la référence des disques bruts DV280 pour les mois d’Avril et Mai, nous avons calculé le taux de rupture en utilisant la formule présentée ci-dessus, les résultats sont récapitulés dans le tableau n° 7 et le graphe n°12.

Calcul de stock de sécurité pour la FMI

Le stock de sécurité d’un produit : est la réserve d’une certaine quantité dudit produit spécialement faite pour absorber les ruptures de stock face aux aléas de la consommation ou de la production. Au lieu de subir les désagréments dus à un manque de disponibilité dans le magasin, on consomme cette réserve. En cas de non rupture, le stock de sécurité prend la forme d’un stock « dormant », générateurs de coûts supplémentaires. Il convient donc d’estimer correctement sa taille. Donc, pour fixer le stock de sécurité de la FMI nous avons le calculé en se basant sur la loi normale parce que les quantités des produits sont à forte rotation Une autre particularité de cette méthode est qu’elle permet non seulement de définir un taux de satisfaction souhaité, mais aussi de prendre en compte ou pas la variation du délai d’approvisionnement. On peut donc avoir au final trois combinaisons possibles pour le calcul du stock de sécurité..

Conclusion

La logistique s’occupe de l’organisation des flux entre ses différents sites et intègre l’achat, le Stockage, la production, la distribution, le transport et la commercialisation. La gestion des flux externes concerne l’organisation des flux entre l’entreprise, ses fournisseurs et ses clients. La gestion de la logistique s’appuie sur des indicateurs pour mesurer la performance du système en place et détecter les points sur lesquels l’entreprise doit progresser. Notre projet a comme objectif la mesure et l’amélioration de la performance logistique au sein de l’entreprise Floquet Monopole. Afin de réaliser ce projet, nous avons dans un premier temps commencé par la présentation et le calcul des indicateurs de performance adoptés au sein de la FMI en vu de déterminer les parties qui interviennent dans la non conformité constatée au niveau de la chaine logistique.

Dans ce cadre nous avons proposé d’ajouter des indicateurs qui vont nous aider par la suite à déterminer les principales causes de cette non-conformité et à proposer des solutions adéquates qui peuvent aider l’entreprise à bien gérer sa chaine logistique et aussi à garantir sa performance. Parmi les solutions proposées, on trouve le calcul d’un stock de sécurité optimale qui va permettre à l’entreprise de rester toujours fidèle à son client même au cas d’une rupture et le calcul d’un indicateur dit « point de commande » qui va être l’indice de déclenchement d’une commande de matière première (disques bruts). Le calcul de ces indicateurs va permettre à l’entreprise de diminuer le coût de son stock de sécurité, ainsi d’éviter toute rupture menaçant ce stock. Ce projet a été pour nous une expérience très enrichissante non seulement sur le plan personnel mais aussi sur le plan technique qui nous a permis de découvrir des méthodes utilisées en pratique.

Le rapport de stage ou le pfe est un document d’analyse, de synthèse et d’évaluation de votre apprentissage, c’est pour cela rapport gratuit propose le téléchargement des modèles gratuits de projet de fin d’étude, rapport de stage, mémoire, pfe, thèse, pour connaître la méthodologie à avoir et savoir comment construire les parties d’un projet de fin d’étude.

Table des matières

Introduction Générale
Chapitre 1:Présentation de l’organisme d’accueil et encadrage du projet
1.Présentation de l’organisme d’accueil
1.1 Historique
1.2 L’Organigramme de Floquet Monopole
1.3 L’organisation technique de la FM
1.4 Présentation des produits de l’entreprise
1.4.1 Les disques des freins
1.4.2 Processus d’usinage des disques des freins
2.Cadrage du projet
Chapitre 2: La Mesure de la performance logistique au sein de Floquet Monopole
1.La description du processus logistique au sein de la FMI
2.La mesure de la performance logistique
2.1 Les outils de mesure de la performance logistique «Tableau de bord »
2.2 Les indicateurs de performance au sein de la FMI
2.3 La mesure de la performance logistique à la FMI
2.3.1 La mesure de la satisfaction du client
2.3.2 La mesure de la satisfaction fournisseur
Chapitre 3:Analyse des causes et plan d’action
1.Analyse des causes du non conformité du TSF (en délai)
1.1 Analyse de la non-conformité du point de vue fournisseur
1.2 Analyse de la non-conformité du point de vue transporteur
2 .Analyse de l’impact des retards de transport sur la production «rupture de stock»
3.les actions d’amélioration proposées
3.1 Calcul de stock de sécurité pour la FMI
3.2 Calcul de point de commande pour la FMI
3.3 Les solutions proposées pour les transporteurs
Conclusion

Rapport PFE, mémoire et thèse PDFTélécharger le rapport complet

Télécharger aussi :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *